Arrow Table de matières
1398506

INTRODUCTION

Pour avoir accès facile à l’ordonnancement, ou au classement, à la manipulation et avoir maitrise des informations, et alléger les multiples tâches pouvant être réduit-en un rien de temps, l’homme a mis en œuvre son potentielle intellectuel, afin de palier à ce problème, en mettant sur pied une machine capable de recevoir, de traiter, d’enregistrer et de restituer les informations.

L’information est le seul moyen par lequel les individus d’une même espèce communiquent. Pour ce faire, elle  se présente comme élément moteur qui conduit à une technique automatique de son traitement.

De là ressort le mot informatique, une concaténation du préfixe et du suffixe de deux mots à savoir: Information et Automatique.

Ce terme a été proposé en 1962  par Dreyfus  P. pour définir l’ensemble des techniques liées au traitement automatique de l’information, et en été accepté par l’académie française en 1966 avec la définition suivante: science du traitement rationnel, notamment par machine automatique de l’information considérée comme le sujet des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économique et sociaux.

C’est au cours de 1940-1945, lors de la première guerre mondiale qu’enfin commencer l’informatique proprement dite.

Actuellement l’informatique apparaît sans nul doute comme «étant un nouveau monde d’organisation du travail, puisqu’elle répond généralement le mieux aux exigences de l’homme dans son ressort grâce à l’ordinateur qui est une machine électronique capable de recevoir, traiter l’information et d’en retourner le résultat.

Elle, son activité présente des milliards  de dollars et des milliers des spécialistes, a et intéresse potentiellement tous les secteurs économiques et sociaux: industrie, banques, médecine, transport, administration, enseignement, loisir, agriculture, celle qui sera d’ailleurs l’objet du développement de notre travail, et rien d’humain ne lui est étranger car elle est à l’intérêt majeur de tous ses pratiquants.

0.1 PROBLEMATIQUE

La problématique est un ensemble construit autour d’une question principale, autour d’un questionnement qui permet de traiter le sujet choisi. C’est une composante essentielle dans le processus de la production d’un travail scientifique.  

Il est évident qu’enregistrer le paiement de frais scolaire sur papier seulement engendre de problèmes comme la perte d’informations, peut-être même mettre en doute, l’ors de contrôle, le règlement d’autres élèves. C’est pour cela nous avons été préoccupé par cette difficulté que rencontre beaucoup d’écoles à l’occurrence le collège Bonsomi.

Parmi les problèmes les plus souvent rencontrés nous pensons à ceux-ci :

Lorsque les élèves payent les frais scolaire cela fait-il l’objet d’un enregistrement fidèle par les agents de l’école concernée ?

Le personnel qui fait le contrôle des frais scolaires est –il qualifié, pour faire ce genre de travail ?

Y a-t-il vraiment l’opportunité d’informatiser cette gestion ?

0.2.  HYPOTESE

L’hypothèse est une idée conductrice, déductive, provisoire : une tentative d’explication des faits formulés au début d’une recherche et destinée à guider l’investigation pour être enfin infirmée ou confirmée

En effet, nous pouvons donner des réponses provisoires aux questions que nous venons de nous poser, c’est-à-dire tenter de fournir d’explication sur ce que l’on peut porter comme remèdes aux problèmes posés.

Nous retenons comme hypothèses les éléments suivants :

La direction fera de sorte que dès qu’un élève paye ses frais, elle lui remet directement le reçu sans aucun report.

Il faudra placer un personnel compétant et qualifier qui sera comptable et qui va impliquer aussi l’utilisation de matériel performent qui est adapté à la nouvelle technologie.

Tous les documents faisant preuves de paiement  doivent être enregistrés et bien conservés, voire même en deux exemplaires, pour qu’il n’y ait pas la perte d’informations.

0.3. CHOIX ET INTERET DU SUJET

A l’heure actuelle, l’ordinateur est mieux placé pour traiter toutes les informations ; c’est la machine par excellence que l’informatique utilise.

L’informatique est une science de traitement automatique et rationnelle de l’information. 

L’effort humain est faible alors que l’utilisation de l’ordinateur est primordiale. Pour cette raison l’informatique peut jouer un rôle très important dans la gestion par ce qu’elle s’adapte à tous les domaines de la vie ; ce qui nous inspire de faire notre choix sur : «Mise en place d’une application desktop pour le recouvrement de frais scolaire. « Cas du Collège Bonsomi ». Nous visons dans cette étude l’intérêt de l’école, notre propre intérêt et celui de la science.

Premièrement pour l’école, ses responsables pourront s’informer à tout moment sur la situation générale de l’école en ce qui concerne le paiement des frais scolaire des élèves, leur nombre, la modalité de paiement et d’être à la page avec la situation financière de chaque élève, même s’il parvient de perdre des reçus on saura quels sont les élèves qui sont en ordre et ceux qui ne le sont pas.

Nous savons tous que le paiement de frais scolaires sert de frais de fonctionnement.

Deuxièmement l’effet de mener cette étude nous tirons notre intérêt comme la mise en pratique des connaissances acquises tout au long des années d’études d’informatique  et qui  nous donnes droit à l’obtention de notre grade académique.

Enfin, pour la science ce travail va inspirer toute les personnes qui seront séduite par l’informatique et gestion en générale aussi que les étudiants en informatique en particulier surtout que cette technique de gestion est en constante évolution.

0.4. DELIMITATION DU TRAVAIL

Notre souci était d’enquêter sur plusieurs école de la capital, mais vu le temps qui nous a été imparti ainsi que plusieurs autres difficultés qu’on rencontre pour la récolté de données, nous nous sommes limités à celle nous accueilli.

Dans  l’espace, nous nous sommes limités sur la gestion de frais scolaires du collège Bonsomi. Pour ce qui est le temps, notre étude s’étale sur une période d’une année scolaire allant de 2013-2014.

0.5. METHODES ET TECHNIQUES UTILISEES

Nos investigations nous ont contraints de choisir certaines méthodes et techniques de recherche pour atteindre notre objectif

  1. La méthode de la recherche scientifique

 C’est l’ensemble des opérations intellectuelles par les quelle un discipline cherche à étudier les vérités qu’elle poursuit, le démontrer et le vérifier.

Dans notre étude nous avons fait appel aux méthodes suivantes: 

  • La méthode historique

 Elle consiste à étudier les passé d’un établissement ou d’une organisation pour comprendre le passé le présent afin de mieux préparé l’avenir étant donné qui un chercheur ne peut jamais se passer de la contrainte « temps » qui est un facteur révélateur de tout changement ou métamorphose. C’est grâce à cette méthode que nous avons connu l’histoire de cette école, son passé, afin de comprendre sa situation actuelle et projeter ainsi son avenir ;

  • La méthode structuro-fonctionnelle

 Elle nous permis d’étudier la structure de l’école et les différentes fonctions attribuées à chaque poste de l’organigramme de cet institut. La méthode d’analyse informatique : a permis de vérifié l’opportunité oui ou non on doit informatiser.

  1. Technique

 Elles sont données des outils utilisés pour que les méthodes aboutissent.

De même en baisse de deux points ait appel aux techniques ci-après  ï‚· Interview : 

C’est une technique qui consiste à mettre en contact deux personnes ; un enquêteur et un enquêté sous forme d’un jeu de question réponse en rapport avec l’objet de la recherche. En effet celui qui enquête doit poser des questions à l’enquêté sur un objectif précis à la recherche afin d’avoir des informations et les renseignements. Nous avons eu les entretiens avec les agents de cette école directement ou directement pour la rédaction de notre travail.

  • Documentaire: lire un document selon votre sujet

Elle se réalise avec l’aide d’une médiation : les documents écrits ou non écrit. Les documents écrits : les ouvrages édités ou non, les documents officiels, les documents privés ; études et rapport diverse, carte géographiques, etc.

  • Observation

Regarde toute chose comme de l’extérieur de soi-même. Elle projete la pensée hors sujet, de ses désirs et explique comment se déroule la perception des frais scolaire. 

0.6. SUBIVISION DU TRAVAIL

Mise à part l’introduction et la conclusion, notre travail comprend quatre chapitres :

ï‚· Chapitre I : Systèmes d’information et bases de données : dans ce dernier, nous étalerons deux notions qui vont au cœur de ce chapitre notamment : le système d’information et bases de données. 

  • Chapitre II : Analyse fonctionnelle : ici c’est la présentation de l’existant
  • Chapitre III : Analyse conceptuelle : ici c’est de l’ébauche jusqu’à la réalisation d’une base de données.
  • Chapitre IV : Réalisation de l’application : en fin dans celui-ci sera la mise en application de ce qui est dit dans le chapitre III

Partager ce travail sur :