Arrow Table de matières
8866724

CONCLUSION GENERALE

Disons enfin que dans ce travail intitulé «  Mise en place d’une application web de gestion des détenus au sein des maisons carcérales de la Division Provinciale de Justice du Sud-Kivu », nous sommes partis des constats et difficultés liés à :

  • Le Gestionnaire en Chef de la Division Provinciale éprouve de nombreuses difficultés de suivre à distance les maisons carcérales de la province,
  • Le Gestionnaire en Chef de la Division Provinciale ainsi que les différents partenaires accède difficilement et avec retard aux statistiques des populations pénitentiaires de différentes maisons pénitentiaires de la province.

                Ces  difficultés  nous ont suscité les questionnements suivants :

  • Quelle architecture informatique permettrait au Gestionnaire en Chef de la Division Provinciale de justice de suivre à distance l’état des maisons carcérales ?
  • Quelles seraient les fonctionnalités intelligentes à y intégrer ?

                 En guise de recherche de piste de la solution aux problèmes précédemment évoqués, nous avons émis l’hypothèse selon laquelle :

  • Une application informatique en architecture 3-tiers rendrait facile la centralisation des informations des maisons carcérales en une base de données partagée entre plusieurs partenaires et le Gestionnaire en Chef/DPJ selon leurs profils et droits d’accès,
  • La centralisation des besoins fonctionnels issus des cas d’utilisation en fonctionnalités informatiques permettrait l’enregistrement contrôlé, la mise en jour et la production des statistiques journalières des détenus dans les maisons carcérales.

                     Pour concrétiser et aboutir aux solutions envisagées, certaines démarches méthodologiques et techniques suivantes nous  ont servi : la méthode U.P pour capturer les besoins fonctionnels et techniques de l’application ; le langage UML pour présenter les différentes (faces) de modélisation de l’architecture informatique envisagée ; les techniques documentaires comme source de la revue de la littérature sur la théorie en étude, et beaucoup d’autres outils informatiques envisagés d’aide à la programmation et conception.

Toutes ces démarches ont débouché par une conception qui intègre les fonctionnalités définies comme besoins  des utilisateurs des utilisateurs et représentés sur notre diagramme de cas d’utilisation.

Cette réalisation n’est pas une œuvre trop parfaite, c’est pourquoi ; nous nous remettons aux critiques suggestions constructives de nos lecteurs pour la parfaire.

Partager ce travail sur :