Arrow Table de matières
6137619

RESUME

IDENTIFICATION DES SOUCHES LOCALES DE RHIZOBIUM EFFECTIVES SUR LA CULTURES DU HARICOT (Phaseolus vulgaris) DANS CONDITIONS DE LA SERRE.
Mwamina A. I; J.M. Sanginga, Bintu N; Safari.B; J.M Walangululu.
L’identification des souches effectives locales de Rhizobium nodulant le haricot peut permettre d’améliorer à moindre cout sa productivité et la fertilité du sol, les travaux faits jusque-là ayant été centrés sur le soja produisent des bons résultats.
Dans cette étude, des souches isolées, caractérisées et authentifier ont été testées sur la variété Hm21/7 de haricot, variété considérée comme étant promiscueuse c'est-à-dire capable de noduler avec les souches locales de Rhizobium en vue de sélectionner les souches de Rhizobium les plus effectives du haricot et pouvant être utilisées comme inoculum au champ. Un dispositif aléatoire complet avec quatre répétitions a été installé sous serre pour la réalisation de l’étude après les travaux au laboratoire. Chaque répétition comportait une ligne constituée de 33 traitements disposés d’une manière aléatoire, 1ml d’une culture pure de la solution contenant 1,6.109 cellule par souche a été appliqué dans chaque pot déposé dans la zone du collet racinaire une semaine après le semis.
Les résultats obtenus ont montré que de ces différentes souches, seule la souche Sr17 a montré des paramètres de nodulation intéressants par rapport aux autres souches en comparaison avec une souche commerciale élite de référence sur le soja mais pas sur le haricot. Elle suivie des souches ; NAC52, Sr3, Sr8, Sr12 et Sr13.
De ces résultats, on peut conclure que plusieurs souches peuvent noduler sur le haricot sans pour autant être effective sur la culture.
Mots clés : Haricot, Souche, Inoculation, Rhizobium, Variété promiscueuse
vi
vii
ABSTRACT
IDENTIFICATION OF LOCAL STRAINS RHIZOBIA EFFECTIVE ON BEAN (Phaseolus vulgaris) UNDER GREEN HOUSE.
Mwamina A. I; J.M. Sanginga, Bintu N; Safari.B; J.M Walangululu.
The identification of the local effective Rhizobium strains can improve common bean yield through the biology nitrogen fixation and improve soil fertility at low costs; researches done so far were centered on soybean and have produced best results.
In this study local isolatel strains, characterized and authenticated were tested on the Hm 21/7 variety of bean, variety considered as being promiscuous, able to nodulate with local strains of Rhizobia in order to select the most effective strains of Rhizobia which could be used in fields. After laboratory tests, greenhouse tests were carried out. On a completey randomized design with four replications made up of 33 treatments; 1 ml of a pure solution of growth media containing 1, 6 109 cells was applied in each pot around the zone of root, collar one week after sowing.
Results showed that of these various strains, only Sr17 strain showed interesting nodulation parameters compared to the other strains; a commercial elite strain Biofix effective on soybean was not on bean. It is followed by; NAC52; Sr3; Sr8; Sr12 and Sr13 strains.
From these results, we can conclude that several strains can nodulate on bean without being effective on that crop.
Keywords: Bean, Strains, Inoculation, Rhizobia, Promiscuous variety

Partager ce travail sur :