Arrow Table de matières
6410498

CHAPITRE III : LA POLITIQUE DE RECOUVREMENT ET LA MOBILISATION DES RECETTES A LA REGIDESO/BUKAVU

Il est question dans ce chapitre d’analyser la facturation, la politique de recouvrement des créances de la REGDESO/Bukavu, et l’efficacité de recouvrement par rapport aux agents mis en recouvrement et les clients à recouvrer à la REGIDESO/Bukavu et le taux des créances au cours des années intéressées.

III.1. Analyse de la facturation de la REGIDESO/Bukavu[1]

Dans ce point nous allons analyser les mécanismes de facturation et la facturation à la REGIDESO/Bukavu de 2011 à 2015.

III.1.1. Mécanismes de facturation.

La REGIDESO procède à une facturation forfaitaire de ses abonnés qui n’ont pas des compteurs c’est-à-dire qu’elle estime le volume d’eau consommé dans une période donnée par son client, facturation par compteur est la quantité consommée et mesurée par le compteur qui peut faire l’objet de facturation, facturation par classe clients et la facturation par tranche de  mètres cube d’eau consommés par le client.  

Consécutivement à l’arrêté Ministériel n°033/CAB/MIN-ECONAT/2010 portant fixation des tarifs de la vente d’eau potable de la REGIDESO, les destinataires du présent message sont instruits d’appliquer la grille tarifaire reprise ci-dessous pour les consommations d’eaux.

  • Du 1 janvier 2011 au 30 avril 2015

Durant cette période la tarification est calculée à la REGIDESO/Bukavu selon la classification des abonnés :

  • Bornes fontaines + domestiques
  • 1-10m3: 225,80 FC
  • 11-25m3: 404,60 FC
  • 26-40m3: 517,60 FC
  • ˃ 40m3: 592,80 FC
  • Intermédiaire
  • Sociale : 072,70 FC/m3
  • Agro-pastorale : 195,10/m3
  • Autres : 270,40/m3
  • Commerciale
  • Moins de 100 m3: 051,40 FC
  • Entre 101 et 1000 m3: 456,00 FC
  • ˃ à 1000 m3: 879,50 FC
  • Industrielle
  • Autres : 669,90 FC/m3
  • Brasseurs : 898,30 FC/m3
  • Grand Hôtel : 258,40 FC/m3
  • Instances officielles : 818,70/m3
  • Classe 240 : Domestiques spéciaux
  • 1-10 m3: 621,10 FC
  • 11-25 m3: 743,40 FC
  • 26-40 m3: 865,70 FC
  • ˃ 40 m33: 997,50
  • Du 1 mai au 30 septembre 2015
  • Bornes fontaines + domestiques
  • 1-10 m3: 248,40 FC
  • 11-25 m3: 445,10 FC
  • 26-40 m3: 569,40 FC
  • ˃ 40 m3: 652,10 FC
  • Intermédiaire
  • Sociale : 180,00 FC/m3
  • Agro-pastorale : 314,60 FC/m3
  • Autres : 397,40 FC/m3
  • Commerciale
  • Moins de 100m3: 256,50 FC
  • Entre 101 et 1000 m3: 701,60 FC
  • ˃ à 1000 m3: 167,50 FC
  • Industrielle
  • Autres : 036,90 FC/m3
  • Brasseurs : 188,10 FC/m3
  • Grand Hôtel : 484,20 FC/m3
  • Instances officielles : 865,90 FC/m3
  • Classe 240 : Domestiques spéciaux
  • 1-10 m3: 683,20 FC
  • 11-25 m3: 817,70 FC
  • 26-40 m3: 952,30 FC
  • ˃ 40 m3: 097,30 FC
  • Du 1 octobre au 31 Décembre 2015
  • Bornes fontaines + Domestiques
  • 1-10 m3: 259,70 FC
  • 11-25 m3: 465,30 FC
  • 26-40 m3: 595,20 FC
  • ˃ 40 m3: 681,70 FC
  • Intermédiaires
  • Sociale : 233,60 FC/m3
  • Agro-pastorale : 374,40/m3
  • Autres : 461,00/m3
  • Commerciale
  • Moins de 100 m3: 359,10 FC
  • Entre 101 et 1000 m3: 824,40 FC
  • ˃ 40 m3: 311,10 FC
  • Industrielle
  • Autres : 222,40 FC/m3
  • Brasseurs : 333,10 FC/m3
  • Grand Hôtel : 597,20 FC/m3
  • Instances officielles : 941,50 FC/m3
  • Classe 240 : Domestiques spéciaux
  • 1-10 m3: 248,40 FC
  • 11-25 m3: 445,10 FC
  • 26-40 m3: 569,40 FC
  • ˃ 40 m3: 652,10 FC

La REGIDESO/Bukavu ne prend pas ces tarifs au hasard pour la facturation de ses abonnés; elle tient compte de taux de change des autres monnaies sur le franc congolais à la période considérée et le prix de matière première qu’elle utilise sur le marché en fin d’éviter le taux d’inflation par la chute du niveau de production avec un total de facturation plus faible ou très élevé.

III.1.2. Facturation

Elle permet de comprendre la facturation du 31 janvier au 31 décembre des années considérées et qui joue sur la mobilisation des recettes car la REGIDESO vend l’eau potable à crédit ; est obligée de livrer la facture la fin du mois en cours sur la consommation du mois passé et en francs congolais.

Tableau n°1 : Taux de facturation de 2011

Mois

Montant facturé par année et en francs congolais

2011

2012

2013

2014

2015

Janvier

1.446.291.657,12

1.737.090.470,98

2.149.593.859,22

2.575.918.607,90

2.884.808.444,63

Février

1.755.907.931,77

2.057.756.518,02

2.472.472.415,13

2.911.263.487,19

3.238.141.312,66

Mars

2.042.026.197,96

500.864.385,66

2.776.578.383,30

3.171.565.031,73

3.540.459.270,02

Avril

501.421.530,38

2.728.523.134,87

3.078.557.155,76

3.485.642.076,29

3.878.971.970,25

Mai

2.669.819.561,78

3.095.632.486,81

3.401.538.521,02

3.829.012.454,01

4.233.912.527,13

Juin

2.985.546.488,55

3.481.741.446,08

3.726.146.458,85

4.150.721.939,57

4.588.830.024.38

Juillet

3.300.827.628,34

3.839.642.879,43

4.055.703.177,43

4.493.571.215,80

4.946.237.782,45

Août

 633.038.766,31

4.205.013.972,68

4.412.877.393,30

4.869.833.754,43

5.346.459.855,46

Septembre

3.869.126.174,32

4.562.206.279,49

4.746.179.883,29

5.217.034.372,20

5.721.978.918,71

Octobre

4.179.712.744,45

4.901.381.449,63

5.078.288.279,22

5.543.727.361,85

6.076.370.241,78

Novembre

4.484.187.439,41

5.260.788.494,08

5.420.840.784,51

5.864.671.406,03

6.439.761.125,30

Décembre

4.783.071.745,77

5.552.350.311,02

5.759.875.770,85

6.190.547.587,49

6.773.415.638,04

Source : Nos investigations

Nous voyons dans ce tableau que plus le montant facturé est élevé plus les recettes attendues sont élevées à la REGIDESO/Bukavu d’où elle est appelée à fournir ses stratégies dans la bonne mobilisation des recettes auprès de ses abonnées ; une évolution de facturation a été donnée durant ces cinq ans dans ce tableau en fin de comprendre l’argent que pourrait recevoir cette institution.

III.2.Analyse de la politique de recouvrement

Nous  analysons la politique de recouvrement  par le taux de créances, les clients, les agents mis en recouvrement et leurs salaires de 2011 à 2015.

III.2.1. Taux de créances

Ce point sera développer  au quatrième point de ce chapitre pour comprendre l’impact de cette politique sur la mobilisation des recettes à travers le taux de créances ou le rapport de l’argent non-recouvré sur la facturation des années étudiées car plus un montant recouvré est faible par rapport à la facturation plus la mobilisation des recettes deviennent aussi faible à la REGIDESO/Bukavu.

III.2.2. Nombre de clients

Nous allons comprendre l’évolution des abonnés à la REGIDESO/Bukavu et qui a un impact sur la mobilisation des recettes.

Tableau n°2 : L’évolution des abonnés de 2011 à 2015

      Années

Mois

2011

2012

2013

2014

2015

Janvier

21.243

21.529

21.736

22.467

23.049

Février

21.253

21.553

21.757

22.532

23.125

Mars

21.262

21.578

21.785

22.598

23.183

Avril

21.271

21.595

21.825

22.654

23.253

Mai

21.298

21.615

21.865

22.634

23.321

Juin

21.323

21.624

21.889

22.691

23.392

Juillet

21.348

21.642

21.934

22.750

23.460

Août

21.379

21.661

21.978

22.785

23.512

Septembre

21.456

21.669

22.045

22.862

23.586

Octobre

21.487

21.689

22.178

22.906

23.632

Novembre

21.492

21.697

22.286

22.953

23.741

Décembre

21.518

21.703

22.378

22.984

23.710

Source : Nos investigations

Nous remarquons dans ce tableau qu’au fur à mesure le nombre de clients augmente cela joue sur la bonne mobilisation des recettes et sa diminution joue négativement sur la mobilisation et ça s’explique même sur l’augmentation des montants facturés sur les années en étude.

III.2.3. Nombre d’agent mis en recouvrement et leurs rémunérations

Il s’agit de comprendre qu’un nombre suffisant des agents et leurs rémunérations ou motivations mis en recouvrement permet une mobilisation plus saine des recettes à la REGIDESO/Bukavu.

Tableau n°3: Nombre d’agents recouvreurs et leurs salaires plus motivations en francs congolais de 2011

2011

2012

2013

2014

2015

Mois

AR

Salaires

AR

Salaires

AR

Salaires

AR

Salaires

AR

Salaires

Janvier

39

7.564.600

35

3.005.670

27

5.789.570

25

3.897.000

26

3.897.670

Février

39

9.579.400

35

3.243.280

30

7.056.830

25

3.995.500

29

4.987.900

Mars

39

13.345.900

36

5.453.900

33

8.903.732

26

8.905.430

35

6.453.210

Avril

42

4.787.430

25

2.764.320

37

13.456.320

29

12.893.470

38

12.564.320

Mai

44

10.674.500

31

7.675.432

39

14.368.900

29

15.905.990

40

17.098.560

Juin

45

16.984.200

38

12.675.980

43

16.453.930

32

18.890.830

45

23.435.860

Juillet

47

22.896.900

42

16.890.300

46

18.458.470

34

23.789.380

49

27.907.800

Août

48

27.489.300

46

24.670.610

50

21.675.650

36

27.904.560

50

31.435.600

Septembre

51

30.674.370

51

27.780.520

52

23.945.450

39

29.043.210

55

34.876.940

Octobre

51

31.732.000

55

33.976.400

54

26.908.540

40

30.789.430

60

37.765.850

Novembre

52

32.954.650

56

37.954.320

58

30.234.890

42

31.967.520

65

41.543.430

Décembre

52

33.432.230

58

42.897.450

62

35.987.230

46

33.904.350

65

45.832.550

Source : Nos investigations

Il se voit dans ce tableau qu’à la REGIDESO/Bukavu le nombre suffisant de salariés recouvreurs et leurs salaires plus motivations permet une mobilisation des recettes et le nombre réduit fait le contraire et qu’il encaisse leur salaire et motivations compte tenu de l’argent que l’entreprise a pu réaliser dans une période bien déterminer. 

III.3. Analyse de l’efficacité de recouvrement par rapport aux clients[2]

Dans ce point nous allons donner l’efficacité au sein de la REGIDESO dans la ville de Bukavu à travers le rapport entre le nombre de recouvreurs et clients permettant de comprendre cette politique de recouvrement sur la mobilisation des recettes de 2011 à 2015.

L’efficacité de recouvrement en %  =  * 100

Tableau n°4 : L’efficacité de recouvrement des agents par rapport aux clients de 2011 à 2015

       Années

Mois

2011

2012

2013

2014

2015

Janvier

0,18

0,16

0,12

0,11

0,11

Février

0,18

0,16

0,14

0,11

0,13

Mars

0,18

0,17

0,15

0,12

0,15

Avril

0,20

0,12

0,17

0,13

0,16

Mai

0,21

0,14

0,18

0,13

0,17

Juin

0,21

0,18

0,20

0,14

0,19

Juillet

0,22

0,19

0,21

0,15

0,21

Août

0,22

0,21

0,23

0,16

0,21

Septembre

0,24

0,24

0,24

0,17

0,23

Octobre

0,24

0,25

0,24

0,17

0,25

Novembre

0,24

0,26

0,26

0,18

0,27

Décembre

0,24

0,27

0,28

0,20

0,27

Moyenne

0,21

0,20

0,20

0,15

0,20

Ecart-type

0,015

0,038

0,04

0,023

0,04

Source :Nos calculs

Commentaire du tableau n°4 :

Ce tableau nous aide en comprendre qu’au fur à mesure les agents mis en recouvrement augmente ;cela joue positivement sur la bonne mobilisation des recettes en augmentant le volume d’encaissement souhaité car ils atteignent les clients selon les procédures de recouvrement fixées et développer dans le 2ème chapitre, c’est en 2011 où le taux moyen d’efficacité de recouvrement est élevé à cause du nombre suffisant des recouvreurs mis en place par rapport aux clients et qui reduit considerablement le taux des créances irrécouvrables par rapport aux autres années étudiées pourr la REGIDESO/Bukavu et en 2014 qu’on remarque un taux moyen faible d’efficacité de recouvrement qui peut impacter sur le taux de créances irrécouvrées par rapport au facturation de la période considérée, ce taux moyen d’efficacite c’est le taux supposé pour chaque mois de l’année considérée.

III.4. Analyses du taux de créances de la REGIDESO/Bukavu[3]

Nous allons essayer d’analyser le montant facturé recouvré et non-recouvré à la REGIDESO/Bukavu pour l’année 2011 à 2015 par le taux de créances.

Taux de créances en % = * 100

Taux d’encaissement * 100

Moyenne =

X : Valeur totale pour les 12 mois ;

N : 12 mois

Ecart-type =

Tableau n°5: Montant facturé recouvré, non-recouvré et le taux de créances en francs congolais de 2011 à 2015 au mois de janvier

Mois      

Montant facturé

Montant encaissé

Montant non-recouvré

Taux de créances

Taux d’encaissement

Janvier

1.446.291.657,12

246.024.938,56

1.200.266.718,56

82,99

17,01

Février

1.755.907.931,77

482.452.295,43

1.273.455.636,34

72,52

26,48

Mars

2.042.026.197,96

785.498.589,08

1.256.527.608,88

61,53

38,47

Avril

501.421.530,38

82.522.215,77

418.899.314,61

83,54

16,46

Mai

2.669.819.561,78

1.360.877.889,55

1.308.941.672,23

49,03

50,97

Juin

2.985.546.488,55

1.621.097.059,62

1.364.449.428,93

45,70

54,30

Juillet

3.300.827.628,34

1.893.893.810,57

1.406.933.817,77

42,62

57,38

Août

633.038.766,31

186.106.836,09

446.931.930,22

70,60

29,40

Septembre

3.869.126.174,32

2.424.515.432,07

1.444.610.742,25

37,34

62,66

Octobre

4.179.712.744,45

2.710.578.273,56

1.469.134.470,88

35,15

64,85

Novembre

4.484.187.439,41

2.977.573.093,35

1.506.614.346,05

33,60

66,40

Décembre

4.783.071.745,77

3.319.308.149,85

1.463.763.595,92

30,60

69,40

Moyenne

2.720.914.822,15

 1.507.537.381,94

1.213.377.440,20

53,77

46,15

Ecart-type

1.070.412.553,84

809.196.483,52

271.928.757,86

13,10

13,23

Source : Nos calculs

Commentaire du tableau n°5 :

Ce tableau nous permet de comprendre que le montant facturé n’a pas été recouvré en moyenne de 53,77% qui est le taux de recouvrement supposé pour chaque mois de l’année 2011 avec un écart-type de 13,10 pour dire que la REGIDESO/Bukavu a encaissé seulement en moyenne 46,15% de cette année et son écart-type est 13,23 qui ns aide à savoir le décalage des impayés et encissés de mois pour cette année avec une marge d’erreur qui  ne dépasse pas 10%, c’est au mois d’avril qu’on trouve une faible mobilisation de recettes avec un taux de recouvrement de 16,46 à cause aussi de la faible facturation pour ce mois et au mois de décembre qu’on a un taux de recouvrement plus élevé de 69,40% par un nombre suffisant de recouvreurs pour un montant de facturation très élevé.

Tableau n°6:  Montant facturé, recouvré, non-recouvré et taux de créances en francs congolais de 2012

Mois

Montant facturé

Montant encaissé

Montant non-recouvré

Taux de créances

Taux d’encaissement

Janvier

1.737.090.470,98

279.556.422,04

1.457.534.048,94

83,91

16,09

Février

2.057.756.518,02

573.499.013,20

1.484.257.504,81

72,13

27,87

Mars

500.864.385,66

60.035.202,06

440.829.183,60

88,01

12,09

Avril

2.728.523.134,87

1.088.446.522,36

1.640.076.612,51

60,11

39,99

Mai

3.095.632.486,81

1.264.541.922,48

1.831.090.564,32

59,15

40,85

Juin

3.481.741.446,08

1.767.496.593,57

1.714.244.852,51

49,24

51,76

Juillet

3.839.642.879,43

2.067.359.057,88

1.772.283.821,54

46,16

53,84

Août

4.205.013.972,68

2.435.296.744,79

1.769.717.227,88

42,09

51,91

Septembre

4.562.206.279,49

2.788.139.129,83

1.774.067.149,65

38,89

61,11

Octobre

4.901.381.449,63

3.119.004.502,93

1.782.376.946,70

36,36

63,64

Novembre

5.260.788.494,08

3.443.498.052,88

1.817.290.441,19

34,54

65,56

Décembre

5.552.350.311,02

3.717.245.210,70

1.835.105.100,32

33,05

66,95

Moyenne

3.493.582.652,35

1.883.676.531,2

1.609.906.121,14

53,63

45,97

Ecart-type

1.262.871.481,33

914.302.502,16

348.568.979,18

13,74

13,71

Source : Nos calculs

Ce tableau nous permet de comprendre que le montant facturé n’a pas été recouvré en moyenne de 53,63% qui est le taux de recouvrement supposé pour chaque mois de l’année 2012 avec un écart-type de 13,74, pour dire que la REGIDESO/Bukavu a encaissé seulement en moyenne 45,97% de cette année et son écart-type est 13,71 qui ns aide à savoir le décalage des impayés et les encaissés de mois pour cette année avec une marge d’erreur qui  ne dépasse pas 10%, c’est au mois de mars qu’on trouve une faible mobilisation de recettes avec un taux de recouvrement de 12,09 à cause aussi de la faible facturation pour ce mois et au mois de décembre qu’on a un taux de recouvrement plus élevé de 66,95% par un nombre suffisant de recouvreurs pour un montant de facturation très élevé.

Tableau n°7: Montant facturé, recouvré, non-recouvré et taux de créances en francs congolais de 2013

Mois

Montant facturé

Montant encaissé

Montant non-recouvré

Taux de créances

Taux d’encaissement

Janvier

2.149.593.859,22

297.474.756,29

1.852.119.102,92

86,16

13,84

Février

2.472.472.415,13

565.604.205,14

1.906.868.209,99

77,12

22,88

Mars

2.776.578.383,30

770.129.107,26

2.006.449.276,04

72,26

27,74

Avril

3.078.557.155,76

1.121.082.306,18

1.957.474.849,58

63,58

38,42

Mai

3.401.538.521,02

1.406.367.132,45

1.995.171.388,56

58,65

41,35

Juin

3.726.146.458,85

1.701.834.505,90

2.024.311.952,94

54,33

45,77

Juillet

4.055.703.177,43

2.038.951.305,22

2.016.751.872,20

49,73

50,27

Août

4.412.877.393,30

2.329.916.030,93

2.082.961.362,37

47,20

52,80

Septembre

4.746.179.883,29

2.639.904.515,58

2.106.275.367,71

44,38

55,62

Octobre

5.078.288.279,22

2.962.246.229,06

2.116.042.050,16

41,67

48,33

Novembre

5.420.840.784,51

3.229.007.740,02

2.191.833.044,49

40,43

59,57

Décembre

5.759.875.770,85

3.530.609.370,51

2.229.266.400,34

38,70

61,30

Moyenne

3.923.221.006,79

1.882.760.600,35

2.040.460.406,44

56,18

43,16

Ecart-type

902.570.477,91

808.283.653,55

94.286.824,36

11,86

11,87

Source : Nos calculs

Ce tableau nous permet de comprendre que le montant facturé n’a pas été recouvré en moyenne de 56,18% qui est le taux de recouvrement supposé pour chaque mois de l’année 2013 avec un écart-type de 11,86, pour dire que la REGIDESO/Bukavu a encaissé seulement en moyenne 43,16% de cette année et son écart-type est 11,87 qui ns aide à savoir le décalage des impayés et les encaissés de mois pour cette année avec une marge d’erreur qui  ne dépasse pas 10%, c’est au mois d janvier qu’on trouve une faible mobilisation de recettes avec un taux de recouvrement de 13,84 à cause aussi de la faible facturation pour ce mois et au mois de décembre qu’on a un taux de recouvrement plus élevé de 61,30% par un nombre suffisant de recouvreurs pour un montant de facturation très élevé.

Tableau n°8:Montant facturé, recouvré, non-recouvré et taux de créances en francs congolais de 2014

Mois      

Montant facturé

Montant encaissé

Montant non-recouvré

Taux de créances

Taux d’encaissement

Janvier

2.575.918.607,90

287.027.862,07

2.288.890.745,83

88,86

11,14

Février

2.911.263.487,19

571.619.479,44

2.339.644.007,75

80,37

19,63

Mars

3.171.565.031,73

844.521.076,47

2.327.043.955,26

73,37

26,63

Avril

3.485.642.076,29

1.156.695.809,95

2.328.946.266,34

66,82

33,18

Mai

3.829.012.454,01

1.497.241.601,29

2.331.770.852,72

60,90

59,10

Juin

4.150.721.939,57

1.766.808.218,07

2.383.913.721,50

57,43

42,57

Juillet

4.493.571.215,80

2.129.785.673,64

2.363.785.542,15

52,60

47,40

Août

4.869.833.754,43

2.463.404.241,58

2.406.429.512,85

49,42

50,58

Septembre

5.217.034.372,20

2.483.947.316,63

2.733.087.055,56

52,39

47,61

Octobre

5.543.727.361,85

2.794.044.354,04

2.749.683.007,81

49,60

50,40

Novembre

5.864.671.406,03

3.067.302.922,18

2.797.368.483,84

47,70

52,30

Décembre

6.190.547.587,49

3.402.300.548,73

2.788.247.038,75

45,04

54,96

Moyenne

4.358.625.774,49

1.872.058.258,64

2.486.567.515,82

60,38

41,29

Ecart-type

903.657.244,89

778.818.171,66

508.477.738,01

10,96

11,99

Source : Nos calculs

Ce tableau nous permet de comprendre que le montant facturé n’a pas été recouvré en moyenne de 60,38% qui est le taux de recouvrement supposé pour chaque mois de l’année 2014 avec un écart-type de 10,96, pour dire que la REGIDESO/Bukavu a encaissé seulement en moyenne 41,297% de cette année et son écart-type est 11,99 qui ns aide à savoir le décalage des impayés et les encaissés de mois pour cette année avec une marge d’erreur qui  ne dépasse pas 10%, c’est au mois de janvier qu’on trouve une faible mobilisation de recettes avec un taux de recouvrement de 11,14 à cause aussi de la faible facturation pour ce mois et au mois de mai qu’on a un taux de recouvrement plus élevé de 59,10% par un nombre suffisant de recouvreurs.

Tableau n°9:Montant facturé, recouvré, non-recouvré et taux de créances en francs congolais de 2015

Mois

Montant facturé

Montant encaissé

Montant non-recouvré

Taux de créances

Taux d’encaissement

Janvier

2.884.808.444,63

292.864.284,31

2.591.944.160,32

89,85

10,15

Février

3.238.141.312,66

657.386.077,34

2.580.755.235,31

79,70

21,30

Mars

3.540.459.270,02

1.058.993.383,97

2.481.465.886,05

70,09

29,91

Avril

3.878.971.970,25

1.368.474.996,08

2.510.496.974,17

64,72

35,28

Mai

4.233.912.527,13

1.694.034.794,59

2.539.877.732,54

60

40

Juin

4.588.830.024,38

2.005.300.405,07

2.583.529.619,31

56,30

43,70

Juillet

4.946.237.782,45

2.297.811.043,72

2.648.426.738,73

53,54

46,46

Août

5.346.459.855,46

2.649.070.222,88

2.697.389.632,57

50,45

49,55

Septembre

5.721.978.918,71

3.030.178.926,25

2.691.799.992,46

47,04

52,96

Octobre

6.076.370.241.78

3.375.818.712,11

2.700.551.529,66

44,44

55,66

Novembre

6.439.761.125,30

3.690.820.764,38

2.748.940.360,92

42,69

57,31

Décembre

6.773.415.638,04

4.064.037.665,98

2.709.377.972,05

40

60

Moyenne

4.805.778.925,86

2.182.065.939,7

2.623.712.986,14

58,24

41,86

Ecart-type

972.151.798,35

942.793.345,42

66.868.618,72

12,46

12,46

Source : Nos calculs

Ce tableau nous permet de comprendre que le montant facturé n’a pas été recouvré en moyenne de 58,24% qui est le taux de recouvrement supposé pour chaque mois de l’année 2012 avec un écart-type de 12,46, pour dire que la REGIDESO/Bukavu a encaissé seulement en moyenne 41,86% de cette année et son écart-type est 12,46 qui ns aide à savoir le décalage des impayés et les encaissés de mois pour cette année avec une marge d’erreur qui  ne dépasse pas 10%, c’est au mois de janvier qu’on trouve une faible mobilisation de recettes avec un taux de recouvrement de 10,15 à cause aussi de la faible facturation pour ce mois et au mois de décembre qu’on a un taux de recouvrement plus élevé de 60% par un nombre suffisant de recouvreurs pour un montant de facturation très élevé.

[1] Rapport annuel de la Division commerciale pour la REGIDESO/Bukavu de 2011 à 2015

[2] Rapport annuel de la Division commerciale pour la REGIDESO/Bukavu de 2011 à 2015

[3] Rapport annuel de la Division commerciale pour la REGIDESO/Bukavu de 2011 à 2015

Partager ce travail sur :