Arrow Table de matières
7505457

CHAP I : REVUE DE LA LITTERATURE

I.1. DEFINITION  DES CONCEPTS CLES

  1. La contribution : Le dictionnaire le robert de poche nous dit que la contribution est une part que chacun donne pour une charge, une dépense commune. ça peut signifier la collaboration à une œuvre commune ou aider à l’exécution d’une œuvre. [1]
  2. La transformation : Selon le professeur ERIC SUMBU, professeur à l’université de Kinshasa, la transformation est le changement de forme ou d’aspect extérieur de quelque chose, changement physique, physico chimique, biochimique pour obtenir un produit quelconque.
  3. Le soja : D’après dictionnaire le Robert 2010, le soja est une plante légumineuse d’extrême orient aux graines comestible.
  4. Le lait : Selon le dictionnaire Larousse 2010, le lait est un liquide blanc, opaque très nutritif, sécrété par les glandes mammaires des femelles de mammifères ou encore tout autre liquide qui a l’aspect du lait (lait de soja).
  5. L’augmentation : C’est l’accroissement en quantité, en nombre, en valeur (agrandissement de quelque chose).
  6. Le revenu : Ce qui est perçu en nature ou en monnaie par quelqu’un. Ça peut encore signifier la rémunération d’une activité (profit ou salaire).
  7. Le ménage : Selon le cours de fiscalité dispensé  par le professeur MUBAKU, le ménage signifie L’ensemble  des personnes occupant un même  logement et qui partagent leurs dépenses alimentaires.
  8. La transformation du soja en lait : C’est un phénomène qui consiste à préparer (trempés, broyés et bouillés) les graines de soja jusqu’a obtenir le  lait  de soja.

 I.2. GENERALITES SUR  LE SOJA

I.2.1. Description de la plante

I.2.1.1. Origine

Le soja est originaire de l’occident à Partir de 1858 (aux Etats –Unis) Et s’était rependu au sud de la chine, en Corée, au japon et dans d’autres régions du Sud Est de l’Asie.

I.2.1.2. Ecologie

Le soja est une plante très plastique tant pour le climat que pour le sol. On le trouve en effet sous des climats variées depuis l’équateur  jusqu’à 50°N et 40°s comme le mais

I.2.1.3. Sol

Le soja peut tolérer un bref engorgement du sol ; le soja pousse bien sur des sols humides, excepté sur du sable très grossier. Le pH optimum est de 5,5-7,5 et le soja est sensible à l’acidité du sol, en particulier à la toxicité de l’aluminium ;  Le soja n’a pas de gros besoin de sol  en élément  nutritif car cette légumineuse enrichit le sol en azote.  Il faut toujours Commencez par  travailler  le sol de culture au croc afin de l’aérer ; la parcelle doit être ratissée et bien désherbée avant et pendant la culture.

I.2.1.4. Température

La température optimale pour sa croissance et son développement se situe en général au tour de 30°C. Tant des températures excessivement élevées (≥ 32°C) que basse (≤ 20°) Peuvent réduire l’initiation florale et la formation des gousses.

I .2.1.5. Humidité en eau

Le soja à besoin d’au moins 500mm d’eau durant la période de croissance pour une bonne récolte, la consommation d’eau dans des conditions optimales est de 850mm , un stress de sécheresse durant la formation des graines réduit encore plus le rendement l’altération des graines est un grave problème en cas d’humidité.

I.2.1.6. Technique cultural

Le terrain doit être assez propre pour facilité les opérations culturales. Un  labour de houe ou à la charrue là où  c’est possible ; les pratiques traditionnelles de préparation du sol utilisées pour d’autres cultures conviennent pour la production de soja : Fauche, labour, bien émietter et égaliser le sol. Le terrain  ne doit pas avoir porté du soja les deux dernières saisons.

I.2.1.7. Semis

Semez le soja à 50 Cm d’interligne cela permet de sarcler  le soja  et d’avoir ainsi un interligne propre jusqu’à la fermeture de rang ;  Le semis peut s’est faire à la volée ou en ligne :

  • Semis à la volée suivi d’un hersage : Pour entrer les graines ne place pas celles-ci à une profondeur uniforme.
  • Semis en ligne : Il est préférable, les distances sont de 5 à 20 cl sur la ligne et 25 à 90 Cm entre ligne avec 2 à 5 Cm de profondeur[2]

I.2.1.8. Ennemis de la culture du soja

Les rats, les chèvres, et tous les ruminants en général sont des ennemis du soja qu’ils apprécient d’ailleurs plus que les autres cultures.

I.2.1.9. Croissance et développement

Les plantules de soja lèvent en 5-15 jours  après le semis pour ; la floraison débute entre 25 et Plus de 150 jours après le semis en fonctions de la longueur du jour et de la température et du cultivar. Le soja est normalement autogame et complètement auto compatible avec une allogamie inférieur à 1%. 

I.2.1.10. Récolte et rendement

Quand le soja approche sa maturité, les feuilles tombent et jaunissent à l’exception de quelque variété. Les plantes sont entièrement dénudées que les fruits ne soient complètement murs

Les graines mures de cultivars de soja précoces peuvent être  récoltées  65 jours après le semis, les cultivars tardifs peuvent demander plus de 150 jours. Les plantes ont besoin d’être récoltées à temps  pour éviter une trop grande perte de rendement ; les graines de soja sont récoltées lorsque les gousses sont encore vertes mais bien remplies de graines.

Rendement : La moyenne des rendements en soja au niveau mondial est de 2,25 tonnes par hectares sur de petites exploitations en Afrique tropicales, les rendements atteignent souvent à peine 0,5 tonnes par hectares en raison à la fois de mauvaises conditions du sol et d’une mauvaise conduite de la culture.

I.2.1.11. Usage des graines de soja

Les graines de soja peuvent être consommées de plusieurs manières :

- Les graines sèches de soja  sont bouillies et utilisées en condiment ou servent préparer de la farine

- Les graines de soja sont grillées et employé directement comme succédané du café

- Les graines de soja sone transformées en lait

- On transformées les graines de soja pour en extraire une huile alimentaire

- La farine de soja entre dans la fabrication de pain, de biscuits …

Le soja est utilisé dans des nombreux usage industriels ( les lécithines de soja servent d’émulsifiants dans l’industrie alimentaire , en pharmacie et dans la production industriels de matériel de décoration , d’encres d’imprimerie et de pesticides) mais  ce qui nous intéressent dans notre travail parmi ces nombreux usage du soja c’est sa transformation en lait en vue d’augmente le revenu des paysans de la localité de murhesa .

  I.2.1.12. Composition chimique de la graine de soja

Tableau n° 1 : Composition chimique de la graine de soja

Constituant

Pourcentage de la graine

% dans la  graine

Cotylédons

Germe

Spermaderme

% dans la graine

90

2

8

Humidité

10, 57

12,01

12,53

Protéines

41 ,33

36,93

7,00

Glucide

14,60

17,32

21 ,012

Cendre

4,38

4,08

3,83

Lipides

20,73

10,45

0 ,60

SOJAXA-association pour la promotion des aliments ,2016

I.2.1.13. Production

Depuis 2012, la production mondiale de graines de soja est devenue supérieure à 260 millions de tonnes par an, dont les trois premiers producteurs mondiaux sont : Les Etats-Unis, le Brésil  et l’Argentine.  La chine qui arrive en quatrième position produit trois moins que l’argentine ; les surfaces cultivées en soja sont passées de  72 millions d’hectares en 1999 à 108 millions d’hectares en 2012. Les superficies consacre à la culture soja ont fortement augmenté depuis la fin des années 1990. Cette progression s’est largement opérée au détriment de surfaces consacrées naguère au mais, les gens   se sont intéressent beaucoup à cultivé le soja grâce à ses qualités nutritives et sa rentabilité.

La production moyenne mondiale est passée de 22 quintaux par hectare en 1999 à 25 quintaux par hectare en 2012.   Dans la localité de murhesa le soja est cultivé sur 10 hectares en   Association avec le mais ; l’écartement  est de 10 X 40 Cm. La variété cultivée est à graines  jaune.

I.2.1.14. Importance de la production du soja

  1. Importance du soja sur le plan économique

Le soja mérite  la  reconnaissance de l’humanité ; sa graine joint à ses qualités nutritives des propriétés oléagineuses qui permettent d’entirer des préparations analogues. Le soja est une excellente ressource économique important depuis au moins 5000 ans largement cultivé pour ses graines naturellement riche en protéine et en huile ; il est utile dans l’alimentation humanitaire et animale.

  1. Importance du soja sur le plan sanitaire

Dans le domaine de la santé des nombreuses études épidémiologiques ont montré que la population asiatique qui consomme régulièrement des produits à base soja présente moins des risques de développe des maladies chronique. La présence des composés majeures dans la graine de soja tels que les protéines ou d’autres molécules en concentration plus faible ; comme notamment les isoflavones ; induit des effets préventifs  et protecteur vis-à-vis de certaines maladies cardio vasculaire, de cancer hormonaux dépendant des troubles climatériques, et de l’ostéoporose. [3]

I.3. LA TRANSFORMATION DU SOJA EN LAIT ET L’AUGMENTATION DE  REVENU

  I.3.1. La transformation du soja en lait

Le lait de soja : est une  boisson produite à base des  graines de soja et d’eau, d’aspect  similaire au lait de vache et de composition proche sur plusieurs points, le lait de soja est préparé industriellement à partir des graines de soja trempées, dé pelliculées, broyées, mélanger à de l’eau, puis cuites. L’ensemble est homogénéise puis conditionné de manière stérile.  Techniquement c’est une suspension colloïdale stable, la composition fine de lait de soja dépend du fabricant, le produit n’étant normalisé certains fabricants ajoute un peu du sucre (sucre de canne ou concentre de jus de fruit) éventuellement un arôme vanille pour masque le goût végétal peu apprécié de certains consommateurs. 

I.3.2. Les étapes de préparation de lait de soja

  • Triage des graines
  • Trempage dans pendant 8 heures
  • Lavage des graines trempées 2à3 fois
  • Brouage 
  • Moulure
  • Cuisson
  • Bouillir dans la casserole à cette étape on utilise une machine appelé Vita kawa. C’est une machine à 3 parties : la première  partie  c’est le broulleur ça sert à brouller, la deuxième partie  c’est la chaudière qui sert à éliminer les microbes qui peuvent pénétrer lors de trempage des graines et la troisième partie c’est la casserole à pression pour cuire le lait jusqu’à 110°C .on fait sortir le lait et on le met dans un bassin plastique , le lait frais sera consommé immédiatement et si on a besoin de yaourt  on laisse le lait se reposé pendant 24 heures .

A murhesa les graines de soja subissent la torréfaction avant la mouture pour éliminer les facteurs anti nutritionnels et pour facilité la mouture. Le lait de  Soja  peut se fabrique à la  maison ou bien avec la méthode manuelle ou encore à l’aide d’une machine électrique ce qui facilite d’ailleurs la rapidité dans la  transformation.

I.3.3. Ingrédients  pour la transformation du soja en lait

Pour préparé deux litres de lait de soja, mettre à trempées 300 gr de graines de soja dans l’eau froide durant deux jours de préférence  ou deux heures aves de l’eau à 50°C ; après cette étape de trempage, la peau doit se détacher facilement sous les doigts si elles ne sont pas dé pelliculées , bien rincer  le soja. Il n’est pas indispensable d’ôter la pellicule entourant la fève, mais  la présence de la pellicule donnera un goût plus prononce au lait de  soja. Lors  de trempage les graines de soja changent de forme, au départ elles sont rondes et après trempage deviennent ovales comme les haricots blanc. Peu d’eau prélevé sur les deux litres, verser la bouillie obtenue dans une grande casserole  avec le reste de deux litres d’eau, porter à ébullitions à feu très doux tout en remuant jusqu’à ce qu’il n’y ait plus  de  mousse ( Plus au moins 15minutes) ce pendant faire bouillir la préparation  35 minutes serait plus prudent pour supprimer la toxicité des graines du soja . Bien surveiller car ce mélange monte dans la casserole comme le lait d’origine animal en ébullition ; sucrer (optionnel) Pendant la cuisson, laisser refroidir, mailles très serrés  convient très bien ou dans une passoire recouverte d’une étamine pour récolter le lait ; le lait de soja s’écoule au travers de la passoire. Presser pour extraire un maximum de jus. Cette recette permet  de confectionner environ 1,5 litre de lait de soja, mettre le lait de soja  en bouteille stérilisées, conserver au frais et consommer dans les 48 heures.

I.3.4. Mode  de consommation du lait de soja

  1. Lait aromatisé

Le lait de soja peut être consommé directement mais il a un goût peu fade c’est pourquoi on y ajoute une série d’ingrédients tant pour la consommation familiale que pour la production commerciale. L’addition au lait du sucre, du miel, du chocolat, du sirop des fruits non acides ou d’aromates tels que la vanille est une façon de  faire accepter le lait de soja et cela dépend du goût des consommateurs.

  1. Lait fermenté yaourt

Le lait de  soja peut être transformé en yaourt de la même manière qu’on le fait pour le  lait de vache ; le yaourt est obtenu après fermentation du lait de soja par les bactéries appelés «  ferments lactiques ». [4]

I.3.5.  Préparation  de yaourt pour le lait de soja

Premier  étape : Multiplication  des ferments

Cette étape consiste à bouillir une quantité de litres de lait pendant 5 minutes et en suite refroidir jusqu’à 30°C et cela se fait à la température ambiante pendant une durée de 15 à 18 heures.

Deuxième  étape : Production de yaourt

La quantité de litre  de lait de soja déjà préparée est bien mélangée et le yaourt peut être consommé si la période d’incubation est terminée. La température idéale pour obtenir un yaourt à la saveur délicat est de  37 à 45°C mais il est impossible de fabriquer du yaourt à des températures inférieures à 30°C ou supérieures à 50°C. La bonne température peut être maintenue à l’aide d’une marmite norvégienne.

I.3.6. comparaison du lait de soja avec le lait de vache demi écrémé

Tableau n°2 : Comparaison du lait de soja avec le lait de vache

COMPOSANTS

Lait de soja

Lait de vache

Energie 154 KJ (37Kcal)

188Kl (45 K Cal)

Protides  3,8 g

3,2 g

Lipides 2,1 g

1,5 g

Glucides  0,45 g

4,8 g

Lactose 0

4,5-5 g

Calcium   25 mg

11 mg

Potassium  118 mg

140 mg

Magnesium  25 mg

11 mg

Fer 0 ,64 mg

0 ,028 m

LEDIET, 2000 – 2016, Dossier nutrition de la clinique du poids : laits animaux et laits végétaux

I.3.7. Les conditions hygiéniques à appliquer lors de la transformation du soja en lait

Le lait est délétère s’il est dénaturé alors qu’il est une merveille dans son état naturel ; Les infections sont dues aux micros  organismes nuisible qui s’introduisent dans lait. 

  • Les sources possibles des infections pendant la production, la conservation, et le traitement de lait de soja sont les suivantes : Les conditions de l’endroit où a lieu la traite (sol, poussière, …) ; les insectes (mouches, cafards, …) ; les ustensiles et les matériels utilisés pour le traitement. [5]
  • Nettoyage et désinfection

Le nettoyage consiste à enlever la saleté, les restes de micros organismes qui se trouvent sur la surface du matériel ; les casseroles ; les ustensiles et les matériels de traitement doivent être  nettoyez aussi tôt après l’usage. Les ustensiles doivent être  nettoyés de la manière suivante : Lavez avec une solution savonneuse et rincez pendant 10 minutes à l’eau bouillante[6]

  • Quelques conseils lors du traitement de lait  de soja

Le lait de soja peut se conserver lorsqu’ il à été traité avec beaucoup de soins  c’est pourquoi il est important de respecter les normes suivantes lors son du traitement :

- Lavez toujours bien les mains à l’aide du savon et ne touchez jamais le lait

- Nettoyez et désinfectez tout les matériels à utilisés

- Veuillez à ce qu’aucune saleté ou insecte s’introduise dans lait

- N’utilisez pas d’ustensiles en cuivre

- N’exposez pas le lait à la lumière ou au soleil mais conservez le dans un endroit sombre.

I.3.8. Utilisation d’emballage pour protéger le lait de soja

L’emballage est l’action d’emballer .Il s’agit de la matière ou dispositif qui permet d’isoler le produit de son environnement pour le protéger, le conserver, le transporter, le mettre en valeur à des fins commerciales ou esthétique. L’emballage est divise en quatre  segments principaux : nous avons l’aluminium, film plastique, emballage papier et sacs.  Les exigences de la sécurité alimentaire ne cessent de  se préciser au cours du temps et leurs conséquences se font sentir sur la fabrication et sur les contrôles des papiers, carton, plastique, sacs, destinés à l’emballage alimentaire.

Il est strictement interdit par la sécurité alimentaire  de vendre le lait dans des bouteilles de plastique, mais plutôt dans des bouteilles de verre ou des sachets plastique.

I.3.9. Choix du conditionnement de l’emballage de lait de soja

L’emballage doit répondre aux besoins des consommateurs c.à.d. la gamme des différentes  taille d’emballage doit être suffisantes pou répondre aux besoins des différentes consommateurs l’étiquetage, le nom et logo de la marque ne peuvent –ils être confondus avec ceux d’un produit concurrent, l’étiquette doit fournit d’information suffisants pour une utilisation sans risque par un consommateur. L’emballage doit résister aux chocs au cours  de la distribution et un éventuel endommagement qui peut entrainer la contamination du contenu ; si l’emballage est réutilisé  rassurons-nous s’il n’y aura pas de risque de contamination et dans le cas contraire  utilisons l’emballage une seule fois. La conception des étiquettes est particulièrement importante contribuer au marketing et informer les consommateurs sur le produit.13

I.4. L’AUGMENTATION DE REVENU A TRAVERS LA TRANSFORMATION DU SOJA EN LAIT

I.4.1. L’étude sur la rentabilité du lait de soja

La rentabilité c’est le bénéficie ou la capacité qu’a  quelque chose de pouvoir  apporter  le bénéficie. Pour apprécié la rentabilité de la transformation du soja en lait nous avons une idée de son coût  de production et de son prix de vente énumérez  dans le tableau  ci-dessous :

Tableau  n° 3 : Etude sur la rentabilité de lait de soja

Rubriques

Hommes /J

Coût  en franc

Coût  en dollars

25 Kg Achats des graines

-

9000

10

Transport

1

1000

1,1

Triage et nettoyage

4

4000

4,4

Cuisson

2

2000

2,2

Régideso

-

2700

3

Electricité

-

4500

5

Emballage

-

9000

10

Total

34 200

37,9

Source : Rapport de l’Association Coopérative de la Synergie Féminine, 2016

D’après  les données de ce tableau nous avons constaté que le lait de soja est rentable puisque   25 Kg des graines de soja  donnent  150 litres de lait et les 150 litres de lait de soja sont  vendu à 105 000 FC ou 105 dollars. Le producteur a dépense 34200 ou 37,9 dollars  et a gagné comme bénéfice 61200 FC ou 68 Dollars. En fonction de cette étude de rentabilité nous  nous sommes renseignés  aussi  sur la durabilité de lait et les données obtenus qui nous ont dit que le lait  de soja qui peut faire  4 semaines sans  pourtant périr ou perdre  sa  saveur  si seulement  l’endroit où on Le  conserve  est  adéquat. Nous sommes sûrs que les producteurs  du lait de soja e t les cultivateurs de soja de la localité de murhesa vont augmenter d’avantage leurs revenu si une fois nous trouvons  solution aux problèmes qui les empêchent de mieux progresser  entre  autre l’usine de transformation.

I.4.2. Etude sommaire du marché du lait de soja

Les ventes de produits à base de soja ne cessent d’augmente et les études sur les bénéfices de ses protéines se multiplient ; les dernières  recherches tendent à  démontré  que  la consommation de soja  contribue  à diminuer les symptômes de la ménopause, à réduire le risque de cancer, à contrôler le taux de glycémie chez les diabétiques et à réduire les risques  de calculs neuraux.

I.4.3. Etude potentiel  du marché

En premier  lieu il ya l’ouverture du marché sur la route Murhesa – Bukavu dans un sens et Murhesa –Goma  dans l’autre sens qui permettra un accès facile aux marché de deux grandes centres  villes.  Nous  sommes  convaincus  que si  l’usine de transformation du soja en lait serra installer est soutenu à murhesa  les  paysans vont  certainement  augmenter  leurs revenus grâce à cette accessibilité à ces deux marchés.

I.4.4. La promotion du lait de soja

Tant que les consommateurs ne savent rien du lait de soja, ils ne peuvent pas l’acheté  le mot clés de la promotion est donc la communication. Il ya  4 principales méthodes pour  la promotion du lait de soja,  La publicité, Les relations publiques, La vente directe, La promotion par réseau ; ce qui est encore difficile pour le moment dans nos milieux ruraux.

I.4.5. Service  à la clientèle

Pour trouver les clients nous devons avoir une connaissance  du marché,  ceci signifie connaitre les consommateurs, mais aussi les concurrents ; avoir aussi des orientations stratégiques   sur  le long terme et penser aux clients et à la manière dont ils font  leurs  achats afin de comprendre quels sont  les éléments  du marché et d’agir en renforçant l’idée « le client est roi »[7]

I.5.  ETUDES   SUR  LES   CONDITIONS  PREALABLES  POUR  INSTALLER UNE USINE  DE TRANSFORMATION   DU SOJA EN LAIT DANS LA LOCALITE DE MURHESA

Cette étude  exige une connaissance d’un certains  nombre de données  de base comme :

I.5.1. L’environnement  géo-climatique et  humain

  1. L’environnement géo-climatique

Pour ce qui est  de l’environnement géo climatique murhesa  présente des endroits aux conditions climatiques  satisfaisantes : premièrement  son sol  en grande partie est  argileux capable de protégé le bâtiment contre l’érosion. Deuxièmement   le milieu est  alimenté  par le courant électrique et il y a aussi  accessibilité  de l’eau potable ce qui va aide l’usine à mieux  fonctionné.

  1. L’environnement humain

L’environnement  humain de murhesa  est  actif composé des techniciens relevant  du domaine de développement  rural et de l’agronomie

I.5.2. Les  disponibilités en matières   premières

Les  matières  principales pour transformer  le soja  en lait  restent   les graines  de soja ,l’eau, le courant ; ces  matières  sont  pertinentes   dans  la localité de murhesa

I.5.3. Disponibilités  des  matériels  industriels                

Seuls  les matériels  comme : la  balance, la vanneuse, le tapis roulant, moulin de broyage, machine d’emballage, … restent  à rechercher   sur le marché  de la  ville.                       

I .6.  REVUE DE LA LITTERATURE SUR LA TRANSFORMATION DU SAJO EN LAIT A MURHESA

Selon KEITH ATKINSON dans son ouvrage  intitulé : Réussir dans l’agro alimentaire, édition CTA, 2001, pays bas ; Lui avait  dit que la transformation alimentaire constitue un moyen de réduire les pertes post récolte, d’allonger les durées de conservation et ainsi d’augmente les revenus  des producteurs. Elle  permet  par ailleurs un renforcement de la sécurité alimentaire ; ainsi que des améliorations dans les domaines de la nutrition et la santé. Mais  la transformation du soja en lait est destinée à  ajouter   de la valeur à la culture soja et à générer un revenu pour les producteurs.

Pour DANIELA TRIULZI dans son ouvrage intitulé : Investir dans la transformation des graines de soja en Afrique, 2014 ; Elle avait dit aussi que le soja présente des grandes opportunités d’affaires en Afrique ! Le lait de soja fournit la meilleure solution non seulement pour générer le revenus, mais aussi pour réduire  la malnutrition, la réduction de la faim et  de la pauvreté en Afrique. 

Ainsi nous constatons que le lait  de soja est plus riche au plan nutritionnel mais aussi cette activité de transformer les graines de soja en lait est très rentable sur le plan économique. Le lait de soja est promue comme alternatives saine au lait de vache pour des raisons dont : La gestion du diabète par sa capacité à contrôle la glycémie, la source de la lécithine et la vitamine E et sans cholestérol et sans                                                                danger  pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose ou allergie au lait de vache.

Le soja est souvent appelée la culture miracle et le principal  fournisseur mondial de protéine Il est un aliment stable d’une valeur nutritive ; Son importance va de la production de lait  c’est pour quoi il est nécessaire de construire l’usine de transformation de soja en lait pour produire et vendre du lait de soja, pour réduire la pauvreté , mais aussi pour générer des revenus.

En  Conclusion  comme le lait de soja  génère le revenu, et un supplément alimentaire riche en énergie et en protéines  est produit pour augmenter le revenu et combattre le chômage. Bien que le soja ne soit pas composant traditionnel de système de culture de continent Africain ; de  nombreuses recettes locales au soja sont bien acceptées.

  1. Dictionnaire le robert de poche, 2012, p 152.
  2. Professeur ERICK SUMBU, 2012, cours de transformation des produits agricoles, Université catholique de Bukavu, inédit.
  3. Dictionnaire Larousse, 2012, p 408.
  4. Professeur MUBAKU, 2016, Cours des finances et fiscalité, Institut  Supérieure de développement rural, inédit.
  1. FONDATION PROTA BACKHUYS, 2007, Ressources végétales de l’Afrique tropicales, éd. CTA Wageningen, Pays-Bas, p 88 .
  1. SETCHELLET CASSIDY, 1999, L’intérêt sanitaire de la consommation du soja.
  1. HYACINTHE A. KOUDHORO, 31/Aout 2015, Technologies de transformation du soja en lait. Bénin, site web. Lanationbenin.
  2. Anonyme, Thèse sur les produits à base de soja, spécialiste de la toponymie ; France 21 /4/2013.
  3. Commission du code alimentaire programme FAO /WHO sur les normes alimentaire 2003.
    1. Keith Atkinson, 2015, Créer et gérer une petite entreprise agroalimentaire,  éd. CTA Wageningen, Pays-Bas, 2015. 277 P

Partager ce travail sur :