Arrow Table de matières
8780326

CHAPITRE. IV. PROJET DE CREATION D’UNE BANQUE SOCIALE DE DEVELOPPEMENT

4.1. DEFINITION ET JUSTIFICATION  DU PROJET

Le projet est un ensemble d'activités qui avec l'apport des différentes ressources vise à réaliser certains avantages. (DIRK DESMET).

C'est donc un ensemble d'activités qui donnent prépondérance aux objectifs immédiats et précis.14

Dans notre présent travail, le projet signifie un ensemble des moyens mis en œuvres de façon coordonnée et systématique en vue d'atteindre un résultat bien défini vise le mieux être mais aussi un plus être conscient de la population de Fizi en général.

L’accès aux services de base constitue un problème majeur dont la population Congolaise est confrontée aujourd’hui surtout dans les milieu rural, une grande partie des paysans n’a pas accès aux services de base  tel que : l’eau potable, les soins médicaux, l’éducation.

En particulier dans le secteur de tanganyika, territoire de Fizi, la problématique d’accès aux services de base se pose avec acuité plus de 80% de ménages n’accèdent pas à l’eau potable, aux soins médicaux et à l’éducation suite à une extrême pauvreté, et une gouvernance caractérisée par le pillage des fonds publics, la corruption, l’impunité.

Par conséquent on constaté un taux élevé d’analphabétisme, le taux élevé de la mortalité et la présence des maladies hydriques au sein de paisible citoyens.

Face à cela nous pensons que la création d’une banque sociale de développement constitue une solution durable à cette problématique.

.

4.2. OBJECTIF ET BUT DU PROJET

Ø Objectif global :

La finalité de ce projet de permettre à la population du secteur de Tanganyika d’accéder aux services de base.

Ø Buts

- Sensibliser les autorités politico-administratives à s’impliquer activement dans la recherche des solutions face à ce problème d’inaccessibilité aux services de base.

- Inciter la population à travailler durement pour accéder facilement aux services de base.

- Créer une banque sociale de développement.

24.3. DUREE ET LOCALISATION DU PROJET

Notre projet s'inscrit dans le cadre de la participation active, c'est ainsi qu'il sera installé sur une durée de 2 ans (allant du 1er janvier 2015 au 30 décembre 2015).

Il a son siège social et administratif à swima précisément dans le secteur de Tanganyika.

4.4. NATURE DU PROJET

Le présent projet a un double aspect :

- Aspect social ; et

- Aspect économique.

v Aspect social : La sensibilisation des autorités politico-administratives et  de la population provoquera   un changement radical dans le mode de vie de la population et de leurs autorités  dans l’implication dans leur problème.

v Aspect économique : Nous estimons que tout au long des séances de sensibilisation et  d’octroi de  crédits accordés aux ménages, il aura maintenant l’accès facile aux services de base.

4.5. BENEFICAIAIRES DU PROJET

Les bénéficiaires du présent projet sont principalement la population de secteur de tanganyika en particulier et la population de Fizi en général.

 Stratégie globale

Aucun projet ne peut réussir sans stratégie mise sur pied. Notre stratégie reposera sur la législation applicable en matière de services sociaux de base dans notre pays, et sur des expériences dans d'autres pays africains comme la République Sud Africaine, le Kenya, l'Ouganda, mais aussi nous ferons recours aux réalités locales.

4.6. FAISABILITE DU PROJET

Notre projet étant à caractère socio-économique est faisable du fait qu'il est une émanation des besoins ressentis et exprimés par les bénéficiaires ; donc le projet ne souffrira pas de manque de ressources humaines nécessaires pour sa réalisation et sa réussite.

La population, est prête à participer efficacement à la réalisation du projet. Il permettra à tout le monde (ménages, autorités locales  et population) de s'impliquer dans la recherche des solutions.

Du point de vue matériel, le projet trouvera sur les marchés locaux et extérieurs les éléments nécessaires dont il aura besoin pour son exécution.

4.7. OPERATIONNALISATION DU PROJET

La succession des différentes phases du présent projet se fait selon un ordre chronologique et une logique bien réfléchie.

Chacune des phases doit par ses caractéristiques propres constituer une sous entité cohérente qui pourra s'étendre  sur une période donnée.

Tableau n° 20 : Les différentes phases du présent projet

Phases

Activités

 

I. Créer le cadre de travail (fourniture de bureau, un bureau d'équipement)

1. Sensibilisation des autorités politico-administratives et de la population sur leur participation à la recherche des solutions face à leurs problèmes.

.

2. Organiser des sessions de formation et d’échanges afin de renforcer les capacités de la population et des leaders locaux sur la gestion des crédits rotatifs,

.

 

II. Installation de la banque. (phase opérationnelle) suivre et évaluer les activités du projet.

1. Installation du conseil de gestion

2. Recruter le personnel du projet

3. Constituer une équipe de

représentation au niveau de chaque

avenues ou cellules

 

5. Octroyer les crédits aux ménages.

6. Suivre et évaluer le projet à la fin et au niveau des intrants ou ressources

 au niveau des objectifs et buts.

 
 

4.7.4. CALENDRIER OU CHRONOGRAMME DES ACTIVITES

I. PHASE PREPARATOIRE

PERIODE

ACTIVITES

2015

2016

 

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

 

1.1. Animation

sensibilisation et

conscientisation plus la mobilisation

 

1.2. Constitution des fonds

 

1.3. Recruter et former le personnel du projet

 

1.4. Organiser des

sessions de

formation et d’échanges afin de

renforcer les capacités des autorités et de la population de pouvoir réhabiliter les infrastructures hydrauliques, les écoles, les infrastructures sanitaires mais aussi en fourniture des médicaments

.

 

II.PHASE OPERATIONNELLE

2.1. Installation du

conseil de gestion

constitué par des

équipes de

représentation de

chaque quartier (2

personnes par  quartiers)

 

2.2. Octroyer les crédits aux ménages

 

2.3. Suivi

 +

 +

 +

+

 +

 +

 +

 +

 +

 +

+

+

 +

 +

 +

 +

 +

 +

 +

+

+

 +

+

 +

 

2.4. Evaluation

 
 
 
 
                                                     

Légende : Activités permanentes : §§

Activités intermittentes : XX

Activités continues : ++

4.8 ORGANIGRAMME ET FONCTIONNEMENT

4.8.1. ORGANIGRAMME DU PROJET

Conseil de gestion assainir  les quartiers  et  faciliter à la municipalité  dans l’évacuation  finale  vers la  décharge publique  d’Irabata DE GESTION

 
                   
     
 
   

Coordination

 
 
     
 
   
   

Sous commission de suivi et évaluation

 
 

4.8.2. FONCTIONNEMENT

 Conseil de gestion

C'est l'organe suprême du projet. Il est présidé par le chef de secteur  et un expert en développement. Il se réunit une fois le trimestre en séance ordinaire, mais il peut être convoqué chaque fois que les besoins se présentent sont urgents. Les réunions sont convoquées par le président du conseil de gestion.

Coordination

Organe qui acquiert pouvoir du conseil de gestion, investie par élection démocratique, assumant toutes les étapes et l'exécution du projet. Comme exigence, il doit être à l'occurrence un leader , ayant une formation développement communautaire.

Qualités professionnelles et compétences :

  • Maturité : Avoir au moins 40 ans d'âge révolu ;
  • Etre de bonne vie et mœurs
  • Etre porteur d'un diplôme de licencié en développement ou son équivalent ;
  • Etre honnête, flexible, compétent et à la hauteur de sa tâche.

 Commission planification

A la charge d’un agent de secteur  ayant une formation en planification et gestion des projets, il supervisera les services ou sous commissions formation, gestion des équipes, suivi et évaluation. Il doit être compètent, capable d'élaborer le rapport technique et des programmes.

v Commission secrétariat et comptabilité

Sous la responsabilité d'un caissier-comptable qui doit être tout d'abord un leader de fonction avoir une formation et être porteur d'un diplôme de niveau A1 en comptabilité, ayant aussi une maîtrise de l'outil informatique.

Il est chargé de la gestion de la caisse de projet (entrées et sorties), du recouvrement des notes débits et des factures et perception de fonds du projet, il garde les documents comptables et financiers des projets.

Ses qualités : Il doit être honnête, crédible, discret et courtois.

Secrétariat assumé par un un chef d’avenue (agent de la fonction publique  ayant une formation en secrétariat (au moins D6).

Il est chargé de correspondance, dactylographie, classement de dossiers d’octroi de crédits du projet et des lettres administratives du projet.

Les sous commissions

Sous le haut patronat de la commission de planification, pourront s'occuper d'animation, sensibilisations, la formation  , de l’octroi des crédits rotatifs aux ménages et de la réhabilitation des infrastructures hydrauliques, sanitaires, et éducatives.

Elles sont aussi assumées par  les membres influents de conseil de gestion.

4.9. BUDGETISATION DU PROJET

Tableau n° 11 : Affectation des ressources matérielles

Désignation

Quantité

Prix unitaire ($)

Prix total ($)

 

1.

Ordinateur complet

(3 portables)

4

1500

6000

 

2.

Calculatrice

3

5

15

 

3.

Rames de papiers

5

5

25

 

4.

Fardes chemises

20

0,25

5

 

5.

Agrafeuse

4

5

20

 

6.

Perforateur

4

5

20

 

7.

Lettes

20

1,5

30

 

8.

Enveloppes

5 lots

5

25

 

9.

Papier collant

5

2

10

 

10.

Cahiers ministres

8

4

32

 

11.

Correcteur blanc

8

5

40

 

12.

Livre de caisse

6

3

18

 

13.

Livre de vente

6

3

18

 

14.

Classeurs

4

2,5

10

 

15.

Matériels hydrauliques

6 boites

3

18

 

16.

Matériels scolaires

6 lots

10

60

 

17.

Médicaments pour les structures sanitaires

15 lots-

-

90

 

TOTAL

1.559,25

6.466

 
 

Sources : Relevé des prix aux différents magasins et papeteries à Baraka, le 25 Mai 2014.

Tableau n° 12 : Aménagement de la salle de réunion

Désignation

Quantité

Prix unitaire ($US)

Prix total

($US)

 

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

Tables

Chaises

Magnétoscope

Lecteur DVD

Appareil pour projection d'images

Rideaux

Microphones

Amplificateur

Lance voix (baffle)

10

20

1

1

1

6

4

1

1

40

5

80

100

800

25

5

10

100

400

100

80

100

800

150

20

80

100

 

TOTAL

1235

1830

 
 

Sources : Relevé des prix aux différents ateliers de menuiserie de la cité de Baraka et des magasins à Uvira et Tanzanie, le 25 Mai 2014.

Tableau n° 13 : Affectation des ressources financières pour formation

Désignation

Prix unitaire ($ US)

Effectifs

Prix total ($ US)

 

1.

Perdiem

5

10

50

 

2.

Frais de formation

100

1

100

 

3.

Frais de participation

20

9

180

 

TOTAL

125

330

 
 

Tableau n° 14 : Affectation des ressources financières pour sensibilisation

Désignation

Prix unitaire ($ US)

Effectifs

Prix total ($ US)

 

1.

Perdiem

5

20

800

 

2.

Frais de participation

20

 

3.

Frais de formation

20

2

3200

 

TOTAL

25

4.000

 
 

Tableau n° 15 : Affectation des ressources financières pour suivi

Désignation

Prix unitaire ($ US)

Effectifs

Prix total ($ US)

 

1.

Achat véhicule Land Cruiser

40.000

1

40.000

 

2.

Frais de suivi

20

3

480

 

3.

Achat carburant

250

9 fus

2.000

 

TOTAL

40.270

42.480

 
 

Sources : Relevé des prix du carburant aux stations d’Uvira, le 24 A Mai 2014.

ALLOCATION DU COUT TOTAL DU PROJET

Tableau n°16 : Allocation du coût total du projet

Charges

Coût total ($ US)

 

1.

Affectation des ressources matérielles

6.396

 

2.

Aménagement salle des réunions

1.830

 

3.

Affectation pour formation du comité de gestion et de la population

330

 

4.

Affectation pour les crédits rotatifs

42.480

 

5.

Affectation pour suivi et réhabilitation des infrastructures hydrauliques, sanitaires, et scolaires

4.000

 

TOTAL

54.550

 

Imprévu (10 %)

5.455

 

TOTAL GENERAL

60.005

 
 

 SOURCES DE FINANCEMENT

Tableau n° 17 : Répartition des sources de financement

Source

Montant ($ us)

Taux de répartition du financement (en %)

 

1.

Gouvernement congolais

30.000

50

 

2.

FMI

30.000

50

 

TOTAL

60.005

100

 
 

4.10. RENTABILITE DU PROJET

 Rentabilité sociale :

Ce projet est socialement rentable car, vise l'amélioration d’accès aux services de base par la population.

 Rentabilité économique :

Ce projet permettra d'avoir  des crédits pour exercer convenablement les activités génératrices de revenus.

4.11. PLANIFICATION DU PROJET PAR UN CADRE LOGIQUE

PROJET DE CREATION DATE D'ELABORATION : Juillet  2014  :

 DUREE : Janvier 2015 à Décembre2016.

RESUME NARRATIF (R.N.)

INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES (I.O.V)

MOYEN DE VERIFICATION (MV)

CONDITIONS CRITIQUES (C.C)

 

OBJECTIF 

Améliorer l’accès de la population aux services de base.

1. La réhabilitation des infrastructures hydrauliques, sanitaires et scolaires.

2. l’octroi des crédits rotatifs aux ménages.

1. Visites d'inspection sur le terrain.

2. Rapports trimestriel du conseil de gestion.

3. Rapports du coordonnateur du projet.

 

BUTS

1. Sensibiliser et Impliquer les autorités plus la population à la recherche des solutions face à leurs problèmes

2. Mettre en place une banque sociale de développement.

1. 90%  des infrastructures hydrauliques, sanitaires et scolaires réhabilitées.

2. 95 % des autorités et de la population sensibilisée et s’impliquent dans la recherche des solutions à leurs problèmes   dès le 1er semestre.

1. Visites sur terrain.

2. Rapports du coordonnateur du projet.

3. Rapports des autorités politico -

Administratives.

1. les membres soient compétents et à la hauteur de leur tâche.

2. les matériels et matériaux soient disponibles sur la marche.

3. les matériels et matériaux soient prêts pour la modernisation de leurs activités.

4. la population  et autorités locales s’impliquent.

 

EXTRANTS (outputs)

1. Fonds disponibilités.

2. Comité de gestion mis sur place.

3. Matériels et matériaux achetés pour

l'animation

4. Membres sélectionnés

5.  Les crédits octroyés.

6. Salle des réunions de la  de la mairie aménagée.

7. Le personnel recruté

8. La population et les autorités formées.

1. Un fonds de 60.005 $ us disponible

avant de 15 février  2015.

2. La salle des réunions aménagée à

partir du 30 Mars 2015

3. 100 % de ménages animés sur la bonne gestion des crédits  dès le deuxième (mois)

4. 100 % de ménages et  des autorités locales sensibilisés.

5. Huit (8) réunions tenus tout au long

du projet.

6. Toutes les décharges transitoire inspectées  dès

le premier semestre.

1. Compte bancaire.

2. Rapports de suivi et d'inspection sur

le terrain

3. Lettre des donateurs des fonds

4. Rapports de la commission d'évaluation.

5. Comptes rendus des sessions de

formation et de conseil.

6. Compte-rendu de la gestion

quotidienne du projet.

1. Les fonds soient libertés à temps.

2. Les industriels soient motivés sur la salubrité pour l'amélioration de la qualité de vie.

3. Les autorités politico-administratives soient responsables.

4. Les formations soient compétentes et à la hauteur de leur tâche.

5. Les membres (autorités municipales  et les chefs d’avenues) soient réceptifs à la formation.

6. Les membres du comité de gestion soient compétents, honnêtes et à

la hauteur de leurs tâches.

 

INTRANTS (inputs)

1. Disponibiliser les fonds

2. Mettre sur pied un comité de gestion.

3. Acheter les matériels et

matériaux pour animation, sensibilisation et aménagement.

4. Sélectionner les membres.

5. Créer une banque sociale de développement

6. Aménager la salle des réunions.

7. Recruter le personnel

8. Former la population, et les autorités sur l’utilisation et la gestion des crédits.

1. Affectation des ressources matérielles pour 6.396 $ us

2. Aménagement de la salle des réunions pour 1.830 $

3. La banque sociale de développement  opérationnel

des les 1er mois

4. Affectation pour formation du comité

de gestion : 330 $.

5. Affectation pour le conseil de gestion ; 4.000$ us.

6. Affectation pour suivi : 42.480 $ us.

7. Total + Imprévu pour 60.005 $

1. Vérification du compte bancaire.

2. Rapports du Coordonnateur

3. Reçu (pièces justificatives) pour

matériels et matériaux achetés.

4. Rapports des suivis sur le terrain.

1. Le financement accordé arrive à temps.

2. Les membres aient une conscience de travail et responsable.

3. Le programme soit bien conçu.

4. Le respect du temps soit de rigueur.

 
 

Partager ce travail sur :