Arrow Table de matières
2098030

CHAP I CADRE THEORIQUE

Au cours du présent chapitre consacré aux considérations théoriques, nous examinons d’abord les définitions de concepts-clés utilisés dans la thématique, l’état de question et enfin la présentation de notre milieu d’étude.

I.1. DEFINITION DES CONCEPTS-CLES

          Sous cette rubrique, il convient de définir certains termes importants employés dans notre thématique étudiée. Il s’agit ainsi des termes ci-après : Attitude, jeune, programme et planning familial  ou la planification familiale.

I.1.1. Attitude

          Selon C. KLINEBERG (1967,P64), l’attitude, est un état d’esprit de l’individu à l’égard d’une valeur ou une disposition mentale et névrotique qui tire son organisation de l’expérience et qui exerce une influence directe ou dynamique sur les notions de l’individu envers tous les objets et toutes les situations qu’ils y apportent.

          Quant au célèbre BOGARDUS cité par MBAYAMA (1985,p41), l’attitude est une dispersion ou  une tendance à agir pour ou contre un facteur du milieu qui devient une valeur positive ou négative.

          A notre niveau, l’attitude est une manière d’agir ou de réagir vis-à-vis d’une situation.

I.1.2. Jeune.

          Selon LUKERA MUGALA (2008, p11), le terme jeune est défini à partir de son origine latine « juvenis »qui veut dire qui n’est pas avancé en âge. On parlera de jeune homme ou de la jeune fille.

          Pour SONGA M. (2007,p7), un jeune est une personne peu avancée en âge qui a encore la vigueur et le charme de la jeunesse, qui est moins âgée que les personnes de la même fonction, de la profession.

I.1.3. Programme   

          Pour le petit Larousse illustré (1986,p.812), le programme est une indication des matières sur lesquelles porte un examen ou un concours, des détails d’une activité industrielle, financière ou politique imprimé, indiquant ce qui va être joué au théâtre, a un concert, etc. les listes des émissions de radio, ou télévision qui seront présentées au cours d’une période donnée.  

          Selon nous, le programme  c’est une structure par laquelle on arrive à arranger une chose du début jusqu’à la fin.

I.1.4. Planning ou planification familiale

          Selon J. MUTUYESU (2010,P5), la planification familiale est l’ensemble des méthodes et techniques qui permettent aux couples et aux individus de choisir en fonction de leurs possibilités et de leur désir le nombre d’enfants qu’ils auront le moment de leur naissance et l’intervalle entre deux naissances qu’on appelle « espace intergénésique ».

          Pour l’OMS (2006,p.1), la planification familiale est définie comme une manière de penser et de vivre que les individus et les couples adoptent de leur libre volonté en se basant sur la connaissance précise, les attitudes et les décisions réfléchir afin d’améliorer l’état de santé, le bien-être du groupe familial et par conséquent contribuer efficacement au développement social du pays.

          Selon le petit Larousse illustré (2008,p.785), la planification familiale est un ensemble des méthodes permettant aux parents de décider du nombre et d’espacement des naissances, et en particulier des méthodes permettant d’éviter la grossesse. Quant à nous, la planification familiale est un ensemble des méthodes permettant aux mariés d’espacer les naissances.

        I. ETAT DE QUESTION

          Eu égard aux travaux antérieurs réalisés en rapport avec notre étude menée, nous pouvons reconnaitre honnêtement que nous ne sommes pas le premier à effectuer une recherche se rapportant au problème posé dans des familles.

Au fait, il existerait  d’autres travaux des chercheurs qui ont abordé ce thème sous certains aspects dans notre province du Sud-Kivu.

          Ainsi, parmi ces travaux, nous pouvons citer ceux des chercheurs ci-après :

  1. Travail d’AMANI SHEKABIRI (2011)

Cet auteur a mené un travail intitulé « Attitude des parents face au comportement sexuel des adolescents de la chefferie Rubenga dans le territoire d’Idjwi ».

Dans cette étude, le chercheur a formulé les hypothèses suivantes :

Les conséquences négatives qui résultent des comportements sexuels des jeunes adolescents seraient les mariages ainsi que les grossesses précoces, l’abandon des études et enfin l’exploitation des jeunes utilisés pour satisfaire les besoins sexuels.

Cet auteur se fixait pour objectifs principal de vérifier l’attitude des parents face au comportement sexuel de jeunes adolescents et proposer des pistes de solution pour remédier à cette situation.

  1. Travail de MWENELWATA LUSAGILA (2009)

Cet auteur a mené un travail intitulé « Attitude des fonctionnaires de l’Etat face à la retraite »

Au cours de cette étude, le chercheur a formulé les hypothèses suivantes :

  • Les travailleurs des entreprises publiques n’accepteraient pas d’aller à la retraite à l’âge de 65ans prévu par la législation du travail
  • La retraite serait pour eux un facteur d’anxiété plutôt que de satisfaction ; Pour la récolte des données, le chercheur a administré comme technique un questionnaire d’enquête aux travailleurs de l’Etat.

I.3. PRESENTATION DU MILIEU DE RECHERCHE

En fait, le milieu de notre recherche n’est autre que le Groupement de Lemera

I.3.1. Aspect politique

          Comme nous avons déjà signalé dans les lignes précédentes, le groupement précité fait partie de cinq groupements que comprend la collectivité de Bafuliiru, il était créé en date du 28 mars 1911 entériné par un arrêté du 20/03 /1923 de Mr. Le Ministre de l’Intérieur. Il est dirigé par le chef sous l’autorité du Mwami. Le groupement de Lemera est habité par 288.293 personnes constituées en grande partie par les autochtones.   

I.3.2. Situation géographique du groupement de Lemera

          Le groupement de Lemera est parmi des groupements qui se trouvent dans le Territoire d’Uvira dans la province du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo. Il est l’un de la collectivité chefferie de Bafuliiru et est située entre 2°42¢ et 4°24¢ de l’attitude Sud et 29°22¢ de longitude Est. Sa superficie sur le plan géographique est estimée à 37527Km2. Il est limité :

  • Au Nord par le groupement d’Itara/Luvungi
  • Au Sud par le groupement de Kigoma
  • A l’Ouest par la collectivité ou secteur d’Itombwe en Territoire de Mwenga
  • A l’Est par la route Nationale N°05 ou la rivière Ruzizi.

Partager ce travail sur :