Arrow Table de matières
5940608

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Notre étude portait sur les facteurs de risque environnementaux de la schizophrénie chez les patients internés au centre psychiatrique SOSAME de Bukavu.

Après enquête sur terrain, nous sommes arrivée à la conclusion selon laquelle les facteurs étiopathogéniques environnementaux de la schizophrénie sont nombreux et de nature variée. Parmi ces facteurs de risque, nous pouvons citer :

  • Les caractéristiques sociodémographiques telles que le sexe féminin et les sans occupation ;
  • Le facteur biologique notamment le traumatisme crânien et le traitement médical douteux.

Au vu de ce qui précède, nous recommandons aux différents acteurs qui interviennent dans le domaine de la santé mentale, de sensibiliser la population sur les facteurs de risque environnementaux de la schizophrénie.

Partager ce travail sur :