Arrow Table de matières
6526125

CHAPITRE II. METHODOLOGIE DU TRAVAIL

II.1. BREVE PRESENTATION DU MILIEU D’ETUDE.

II.1.1. IDENTIFICATION, LOCALISATION ET SUBDIVISION ADMINISTRATIVE.

La commune de kadutu est située dans la ville de  Bukavu, province du sud Kivu en République démocratique du Congo. Elle est  l’une de 3 communes qui forment la ville de Bukavu. La commune de kadutu a été créée par le décret-loi du 13 octobre 1959. Ses délimitations ont été faites par l’arrêt  N° 444/313 du 24 décembre de la même année et la notification de la lettre N° 25/252/1555/74 de Monsieur le commissaire de région du Kivu. Elle est limitée :

  • Au Nord par la rivière Wesha la séparant de la commune de Bagira /Kasha.
  • A l’Est et au Sud par la rivière Kawa qui la sépare de la commune d’Ibanda et de Bagira/Kasha.
  • Au nord Est par le lac Kivu.

Elle est appelée commune de Kadutu au lieu de zone de Kadutu, conformément au décret-loi N° 031 du octobre 1997 portant actualisation de dénomination des entités administratives.

II.1.1.2 Subdivision administrative

La subdivision administrative de la commune de Kadutu se présenter de la manière suivante :

Tableau  1 : Quartier et cellules de la commune de kadutu.

QUARTIERS

CELLULES

AVENUES

NYAMUNGO

1

LOMAMI

1.

AMBE

2.

LWAMA

MAHENGE

URU

3.

4.

2

UTU

1

KAWA

VIRUNGA

KIBONGE

2

3

3

BYASI

1

DU MARCHE    

KAJANGU

1

BURHALAGA

2

BURHALANGA

BUHOZI

MUSHEKERE

3

4

2

BUSOKA

1

KAKONO

RUVUMBA

KAJANGU

2

3

3

CIMPUNDA

1

NYAMULAGIRA

1

BUREMBE

ONL

CAMP MBAO

2

3

2

ELILA

1

KAKOBA

KAHENGE

MAKASI

2

3

3

SAKE

1

TUBIMBI

LUGULU

2

4

KASALI

1

ULINDI

1

LOWA

KABONO

ULINDI

OSSO

2

3

4

RUKUMBUKA

1

RUKUMBUKA

CAMP CINEMA

NTWALI/ TABORA

MURHUNDU

2

3

4

5

MOSALA

1

FUNU

1

FUNU

NYAKISHE

MANYEMO

2

3

2

KARUNVA

1

BANKOKO

MAENDELEO

2

3

BUHOLO

1

BUHOLO

LUGOHWA

MWANGA

BUSHOLO et SUKISA

2

3

4

6

NKAFU

1

CLINIQUE

1

BUGABO II

ISDR

LYCEE WIMA

2

3

2

KAWA

1

NYARWIZIMYA   I

INGA

2

KARHALE

1

NYARWIZIMYA  II

CIKERA

HOPITAL GENERAL

2

3

7

NYAKALIBA

1

KAHUZI

1

KADHURU

MAENDELEO

2

2

MULINA

1

MUKUNGULO

MULONGE

2

3

CAMP TV

1

DR  LURHUMA

SOS

Ainsi cette commune compte 7 quartiers, 9 cellules et 55 avenues. Source : Rapport communal 2014

II.1.2. DONNEES  GEOGRAPHIQUES

  1. Relief et sol. Le relief de la commune de Kadutu est essentiellement montagneux. Le point culminant est le sommet de la colline RUVUMBA avec 1891m d’altitude, le sol est de nature argileuse, mais aussi sablonneuse à certains endroits
  2. Climat et  végétation

La commune de Kadutu jouit d’un climat tempéré, la température moyenne est de 25°C avec une pluviosité moyenne de 9000mm. Cette commune connait l’alternance de deux saisons différentes : la saison sèche qui va du mois de Mai au mois de Septembre et la saison des pluies qui commence de septembre pour se terminer au mois de Mai.

  1. Le potentiel hydraulique de la commune de Kadutu est dense. Les cours  d’eau de cette commune baisse son débit en saison sèche. Les principaux cours d’eau de la commune de kadutu sont : Wesha qui se jette dans le lac Kivu au niveau de la Brasserie et Kama au niveau des installations de la SNCC (Société Nationale des Chemins de fer au Congo). Cette dernière a comme affluent : Funu, Kadurhu, Nyakaliba, Lugowha, Mulehe …Il y existe d’autre sources dans tarissent en saison sèche.
  2. La végétation

La végétation de la commune était au départ forestier mais aujourd’hui la foret a disparu à cause d’un déboisement massif et l’extension  favorable  à l’élevage des animaux domestiques, elle permettait aussi l’ombrage et la régulation de la température. Malgré le déboisement, nous pouvons encore rencontrer  les bois de reboisement pur comme : Eucalyptus, Cyprès, et des arbres agros forestiers comme Calliandra, Cedrella, Titonia…et aussi les  arbres fruitiers comme Citronnier, l’organier, Le manguier.

II.1.3. ASPECTS SOCIAUX

II.1.3.1. POPULATION

Tableau 2 : Population de la commune de kadutu 2014

QUARTIERS

 POPULATION CONGOLAISE                                                                                

Hommes

Femmes

Garçons

Filles

Total

CIMPUNDA

6605

6790

10368

10537

34300

KAJANGU

2627

2750

4417

4489

14283

KASALI

4185

4191

4631

4682

17689

MOSALA

15890

16085

16569

16675

65219

NKAFU

8924

8984

11486

11507

40901

NYAKALIBA

6502

6577

7901

8115

29095

NYAMUGO

14027

14250

19413

19547

67237

TIOTAL GENERAL

58760

59627

74785

75552

268724

Source : Etat Civil de la commune de Kadutu 2015.

La situation sociale de la population de Bukavu en général et celle des habitants de Kadutu en particulièrement est devenue catastrophique, on y trouve des ONG du foyer social,… comme dans d’autres communes de la ville de Bukavu.

II.1.3.2. Situation éducationnelle.

Dans ce domaine de l’éducation et de l’enseignement, la commune de Kadutu regroupe un bon nombre d’école primaire, secondaire et des institutions supérieures et universitaires permettant à la jeunesse de pouvoir acquérir une formation de qualité, mais toute fois il se pose pour un grand nombre d’enfant le problème de paiement  de la prime ce qui parfois entraine malgré la présence de ces institutions le vagabondage et la délinquance de la jeunesse, cela fait que presque tous ne bénéficie pas de la formation scolaire.

II.1.3.3. Religion

A part quelques sectes, la commune de Kadutu compte les confessions religieuses suivantes : catholique, protestant, musulmane et néo apostolique.

II.1.3.4. ECONOMIQUE

  1. Agriculture et Elevage

On ne peut pas prétendre dire que l’agriculture est pratiquée à Kadutu faute de l’espace. Elle est surtout pratiquée sur lopins de terre ou des espaces se trouvent dans les parcelles soit jardins potagers permettant à certains ménagers de répondre tant soit peu aux besoins alimentaires.

L’élevage n’y est pas développé suite au manque du pâturage, on y remarque les bêtes telle que les porcs, les chèvres les poules qui  divaguent sans berger.

  1. Industrie

A vrai dire, l’industrie n’existe pas à Kadutu, celle qui existant paraissent bien être appelées des unités de transformation des divers produits. On peut citer parmi elle le SOKOPLAST, qui fabriquaient bien avant les produits en plastiques tels que : les souliers, les bassins, les sceaux, les boulangeries, les ateliers de menuiseries, les ateliers de couture, les papeteries.

  1. Commerce

Il est exercé par les femme face au chômage, manque de paiement des salaires de sorte que plusieurs personnes sont obligées  de se faire employer dans tous les secteurs économiques particulièrement  dans le commerce ; ces activités commerciales sont exercées dans le grand marché de Kadutu , dans les boutique, petit marché des quartiers tels que Basho, Limanga, Kasoko, Mwachi,  carrières où les familles s’approvisionnent en cas d’urgence . C’est dans le grand marché de kadutu que les vendeurs de l’intérieur de la province viennent s’approvisionnent surtout chaque lundi et vendredi

Les infrastructures Sanitaires

L’infrastructure de Bukavu est constituée d’un hôpital de référence de Bukavu et celle de Panzi, gérée par le bureau médical de l’archidiocèse de Bukavu entant que zone de santé urbaine comprend :

  • Des centres de santé
  • Hôpital général de référence de Bukavu
  • Des centres hospitaliers
  • Des dispensaires d’Etat ou privés à caractère confusionnel
  • Des postes de santés privés ou de la croix Rouge
  • Les centre pour handicapés physique et mentaux Les services sociaux appartenant à l’église locale qui dispensent les soins médicaux  nécessiteux, des laboratoires d’analyse. Malgré la présence de tous ces services, la population de Bukavu vit dans les conditions sanitaires médicales et hygiénique très précaires de sorte que les maladies infectieuses et parasitaires ont une incidence  de plus en plus grande et la moralité aussi élevée, surtout pour les groupes vulnérables : les enfants , les femmes enceintes et les personnes âgées , les maladies les plus fréquentes dans la ville de Bukavu et plus particulièrement dans la commune de Kadutu sont par ordre de fréquence, la malaria, la fièvre typhoïde, cholera,… Si tout le monde vit aujourd’hui dans une situation de dicte. C’est suite à la moins rendement et le chômage, le problème de pollution de la rivière Kawa et pourtant bien présent à Bukavu et particulièrement à Kadutu.

II.2. APPROCHE METHODOLOGIQUE

Pour atteindre les abjects spécifiques assignés de ce travail tels que décrits plus haut en vue de contribuer à l’objectif général, nous  avons fait recours  à une méthodologie structurée de la manière suivante :

II.2.1. METHODES

II.2.1.1. Méthode analytique

               Cette méthode consiste à décomposer les faits, les données lors de leur récolte sur le terrain afin d’avoir un schéma d’ensemble ou un résultat. Par cette méthode, nous sommes parvenus à relever les statistiques des quartiers les plus concernés par la pénurie d’eau potable à Kadutu.  En plus la conséquence occasionnée par cette carence d’eau dans ce milieu.

II .2.1.2. Méthode descriptive

                Elle a été utile pour décrire la commune de Kadutu sur le plan organisationnel d’approvisionnement en eau et l’observation participante à la lutte  contre la carence d’eau avec les quartiers concernées par cette situation.

II.2.1.3 Méthode comparative

              Comparer c’est conforter deux éléments afin d’en dégager les ressemblances et les dissemblances. Il a été question dans cette étude de comparer les données épidémiologique ment le taux de prévalence, le taux des maladies d’origine hydrique et différents acteurs (ONG locales, nationales et internationales) intervenant en matière de santé dans le volet eau, hygiène et assainissement.

II.2.1.4. Méthode Statistique

              Celle-ci nous a permis de récolter les données chiffrées quantifiées ; c’est-à-dire les données ayant trait à la pénurie visible d’eau potable dans la commune de Kadutu et surtout connaitre le nombre exacte des quartiers concernés par ce dernier.

II.2.2. TECHNIQUE

II.2.2.1. Technique documentaire

Les ouvrages, la consultation des sites internet, les rapports et divers documents nous ont aidés comme référence pour constituer ce travail de recherche, car il existe des prédécesseurs qui ont effectué des recherches dans les mêmes domaines, et dont les rapports ou les résultats ont enrichis les données de la présente recherche.

II.2.2.2.  Technique d’interview

              Celle-ci nous a été important à effectuer des échanges avec les responsables de services étatiques, les responsables   des ONG, certain membres des ménages et le TDR de la zone de santé urbaine de Kadutu pour recueillir leurs avis et opinions sur les questions que nous avons abordées.

II.2.2.3.  Technique d’observation directe

Nous avons recouru à cette technique par le fait qu’elle nous a aidés à visualiser le phénomène de pénurie d’eau potable à Kadutu, observer les difficultés que traversent les gens des quartiers concernés par cette situation à la recherche d’eau potable.

II.2.2.4. Les questionnaire d’enquête

Pour récolter les avis des différents intervenants sur le problème de la pénurie d’eau potable  dans la commune de Kadutu, nous nous sommes servis d’un questionnaire pour recueillir les données primaires.

II.2.2.5. L’échantillonnage

 De part  cette technique, nous avons tiré un échantillonnage représentatif des habitants de la commune de Kadutu et nous a permis de réduire le modèle de toutes les caractéristiques de la population de notre univers d’enquête.

II.3. TAILLE DE L’ECHATILLON

Notre étude a porté sur 7 quartiers de la commune de Kadutu  qui sont cernés par la carence d’eau potable dont l’effectif de la population s’élevé  à 201.351 habitants  ce qui représente environ  un ménage selon les normes de l’OMS qui estiment que chaque ménage compte en moyenne 7 personnes : deux parents et cinq enfants.

 Selon Alain BOUCHARD, »qui stipule que quand l’univers d’enquête est infini c’est-à-dire inférieur à 1000000 personnes, on prend 96 comme taille de référence, tout en considérant une marge d’erreur de 10%, raison pour laquelle, notre échantillon sera constitué de 96 ménages repartis dans les différents quartiers. C’est un échantillon de type raisonné.

Cette formule s’énonce comme suit :

N C =      ou     NC= Taille de l’échantillon corrigé

                                      N= Taille pour la population

                                      n= Taille de l’univers de 96

NC== 95,5 ± 96

La taille de notre échantillon est de 96 cas. Donc nous enquêterons 96 personnes dans la commune de kadutu pour nous servir de représentativité par quartier.

Partager ce travail sur :