Arrow Table de matières
1512724
UNIVERSITE OFFICIELLE DE BUKAVU
Présenté par ZAWADI MALY'RO
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en santé publique

LES FACTEURS INFLUENCANT LA CONSOMMATION DES BOISSONS ALCOOLISEES CHEZ LES JEUNES DE LA ZONE DE SANTE DE KADUTU

Publication : 14 Octobre 2017
Pour rendre l'eau plus agréable à boire, l'homme a cherché à modifier et lui ajouter diverses substances. L'alcool est plus facile à produire. Il est plus répandu dans beaucoup des pays comme d'autres substances. Leurs effets sur l'humeur, la perception ou le comportement ont tout le temps été recherchés à des fins récréatives ou rituelles.  L’objectif général de ce travail est de déterminer le niveau de connaissances, les attitudes, les facteurs et les pratiques des jeunes de la Zone de santé de Kadutu sur la consommation de l’alcool. L'étude a été transversale et descriptive. La méthode utilisée était celui de Descriptive du type transversal. L'usage du questionnaire se justifiera par un souci de mesurer et d'évaluer les problèmes sociaux liés à la consommation de l'alcool.  Le questionnaire et l'observation ont été des outils efficaces pour apprécier sans faille cette situation. La technique d’échantillonnage aléatoire stratifié disproportionnelle nous avait servi. Les résultats suivant avaient été trouvé 42% des enquêtes ont commencé à prendre de l’alcool dans l’intervalle d’âge situé entre 15 et 25 ans. La plus part des enquêtes soit 32,7% prennent de l’alcool car ils imitent leurs amis tandis que 20,7% en prennent car ils ont beaucoup d’argents. La majorité des enquêtés soit 82% connaissent les problèmes que l’alcool peut causer sur la vie des personnes. 35,93% des enquêtés savent que l’alcool cause des maladies aux personnes suivi de 28,90% qui disent que l’alcool fait à ce qu’il ait des conflits avec les autres. En fin il se remarque que les jeunes consomment plus de l’alcool que les adultes, mais cela en imitant les amis majoritairement, l’alcool est à la source de la sante selon 82% des enquêtés et est à la base des plusieurs conflits dans la société. Nous recommandons aux autorités sanitaires de multiplier les séances de sensibilisation de lutte contre la consommation des boissons fortement alcoolisés et sur les maladies que ces boissons causent aux consommateurs de ces boissons.

Année académique 2017

Partager ce travail sur :