Arrow Table de matières
2682137

CHAPITRE TROISIEME : PRESENTATION ET DISCUSION DE RESULTATS

PARAMETRE  VEGETATIFS

TAUX DE LEVEE

                                     d

Le taux de levée n’a pas manifesté un effet significatif en fonction des techniques P= (0.1819) ‘mais par contre que ce soient les variétés P= (0.8609) ou les interactions des effets variétaux et des techniques P= (0.1408) mais aussi parmi ces variances nuls n’ont pas impliqué des effets significatifs sur le taux de levée

DIAMETRE AU COLLET

Tableau  2: Séparation des moyennes de diamètre au collet en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Haricot

2,2187 A

Paille

2,1800A

Soja

2,1500A

Il est montré par ce tableau 2, que le diamètre au collet en stade de la floraison a été amélioré avec l’utilisation de la  technique d’haricot. Cette technique a donné un diamètre au collet   très élevée de 2,2I87A   alors qu’avec la technique de la paille,  dont le diamètre au collet  obtenue a été de 2,1800A  et avec la technique du soja qui était de 2,1500A. 

Tableau 3: Séparation des groupes homogènes des moyennes  Diamètre ou collet for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

KASSAI

2.4056 A

ECARVEL

2.1833 AB

KANJEGERE

2.1611 AB

IMBO

2.1056 B

BAMBOU

2.0589B

Ces résultats de séparation des moyennes montrent que le diamètre ou collet a été plus élevé pour les plantes de la variété Kassaï avec comme moyenne de diamètre ou collet de 2.4056pourcent alors que le diamètre ou collet de la variété Ecarvel  était de 2.1833pourcent suivie de la variété Kanjegere qui avait aussi le diamètre ou collet de 2.1611 pourcent mais pour la variété Imbo avait comme le diamètre ou collet de 2.1056 pourcent et en fin pour la variété Bambou dont le diamètre ou collet est de 2.0589 pourcent.

HUMIDITE RELATIVE

Les résultats de cette analyse de la variance démontrent que l’humidité relative n’a aucunement été influence par les effets de technique (P= 0.0781) ni par les effets variétaux  effectués (P= 0.3977), ni par les effets croisés variétaux et des techniques (P=0.5814) donc l’humidité relative a été de 83.688.

Tableau 3: Séparation des moyennes de l’humidité relative en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Paille

84, 622A

Soja

83, 844AB

Haricot

82,527B

Ces résultats de ce tableau3 montrent qu’avec le haricot l’humidité relative a été plus faible par rapport  aux humidités relatives obtenus avec les autres techniques. En effet, l’humidité relative a été de 82,52B avec la technique de haricot, alors que la paille l’humidité relative est de 84.622A et de 82,844AB avec la technique de soja en moyenne.

Tableau4 : Séparation des groupes homogènes des moyennes de l’humidité relative for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

BAMBOU                 

85.922 A

IMBO

85.061 A

KANJEGERE

83.096 A

ECARVEL

82.422 A

KASSAI

81.937A

Ces résultats de séparation des moyennes de l’humidité relative en fonction des variétés démontrent que c’est seulement la variété KASSAI qui s’est écartée des autres variétés en ce sens que pour cette variété l’humidité relative s’insère à 81,937Cm alors que pour les autres variétés les humidités relatives s’insèrent à des moyennes quasiment les mêmes ( 85,922cm pour la variété Bambou,85,061cm pour la variété Imbo,83,096cm pour la variété Kanjegere,82,422cm pour la variété Ecarvel).

HAUTEUR DE LA  PLANTE

Cette analyse de la variance démontre clairement que la hauteur des plantes de maïs n’a aucunement été influencé par les effets techniques (P= 0.0901), ni par les effets variétaux (P= 0.2520), mais par  les effets des interactions on y retrouve un effet significatif  (P= 0.0597).il se dégage donc que pour toutes les variétés et pour tous techniques effectués, la hauteur moyenne des plantes de maïs récoltés était de 1.6273m.

Tableau  5: Séparation des moyennes de la hauteur des plantes de maïs en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Paille

1,9593A

Soja

  1,5940AB

Haricot

  1,3287B

Ces résultats de la séparation des moyennes prouvent que, la hauteur des plantes de maïs va été améliorée avec l’utilisation de la technique de la paille. Egalement cette technique de la paille était de 1,9593A qui sera suivie de la technique du soja avec 1,5940AB alors que celle de haricot, la hauteur des plantes de maïs obtenue a été plus faible de 1,3287B en moyenne.

Tableau6: Séparation des groupes homogènes des moyennes de la hauteur des plantes de maïs for Variété

Variétés         

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL

1.8300 A

KANJEGERE

1.5989 AB

BAMBOU

1.5878 AB

IMBO

1.5744 AB

KASSI

1.5456B

Ces  tableaux de séparation des groupes homogènes des moyennes de la hauteur des plantes en fonction des variétés démontrent que la variété ECARVEL qui avait la hauteur des plantes les plus élevées par rapport aux autres variétés en ce sens que pour cette variété la hauteur des plantes a été de 1.8300A suivie de la variété KANJEGERE qui aura en son tour la hauteur des plantes de 1.5989AB, tandis que pour les autres variétés la hauteur des plantes de BAMBOU est de 1.5878AB, IMBO avait également la hauteur de 1.5744AB et en fin celle de Kassaï qui était de 1.5456B.

TENEUR EN CHLOROPHYLLE

Tableau 7: Séparation des moyennes sur le teneur en chlorophylle en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Soja

      38,650A

Paille

    37,305A

Haricot

     35,707A

-++

Il est montré par ce tableau 7 de séparation des moyennes sur le teneur en chlorophylle au stade de la floraison a été améliorée avec l’utilisation de la technique du Soja. Cette technique donne une teneur en chlorophylle très élevée de 38.650A, suivie de la technique de la paille dont la teneur en chlorophylle obtenue a été de 37.305A et avec celle de haricot est de 35.707A.

Tableau8: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur la teneur en chlorophylle for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

KANJEGERE           

38.183 A

ECARVEL

38.141 A

KASSAI

37.870A

IMBO

36.440A

BAMBOU

35.469A

Ces résultats de séparation des moyennes de la teneur en chlorophylle en fonction des variétés démontrent que  la moyenne de la teneur en chlorophylle sont presque les mêmes étant donné  la différence se trouve qu’au niveau du pourcentage, soit de la virgule. Variétés telleques la variété KANJEGERE la moyenne est de 38.183A, la variété ECARVEL, la moyenne est aussi de  38.141A, la variété  KASSAI est de 37.870A, la variété IMBO, la moyenne est de 36.440A et en fin la variété BAMBOU dont la moyenne sera de 35.469A

PARAMERTE DE RENDEMENT

POIDS DE 100 GRAINES


Le poids de 100grains a subit les effets techniques (P= 0.3154) qui n’ont  pas représentés un effet significatif sur le poids de 1000grains de maïs, tandis que les effets variétaux (P= 0.0120) ont  représentés aussi un effet significatif  mais par contre, interactions entre ces deux facteurs n’ont pas manifesté aucun effet significatif sur le poids de 100gains (P= 0.7388). 

Tableau 9 : Séparation des moyennes sur le poids de 1000grains en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Soja

    269,67A

Paille

     268,60A

Haricot

      247,40A

Les résultats de ce tableau 9 montrent qu’avec le Haricot le poids de 1000 grains a été plus faible par rapport aux poids de 100 grains obtenus avec les autres techniques. En effet, le poids de 100grains a été de 247,40g avec le technique de haricot, alors que pour le soja est de 269,67g et de 268,60g avec la technique de la paille moyenne.

Tableau10: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le Poids de 1000grains for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL                

293.56 A

IMBO      

265.78 AB

KASSAI

259. OOB

KANJEGERE

252.78B

BAMBOU

238.33B

Ces  résultats de séparation des moyennes sur le poids de 100grains en fonction des variétés montrent qu’à partir de la variété BAMBOU qu’ avait le poids de100 grains le plus faible contrairement aux autres variétés, comme la moyenne de cette variété était de 238.33B, alors que la variété ECARVEL avait la moyenne de 293.56A , la variété IMBO la moyenne est de 265.78AB,la variété KASSAI avait aussi comme moyenne de 259.00B et en fin nous aurions la variété KANJEGERE, la moyenne sera de 252.78B.

NOMBRE  D’EPIS  PAR  PLANTES

Dans ce graphique, il est montré qu’à partir des effets  Techniques, ni par les effets variétaux  et par les effets des interactions, le nombre d’épis par plants égale les mêmes.  

NOMBRE  DE LIGNE  PAR  EPIS

Les effets  techniques ont induit effet significatif sur le nombre de lignes par épis (P = 0.0579),  les effets variétaux ont  induit aussi  un effet significatif de nombre de lignes par épis (P= 0.0372) et des  effets interactions n’ont pas également induit un effet significatif de nombre de lignes par épis (P=0.8510).

Tableau12 : Séparation des moyennes sur la ligne par épis en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Paille

    14,800A

Soja

     14,400AB

Haricot

      13,960B

Les résultats de ce tableau12  montrent que la technique de  la  paille le nombre de lignes par épis est s’insérèrent  les mêmes avec celle du technique de  soja. Le nombre de lignes par épis a été de 14.800Aavec la technique de la paille, alors que pour le Soja est de 14.400AB et de 13.960B avec la technique de haricot.

Tableau13: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le nombre de lignes par épis  for Varié

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL                

15.600 A

BAMBOU

14.333B

KASSAI

14.333B

IMBO

14.000B

KANJEGERE

13.667B

 Ces résultats de séparation des moyennes de nombre de lignes par épis en fonction des variétés démontrent que  les moyennes de nombre de lignes par épis de la variété BAMBOU et KASSAI sont les mêmes, car la variété la moyenne est de 14.333B et la variété KASSAI avec comme la moyenne de 14.333B mais la variété ECARVEL a une moyenne un peu plus élevée qui est autour de 15.600A ;la variété IMBO avait la moyenne de 14.000B et la variété KANJEGERE est de 13,667B de la moyenne.

Tableau 14 : Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur  le nombre de ligne par épis  for technique* variété.

TECHNIQUE         VARIETE         MOYENNE ET GROUPE HOMOGENE

paille                         Ercavel                    16.667  A

haricot                       Ercavel                    15.333  AB

haricot                       Kassai                    15.000  AB

soja                          Ercavel                    14.800  AB

paille                         Bambou                    14.667  AB

paille                          Imbo                        14.667  AB

paille                          Kassai                       14.333   B

soja                          Bambou                      14.333   B

haricot                       Bambou                     14.000   B

haricot                       Imbo                         14.000   B

sojaKassai                        13.667   B

haricot                    Kanjegere                     13.667   B

paille                       Kanjegere                        13.667   B

sojaKanjegere                       13.667   B

soja                           Imbo               13.333   B

De ces résultats de séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le nombre de lignes par épis for technique* variété, il ressort qu’avec la Technique combinant la paille plus le maïs et le haricot plus le maïs nous avons constaté que la variété ECARVEL avait la moyenne et groupe homogène la plus élevée qui a varié autour de 16.667A et 15.333AB. Tandis que là où nous avons semé  la technique  du soja  plus la variété du maïs  ECARVEL, la moyenne et groupe homogène était de 14.800AB mais en ce qui concerne la technique de haricot plus la variété du maïs KASSAI, la moyenne des groupes homogènes serait de 15.000AB.Egalement là où  nous avons semé la technique de haricot plus les variétés de maïs BAMBOU, KANJEGERE, IMBO se trouvant dans les mêmes groupes homogènes est de 13.667B,14.000B,14.000B.En outre la technique de la paille dont nous avons semé des variétés de maïs des groupes homogènes AB et des groupes homogènes B , il s’agira des variétés BAMBOU(14.667AB), IMBO(14.667AB) et des variétés KASSAI(14.333B), KANJEGERE(13.667B).En fin la technique de soja à partir des variétés du groupe homogène B nous avons KASSAI(13.667 B),BAMBOU(14.333B), KANJEGERE(13.667B).

NOMBRE DE GAINS PAR LIGNE

Les effets  techniques  n’ont pas  induit  effet significatif sur le nombre de grains par ligne  (P = 0.2796),  les effets variétaux ont  induit un effet significatif de nombre de grains par ligne (P= 0.0523) et des  effets interactions n’ont pas également induit effet significatif de nombre de grains  par ligne (P=0.0645), et la moyenne générale est de 31,422.

Tableau 15: Séparation des moyennes sur le nombre de grains par ligne en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Soja

       32,267A

Paille

       32,200A

Haricot

      29,800A

Les résultats de ce tableau 33 montrent qu’à partir de la technique de Soja que le nombre de grains par ligne était élevé par rapport aux nombre de grains par ligne obtenus avec les autres techniques. En effet, le nombre de grains par ligne a été de 32.267A avec la technique de Soja, alors que pour la technique de la paille est de 32.200A et 29.800A avec la technique de haricot. 

Tableau16: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le nombre de graine par ligne  for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL                

34.889 A

KANJEGERE

32.444AB

KASSAI

31.111AB

BAMBOU

30.444B

IMBO

 28.222B

Ces résultats de séparation des moyennes de nombre de grains par ligne en fonction des variétés démontrent que  les moyennes de nombre de grains par ligne de la variété KANJEGERE et KASSAI ont les mêmes groupes homogènes, car la variété KANJEGERE, la moyenne est de 32.444AB et la variété KASSAI avec comme la moyenne de 31.111AB, tandis que celle de BAMBOU (30.444B) et IMBO (28.222B) correspond aux mêmes groupes homogènes. Et enfin la variété  ECARVEL qui avait les groupes homogènes élevée que les autres et dont la moyenne est de 34.889A.

Tableau 17 : Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur  le nombre de graine par ligne for technique* variété

TECHNIQUE       VARIETE        Mean  Homogeneous Groups

haricot         Ercavel         35.667  A

paille          Ercavel         34.667  A

soja            Ercavel         34.333  A

soja            Kanjegere       33.667  A

paille          Bambou          33.000  A

paille           Imbo           32.667  A

soja             Imbo           32.667  A

haricot          Kanjegere      32.333  A

haricot          Kassai         32.000  A

soja             Kassai         32.000  A

paille          Kanjegere       31.333  A

haricot          Bambou         29.667  A

paille           Kassai         29.333  A

soja             Bambou         28.667  A

haricot           Imbo         19.333   B

De ces résultats de séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le nombre de grains par le ligne for technique* variété, il ressort qu’avec la Technique combinant le haricot plus le maïs, la paille plus le maïs et le soja plus le maïs, nous avons constaté que la variété ECARVEL avait la moyenne et groupe homogène la plus élevée qui a varié autour de 35.667A et 34.667A,34.333A. Tandis que là où nous avons semé  la technique  du soja  plus la variété du maïs  KANJEGERE,IMBO,KASSAI,BAMBOU, la moyenne et groupe homogène était de 33.667A,32.667A,32.000A,28.667A, mais en ce qui concerne la technique de la paille  plus les variétés du maïs BAMBOU,IMBO,KANJEGERE,KASSAI, les moyennes des groupes homogènes serait de 33.000A,32.667A,31.333A,29.667A. Egalement là où  nous avons semé la technique de haricot plus les variétés de maïs  KANJEGERE, KASSAI, BAMBOU, IMBO, les moyennes serait également de 32.000A, 32.000A, 29.6667A, 19333B.En bref nous disons que parmi ces techniques plus les variétés, appartenait dans les mêmes groupes homogènes sauf celle de technique de haricot de la variété IMBO qui avait autres groupes homogènes

NOMBRE  DE GRAINS  PAR  EPIS

INDICE  DU RACHIS

Les résultats d’analyse de la variance montrent clairement que l’indice de  rachis n’a aucunement été influencé par les effets techniques (P= 0.7835), ni par les effets variétaux effectués (P= 0.2755), ni par les effets croisés variétaux et techniques (P= 0.6940). Il ressort donc que quelle que soit la variété et quel que soit le technique, indice de  rachis a été de 2.3829, et la moyenne générale est de 2.3829.

Tableau  20: Séparation des moyennes surl’indice de rachis en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Haricot

      2,4600A

Paille

      2,3700A

Soja

       2.3187A

Les résultats de ce tableau 20 montrent qu’avec le haricot l’indice de rachis a été plus élevé par  rapport aux indices de rachis obtenus avec les autres techniques. En  outre l’indice de rachis avait comme la moyenne de 2,46OOA avec la technique de haricot, or que pour la paille est de 2,37OOA et de 2,3187A avec la technique de soja. 

Tableau21: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur l’indice du rachis for Variété.

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

BAMBOU                 

2.5167 A

ECARVEL

2.495 6A

KANJEGERE

2.4144A

IMBO

2.2689A

KASSAI

2.2189A

Ces résultats de séparation des moyennes de  l’indice du rachis en fonction des variétés démontrent que  la moyenne de l’indice du rachis, la variété se trouvant en grande valeur par les différentes moyennes et groupes homogène c’est la variété BAMBOU avec l’indice du rachis est de 2.5167A, suivie de la variété ECARVEL avec 2.495A,la variété KANJEGERE avait comme la moyenne de 2.4144A,IMBOégalement la moyenne est de 2.2689A et en fin la variété KASSAI la moyenne est de 2.2189A.

INICE DE RECOLTE

Les résultats d’analyse de la variance montrent clairement que l’indice de récolte n’a aucunement été influence par les effets techniques (P = 0,9622), ni par les effets variétaux effectués (P = 0,2023), ni par les effets des interactions (P = 0,2767). Il ressort donc que ressort donc que quelle que soit la variété et quel que soit le technique, l’indice de récolte a été de 2.4018.

Tableau  22: Séparation des moyennes sur l’indice de récolte en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Haricot

      2,4180A

Soja

       2,3960A

Paille

        2,3913A

 Il est montré par ce tableau 22 de séparation des moyennes sur l’indice de récolte a été améliorée avec l’utilisation de la technique du haricot. Cette technique donne un indice de récolte plus élevée de 2,4180A, suivie de la technique de Soja avec l’indice de récolte de 2,3960A et celle de la paille dont l’indice de récolte est de 2,3913A. 

Tableau23: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur l’indice de récolte for Variété.

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL                

2.5356 A

KANJEGERE

2.4456AB

IMBO

2.3944AB

KASSAI

2.3789AB

BAMBOU

2.2544B

Ces résultats de séparation des moyennes de  l’indice du récolte en fonction des variétés démontrent que  la moyenne de l’indice du récolte , la variété la plus élevée nous voyons que c’est la variété ECARVEL avec la moyenne de 2,5356A, qui sera suivie de la variété KANJEGERE dont la moyenne de l’indice de récolte est de 2,4456AB, la variété IMBO aura comme l’indice de récolte de 2,3944AB, la variété KASSAI avec la moyenne de l’indice de récolte de 2,3789AB et en fin la variété BAMBOU qui en son tour la moyenne de l’indice de récolte sera égal à 2,2544B.

Tableau24 : Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur l’indice de récolte for technique* variété.

TECHNIQUE                    VARIETE             MOYENNE ET GROUPE HOMOGENES

paille                                      Ercavel                           2.6767  A

sojaErcavel                           2.6100  A

sojaKanjegere                       2.5500  A

haricot                                     Imbo                            2.5233  A

haricot                                 Bambou                          2.4333  AB

haricot                               Kanjegere                          2.4200  AB

soja                                        Kassai                        2.4167  AB

haricot                                   Kassai                         2.3933  AB

soja                                        Imbo                           2.3767  AB

paille                                 Kanjegere                     2.3667  AB

paille                                   Kassai                           2.3267  AB

haricot                               Ercavel                         2.3200  AB

paille                                Bambou                          2.3033  AB

paille                                 Imbo                              2.2833  AB

soja                                   Bambou                         2.0267   B

De ces résultats de séparation des groupes homogènes de la moyenne sur l’indice de récolte for technique* variété, il ressort qu’avec la Technique combinant la paille plus le maïs et le soja plus le maïs nous avons constaté que la variété ECARVEL avait la moyenne et groupe homogène la plus élevée qui a varié autour de 2.6767A et 2.6100A. Tandis que là où nous avons semé  la technique  du soja  plus la variété du maïs  KANJEGERE, la moyenne et groupe homogène était de 2.5500A mais en ce qui concerne la technique de haricot plus la variété du maïs IMBO, la moyenne des groupes homogènes serait de 2.5233A.Egalement là où  nous avons semé la technique de haricot plus les variétés de maïs BAMBOU, KANJEGERE, KASSAI et ECARVEL, la moyenne des groupes  homogènes seraient de (2.4333AB,2.44200AB,  2.3933AB, 2.3200AB). En  outre  la technique de soja plus la variété de maïs KASSAI, nous aurons la moyenne des groupes homogènes de 2.4176A, 2.0267B. En fin là où nous avons semé la technique de la paille plus les variétés de maïs telles que KANJEGERE, BAMBOU, IMBO, la moyenne des groupes homogènes ne seraient également de (2.3667AB, 2.3033AB, 2.2833AB).

NOMBRE DE PLANTS RECOLTES

Les effets  techniques n’ont pas induit aucun effet significatif sur le nombre de plants récoltés (P = 0.2761), seuls les effets des interactions des effets variétaux et  des  effets techniques se sont manifestés significativement sur le nombre de plants récoltés de maïs (P= 0.0015). Les effets variétaux n’ont pas également induit des effets significatifs sur cette donnée (P=0.3917), et moyenne générale est de 47,822.

Tableau25: Séparation des moyennes sur le nombre de plantes récoltés en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Paille

    49,333A

Soja

     48,533A

Haricot

      45,600A

Les résultats de ce tableau 25 montrent qu’avec la paille le nombre de plants a été plus élevé par rapport aux nombres de plants récoltés obtenus avec les autres techniques. En effet, le nombre de plants récoltés a été de 49.333 avec le technique de la paille, alors que pour le soja est de 48.533 et de 45.600 avec la technique de haricot.

Tableau26: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le nombre de plants récoltés  for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL                

54.444 A

KANJEGERE

49.333A

BAMBOU

45.778A

IMBO

44.889A

KASSAI

44.667A

 Ces résultats de séparation des moyennes de nombre de plants récoltés en fonction des variétés démontrent que  la moyenne de nombre de plants récoltés, la variété la plus élevée nous voyons que c’est la variété ECARVEL avec la moyenne de 54.444A, qui sera suivie de la variété KANJEGERE dont la moyenne de  nombre de plants récoltés est de 49.333A la variété BAMBOU aura comme le nombre de plants récoltés de 45.778A, la variété IMBO avec la moyenne de nombre de plants récoltés de 44.889A et en fin la variété KASSAI qui en son tour la moyenne de nombre de plants récoltés sera égal à 44.667A.

RENDEMENT  PAR HECTARE

Les effets  techniques n’ont pas induit aucun effet significatifs sur le rendement de maïs (P= 0.9910), mais aussi celles des variétés n’ont pas également induit aucun effet significatifs sur le  rendement de maïs (P= 0.1439). Les effets interactions des effets techniques et des effets variétaux n’ont pas aussi induit les effets significatifs de cette donnée (P= 0.4711), et la moyenne générale de rendement est de 1780.7   

Tableau  27: Séparation des moyennes sur le rendement par ha en fonction des techniques

Techniques

Moyennes et groupes homogènes

Haricot

    1795,3A

Paille

  1790,2A

Soja

  1756,6A

Ces résultats du tableau 27 montrent que le rendement de différentes techniques sont s’insèrent des moyennes quasiment les mêmes du fait qu’il aura parmi les techniques celle qui va obtenue le rendement le plus élevée C’est-à-dire l’utilisation de la technique de haricot avec comme moyenne de 1795.3A alors que  la technique de la paille avait comme la moyenne de 1790.2A et en fin celle de technique de soja qui avait aussi la moyenne de 1756.6A.

Tableau128: Séparation des groupes homogènes de la moyenne sur le rendement par ha for Variété

Variétés

Moyennes et groupes homogènes

ECARVEL                

1984.2 A

BAMBOU

1868.9 A

KASSAI

1751.1AB

KANJEGERE

1748.1 AB

IMBO

1551.3A

Ces résultats de séparation des moyennes sur le rendement  par ha en fonction des variétés montrent qu’à partir de la variété ECARVEL qui avait la moyenne presque la plus élevée par rapport aux autres variétés, car cette variété avait la moyenne de 1984.2A alors que celle de BAMBOU aura la moyenne de 1868.9A, la variété Kassaï qui a obtenu la moyenne de 1751.1AB,la variété  kanjegere aura également la moyenne de rendement par ha de 1748.1AB et en fin nous avons la variété IMBO aura en son tour la moyenne de 1551.3A.

Partager ce travail sur :