Arrow Table de matières
7669016
UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU
Présenté par BINJA MUNGANGA Lydie
Pour l'obtention du diplôme de Ingénieur Agronome

LA COMPARAISON DE RENTABILITE FINANCIERE DE LA RIZICULTURE SELON LES TYPES DE MECANISATION UTILISES DANS LA PLAINE DE LA RUZIZI

Publication : 14 Octobre 2017
L’objectif de ce travail était de comparer la rentabilité des trois systèmes rizicoles pratiqués dans la plaine de la Ruzizi en fonction des types de mécanisation : (i) système rizicole faisant recours aux outils manuels, (ii) système rizicole faisant recours à la traction animale et (iii) système rizicole faisant recours aux engins motorisés.  Pour ce faire, 180 producteurs de riz ont été choisis de manière aléatoire dans les trois populations à raison de 60 producteurs par catégorie de mécanisation. Un questionnaire fermé a été administré à ces riziculteurs dans trois sites où les trois sources d’énergie sont utilisées pour produire le riz : Luberizi, Sange et Ndunda.  Les résultats montrent que les riziculteurs faisant recours aux outils motorisés emblavent en moyenne 0,854 ha de terre, alors que ceux faisant recours aux outils manuels cultivent le riz sur 0,448 ha. Les producteurs recourant à la mécanisation animale ont en moyenne 0,395 ha de terres affectées à la production du riz dans la plaine.  En moyenne, la production de riz décortiqué par superficie emblavée est respectivement de 392Kg ; 801,27kg et 1822,33kg pour la mécanisation manuelle, animale et motorisée. Le prix actuel du kilogramme de riz étant de 0,8$, les productivités brutes en dollars  américains y correspondant sont respectivement de 313,6$ ; 641,02$ et 1457,86$ pour les riziculteurs faisant recours aux outils manuels, la traction animale et motorisés. Les charges pour les trois systèmes de production rizicoles de la plaine sont de 438,6$ pour les producteurs utilisant les outils manuels ; 462,7 pour ceux faisant recours à la traction animale et 871,2$ pour ceux faisant recours aux engins motorisés. Ainsi, chaque dollar investi dans la production du riz dans la plaine de la Ruzizi rapporte 0,39$ pour le système rizicole animal et 0,67$ pour le système rizicole motorisé à l’hectare tandis qu’une perte de 0,29 $ est observée en investissant manuellement. La production du riz à l’aide des outils motorisés dans la plaine de la Ruzizi est plus rentable que l’utilisation des outils manuels et même ceux de la traction animale. L’adaptation des engins motorisés aux capacités financières des paysans et la vulgarisation sont la solution propice au grand problème d’alimentation de la région en riz.  

Année académique 2017

Partager ce travail sur :