Arrow Table de matières
4324524

IV. AXE STRATEGIQUE

IV.1. Définition du concept « stratégie »

Étymologiquement, le concept « stratégie » dérive du grec « stratos » qui signifie « armée », ou « agein » qui signifie aussi « conduire ».

La stratégie est alors un ensemble d’actions coordonnées, d’opérations habiles, de  manœuvres en vue d’atteindre un but précis.

             Selon Gwen Crawley (2008), la stratégie est un art de diriger, de coordonner un ensemble des mesures pour atteindre un but. C’est un ensemble des décisions prises en fonction d’hypothèses de comportement des personnes intéressées dans une conjoncture déterminée. Les stratégies instauré et  présentés dans cette partie visent le changement de mentalité sur le plan multidimensionnel de l’utilisation des réseaux sociaux en prônant sur l’utilisation efficiente et efficace de ce dernier, des solutions axées sur la tactique et la technique usuelle.

IV.2. Arbre à problème

Arbre à problème

Utilisation abusive des réseaux sociaux

Curiosité excessive

Manque d’orientation

Manque d’instruction

Mauvaise influence des amis

Découverte des sites pornographiques

Mauvais entourage

Manque de formation sur une bonne utilisation

Insuffisance d’information

Mauvaise fréquentations amicale

La mauvaise gestion du temps

Indisponibilité des formateurs experts

Négligence des notices sur l’utilisation des réseaux sociaux

Mauvais choix d’amis

Fréquentations des sites des délinquants

Handicape au travail

Dépendance des réseaux sociaux (cyber dépendance)

Amateurisme

Immoralité

Insomnie

Corruption mentale

Cyber intimidation

Piratage du compte personnel

Manque de personnalité

Initiation à l’arnaque (escroquerie)

                                                              Problème central

 

 IV.3. Arbre à solution

Curiosité modeste observé

Orientation observée

Instruction observé

Bonne influence des amis

Découverte des sites instructifs

Bonne entourage

Formation sur une bonne utilisation

Information suffisante

Bonne fréquentations amicale

Bonne gestion du temps

Disponibilité des formateurs experts

Mise en valeur des notices sur l’utilisation des réseaux sociaux

Bon choix d’amis

Fréquentations des sites des délinquantsdisparus

Handicape au travail disparu

Indépendance des réseaux sociaux

Professionalisme observé

Moralité observé

Insomnie disparu

Cyber intimidationdisparu

Piratage du compte personnel disparu

Initiation à l’arnaque (escroquerie)disparu

Corruption mentale disparu

Initiation à l’arnaque (escroquerie)disparu

Utilisation non abusive des réseaux sociaux

Objectif central

IV.4. STRATEGIE ADOPTEE

La question stratégique s’avère indispensable pour pallier  aux grands défis liés à l’utilisation des réseaux sociaux dans la ville des Bukavu.

 Pour mettre en marche notre chantier nous optons pour la stratégie de création d’une structure de rééducation des jeunes sur l’utilisation efficiente et efficace des réseaux sociaux.

  1. Objectif : Outiller les jeunes d’éléments clés sur l’utilisation des réseaux sociaux pour les permettre de s’en servir avec compréhension et sens de responsabilité.
  2. Activités :
  • Créer une structure de rééducation des jeunes ;
  • Créer le partenariat avec d’autres structures d’encadrement des jeunes coordonnée par l’état ;
  • Préparer le module de formation ;
  • Spécifier et sensibiliser les bénéficiaires de la formation ;
  • Plaidoyer de l’appui financier auprès de l’Etat
  • Organiser des séances de formation.
  1. Acteurs et activités d’intervention

Le processus de conception et de mise en œuvre des méthodes et techniques  d’utilisation des réseaux sociaux offre des opportunités d’apprentissage et de renforcement des capacités à tous les participants des disciplines et domaines confondus:

  • Structure de rééducation et les bénéficiaires ciblés : Processus d’échange d’expérience (connaissance)
  • Staff de la structure de rééducation : Coordination et administration
  • Autres structure d’encadrement des jeunes coordonnées par l’Etat : collaboration
  • Experts en matière de nouvelle technologie de communication : Cheminement méthodologiques et techniques
  • Parents et responsables des jeunes telles que les confessions religieuses : Stimuler d’avantage les jeunes qui sont sous leur responsabilité
  • L’Etat : appui financier aux activités
  • Structure de rééducation, Autres structure d’encadrement des jeunes coordonnées par l’état et l’expert en communication : Information-éducation et communication.
  1. Durée des activités

       Notre stratégie sera lancée pour une durée de 3ans, après l’échéance prévue pour la remise à niveau les jeunes ayant bénéficiers la formation serons à leur tour envoyer comme des vulgarisateur dans leur milieu de provenance pour  pérenniser les acquis dans la maîtrise des règles  fondamentales d’utilisation efficiente et efficace des réseaux sociaux en le suggérant au besoin de créer des club d’échange pour jeunes dans le but de propager ces acquis

  1. Niveau d’interaction entre les acteurs

Les responsables des jeunes (confessions religieuses)

Structure d’encadrement coordonnée par l’Etat

Nouvelle structure de rééducation des jeunes sur l’utilisation responsable des réseaux sociaux

Les jeunes utilisateurs et non utilisateur des réseaux sociaux dont l’âge varie entre 14 et 28 ans de sexe confondu

PARENTS

Les experts en communication

NB: Le dynamisme des acteurs ci-haut structuré engendrera l’applicabilité de notre stratégie proposé pour pallier à la situation d’une mauvaise utilisation des réseaux sociaux. Tous les acteurs seront en contact avec la nouvelle structure de rééducation des jeunes considérés  acteur médiateur pour la réalisation de la stratégie proposée.

  1. Acteurs et leurs rôles

La nouvelle structure de rééducation mise en place jouera une rôle capitale dans le recyclage des jeunes en ce qui concerne l’utilisation  efficace et efficiente des réseaux sociaux car elle sera au sommet de la réalisation tout en entretenant les contacts avec les partenaires susceptibles d’apporter des atouts imposants les changement de mentalité chez les jeunes utilisateurs des  réseaux sociaux, cette structure sera constituer de différente personnalité dont les utilisateurs des réseaux sociaux expérimentés mature dans l’usage de cette dernière et un certain nombre des utilisateurs en difficulté, le but étant celui d’outiller les jeunes envie d’une utilisation des réseaux sociaux responsable, cette dernière nous permettra de réduire sensiblement les multiples incidents engendrerais sur les réseaux sociaux par les jeunes.

Les parents aussi en bénéficierons d’avantage car tous ces jeunes proviennent des familles or quand ils sont victimes des mauvaise usages d’internet leur parents en paie également le prix car il y a même des incidents qui nuisent à la réputation des jeunes et sa famille de provenance par exemples une jeunes fille publiée toute nue ou entrain de faire l’amour et cela à son insu  nous constatons que cela affecte sa personnalité dans une dimension profonde d’où la présence des jeunes ayant subi des situation pareil seront inclut dans la structure pour favorisé une bonne préparation de la matière à transmettre et pour cerner en profondeur la gravité des faits, par la sensibilisation massive et efficace des parents car eux sauront convaincre facilement leurs enfants pour intégrer la structure.

L’état(gouvernement) jouera également un rôle capital que ça soit techniquement tout comme financièrement car la jeunesse c’est l’avenir du pays d’où nous allons plaider pour une réalisation conjointe avec l’état et ses structure d’encadrement des jeunes pour nous appuyer conséquemment dans la réalisation de cette dernière, nous attendons de lui un appui d’ordre méthodologique, technique et financier nous allons entretenir une étroite collaboration avec l’état et les autres structures d’encadrement de jeunes pour assurer une bonne réussite du plan stratégique.

Les experts qui ont étés désignés vont nous apporter l’appui technique de temps et autre car eux maitrisent mieux le processus ; d’où en cas de lacune nous ferons toujours recours à eux nous ne travaillerons pas avec eux d’une manière permanente car leur prestation coûtera chère tout en sachant que nos moyens sont limités à cet effet nous allons faire un plaidoyer au prêt de l’état pour qu’il oriente certains bailleurs de fonds vers cette réalisation en visant la  réussite  à tout prix. Les experts nous fournirons également les moyens de contrôle pour évaluer l’impact de notre réalisation, les familles également joueront un rôle capital dans ce processus car c’est eux qui hébergent  en permanence  en suivant l’évolution comportementale et même d’une part celui de la santé des jeunes car si une fois atteint de troubles neuropsychique ou autres manifestation pathologiques lié à l’utilisation excessif des réseaux sociaux elles seront le premiers à le constaté d’où leur participation est indispensable.

Pour les jeunes qui vont bénéficier de la formation, il leur sera demander de maintenir ce climat d’apprentissage en les partageant avec d’autres jeunes qui n’aurons pas l’opportunité de participé dans la formation dans l’échéance prévu, d’où ils sont appelés  à organiser des conférences débat au sein des structure de la jeunesse auxquelles ils appartiennent.

En faisant référence aux confessions religieuses c’est par le fait qu’ils encadrent un grand nombre de jeunes et par conséquents ils organisent également des programmes spéciales pour la jeunesse et nous trouvons que ces derniers aussi sont des partenaires pouvant contribuer efficacement, l’implication dans la sensibilisation de ces derniers pourra contribuer à la réussite de notre stratégie sous multiple formes ; du point de vue participation des jeunes et du points de vue morale car ils s’appuierons à l’éthique religieuse celui de faire le bien et éviter à tout prix le mal (péché) et ils pourrons continuer à débattre cela dans divers réunions des jeunes pour le rendre accessible à tous les jeunes.

Pour clore la partie consacrée à l’axe stratégique qui nous illustre d’une manière logique comment le problème lié à l’utilisation abusive des réseaux sociaux s’accommode à la stratégie appliquée, avec concrétisation en visant l’utilisation efficiente et efficace des réseaux sociaux par les jeunes dans la ville de Bukavu. Nous avons élaboré ce plan stratégique en supposant que c’est delà d’où ressortira l’amélioration d’où l’efficience et l’efficacité du résultat ne sera juger qu’après la mise en œuvre de ce dernier. C’est en quelque sorte le résumé de notre stratégie.

Partager ce travail sur :