Arrow Table de matières
7704645

CHAPITRE III : CRITIQUE DE L’EXISTANT (DEUXIEME PARTIE)

III.1. Critique sur les Moyens de Traitement de l’Information

En dehors de la carence de la Division du Recouvrement en outil informatique et autres programmes de traitement des données, celle-ci fonctionne avec un déficit en personnel c'est-à-dire qu’il y a besoin de deux (2) agents recouvreurs et un huissier chargés du guichet unique pour collecter journellement les données dans SIDONIA+.

En ce qui concerne la  Division du contrôle et de l’ordonnancement,  nous avons constaté qu’il y a l’insuffisance des fournitures du bureau tellesques : classeurs, armoires et manque des matériels informatiques.

III.2. Proposition  des Solutions et Orientations

III.2.1. Proposition des Solutions

Au regard des observations énumérées ci-dessus, dans cette phase, il s’agit de proposer des idées de solutions fonctionnelles aux disfonctionnements des procédures, proposer des idées de solutions opérationnelles aux griefs portés au système actuel  pour la mission et les objectifs fixés.

Cette phase reste avant tout une œuvre d’imagination et de création pour laquelle il est difficile de fournir une méthode.

Pour notre cas, nous proposons une solution manuelle et une solution informatique.

  1. Solution Manuelle

Nous proposons au responsable de ces domaines :

  • L’Affectation de deux agents chargés du guichet unique pour mettre fin au cumul des fonctions constatées ;
  • L’Acquisition des nouveaux matériels informatiques.
  1. Avantages
  • Mettre fin au cumul des tâches;
  • Les matériels contribueront positivement à la réalisation des objectifs fixés par les services ;
  • L’acquisition des nouveaux matériels vont permettre aux agents de travailler dans un environnement humainement acceptable.
  1. Inconvénients

Cette solution présente un certain nombre d’inconvénients tels que :

  • Mauvaise conservation des données ;
  • La lourdeur pendant les processus du traitement ce qui entraine parfois les erreurs et les fraudes ;
  • La facilité de modifier les données traitées ;
  • Sécurité insuffisante de données ;
  • Délais de réponse très allongée pendant le processus ;
  • Perte de temps pour la recherche des informations ;
  • Insuffisance sur la qualité du service fourni ;
  • Traitements non encore automatisés.
  1. Solution Informatique

Cette solution offre une meilleure garantie en mettant en place un système d’information axé sur la gestion de base de données des activités de l’ordonnancement et de recouvrement des recettes non fiscales. Elle sera plus efficace et efficiente pour répondre à certaines insuffisances constatées au traitement existant. 

  1. Avantages

Voici Les avantages de cette solution :

  • Gain de temps en réponse pendant le processus ;
  • Accès facile aux informations destinées ;
  • Fiabilité des résultats ;
  • Bonne et meilleure gestion des informations concernant leur collecte, leur traitement, leur stockage et leur restitution ;
  • Bonne conservation de données, une meilleure sécurité en utilisant la technique de backup et la restriction d’accès ;
  • Une qualité efficace et efficiente des services, et une performance garantie ;
  • Possibilité de restaurer le système en cas de problème, à partir de backup.
  1. Inconvénients
  • Un coût exorbitant des matériels informatiques et d’autres frais supplémentaires pour la maintenance des machines ;
  • La dépendance du travail au courant électrique et aux autres sources d’énergie préventive (onduleur, groupe électrogène,…).

III.2.2. Les Orientations

En tant que concepteur, l’étude préalable nous a conduit de mieux comprendre le problème à partir des objectifs globaux fixés au départ de l’étude et de prendre en compte le bilan critique de l’existant ainsi que les besoins exprimés par les utilisateurs dans le système d’information en place. Ces observations vont nous permettre de définir de nouvelles orientations pour la mise en place du système futur.

Cela nous amènera à dégager une solution de synthèse qui devra prendre en compte des contraintes organisationnelles, techniques, économiques, et traduire sous forme concrète les objectifs à atteindre.

Il s’agit de présenter les solutions fonctionnelles et techniques aux problèmes posés concernant l’étude dans ses aspects positifs et négatifs.

III.2.3. Orientation de Gestion

La mise en place d’un système de gestion informatisé implique inévitablement des dépenses considérables ayant une éventuelle conséquence sur la trésorerie de l’organisation. Mais au regard de l’apport  que remet la DGRAD/BC  au compte du Trésor public, un plan informatique de l’organisation offrira plusieurs avantages pour un meilleur accroissement du rendement et d’efficacité du futur système d’information.

Partager ce travail sur :