Arrow Table de matières
1513450

CHAP I : PRESENTATION GENERALE DE LA ZONE DU PROJET

I.1. Situation géographique

I.1.1. Situation géographique de la commune SHOMBO

Elle est l’une des 7 communes de KARUSI dans la partie Sud qui appartient à la région naturelle de BWERU et elle est frontalière avec 8 communes :

  • Au Nord : GIHOGAZI, BUHIGA et BUGENYUZI ;
  • Au Sud : GITEGA et BUTEZI ;
  • A l’EST : NYABIKERE ;
  • A l’Ouest : GIHETA et BUGENDANA.

LOCALISATION DE LA ZONE DU PROJET

 
 
 
 

I.2. Le climat de la région

Bien que le Burundi présente une étendue modeste, il possède une diversité de climat.

  • Le climat tropical humide de montagne (région de la Crête Congo-Nil et dans les MIRWA les plus proches de la Crête).

Altitude > 2000m

  • Le climat tropical humide: c’est le climat des plateaux centraux de 1000 à 2000m d’altitude
  • Le climat tropical sec: c’est le climat localisé dans les régions d’altitude < 1100m ; la plaine de l’Ouest ainsi que la dépression de l’Est.

Notre zone d’étude appartient au climat tropical humide. C’est-à-dire dans le climat des plateaux centraux. Les températures moyennes  varient entre 20 et 23°C.

I.3. Potentialités en eau de la zone du projet

D’après l’inventaire national en eau et assainissement en 2007 par le Ministère de l’Energie et des Mines (MEM), la situation de l’approvisionnement en eau potable de la commune SHOMBO est de 89%.

D’après les mêmes sources, cette commune de SHOMBO comptait 151 sources aménagées fonctionnelles et 67 sources aménagées non fonctionnelles.  Selon les mêmes sources, la commune SHOMBO comptait 37 bornes fontaines fonctionnelles et 16 bornes fontaines non fonctionnelles. L’adduction en eau potable dans la commune de SHOMBO comptait 11 et 87 sources  non aménagées.

Après avoir visité la commune de SHOMBO et en particulier notre zone du projet, on a constaté que la population de la commune SHOMBO a des potentialités élevées en eau potable. La population qui longe notre zone du projet, pour les besoins en eau potable fait recours aux sources situées dans les vallées.

A part la source de KARWA de la sous-colline KIGURUKA que nous allons utiliser pour notre réseau, il existe aussi d’autres sources dans les régions voisines.

Nous constatons que le nombre d’adduction en eau potable est faible par rapport aux sources en eau potable. Cela est dû souvent aux zones de captage qui sont à des altitudes plus basses que les altitudes des lieux de distribution, ce qui nécessite un système de pompage pour augmenter l’énergie des investissements que le pays n’est pas capable de supporter.

COUVERTURE THEORIQUE EN EAU POTABLE-BURUNDI (2007)

 
 
 
 

Source : Carte géographique (IGEBU)

Source : Inventaire National Eau et Assainissement, MEM, 2007

COUVERTURE THEORIQUE EAU POTABLE-KARUSI (2007)

 
 
 
 

Source : Carte géographique (IGEBU)

Source : Inventaire National Eau et Assainissement, MEM, 2007

Eau Potable en milieu rural –KARUSI (Province 2007)

 
 
 
 

Source : Inventaire National Eau et Assainissement, MEM, 2007

Source : Recensement 2008, ISTEEBU.

Partager ce travail sur :