Arrow Table de matières
3032272

CONCLUSION GENERALE

 

Cette étude porte sur l’influence du marché sur les produits dans son hinterland. Nos hypothèses de départ étaient que les ménages pratiquant l’agriculture ont développés des activités génératrices des revenus et leurs revenus seraient supérieurs à ceux ne pratique pas l’agriculture.

243 personnes ont été enquêtées pendant deux semaines dans le mois de mars 2016 dans les groupements : Bwishwira, Lugendo, Miti, Mudaka. Il s’agit des mariées, des célibataires et de divorcés.

Les objectifs étaient :

  • Décrire les caractéristiques socio-économiques des petits exploitants agricoles autour du marché de Mudaka.
  • Identifier les cultures vivrières exploitées autour du marché de Mudaka
  • Proposer un projet susceptible créer une Banque villageoise de crédit à Mudaka

Partant de ce qui précède, nous sommes aboutis aux résultats suivants :

  • 72% de la population ont proposé la construction d’infrastructure pour s’abrite et comme piste de solution aux diffèrent problème qu’ils ont quand ils vendent sous la pluie ou sur le soleil.
  • 70% ont développé les activités vendre le produit vivrières grâce à leurs marche.

Ce qui nous a poussé à proposer le projet création d’une Banque villageoise de crédit à Mudaka avec un coût globales de 2755553,3$.C’est grâce à la mise sur pied d’une caisse de solidarité faciliterait l’exécution de ce projet.

Nous estimons avoir dit quelque chose sur l’influence du marché sur les produits dans son hinterland  et reconnaissons en même temps qu’il n’est pas possible qu’un travail de fin de cycle vue les nombres des pages limités  recouvre tous les éléments ayant trait au sujet d’étude. Ainsi nous ouvrons un champ de débat pour toute remarque ou suggestions de nos lecteurs.

Partager ce travail sur :