Arrow Table de matières
6889116

CONCLUSION GENERALE

L’objet de ce mémoire consistait à analyser le niveau d’intégration ou d’utilisation des outils (supports ou documents) électroniques dans la recherche scientifique. Il s’agit d’identifier la plus-value que cette utilisation apporte sur les productions scientifiques des chercheurs au sein de l’université de Beni (représentée par l’ensemble des institutions réunies au sein de la Conférence des établissements supérieurs et universitaires de Beni) et de l’université de Butembo (représentée par l’ensemble des institutions réunies au sein de la Conférence des établissements supérieurs et universitaires de Butembo). 

Pour bien mener notre étude, nous sommes partis de la définition des concepts clés et l’établissement du cadre méthodologique en passant par la présentation du milieu d'étude, l’évaluation des pratiques de la recherche électronique dans certaines universités de Beni et de Butembo et enfin, nous avons procédé à l’analyse et la présentation des résultats des enquêtes.

L’objectif était d’étudier les pratiques d’usage des documents électroniques et leur répercussion sur les recherches des enseignants au sein des universités de l’est de la République démocratique du Congo dans un contexte purement numérique. 

"&

Le premier volet de ce travail visait à cerner le degré d’appropriation des TIC par les chercheurs dans la réalisation de leurs travaux scientifiques ; 

Le second volet visait à présenter les éléments que la recherche électronique apporte comme avantage ou gain à la production scientifique de ces universités.

Les résultats de l’évaluation faite à travers la pré enquête a montré l’intérêt porté par les chercheurs des universités de l’est de la RDC aux documents électroniques. 

Par ailleurs, l’analyse de l’impact et la valeur ajoutée de la recherche électronique sur la production scientifique des universités a montré que les chercheurs tirent quelques avantages de la recherche électronique. Ce qui signifie que son impact est très positif parce qu’elle a rendu 77.6% de chercheurs plus productifs et a contribué au-delà de 50%, aux publications de travaux scientifiques de 70.3 % parmi eux. 

Le tableau 24 des résultats d’enquête montre aussi bien les éléments qui composent la valeur ajoutée de la recherche électronique sur les publications scientifiques des universités de l’est de la RDC.

Bien que les résultats présentés dans ce mémoire viennent d’une manière ou d’une autre confirmer les hypothèses que nous avons proposées au départ, il sied de souligner que ces résultats ne constituent pas une vérité absolue mais plutôt une contribution importante pour le développement de la recherche scientifique dans les universités de l’est avec l’arrivée des TIC et du document électronique. 

Le champ étant très vaste, il reste ouvert pour d’autres recherches similaires afin d’aboutir à une plus grande performance dans la recherche scientifique au sein des universités de l’est en particulier et de toute la RDC en général. 

Ainsi, dans le même ordre d’idée, des nouvelles études peuvent être abordées par exemple dans le cadre de « l’analyse comparative de la

contribution de la recherche sur support imprimé par rapport à la recherche électronique au sein des universités de la RDC connectées au réseau internet ». 

Partager ce travail sur :