Arrow Table de matières
5987591

CHAPITRE III : PRESENTATION DES RESULTATS

Dans ce chapitre nous allons présenter les résultats reçus sous forme de tableaux et de figures.

III.1. VARIABLES INTERESSANT LES MERES DES ENFANTS RECRITES.

III.1.1. Répartition selon l’âge des mères.

AGE

EFFECTIF

POURCENTAGE

De  18 à 23 ans

5

11,6

De 24 à 29 ans

29

67,4

 30 ans et plus

7

16,3

Age non précisé

2

4,6

TOTAL

43

100

De ce tableau nous remarquons que la majorité des mères  des enfants séropositifs avaient l’âge  compris dans la tranche de 24 et 29 dans 67,4%.

III.1.2 Répartition des mères séropositives selon l’état civil

Cette figure montre que la majorité des mères séropositives soit ( 55,8% ) est mariée.

III. 1.3  Répartition des mères séropositives  selon la parité

    PARITE

              EFFECTIF

POURCENTAGE

 Primipare

16

37,2

paucipare

  8

18,6

Multipare

18

41,8

Grande multipare

1

   2,3

TOTAL

43

100

Ce tableau fait voir qu’un  grand nombre des mères séropositives est multipares à 41,8%, suivies des primipares dans 37,2% des cas.

III.1.4. Répartition des mères séropositives selon le nombre de CPN suivie

 NOMBRE DE CPN

      EFFECTIF

POURCENTAGE

1

20

46,5

       2-3

9

20,9

Plus de 3

2

4,6

Aucune

12

  27,9

TOTAL

 43

                  100

Ce tableau montre 46,5% des mères séropositives n’ont suivies qu’une seule séance de CPN, suivies de 27,9% des mères qui n’ont suivies aucune séance de CPN.

III.1.5 Répartition des mères seropositives selon la PTME

De cette figure nous constatons que la PTME n’a pas été réalisée dans 88,3% de cas

III.1.6 Répartition des mères séropositives selon la profession.

 PROFESSION

   EFFECTIF

POURCENTAGE

 Ménagère

25

58,1

Commerçante

 9

20,9

Elève/ Etudiante

 6

13,9

Travailleuse

 2

4,6

Non précisé

 1

2,3

TOTAL

43

100

Il ressort de ce tableau que dans 58,1% des cas, les mères séropositives sont ménagères, suivies de 20,9% des mères commerçantes.

III.1.7. Répartition des mères seropositives selon le mode d’accouchement.

Cette figure montre que 79% des mères seropositives avaient accouchées par voie basse contre 21% par voie haute

III.2 VARIABLES INTERESSANT LES ENFANTS RECRUTE

III.2.1. Répartition des enfants seropositives selon l’âge  

                 AGE

        EFFECTIF

  POURCENTAGE

 18mois à 3 ans

           21

        49

   4-5 ans

          22

        51,1

         TOTAL

         43

         100

Ce tableau  prouve que sur 43 enfants  recrutés, 22 soit 51,1% ont l’âge compris entre 4 et 5 ans, et 21 soit 49%  des enfants seropositives entre 18 mois à 3ans

III.2.3. Répartition des enfants seropositives selon le sexe

Dans cette figure  nous remarquons que de tous les enfants recrutés, 25 (soit 58,1%) sont de sexe féminin et 18 (soit 41,8%) sont de sexe masculin. Soit un sexe ratio de 1,4 en faveur de sexe féminin

III.2.4. Répartition des enfants séropositifs selon le poids.

 POIDS

 EFFECTIF

POURCENTAGE

 Entre 10 et 15 Kg

8

18,6

Entre 15 et 20Kg

30

       70

 Au-delà de 20Kg

5

    11,6

 TOTAL

43

       100

Ce tableau montre que la majorité des enfants recrutés (soit 70%) avait un poids compris entre 15 et 20kg, suivis de 18,6% avec un poids compris entre 10 et 15kg.

III.2.5. Répartition des enfants séropositifs selon les manifestations cliniques.

 MANIFESTATIONS CLINIQUES

   EFFECTIF

POURCENTAGE

Fièvre isolée

2

9,3

Fièvre + signes neurologiques (coma)

2

4,6

Fièvre+attente du système ORL (otite moyenne, sinusite, Pharyngo amygdalites)

2

4,6

Fièvre+ asthénie physique

2

4,6

Fièvre+signes digestifs (diarrhées, vomissement)

4

9,3

Fièvres+signes respiratoires (toux, dyspnée)

8

18,6

Signes digestifs sans fièvre (diarrhées persistantes)

14

32,5

Signes neurologiques sans fièvres (convulsion)

2

4,6

Signes ORL sans fièvres (candidose buccale)

2

4,6

Signes cutanés sans fièvre (dermatite séborrhéique, gales, zona à répétition)

2

4,6

Tuméfaction sous mandibulaire

1

2,3

          TOTAL

43

100

Ce tableau montre que 14 enfants séropositifs soit 32,5% ont présentés des diarrhées persistantes ; suivis de 8 enfants soit 18,6% qui ont présentés la fièvre associée à des signes respiratoires (toux, dyspnée

III.2.6. REPARTITION SELON LES CATEGORIES

Il ressort de ce graphique que de 43 enfants recrutés,30 enfants (soit 68%) sont dans la catégorie III de l’OMS, suivis de 7 enfants (soit 16,2% ) de catégorie II de l’OMS.

III.2.7. Répartition des enfants séropositifs selon les examens paracliniques.

EXAMEN PARACLINIQUE

  EFFECTIF

POURCENTAGE

Sérologie VIH + taux de CD4

        13

30,2

Taux de CD4

30

69,7

   TOTAL

43

              100

Ce tableau montre que, le taux de CD4 avait été cherché chez tous les enfants séropositifs, et la sérologie VIH avait été cherchée en plus chez 13 enfants (soit 30,2%)

III.2.8 Répartition des enfants selon le taux de CD4.

Immunodépression (degré)

      Effectif

Pourcentage

Immunodépression légère

          8

     18,6

Immunodépression modérée

           30

   69,7

Immunodépression sévère

              5

    11,6

TOTAL

       43

    100

Ce tableau montre que, 69,7% sont dans un état d’immunodépression modérée, suivis de 18,6% étant  dans un état d’immunodépression légère

 

 

III.2.9. Répartition des enfants séropositifs selon le traitement

    REGIME THERAPEUTIQUE

       EFFECTIF

     POURCENTAGE

Traitement palliatif aux ARV (AZT, 3TC, LPV/r)

20

46,5

Traitement palliatif aux ARV (AZT, 3TC, LPV/r) et preventif au cotrimoxazole

7

16,2

Traitement preventif au cotrimoxazole

16

37,2

  TOTAL

43

100

Ce tableau montre que de 43 enfants séropositifs, 20 (soit 46,5%)  étaient sous un traitement palliatif aux ARV (AZT, 3TC, LPV/r), suivis de 16 (soit 37,2%) qui étaient sous un traitement preventif au cotrimoxazole.

III.2.10. Répartition des enfants séropositifs selon les complications. (Les IO)

     COMPLICATION

       EFFECTIF

       POURCENTAGE

 Broncho pneumonie

5

11,6

Candidose oropharyngé

2

4,6

Dermatose prurigineuse

2

4,6

Diarrhée infectieuse

19

44,1

Encéphalite à VIH

1

2,3

Fièvre persistante

3

6,9

Lymphome non hodgkinien

1

2,3

Méningite bactérienne

1

2,3

Otite moyenne

1

2,3

Pneumonies non spécifiques

4

9,3

Pharyngo amygdalite

1

2,3

Sarcome de KAPOSI

1

2,3

TBC miliaire

2

4,6

 TOTAL

43

100

Les diarrhées infectieuses sont plus fréquentes des pathologies diagnostiquées avec 44,1%, suivies des pneumopathies (bronchopneumonie, pneumonies non spécifiques et TBC miliaire) avec 25,5%.

III.2.11.Répartition selon l’évolution des IO

 Cette figure montre que 72% des enfants ont évolués positivement par rapport aux IO, et 20,9%    sont décédés.

Partager ce travail sur :