Arrow Table de matières
9108142

CHAPITRE III : PRESENTATION DES RESULTATS

 

          A titre de rappel, le présent travail porte sur l’hygiène hospitalière à l’HGR de PANZI. Dans ce chapitre, nous allons présenter et analyser les résultats à partir du dépouillement. Concernant ce dernier, nous avons organisé les résultats dans les tableaux et transformés en pourcentage.

Tableau 1 : Identification des enquêtés

VARIABLE

EFFECTIF (N=65)

%

AGE/ANS

20-25

15

23

26-30

23

35

› 30

27

42

SEXE

100

Masculin

35

54

Féminin

30

46

100

NIVEAU D’ETUDES

A0

8

12

A1

32

49

A2

20

31

A3

5

8

100

ANCIENNETE

< 1 an

3

5

1 an

7

11

2 ans

10

15

› 3 ans

45

69

100

SERVICE

Chirurgie

32

49

M.I.

10

15

Pédiatrie

5

8

Gynéco - obstétrique

4

6

Soins intensifs

9

14

laboratoire

5

8

100

Nous nous rendons compte que 42% de nos enquêtés leur tranche d’âge est entre 26 ans, le sexe masculin prédomine soit 54%, les A2 sont majoritaires (49%), 69% de ces infirmiers ont une ancienneté › à 3 ans et la majorité de notre échantillon travaille en chirurgie soit 49%.

Tableau 2 : Stérilisation et désinfection de matériels médicaux

VARIABLE

EFFECTIF (N=65)

%

Moyen physique pendant la stérilisation

Poupinel

44

68

Autoclave

21

32

100

Façon de stériliser dans l’Autoclave

Chaleur humide sous pression

65

100

Dans le Poupinel

Chaleur sèche

65

100

Critère d’une bonne stérilisation dans le Poupinel et l’autoclave

Respect de temps et température de stérilisation

11

17

Respect de temps seulement

45

69

Respect de la température seulement

9

14

100

Dépendance de la t° et de la durée de stérilisation

Matériel à stériliser

65

100

Inconvénient d’une mauvaise stérilisation

Infection nosocomiale

65

100

Désinfection de matériel de soins

 Oui

65

100

Moment de la désinfection

Avant et après usage

61

94

Après usage seulement

4

6

100

Désinfectant utilisé pendant la stérilisation

Dakin

17

27

Chlorexidine

36

55

Povidone

10

15

Alcool

2

3

100

Le Poupinel est le moyen physique le plus utilisé dans la stérilisation (68%), nos enquêtés savent comment on stérilise dans l’Autoclave et Poupinel (100%) et que le respect de temps suffit pour une meilleure stérilisation (69%). Pour nos infirmiers la température et la durée de stérilisation dépend à 100% de matériel à stériliser, les infections nosocomiales sont connues comme inconvénient d’une mauvaise stérilisation de matériel, 100% de ces enquêtés désinfectent le matériel de soins, le moment propice pour la faire c’est avant et après usage (94%) et le chlorexidine est le désinfectant le plus utilisé dans la désinfection (55%).

Tableau 3 : Hygiène et organisation de l’hôpital

VARIABLE

EFFECTIF (N=65)

%

Lavage mains une fois à l’hôpital

Oui

45

69

Non

20

31

100

Moment de l’hygiène des mains

-Avant et après chaque technique

50

77

-Après chaque technique seulement

15

23

100

Port des gants pendant les soins

Oui

45

69

Non

20

31

100

Fréquence de port des gants

-      Un pour tous

28

43

-      Un pour chaque malade

37

57

100

Cause de non port des gants

-      Manque de gants dans le service

20

100

Hygiène de locaux de soins

Oui

55

58

Non

10

15

100

Eau utilisée pendant le nettoyage des locaux

-      Eau courante

25

38

-      Eau avec désinfectant

40

62

100

Désinfectant utilisé dans l’eau de nettoyage des locaux de soins

-      Chlorexidine

50

52

-      Savon OMO

15

48

100

Différente manière de désinfection de locaux de l’hôpital

-      Oui

34

52

-      Non

31

48

100

Cause de  non désinfection différente selon les locaux

-      Ça dépend d’un service à un autre

29

45

-      Ça dépend d’un hôpital à un autre

36

55

100

Présence d’un comité chargé d’hygiène

-      Oui

58

89

-      Non

7

11

100

Membre du comité d’hygiène

-      Médecin hygiéniste

25

38

-      Médecin et infirmiers

40

62

100

Il découle que 31% de nos enquêtés ne se lavent pas les mains à l’hôpital et que 23% pratiquent l’hygiène des mains après chaque technique seulement pour le port des gants, 31% ne le font pas ; 43% tous utilisent le même gant. Le non port des gants est justifié à 100% par manque de ce dispositif dans le service, 15% ne s’occupent pas de l’hygiène des locaux et le nettoyage humide à 100% est le procédé utilisé pour l’hygiène des locaux. L’eau courante permet le nettoyage des locaux à 38%, dans cette eau à 20% met le savon. Nous constatons que 52% de nos enquêtés désinfectent de la même manière les locaux de l’hôpital et 55% ceux qui ne le font pas disent que cela dépend d’un hôpital à l’autre et qu’à 11% nos institutions médicales n’ont pas un comité chargé d’hygiène et ce dernier à 62% est formé des médecins et infirmiers.

Tableau 4 : Filière de gestion de déchets de soins

VARIABLE

EFFECTIF (N=65)

%

Etape de gestion des déchets

-      Tri et conditionnement, traitement, Elimination

35

54

-      Tri et conditionnement, collecte, stockage, transport, traitement, élimination

30

46

100

Présence de sac ou contenu pour les déchets hospitaliers

-      Non

65

100

Présence de zone de stockage central des déchets de soins

-      Non

65

100

Locaux pour stockage intermédiaire et central des déchets

-      Non

65

100

Présence de chambre adaptée et réservée au transport des déchets hospitaliers

-      Non

65

100

Autre moyen de transport des déchets hospitaliers

-      Brouette

35

54

-      Sac

30

46

100

Procédure de traitement des déchets contaminés

-      Incinération

25

38

-      Enfouissement

40

62

100

Nous trouvons que 46% de nos enquêtés utilise le Tri et conditionnement, collecte, stockage, transport, traitement, élimination des déchets et qu’à 100% tous confirment l’absence de sac ou contenu, l’absence de zone de stockage central, l’absence de locaux pour stockage intermédiaire et l’absence de chariot adapté et réservé au transport des déchets hospitaliers ; 46% font leurs transport des déchets hospitaliers en sac et leurs traitement à 38% se fait par incinération et à 62% par l’enfouissement.

Partager ce travail sur :