Arrow Table de matières
4054116

CHAPITRE III: ANALYSE ET INTERPRETATION DES RESULTATS

III.1. PRESENTATION  DE L’ENQUETE

Nous  avons effectué notre enquête à murhesa dans le groupement de mudaka, province du sud Kivu en république démocratique du  Congo

III.2.  UNIVERS  DE L’ENQUETE

Notre enquête a été consacrée exclusivement  aux agriculteurs qui  cultivent le soja et le transforme en lait de soja

III.3.  OBJECTIFS  DE L’ENQUETE

  • Nous rendre compte si  réellement  les paysans de murhesa  qui cultivent le soja et le transforme en lait augmente leurs revenus à travers cette transformation du soja en lait
  • Savoir s’ils utilisent les matériels industriels dans cette transformation du soja en lait
  • Connaitre les difficultés qui les empêchent de mieux progressé dans cette transformation du soja en lait

III.4.  CARACTERISTIQUE  DE LA POPULATION  ENQUETEE

III.4.1. Répartition des enquêtés

 Tableau n° 5 : Répartition des enquêtés  par sexe

Sexe

Effectif

pourcentage

Masculin

30

30

Féminin

70

70

Total

100

100

Commentaire :  Partant  de nos  enquêtes  sur  terrain , sur 100 enquêtes  nous  avons  eu  30 enquêtes  soit  30% des effectifs  étaient de  sexe masculin tandis que 70 enquêtes soit 70% des effectifs  étaient de  sexe féminin . Ceci  prouve  combien de fois les femmes  sont très implique dans la culture de soja plus que  les  hommes.

 III.4.2. Age des enquêtés

Tableau n° 6 : Répartition des enquêtés  par  âge

Age

Effectif

pourcentage

18  à 35

30

30

35  à 50

50

50

50 ans et  plus

20

20

Total

100

100


Commentaire : Après  notre descente  sur terrain , sur 100 enquêtés  30 enquêtés  soit  30% des effectifs  représentent  les agriculteurs  dont l’âge varie entre 18 à 35 ans, 50 enquêtés  soit 50% des effectifs   représentent  les agriculteurs dont l’âge varie entre  35 à 50 ans , 20 enquêtés  soit  20% des effectifs  représente les agriculteurs  dont l’âge  varie entre 50 ans et plus . Ceci   montre que la majorité des nos enquêtés  ont  l’âge de  35 à 50 ans et sont plus expérimenté dans la filière soja.

III.4.3.  Profession  des  enquêtés

Tableau  n° 7: Répartition des enquêtes  selon les professions

Profession

Effectif

pourcentage

Agriculteurs et petits commerçants

83

83

Petits  commerçants

17

17

Total

100

100

Commentaire : Il ressort  de ce tableau que, 83 % de nos enquêtes  pratiquent  l’agriculture  et le petit commerce et  17%  font  le petit commerce et  pratiquent   momentanément  l’agriculture .

III.5.  ANALYSE  ET INTERPRETATION DES  RESULTATS DE L’ENQUETE

III.5.1. QUESTIONS RELATIVES A L’OBJECTIF  SPECIFIQUE  I      

1)  Cultivez – vous le soja ?

Tableau n° 8: Répartition des enquêtes  par rapport à l’activité de cultivé le soja

Réponses

Effectif

Pourcentage

Oui

100

100

Non

0

0

Total

100

100

Commentaire : Ce  tableau nous montrent  que 100 % des  nos  enquêtés   pratiquent  cette activité de  cultivé   le soja. 

2) – si oui, pourquoi   vous  cultivez le soja ?

Tableau  n° 9: Justification de l’affirmation à la question précédente

Justification

Effectif

pourcentage

Pour l’alimentation et la vente

30

30

Pour la vente ou l’économie  financière

70

70

Total

100

100

Commentaire : De  ce tableau,  nous remarquons  que  30 enquêtes   soit 30% des effectifs  cultivent  le   soja pour l’alimentation et la vente et 70enquêtes  soit 70% des effectifs cultivent le soja uniquement  pour la vente ou l’économie. Ceci prouve que les agriculteurs de  soja  dans la localité de murhesa  considèrent  le soja comme une culture  économique

3) Superficie  cultivée

Tableau n° 10 : Répartition des enquêtés  par  superficie  cultivée

Superficie  cultivée (

Milieu d’intervalle (en )

Effectif

∑  xin (en

1000 à  2000

1500

30

45000

2000  à  5000

3500

40

140 000

5000  à 10000

7500

30

225000

Total

12500

100

410000

Commentaire : partant de données de ce tableau, nous remarquons que  30 enquêtés ont en  moyenne une superficie de 1500  Ceci se justifie par le fait que selon une publication du PNUD en collaboration avec FAO en 2009, la population sud-kivuciènne a en moyenne 0,4ha et que cette population partage leurs terres en plusieurs  portions afin qu’elle cultive une diversité de cultures. 40 enquêtés  ont une superficie de 3500  suite à l’accessibilité de terres qui est  raisonnable dans cette localité. 30 enquêtés  ont une superficie de 7500  car ils préfèrent cultiver le soja sur une superficie  assez  large  pour  obtenir une grande quantité des graines de soja. Pour trouver la superficie  moyenne que nos enquêtés utilise, on ferra : la  somme du milieu d’intervalle multiplier par effectif des enquêtés  selon la superficie  cultivée diviser  par  effectifs total des enquêtés  qui cultivent le soja.  D’où par le modèle  mathématique, on va procéder  par ce  schéma :    = .

 Ceci nous montre que la moyenne de la superficie cultivée par que nos enquêtés est de 3402 . Avec cette moyenne nous sommes sûr  que  les cultivateurs de soja peuvent  investir dans cette filière de transformer  le soja en lait  car le soja  occupe  une superficie assez  large dans leur localité. 

4) Quantité  moyenne  de  soja récolter

Tableau n° 11 : Répartition des  enquêtés  par  quantité moyenne  de soja récolter

Intervalle des quantités récolté  par kg

Milieux  d’intervalles (en Kg)

Effectif

 (en Kg)

200  à  500

350

30

10500

500  à  800

650

40

26000

800  à  1100

950

30

28500

Total

1950

100

65000

Commentaire  Commentaire : Il  ressort  de ce tableau que  30  enquêtés  ont déclaré que   la quantité  de  soja récoltée par campagne (saison culturale) est de 350kg de  graines de soja . Ceci  se justifie  par   le fait  que  le soja  est  la culture  moins exigeante et adaptée au sol de murhesa. 40 enquêtés montrent que le soja produit jusqu’à 650 Kg  par production. 30 enquêtés  prouvent que le soja produit jusqu’à 950 Kg  car ils utilisent des engrais organo-minéraux, des semences de bonne qualité et respecte de pratiques culturales exigées à cette culture.  Pour  trouvé  la quantité moyenne que nos enquêtés récolte  nous avons fait.  La moyenne = Somme du milieu d’intervalle multiplier par effectif des enquêtés  selon la quantité de soja  récolté  diviser  par effectifs total des enquêtés  qui ont récoltées  le soja  ou  

   =   

5) Etes vous  intégré  à une association coopérative agricole ?

Tableau N°12 : répartition des enquêtes par rapport à une association coopérative agricole

Réponses

Effectif

Pourcentage

Oui

70

50

Non

30

50

Total

100

100

Commentaire : Au vu de ce tableau, nous nous rendons compte que sur 100 enquêtés  70 enquêtes, soit 70% des effectifs  affirment qu’ils sont intégrés à une association coopérative agricole et 30 enquêtés ne sont pas  intégrés. .

6)- si oui, pour quoi vous étés intégré dans cette association agricole ?

Tableau N° 13 : Justification de l’affirmation à la question précédente

Justifications

Effectif (n)

Pourcentage

Pour enrichir leur connaissance sur les nouvelles méthodes de l’exploitation de l’agriculture

15

21 ,4

Pour bénéficier de semences agricoles

55

78 ,5

Total

70

100

Commentaire : IL ressort de ce tableau que, 15 enquêtes soit 21 ,4% des effectifs  sont intégrés dans cette association agricole appelé (centre agricole de murhesa) juste pour enrichir leurs connaissances sur les nouvelles méthodes de l’exploitation de l’agriculture a travers des séances de formations organisées par cette association. Et  les 55  autres enquêtés  soit 78 ,5% des effectifs sont intégrés dans cette association coopérative agricole pour bénéficier des semences agricoles que cette association distribue aux agriculteurs.

8) Les difficultés rencontrées  lorsque les agriculteurs sème  le soja

Tableau N° 14: Répartition des enquêtés selon les difficultés rencontrées lors du semis de soja

Difficultés rencontrées

Effectifs

Pourcentage

Manque d’engrais  organiques

50

50

Manque des outils et machines agricoles (des planteuses, des moissonneuses)

40

40

Infertilité du sol

10

10

Total

 100

100

 Commentaire : De ce tableau nous remarquons que, 50 enquêtés soit  50% des effectifs manquent  d’engrais artificiel lors du semis de soja.  souvent ils utilisent les engrais naturel , malheureusement ces engrais naturel  ne réponds pas  correctement pour éliminer des insectes ravageurs qui détruise la plante .40 enquêtés soit 40% des effectifs  manquent  des outils et machine agricoles lorsque ils sèment le soja , ils utilisent des outils archaïques (houe, trident, force physique…) qui ne  leurs permettent pas de mieux exercé leur a activité  .10 enquêtés soit 10% des effectifs rencontres  comme difficultés  l’infertilité du sol  lors du semis de la culture soja car de fois ça ne produit pas correctement . 

III5.2. QUESTIONS RELATIVES A L’OBJECTIF SPECIFIQUE II

9) connaissance sur la transformation du soja en lait

Tableau N° 15 : Répartition des enquêtés  par connaissance de la transformation du soja en lait

connaissance

Effectif

Pourcentage

Oui

100

100

Non

0

0

Total

100

100

Commentaire : Ce tableau nous montres que 100% des nos enquêtés ont une    connaissance sur la transformation du soja en lait et 0% n’ignore comment transformer le soja en lait.  Avoir cette connaissance sur la transformation du soja en lait fait à ce que les paysans soient éveillés pour le développement de leur localité.

10) –Si oui, comment faites-vous cette transformation du soja en lait ?

Tableau n° 16 : Répartition des enquêtés par rapport aux différents procédés utilisent pour  transformer le soja en lait

Les procédés utilisés

Effectif

Pourcentage

-          Les graines de soja sont trempées dans l’eau Froide durant une nuit, le lendemain ils égouttent et jeter l’eau de trempages

35

35

-          Les graines de soja sont trempées dans l’eau tiède durant 8heures

15

15

-          Les graines de soja sont mises dans une casserole avec de l’eau selon la quantité des graines de soja et puis  brouillis pendant 15minutes, filtre le lait obtenu à la passoire

30

30

- Les  graines sont  brouillis pendant 25 minutes et mixer très fin et puis on  filtre  le tout à l’aide d’un petit tamis au maillage très fin

- Le lait  est mis dans une bouteille  en verre, ils laissent le  lait se refroidir et ils ajoutent le sucre selon le désire des consommateurs

20

20

Total

100

100

Commentaire : Au vu de ce tableau  35 enquêtés  soit 35%  des effectifs  trempent les graines de soja dans l’eau froide durant une nuit pour facilité la décortication avant de passé  à la transformation. 15 enquêtés soit 15% des effectifs trempent les graines de soja dans l’eau tiède durant 8 heures et ne préfèrent  pas les trempées pendant toute la nuit pour gagner du  temps. 30 enquêtés soit 30% des effectifs mettent les graines de soja dans une casserole avec de l’eau selon la quantité de graines  ils brouillis le tout pendant 15 minutes ; ils filtrent  la quantité qu’ils ont eu et ils  obtiennent le lait de soja. ET  20 enquêtés  soit 20 %  des effectifs  préfèrent  bouillir  les graines de soja  pendant 25 minutes pour que le lait puissent avoir une bonne  saveur .

11) Quantité de lait de soja à obtenir pour 1kg des graines de soja

Tableau N° 17 : Répartition des enquêtés par rapport à la quantité du lait de soja qu’on peut obtenir pour 1Kg des graines de soja

Quantité de lait de soja produit pour 1Kg des graines de soja

Milieu d’intervalle

Effectif(n)

∑ xin

4 à 5 Litres de lait de soja

4,5

40

180

5 à 6 Litres de lait de soja

5,5

60

330

Total

10

100

510

 Commentaire : ces données nous montrent que 40 enquêtés lors de la dernière campagne agricole (dans le mois de mars) quand ils ont  récolté le soja ; ils sont passé à la transformation du soja en lait et pour 1kg de graine de soja  ils ont obtenu 4,5 litres de lait de soja. Ceci par le fait qu’ ils préparent le 4,5 litres de lait de soja en mélangeant les graines de soja dé pelliculés avec  4,5 litres d’eau et ne préfèrent pas utiliser beaucoup d’eau pour ne pas perdre la saveur du lait de  soja, le mélange est bouillit ensemble et peuvent ajouter  d’autres ingrédients tel que le sirop des fruits, le chocolat, le sucre ; selon le désire des consommateurs. 60 enquêtés nous avaient dit que quand ils transformé les graines de soja en lait pour 1kg des graines de soja  ils ont obtenu 5,5 litres de soja. Ceci se justifie par le fait que ces derniers utilisent 5,5 litres d’eau en préparant les graines de soja, le mélange est bouillit ensemble  et peuvent aussi ajouter le sucre ou sirop des fruits.   Pour déterminer la moyenne des quantités   produit pour  1kg de graines de soja  on va ferai La moyenne égale  la somme du milieu d’intervalle multiplier par effectifs des enquêtés selon la quantité de lait de soja produit diviser par effectifs total des enquêtés  ou  

 =

  1. Quantité vendu en franc pour 1 litre de lait de soja

Tableau n°18: Répartition des enquêtés par rapport à la quantité vendue en franc pour  1 litre de lait de soja.

Quantité vendue en franc pour 1 litre de lait de soja

Milieu d’intervalle

Effectif

 

600 FC-700FC

650

75

48750

700FC-800FC

750

25

18750

Total

1400

100

67500

Commentaire : De ce tableau, il ressort que pour 75 enquêtés  la quantité moyenne vendue en franc pour 1 litre de lait de soja est de 650 FC et 25 enquêtés  vendent le  1 litre de lait de soja pour 750FC. Cet  écart entre le prix est dû  suite à la concurrence du marché ; les  75 enquêtés  préfèrent baisse  le prix pour attirer les clients. Tandis que les 25 enquêtés hausse le prix  car ils privilège les bénéfices et rien que cela. Pour calculer la moyenne de la quantité vendue en franc pour un litre de lait de soja on ferra  la somme du milieu d’intervalle multiplier par effectifs des enquêtés  selon la quantité  de lait vendu en franc  divise par l’effectif  total des enquêtés ou    = 600 FC. La moyenne de la quantité vendue en franc est  de  600FC. Ceci nous montre que le lait de soja ne coute pas très  cher ce qui encourage les  consommateurs  à  l’acheté.

  1. Revenu obtenu

Tableau n°19: Répartition des enquêtés par rapport au revenu obtenu par vente pour 1 litre de lait de soja.

Revenu obtenu  pour 1 litre de lait de soja

Milieu d’intervalle

Effectif

 

450FC- 550FC

500

75

37500

550FC- 650FC

600

25

15000

Total

1100

100

52500

Commentaire : Au vu de ce tableau, 75 enquêtés obtiennent le revenu de 550FC par litre de lait de soja  parce qu’en vendant le lait de soja il diminue le prix afin de ne pas manquer les clients. 25 enquêtés  obtiennent le revenu de 650FC par litre de lait de soja parce qu’eux vendent le lait de soja à un prix un peu élevé. Pour trouve la moyenne du revenu obtenu pour  le un litre de lait de soja on aura :

    = = 500FC d’où la moyenne du revenu est de 500FC  pour 1litre de lait de soja.

  1. Utilisation du revenu obtenu

Tableau n°20 : Répartition des enquêtés  par  rapport à l’usage du revenu obtenu dans les ménages

Utilisation du revenu obtenu après la vente du lait de soja dans les ménages

Effectif

Pourcentage

Payer  le frais  scolaire des enfants

50

50

Acheter   la nourriture dans le ménage

30

30

Payer  le loyer

15

15

Le revenu obtenu est  épargné dans des COOPEC

5

5

Total

100

100

Commentaire : ces données nous montrent que 50 enquêtés utilisent le revenu obtenu après la vente de lait de soja pour payer les frais scolaires de leurs enfants. 30 enquêtés utilisent le revenu obtenu du lait de soja pour acheter la nourriture dans leurs ménages. 15 enquêtés utilisent le revenu obtenu du lait de soja pour payer le loyer et 5 enquêtés utilisent le revenu obtenu en épargnant dans les COOPEC.D’où la grande majorité de nos enquêtés utilisent le revenu obtenu du lait de soja pour payer le frais scolaire des enfants ; ceci prouve que cette activité de transformer le soja en lait est très bénéfique dans des ménages agricoles du soja de la localité de Murhesa.

  1. Les matériels utilisés pour la transformation du soja en lait.

Tableau n° 21: Répartition des enquêtés par rapport aux matériels utilisés pour cette transformation du soja en lait.

Matériels utilisés

Effectif

Pourcentage

casserole, brasero, braise, eau du robinet, graine de soja  dé pelliculées, bassin, passoire, pilon, verre métallique, malaxeur

70

70

Bac, broyage, mixeur, fouet, passoire,  casseroles, braises, eau du robinet, graines dé pelliculées, et bouteille en verre

30

30

Total

 100

100

Commentaire : Il ressort de ce tableau que,  70 enquêtés soit 70% des effectifs utilisent  les  casseroles, brasero, braises ; eau du  robinet, graine de soja dé pelliculées, bassin, passoire, pilon, verre métallique, malaxeur ; Pour transformer  le soja en lait parce que ils n’ont les matériels  industriels et  30 enquêtés soit 30% des effectifs  en plus  d’utilisent les  graines dé pelliculées,  des braises pour allumer le feu ; de l’eau du robinet ;  des casseroles  et la passoire, ils utilisent aussi  le bac, le broyage, mixeur, le fouet et les bouteille en verres  pour cette  transformation du  soja en lait. Ceci prouvent que nos enquêtés n’ont pas accès aux matériels industriels  ce qui les empêchent de  mieux progresser dans  cette activité  de transformer le soja en lait.

  1. Connaissance de matériels industriels utilisés dans la transformation du  soja en lait.

Tableau n°22 : Répartition des enquêtés par la connaissance des matériels industriels utilisés dans la  transformation  du  soja en lait.

Connaissance des matériels industriels

Effectif

Pourcentage

Oui

60

60

Non

40

40

Total

100

100

Commentaire : 60 enquêtés soit 60% des effectifs ont des connaissances sur d’autres matériels industriels utilisées dans la  transformation  du  soja en lait et 40 enquêtés soit 40%  ne connaissent pas d’autres matériels  industriels utilisés dans cette transformation. Malgré la connaissance de ces 60 enquêtés ou 60% des effectifs  sur d’autres matériels industriels dans la  transformation  du soja en lait, ils n’utilisent  pas ces matériels suite au manque de moyens financiers.

  1. Possibilité d’installer une usine de transformation du soja en lait dans la localité de Murhesa.

Tableau n°23 : Répartition des enquêtés par rapport à la possibilité d’installer une usine de transformer le soja en lait dans leur localité.

Réponses

Effectif

Pourcentage

Oui

100

100

Non

0

0

Total

 100

100

Commentaire : 100 enquêtés soit 100% des effectifs ont affirmés  qu’il est possible d’installer une usine pour  transformer le soja en lait dans leur localité.

  1. Si oui, pourquoi est-il possible d’installer une usine de transformation du soja en lait dans votre localité

Tableau n°24: Justification du Oui à  la question précédente.

Justification

Effectif

Pourcentage

La localité est alimentée par le courant électrique

30

30

Dans la localité il y a accès à l’eau potable de la Régideso.

35

35

Le sol est résistant contre l’érosion

23

23

Ils ont un peu de connaissance sur la manipulation des machines utilisés dans l’usine de transformation du soja en lait

12

12

Total

100

100

Commentaire : Ce tableau nous montrent que  30 enquêtés soit 30% des effectifs affirment qu’il est possible d’installer l’usine dans leur localité de Murhesa  puisque leur localité est alimentée par le courant électrique ; 35 enquêtés soit 35% confirment qu’il est possible d’installer l’usine parce que dans la localité il y a de l’eau potable du robinet. 23 autres enquêtés soit  23% des effectifs ont affirment  qu’il est possible d’installer l’usine parce que le sol de la localité est résistant contre  l’érosion et peut bien supporter le bâtiment de l’usine. Et 12 enquêtés soit 12% des effectifs ont aussi affirment qu’il est possible d’installer l’usine de transformation du soja en lait dans leur localité parce qu’ils connaissent manipuler les machines de transformation utilisés dans cette usine du soja en  lait.

  1. Les propositions des enquêtés pour intensifier cette transformation du soja en lait dans leur localité

Tableau N° 25 : Propositions des enquêtés  pour intensifier cette transformation du soja en lait dans leur localité

Différentes    propositions

Effectifs

Pourcentage

Installer une usine de transformation du soja en lait  pour rendre forte leur activité de transformer le soja en lait

95

95

Distribuer  des matériels de transformation

3

3

Distribuer  des engrains artificielle   pour qu’ils puissent augmentés  la production du soja

2

2

                                Total

    100

100

Commentaire : 95 enquêtés soit 95% des effectifs proposent   que : pour rendre forte leur activité de transformer les graines de soja en lait il faut qu’une usine de transformation du soja en lait soit installer  dans leur localité  pour les facilité  la tâche dans le travail   mais aussi  produire plus de lait de soja dans leurs localité. 3 enquêtés soit 3% des effectifs propose qu’on leurs distribues des matériels  de transformation pour produire plus de lait de soja. Et 2 autres enquêtés soit 2% proposes qu’on leurs distribues d’engrain artificielle pour combattre les insectes ravageurs qui les empêchent de produire plus des graines de soja et mieux avance dans leur activité

CONCLUSION  PARTIELLE

Au terme de ce chapitre consacré à la présentation, analyse et interprétation des résultats de l’enquête. Nous sommes parties de la problématique  qui se résume en une question   de recherche :

  1. Quelles sont les stratégies à mettre en place pour que cette activité soit durable ?

Nous avons émis les hypothèses ci-après :

  • La mise en place d’une usine de transformation du soja en lait serait à la base de la durabilité de cette activité.

Lors  de notre recueille des différents  propos  des enquêtés a la question consacrée a la vérification de notre hypothèse  95% de nos enquêtés préfèrent  qu’il ait une usine de transformation de soja en lait en vue de rendre leur activité forte, les facilités la tache dans l’exécution de travail et redynamiser d’une manière efficace et satisfaisante la production de lait de soja. Ceci nous a poussés  à dire que notre hypothèse a été confirmée.

Pour ce faire, nous avons conçu un projet d’installation  d’usine de transformation du soja en lait dans la localité de murhesa où nous avons menés nos enquêtes.

Partager ce travail sur :