Arrow Table de matières
4709907

CHAPITRE III: ANALYSE ET INTERPRETATION DES RESULTATS

Ce chapitre traite comme l’indique son intitulé de la présentation, de l’analyse et du traitement des données. Pour y arriver, nous avons administré un questionnaire d’enquête à 55 enseignants des différentes écoles primaires de Kadutu et d’Ibanda.

3.1. PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS

Dans cette rubrique, il est question de présenter et analyser les résultats globaux suivant les réponses fournies par les sujets enquêtés afin de nous permettre de corroborer, d’infirmer ou de nuancer l’hypothèse que nous nous sommes fixés au départ. Les résultats

obtenus se présentent par des thèmes établis en fonction des items de notre questionnaire.

Les différents thèmes abordés par notre questionnaire sont :

  • Incidence de la formation en PAP sur les compétences professionnelles de l’enseignant ;
  • L’impact de la formation en PAP sur la prestation de l’enseignant.

Signalons à cette occasion que la 11ème question porte de sa part sur les opinions des enseignants au regard de l’application de la PAP dans le système éducatif congolais.

ENCADRE 3.1. THEME EN RAPPORT AVEC L’INCIDENCE DE LA FORMATION EN PAP SUR LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE L’ENSEIGNANT.

Dans ce thème, nous donnons les informations relatives aux quatre premières questions[1] du questionnaire dont la question n°1, 2, 3 et 4.

Questions

Opinions

Q1

%

Q2

%

Q3

%

Q4

%

Total

%

Oui

55

100

48

87,3

27

49

52

94,5

182

82 , 7

Non

-

-

7

12,7

24

43,6

2

3,6

33

15 , 0

Oui et Non

-

-

-

-

1

1,8

1

1,8

2

0 , 9

Sans opinion

-

-

-

-

3

5,4

-

-

3

1 , 4

Total général

55

100

55

100

55

100

55

100

220

100

Source :  nos enquêtes

Dans ce tableau, disons que la 1ère question a été répondue favorablement (oui) par tous les sujets enquêtes (55 enseignants) soit 100% ; pour la 2ème question, 48 enseignants soit 87,3% ont répondu par oui et 7 autres enseignants soit 12,7% ont répondu par non ; quant à la 3ème question, signalons que 27 enseignants soit 49% ont répondu par oui contre 24 soit 43,6% qui, de leur part ont répondu par non, 1 enseignant soit 1,8% a répondu oui ou non et enfin 3 enseignants soit 5,4% ce sont abstenus de se prononcer pour opinion et pour terminer, ce qui est de la 4ème et la dernière question, 52 enseignants soit 94,55% ont pris la position positive ( oui) contre 2 enseignants soit 3,64% qui ont répondu par non et 1 autre soit 1,8 a répondu par les deux opinions à la fois (oui et non).

Bref, cette situation nous ramène à un total de selon lequel ces enseignants ont répondu 182  fois par oui soit 82,7% contre 33 enseignants soit 15% pour non, 2 fois soit 0,9% par oui et non et enfin 3 fois soit 1,4%, ces enseignants ce sont abstenus de toute opinion.

ENCADRE 3.2. JUSTIFICATION DES OPINIONS DU PREMIER THEME

Signalons que parmi nos enquêtés, il y a ceux qui ont optés pour telle ou telle opinion sans donné aucune justification y relative. C’est ce qui fait naître le cas d’abstention pour cette partie.

Questions

Opinions/Justification

Fréquences

Pourcentage

1ère

Question

Oui

-

Autoformation des élèves

14

25 , 4

-

Changement des méthodes d’enseignement

9

16 , 3

-

Collaboration avec d’autres personnes

4

7 , 2

-

Moins de travail chez l’enseignant

11

20

-

Assurance de la compréhension et de

l’assimilation de la matière par les élèves

4

7 , 2

-

Participation active de tout le monde

8

14 , 5

-

Renforcement des capacités

1

1 , 8

-

Mettre fin à la routine

4

7 , 2

2ème Question

Oui

-

Changement de la mentalité

10

18 , 1

-

Changement de la manière d’éduquer par

tout à ailleurs

2

3 , 6

-

Savoir vivre en société

27

49

-

Résolution des problèmes

3

5 , 5

-

Gestion des conflits

3

5 , 5

-

Amélioration de la documentation

1

1 , 8

-

Non

Partage des expériences

2

3 , 6

-

Elle ne peut rien changer

6

10 , 9

-

Le métier d’enseignants est noble

1

1 , 8

3ème Question

Oui

-

Changement du rôle de l’enseignant

9

16 , 3

-

Collaboration entre maître et élèves

15

27 , 2

-

Non

La démocratie et la tolérance

3

5 , 5

-

Les interventions du   maître sont d’une

grande importance

15

27 , 2

-

Le maître est le cerveau moteur

9

16 , 3

Sans opinion

4

7 , 2

4ème Question

Oui

-     Procuration      des       nouvelles         méthodes

d’enseignant

19

34 , 5

-     Economie de l’énergie de l’enseignant

17

30 , 9

-     Amélioration des conditions du travail

11

20

-     Amélioration des résultats des élèves

Non

5

9

-     Multiplication des sessions de formation

2

3 , 6

Sans opinion

1

1 , 8

                     

Source :  nos enquêtes

Ce tableau explique ou justifie clairement les opinions de ces enseignants en rapport avec chaque question. Autrement dit, chaque prise de position de ces enseignants est justifiée par le tableau ci-dessus.

ENCADRE 3.3. THEME EN RAPPORT AVEC L’IMPACT DE LA FORMATION EN PAP SUR LA PRESTATION DE L’ENSEIGNANT.

Questions

Opinions

Q5

%

Q6

%

Q7

%

Q8

%

Q9

%

Q10

%

Total

%

Oui

54

98,2

51

92,7

53

96,4

53

96,4

29

52,7

50

90,9

290

87 , 9

Non

-

-

2

3,6

2

3,6

-

-

22

40

1

1,8

27

8 , 2

Oui et Non

1

1,8

1

1,8

-

-

-

-

2

3,6

1

1,8

5

1 , 5

Sans opinion

-

-

-

-

-

-

2

3,64

2

3,6

3

5,5

8

2 , 4

Total général

55

100

55

100

55

100

55

100

55

100

55

100

330

100

Source :  nos enquêtes

Pour ce tableau, disons que 54 enseignants soit 98,2% ont répondu par oui pour la 5ème question contre 1 enseignant soit 1,8% qui a répondu par oui et non ; 51 enseignants soit

92,7% ont répondu par oui à la 6ème question contre 2 soit 3,6% qui ont répondu par non, 1enseignant soit 1,8% a répondu par oui et non et 1 autre soit 1,8%  s’est réservé de tout commentaire par rapport à la question n° 6 ; pour ce qui est de la question n°7, disons que 53 enseignants soit 96,4% ont répondu par oui contre 2 soit 3,6% qui ont répondu par non, pour la 8ème question la même proportion d’enseignants ayant répondu par oui à la question précédente a répondu par oui pour celle-ci contre 2 soit 3,6% se sont abstenus de toute opinion ; pour la 9ème question, 29 enseignants soit 52,7% ont dit oui contre 22 soit 40% qui ont répondu par non, 2 soit 3,6% ont répondu par oui et non et enfin 2 autres soit 3,6% n’ont pas donné leurs opinions relativement à cette question ; et pour terminer, quant à ce qui concerne la 10ème, 50 enseignants soit 90,9% ont répondu par oui contre 1 enseignant soit 1,8% qui a répondu par non, 1  autre a répondu par oui et non et enfin 3 enseignants soit 5,5% se sont abstenus de toute opinion.

Ainsi, le total par rapport à cela est de 290 opinions positives soit 87,9% contre 27 fréquences d’opinions négatives soit 8,2%, 5 fréquences ayant deux opinions à la fois (oui et non) soit 1,5% et 8 fréquences de donnant aucune opinion soit 2,4%.

ENCADRE 3.4. JUSTIFICATIONS DES OPINIONS DU DEUXIEME THEME

Questions

Opinions/Justification

Fréquences

Pourcentage

5ème Question

Oui

-     Travail en groupe

Oui et Non

54

98,2

-     Ça dépend de l’élève

1

1 , 8

6ème Question

Oui

-           Participation massive des élèves au travail

11

20

-     Explication mutuelle entre élève

33

60

-           Recherche personnelle de la part de l’élève

1

1 , 8

-     Un bon résultat lors de l’évaluation

Non

3

5 , 5

-     Favoritisme aux élèves intelligents

1

1 , 8

-     Imprécision des explications des élèves

Oui et Non

1

1 , 8

-     L’hypocrisie de la part des élèves

1

1 , 8

Sans opinion

4

7 , 2

7ème Question

Oui

-     La compréhension et l’assimilation de la

matière par les élèves

35

63 , 6

-          Pas d’élève timide

-          Implication individuelle par chaque élève au

15

27 , 2

travail

Non

3

5 , 5

-     Les faibles sont pénalisés

1

1 , 8

Sans opinion ou Abstention

1

1 , 8

8ème Question

Oui

-          Assurance de la discipline

-          Marier les documents lors préparation de la

4

7 , 2

matière

3

5 , 5

- Acquisition des nouvelles méthodes et techniques d’enseignement par les

enseignants

-     Multiplicité des thèmes développés lors de la

30

54 , 5

formation

13

23 , 6

-     Efficacité des élèves

3

5 , 5

Sans opinion

2

3 , 6

9ème Question

Oui

-

Fidélité à la méthodologie et avoir des supports et matériels didactiques nécessaires

Non

par rapport à la leçon du jour

29

52 , 7

-

Ces méthodes sont chronophages[2]

11

20

-

Elles dépendent du degré d’enseignement[3]

auquel ces méthodes sont appliquées

2

3 , 6

-

La faiblesse du niveau des élèves

3

5 , 5

-

Incompatibilité pour certaines leçons

6

10 , 9

Oui et Non

-     Ces      méthodes         dépendent       de       plusieurs

paramètres[4]

2

3 , 6

Abstention ou sans opinion

11

2

10ème Question

Oui

-     Effort personnel lors du travail en groupe

18

32 , 7

-     Entraide mutuelle

25

45 , 5

Oui et Non

-    L’appropriation dépend du niveau de tout un

chacun

1

1 , 8

Abstention

2

3 , 6

Source : nos enquêtes

Ce tableau contient les explications ou justifications relatives aux opinions données aux questions du 2ème thème de notre enquête.

Comme nous l’avons ci-haut signalé, rappelons encore que la 11ème question de notre questionnaire d’enquête ne cadrait qu’avec les suggestions que ces enseignants adressent à l’application de la PAP dans le système éducatif congolais. Ainsi, ces suggestions figurent dans le tableau suivant :

ENCADRE 3.5. LES SUGGESTIONS DES ENSEIGNANTS AU REGARD DE

L’APPLICATION DE LA PAP DANS LE SYSTEME EDUCATIF CONGOLAIS

Suggestions

Fréquences

Pourcentage

1.

Aménagement des salles de classe pour les travaux en

groupe

1

2

2.

Adaptation de la grille horaire à ces méthodes

8

16

3.

Mettre les supports et matériels didactiques à la disposition

des enseignants

6

12

  1. Eviter le changement intempestif des manuels scolaires

déjà adaptés à l’enseignement   1          2

5.

Epanouissement de ces méthodes dans les institutions éducatives (écoles, centres de récupération,…) dans

l’ensemble du pays

1

2

  1. Implication du gouvernent congolais dans l’application de

la PAP dans toutes ses écoles

18

36

7.

Multiplication des sessions de formation pour les qui sont

déjà formés

10

20

8 .         Renforcement des méthodes existantes (performance du

9.

Révision des effectifs d’élèves pour qu’il n’y ait pas des

groupe I, II,…) par d’autres       4          8

 
   

Source : nos enquêtes

classes pléthoriques qui constituent un défaut pour cette

TOTAL

pédagogie

1

2

50

100

Signalons que pour cette question, il y a eu cinq cas d’abstention et c’est ce qui fait

que nous ayons un total de fréquences de 50 au lieu de 55. Ainsi, la 1ère suggestion représente 2%, la 2ème représente 18%, 12% est proportion représentée par la 3ème suggestion, la 5ème représente quant à elle 2%, 36% pour la 6ème suggestion, 20% pour la 7ème suggestion, 8% pour ce qui concerne la 8ème suggestion et enfin 2% pour la 9ème et la dernière suggestion.

Conformément à ce tableau, disons cependant que la suggestion capitale est relative à l’implication du gouvernement congolais dans l’application de la PAP dans toutes ses

écoles ; la suggestion qui représente 36% et suivi de celui qui se rapporte à la multiplication (intensification) des sessions de formation pour les enseignés déjà formés ; qui, de sa part représente 20% et les autres suggestions viennent après.

RESULTAT

Dans cette section, nous présentons graphiquement le résultat[5] de cette enquête.

Source :  nos enquêtes.

Dans ce graphique, il ressort un résultat selon lequel les opinions positives représentent 86% par rapport à l’échantillon contre 11% des opinions négatives, 1% des opinions neutres (oui et non) et 2% d’abstention ou de sans opinions.

Pareil résultat nous a donc permis de corroborer avec toute énergie notre hypothèse que nous avons proposé selon laquelle la formation des enseignants du primaire en PAP serait à la base du développement de leur compétences professionnelles sur le plan méthodologie (didactique), psychopédagogique, du style de communication pédagogique, du savoir, savoir-faire et savoir-être. Dit autrement, cette formation capitaliserait la formation initiale des enseignants sur tous les aspects psychopédagogiques.

[1] Infra annexe I, pp. 36-37

[2] Elles nécessitent beaucoup de temps pour une leçon

[3] Dans le système éducatif congolais, au niveau du primaire et secondaire ; l’enseignement  est repartie en trois degrés dont : élémentaire, moyen et terminal.

[4] Le niveau des élèves, la branche d’enseignement, le  degré d’enseignement, etc.

[5] Le même résultat est présenté à l’aide d’un tableau en annexe (Annexe II), p. 38

Partager ce travail sur :