Arrow Table de matières
2245900

Conclusion partielle chapitre II. suite

Tout comme, n’aura pas également tort quiconque estimera que les Parquets font partie intégrante du Pouvoir Judiciaire,  conformément l’Art 152 de la même constitution.   

Partant des observations faites ci haut, il est indubitable que notre Droit constitutionnel congolais comporte encore des incohérences gigantesques qui nécessitent une harmonisation et un assainissement urgent par le constituant congolais, sachant qu’un Etat dit de Droit est un Etat où règne une bonne administration de la justice, cette dernière étant le gage d’une bonne gouvernance dans une société ; Or, un tel Etat, dotée d’une gouvernance idéale, ne conserverait pas dans sa législation, des lois contradictoires, inadéquates ou incohérentes.

Partager ce travail sur :