Arrow Table de matières
7177361

CHAP.IV. PROJET DE CREATION D’UN CENTRE D’ENCADREMENT DES ALCOOLIQUES

IV.1. IDENTIFICATION DU PROJET

IV.1.1. Définition

Ces définitions du projet sont nombreuses tous variant selon ls auteurs. Nous retiendrons toutefois une qui a le mérite d’insister sur le caractère global et relativement autonome que doit présenter tout projet de développement : c’est un ensemble complet d’activités et d’opérations qui consomment des ressources limitées telles que la main d’œuvre, devise, etc.  et dont on attend des revenus ou autres avantages monétaires ou non monétaires (guide pratique d’analyse de projet 1984, 1ère page).

          Ces projets que nous proposons dans ce travail est un ensemble d’activités, libres, perçues à travers  les enquêtes et à la question de la consommation excessive des boissons alcooliques par les jeunes et les conséquences sur la santé publique dans le quartier Nkafu et sui consomme les revenus  en vue de prévenir les masses populaires contre les problèmes sanitaires qu’elles courent.

IV.1.2. Objectifs du projet

L’objectif global du projet  est d’améliorer l’état sanitaire de la population du quartier Nkafu. Les objectifs spécifiques de ce projet sont :

  • Diminuer le taux des maladies causées par l’alcool ;
  • De modifier les différents comportements, attitudes en face à l’alcool (changement de mentalité)
  • D’informer la population sur le danger, les risques et habitudes de l’abus des boissons alcooliques.

L’alcoolisme étant actuellement considéré comme un  fléau dont l’impact pèse lourdement sur la  vie économique et sociale du ménage. Ainsi  ce  projet vis e aussi : à responsabiliser  les parents surtout les pères des familles qui se comportent  en personnes prodigues. Ce projet met en place  des mécanismes de lutte individuelle, familiale et collective contre l’alcoolisme.

IV.1.3. Nature du projet

Notre projet compte un caractère à la fois social et économique, il se veut plus  social  du fait de  sa vocation de s’intéresser un mal qui frappe directement et indirectement l’ensemble de toutes les  couches de la population du quartier Nkafu dans la commune de Kadutu. Il est économique  du fait qu’il  va générer des recettes grâce à la projection cinématographique.

IV.1.4. Cadre juridique

Notre projet est du type concerté entre le quartier Nkafu et ses cellules qui la constituent .

IV.1.5. Bénéficiaires

Toutes les familles du quartier Nkafu, plus particulièrement les alcooliques de nature  profiteront des services du centre afin de réfléchir  et décider sur leur vie d’alcoolique.

IV.1.6. Durée et localisation du projet

Ce projet sera réalisé comme  projet pilote dans le quarter, ses activités s’étendent de septembre 2013 à Décembre 2015 soit une durée de 3 ans. Il concerne  toutes les  personnes âgées de 15 ans et plus, alcooliques et non alcooliques.

IV.1.7. Acteurs principaux du projet

Le premier groupe d’acteurs pour la mise ne œuvre de ce projet sont les différentes associations et groupes, des mamans et papas de toutes tendances  et confessions. Le second groupe est celui des formateurs et assistants sociaux qui doivent disponibiliser et dispenser  tous les enseignements  et instructions sur l’alcoolisme.

IV.2. ETUDE  DE LA PERTINCENCE, DE L’OPPORTUNITE ET DE LA FAISABILITE DU PROJET

IV.2.1. La pertinence et l’opportunité du projet

  1. La pertinence

Ce projet répond à un besoin ressenti à deux niveaux : d’une part la majorité de la population  à tendance à marginaliser  les individus  frappés par ce fléau en faisant  d’eux une portion  de la population en marge des autres, on ne les aide en rien  mais on ne fait qu’aggraver leurs cas  en les jugeant  d’être des immoraux, manquant de caractères.

Il est grand temps de ramener tout autour d’une table  pour témoigner  de la solidarité les uns envers les autres en faisant sien le problème d’autrui.

D’autre part, l’alcoolisme état un fléau qui attaque  les uns aujourd’hui et les autres demain, il est grand  temps de passer  aux actions  et de mettre  fin à ce silence  causé par l’ignorance de la population cible.

  1. L’opportunité

L’alcoolisme  n’a jamais bénéficié du programme de ce genre alors qu’il reste  l’une des causes et conséquences de la situation socio-économique du moment, en d’autres termes l’alcoolisme est actuellement un facteur favorisant la pauvreté dans les ménages et la dépravation des mœurs.

IV.2.2. La faisabilité

Ce projet est réaliste car il se base  sur des problèmes que connait la population du quartier Nkafu. Les matériaux seront  facilement  trouvés d’autant plus que la population  elle-même va se disponibiliser  pour la construction du centre.

Sur le plan économique, ce projet sera rentable car il  y aura la ^projection cinématographique  qui générera un revenu  bien que minime mais c’est un revenu.   

Sur le plan social, ce projet permettra l’amélioration de revenu familial qui sera orienté à remplir  d’autres besoins familiaux qu’elle oriente au besoin  d’attirer sa soif.

IV.2.3. Opérationnalisation du projet

Ce terme opérationnalisation constitue la phase du déroulement du projet, la définition des tâches et responsabilités des acteurs et ses moyens à y associer.

Organisation

Organigramme opérationnel

 
   

IV.2.3.2. Définition des tâches

  1. L’assemblée générale

Elle réunit tous les membres effectifs du centre ayant souscrit à l’adhésion

  • Concevoir et mettre en œuvre tous les programmes du centre ;
  • Dénicher les difficultés et proposer les remèdes ;
  • Évaluer ses activités de sensibilisation. L’assemblée générale aura lieu une fois tous les «  mois.
  1. Le secrétariat exécutif

Il est chargé de la direction des activités  et de représentation du centre.

Il est à temps  plein, gère le fonds, les matériels et le personnel du centre. Il convoque des réunions. Il appartient au secrétaire exécutif  de planifier, de diriger  et de contrôler l’ensemble des activités du centre.  

Ce propos requiert la détention d’un diplôme de niveau A1, en sciences ou disciplines apparentées, le détendra doit être dévoué, consciencieux et doux développer un sens de responsabilité et de compréhension très élevé.

  1. Le service d’information et de formations

Il est l’organe chargé de rassembler et de retourner toutes les informations relatives à l’activité , actualiser  du centre. Le détenteur de ce poste est obligé de faire preuve  d’une capacité de communiquer  er d’un esprit de recherche.

  1. Le service d’animation et de sensibilisation

C’est l’organe appelé à rencontrer la population dans toutes les circonstances de sa vie en vue de  maintenir sa mobilisation contre l’alcoolisme. On exige de la part du détenteur de ce poste, un esprit suffisamment  créatif.

IV.3. Stratégies détaillées  

Les problèmes d’encadrement de la population sont nombreux, parmi eux, ces relatifs à la  structure aux hommes et aux moyens. Pour notre projet, nous voulons atteindre  les objectifs par :

  • Le recrutement des animateurs locaux ;
  • La sensibilisation et animation de la population ;
  • L’acquisition u terrain ;
  • La construction du centre (du bâtiment) ;
  • La formation des hommes, des femmes et jeunes
  1. Recrutement des animateurs

Les animateurs  sont élus, choisis  dans les quartiers, le choix de ces animateurs sera réservé aux différentes associations sanitaires. Les animateurs auront un niveau d’étude d’au moins 6ème année secondaire et qui soient présents dans le milieu.

  1. Sensibilisation et animation de la population

Les rencontres, réunions, discussions auront  lieu entre le concepteur du projet et la population. Ils se déroulent dans les églises, les écoles, dans des bureaux, centres de santé, aux marchés.

Le message à faire passer portera sur l’alcoolisme : ses méfaits, ses risques, inconvénients, dangers sur  la santé, les assistants sociaux prodigueront tous les conseils et orientations nécessaires sur l’alcoolisme.

  1. Construction du centre

Le bureau du quartier Nkafu disponibilisera un terrain où sera bâti un centre qui abritera notre  projet, la population de Nakfu donnera une partie de la main  d’œuvre et participera sans réticence aux activités du projet.

  1. Construction du centre

Le projet nécessitera des matériels, des matériaux de construction et des fournitures de bureau. Les matériaux de construction seront transportés par la population elle-même qui se chargera de livrer une main d’œuvre jeune, abondante et vigoureuse    

  1. La formation de la population

La formation de la population sera dispensée par un assistant social soient un encadreur  sanitaire ou un TDR qui se chargera de donner une formation complète sur l’alcoolisme.

La population formée sera e, mesure d’informer toutes les cellules du quartier et surtout de  participer et de faire participer les autres à la promotion de leur propre santé. Il y aura des sessions de formation et celle-ci  se termineront toujours par une  évaluation des connaissances acquises.

  1. L’Évaluation

Elle sera exécutée chaque fois après deux mois, cela permettra à l’assemblée générale et aux membres du comité de savoir  sir le projet a été exécuté  selon le schéma tracé.

IV.3.1. Planification des activités

Pour la réalisation du projet  à l’atteinte des objectifs, ils nous est utile  de fixer  ces activités à entreprendre selon chaque objectif.    

Intrant 1 : Acquisition du terrain de superficie  de 5 ha et terrassement

  1. Cible : disposer d’une propriété nécessaire au démarrage du projet
  2. Échéance : Janvier 2013 à Mars 2013
  3. Responsable : Assemblée générale
  4. Réalisation : Le quartier Nkafu
  5. Ressources : Investissement, participation de l’administration + ressources financières évaluées à 300$.

Intrant 2 : Recrutement du personnel

  1. cible : recruter les animateurs locaux
  2. échéance : Janvier à Mars 2013
  3. responsabilité : Secrétaire exécutif qui donnera les profils qui devront être recrutés et le service d’animation et de sensibilisation
  4. ressources financière : Salaire du personnel

Intrant 3 : Construction du centre

  1. Cible : Disposer d’une infrastructure nécessaire pour le déroulement du projet
  2. Échéance : Avril à Décembre 2013
  3. Responsable : Secrétaire exécutif :
  4. Ressources
  5. Matérielles : fournitures de bureau
  6. Financières : frais divers de mission

Extrant 1 : Formation de la population

  1. Cible : Informer a population sur l’alcoolisme pour qu’elle change  la mentalité tout en prenant  en charge sa santé. Grace aux rencontres, réunions engagées entre animateurs et la population contribuera beaucoup  à la réussite du projet.
  2. Échéance : Le comité de l’année, les 3 mois du début de l’année, …
  3. Responsable : Le comité de service de formation et d’information
  4. Ressource :
  5. Humaines : la population, les responsables du service, l’animateur
  6. Financières : coût, frais nécessaires à la formation

Extrant 2 : Suivi et Évaluation

Le suivi sera exécuté d’une manière permanente  et continuelle. Dès l’instant où la construction du bâtiment débutera ainsi que  la sensibilisation, un suivi constant  doit être mis en marche.

  1. Cible : Exécuter les travaux selon  le schéma tracé  et vise la réalisation des activités d’après le calendrier proposé.
  2. Échéances :
  3. Du mois d’octobre au mois de juin 2015
  4. Du mois d’Avril au mois juin 2015
  5. Du mois d’octobre au mois de décembre 2015
  6. Du mois d’Avril au mois de juin 2015
  7. Du mois d’Octobre au mis de décembre 2016
  8. Responsable : Secrétaire exécutif
  9. Ressources : Fonctionnement, motivation du personnel afin de susciter une prise de conscience
  10. Activités
  11. Évacuation ex-ante
  12. Évaluation permanente
  13. Évaluation ex-post

IV.3. Organigramme de GANTT

Activités

2013

2014

2015

1

2

3

4

1

2

3

4

1

2

3

4

Intrant 1

Intrant 2

Intrant 3

Intrant 4

Intrant 5

Intrant 1

Intrant 2

Suivi

Évaluation

IV.4. BUDGETISATION DES ACTIVITES

IV.4.1. Frais de  construction

La maison sera de 9 m × 10m

Le bâtiment comportera :

  • Deux salles ou bureaux
  • Une salle de réunion
  • Une salle de projection cinématographique

IV.4.2. Devis estimatif des matériaux de construction

Désignation

Unité

Quantité

Prix unitaire

Prix total en $

Pour la formation et l’élevage

Moellons

m3

48

9

432

Sable

m3

67

12

804

Ciment

Sac

180

23

4140

Briques

Pièce

28000

0,02

560

Pour la toiture

Tôle BG 38

Pièce

47

19

993

Clous

Kg

45

1

45

Bois/madriers

m3

4

120

480

Finissage

Portes en bois

Pièce

7

40

280

Fenêtres

Pièce

11

12

123

peintures

Boite 4 l

2

9

18

Chaux

Sac

2

7

14

Toilettes

-

1

5

55

Douches

-

1

60

60

Vitres

Feuilles

10

9

90

Main d’œuvre

Maçons

-

4

2

92

Aide-maçons

-

4

1

136

Charpentiers + 2  aides

-

-

-

300

Transport

Moellons

m3

48

6

288

Sable

m3

67

5

335

Briques

Pièce

28000

28000

560

Ciment

Sac

180

180

TOTAL

9894

Imprévu

494,78

TOT. GENERAL

10388,78

  IV.4.3. Matériels et fournitures de  bureau

   Désignation

Unité

Quantité

Prix unitaire

Prix total

1.   Mobilier

Table

Pièce

5

30

150

Chaise

Pièce

15

8

120

Étagère

Pièce

5

6

30

Banc

Pièce

9

5

45

Sous-total

345

2.   Fournitures

Papiers duplicateurs 

Rame

6

4

24

Stylos

Boite

4

5

20

Classeurs

Pièce

8

3

24

Farce chemise

Pièce

15

0,4

6

Cahier

Pièce

2

0,3

6

Craie

Boite

0

3

24

Encre correcteur

Boite

8

5

10

Agrafeuses + agrafes

Pièce

2

10

120

Latte

Boite

12

5

35

Ordinateur

Pièce

7

5

600

Armoire

Pièce

1

40

80

Calculatrice

Pièce

2

10

20

Sous-total

969

Total fournitures de bureau

1314

IV.4.4. Frais du personnel

Désignation

Qualification

Nbre

Prime mensuelle

Durée en mois

2013

2014

2015

TOTAL

Secrétaire exécutif

TDR A0

1

210$

36

7560

7560

7560

22690

Animateur

TDR A1

1

182$

33

6552

8736

8736

24034

Encadreur sanitaire

Niveau A1

4

100$

33

1800

2400

2400

6600

Sentinelles

ISTM

1

55$

36

600

660

660

1890

Ouvrier

Sous-totaux

1

50

21

-

60

60

1200

Total

16572

199956

199956

56480

 IV.4.5. EQUIPEMENT POUR LA PROTECTION

Désignation 

Quantité

Prix

1.   Écran géant

5

450

2.   Projecteur

3

620

3.   Télévision 21’’

2

180

4.   Lecteur

2

90

5.   Camera

4

550

Total

1890$

IV.4.6. Frais de fonctionnement du bureau

Désignation

Coût/Mois

Coût 36 mois

Électricité

11$

396$

Eau

8$

288$

Transport

3,8$

136,8$

Total

22,8$

820$

 IV.4.7. COUT GLOBAL DU PROJET

Désignation

Montant

%

Frais d’investissement

13,15

Terrain et frais de construction

10.388,7$

2,39

Équipement pour la projection

1890$

Video et cinéma

Sous total 

1890$

Frais de fonctionnement

Fournitures de bureau

969$

Mobilier de bureau

354$

1,22

Sous-total

0,43

Charges du personnel

56.484$

71,52

Imprévu  10%

7007,67$

8,87

TOTAL GENERAL

78.974,37$

100

IV.5. Source de financement

La première source de financement  proviendra  de cotisations de la population de Nkafu à chaque  rencontre avec le promoteur du projet. Elle contribuera à 30%, les différents centres de santé et institutions sanitaires ainsi qu’au quartier Nkafu contribueront à 45%

IV.6. Rentabilité du projet

Elle sera évaluée  sur 2 aspects :

  • L’aspect social
  • L’aspect économique

IV.6.1. Rentabilité sociale

Étant donné que  notre projet est plus à caractère social qu’économique c’est-à-dire à fonds perdus, la rentabilité  sera exprimée  non en termes monétaire mais plutôt en évaluera  si les objectifs ont été atteints au moins 80%. Les résultats  sur terrain pourront s’observer. Il y aura  par exemple :

  • Amélioration de l’état de la population. Cela manifestera par la limitation de l’ivresse ;
  • Amélioration des conditions de vie des familles des personnes alcooliques ;
  • Adoption de nouveaux comportements, attitudes face à l’alcoolisme.

IV.62. Rentabilité économique

Ce projet pourra bénéficier des recettes provenant  de la projection des films en rapport avec l’alcoolisme. La population débuter dès la deuxième année et se fera  une fois par semaine soit 8 fois par mois, soit 96 fois dans une année.

Si à chaque projection, nous avons un nombre d’au moins 40 personnes (moyenne) et que le prix par projection et par personne est de 50FC, on aura 40×50=2000FC.

Pour une semaine, on aura 2000 × 2 = 40.000 FC.

Dans une semaine 7$×8 fois = 56$

Dans une année, la recette sera de 56$ ×12 mois = 672$.

La construction du centre, c’est-à-dire  au début  de la 2ème si à la fin de l’année 2011 ; la recette  est de 672$ à l’année 2015, la recette sera de 672 × 2 = 1344$

Source et financement

La première source de financement province

CADRE LOGIQUE DU PROJET

Les différents centres de santé et institutions sanitaires ainsi qu’au  quartier Nkafu contribueront  à 25%. Le PNMLS ainsi que l’OMS contribueront à 45%

Résumé narratif

Indicateurs objectivement vérifiables 

Moyens de vérification

Conditions critiques 

Objectif

But

Extrants

ISTM, 1 sentinelle, 10 ouvriers

Tous travaux ainsi qu’un secrétaire exécutif TDR A1 d’ici Mars 2013

Animateur

Rapport trimestriel des animateurs et des encadreurs sanitaires document de gestion des centres

Construction ;

Que le personnel exécuté exécute juridiquement le programme conçu

Intrants

Sensibiliser la population

Chercher le fonds

Acheter le terrain et les matériaux

Recruter le personnel

Former le personnel 

Que le personnel  procure son habileté  en permanence ;

Que le fonds soit chaque  fois disponible à temps


QUESTIONNAIRE D’ENQUETE

  1. IDENTIFICATION
  • Age
  • Etat civil
  • Profession
  • Religion
  • Résidence
  • Sexe

I.1. Question adressés aux consommateurs des boissons alcooliques.

  1. Etez-vous consommateur de la Boisson alcoolique ?
  2. A quel âge l’avez-vous gouté pour la 1ère fois ?
  3. Votre première fois était où ?
  4. Quel genre de boisson consommez-vous principalement ?
  5. Qui de votre famille buvait de la boisson alcoolique ?
  6. Pourquoi consommez-vous de la boisson alcoolique ?
  7. A quelle heure de la journée préférez-vous boire ?

I.2. Questions adressés aux débiteurs des boissons alcooliques

  1. Depuis quand exercez-vous ce métier ?
  2. Que vous apporte ce métier en termes de bénéfice ?
  3. Le commerce est-il stable ?
  4. Etez- vous en même temps : vendeur seulement, vendeur Buveur, vendeur fabriquant ?
  5. Que conseillez-vous pour la lutte contre la boisson alcoolique ?

Partager ce travail sur :