Arrow Table de matières
9847026

Chapitre troisième : PRESENTATION DE L’APPLICATION OU RESULTAT DE TRAVAIL

III.1. Outils de développement et environnement d’implémentation

Eléments immatériels (serveurs, logiciels utilitaires et outils de modélisation)

  1. LE WAMP SERVER[1]

                  WampServer est une plateforme de développement Web permettant de faire fonctionner localement des scripts PHP. WampServer n'est pas en soi un logiciel, mais un environnement comprenant deux serveurs (Apache et MySQL), un interpréteur de script (PHP), ainsi que phpMyAdmin pour l'administration Web des bases MySQL.

                   La grande nouveauté de WampServer 2 réside dans la possibilité d'y installer et d'utiliser n'importe quelle version de PHP, Apache ou MySQL en un clic. Ainsi, chaque développeur peut reproduire fidèlement son serveur de production sur sa machine locale.

Figure 25: Interface WampServer

  1. LE JAVASCRIPT[2]

                     JavaScript est un langage de programmation de scripts principalement employé dans les pages web interactives mais aussi pour les serveurs. C’est un langage orienté objet à prototype, c’est-à-dire que les bases du langage et ses principales interfaces sont fournies par des objets qui ne sont pas des instances de classes, mais qui sont chacun équipés de constructeurs permettant de créer leurs propriétés, et notamment une propriété de prototypage qui permet d’en créer des objets héritiers personnalisés. En outre, les fonctions sont des objets de première classe.

  1. LES FEUILLES DE STYLE (CSS)[3]

                    Le principe des feuilles de style consiste à regrouper dans un même document des caractéristiques de mise en forme associées à des groupes d'éléments. Il suffit de définir par un nom un ensemble de définitions et de caractéristiques de mise en forme, et de l'appeler pour l'appliquer à un texte. Il est ainsi possible de créer un groupe de titres en police Arial, de couleur verte et en italique.

                      Les feuilles de style ont été mises au point afin de compenser les manques du langage HTML en ce qui concerne la mise en page et la présentation. En effet, le HTML offre un certain nombre de balises permettant de mettre en page et de définir le style d'un texte, toutefois chaque élément possède son propre style, indépendamment des éléments qui l'entourent. Grâce aux feuilles de style, lorsque la charte graphique d'un site composé de plusieurs centaines de pages web doit être changée, il suffit de modifier la définition des feuilles de style en un seul endroit pour changer l'apparence du site tout entier !

                      Elles sont appelées « feuilles de style en cascade » (en anglais « Cascading Style Sheets ») car il est possible d'en définir plusieurs et que les styles peuvent être hérités en cascade.

Les feuilles de style permettent notamment :

  • d'obtenir une présentation homogène sur tout un site en faisant appel sur toutes les pages à une même définition de style ;
  • de permettre le changement de l'aspect d'un site complet entier par la seule modification de quelques lignes ;
  • une plus grande lisibilité du HTML, car les styles sont définis à part ;
  • des chargements de page plus rapides, pour les mêmes raisons que précédemment ;
  • un positionnement plus rigoureux des éléments.
  1. LE PHP

                      PHP est un langage interprété (un langage de script) exécuté du côté serveur (comme les scripts CGI, ASP, ...) et non du côté client (un script écrit en Javascript ou une applet Java s'exécute sur votre ordinateur...).

Ses principaux atouts sont :

  • Une grande communauté de développeurs partageant des centaines de milliers d'exemples de script PHP ;
  • La gratuité et la disponibilité du code source (PHP est distribué sous licence GNU GPL) ;
  • La simplicité d'écriture de scripts ;
  • La possibilité d'inclure le script PHP au sein d'une page HTML (contrairement aux scripts CGi, pour lesquels il faut écrire des lignes de code pour afficher chaque ligne en langage HTML) ;
  • La simplicité d'interfaçage avec des bases de données (de nombreux SGBD sont supportés, mais le plus utilisé avec ce langage est MySQL, un SGBD gratuit disponible sur de nombreuses plateformes : Unix, Linux, Windows, MacOs X, Solaris, etc...) ;
  • L'intégration au sein de nombreux serveurs web (Apache, Microsoft IIS, etc.).
  1. LE NOTEPAD ++

               Notepad++ est un éditeur de texte générique codé en C++, qui intègre la coloration syntaxique de code source pour les langages et fichiers CC++JavaC#XMLHTMLPHPJavaScriptmakefileart ASCIIdoxygen.bat, MS fichier ini, ASPVisual Basic/VBScriptSQLObjective-CCSSPascalPerlPythonRMATLABLuaTCLAssembleurRubyLispScheme, Properties, DiffSmalltalkPostScript et VHDL ainsi que pour tout autre langage informatique, car ce logiciel propose la possibilité de créer ses propres colorations syntaxiques pour un langage quelconque.

Ce logiciel a pour but de fournir un éditeur léger et efficace. Il est également une alternative au bloc-notes de Windows (d’où le nom).

Figure 26: Interface NOTEPAD++

  1. MOZILA FIREFOX Version 30.0

Mozila Firefox nous a servi de navigateur afin d’afficher les différents pages de nos scripts PHP et HTML.

 

 

Figure 27: Icône de Mozila Firefox

  1. Visual Paradigm for UML Version 10.2

Cet outil nous a été utile lors de la modélisation en rendant facile et aisé la présentation de nos différents diagrammes.

  1. Système d’Exploitation Windows 7

                 Ce système d’exploitation Windows7  est un programme gérant l’ensemble de l’ordinateur, indépendant des programmes d’application mais indispensable à leur mise en œuvre. C’est grâce à ce système d’exploitation que nous avions été capable de faire fonctionner notre plateforme wampServer contenant notre application dans son dossier www sur notre PC.

                                   

Figure 28: Icône de Windows7

 

A la suite de notre diagramme de classe, nous avons utilisé des tables qui sont ainsi structurées :

  1. Table «detenu » sur le serveur localhost

              Cette table enregistre toutes les informations nécessaires sur les détenus, les majeurs, les mineurs et les nourrissons  se trouvant dans la maison carcérale. Elle se présente comme suit :

Figure 29: Présentation de la table « detenu »

  1. Table «dossier » sur le serveur localhost

                    Cette table enregistre toutes les informations nécessaires sur les dossiers des détenus. C’est grâce à elle que le greffier peut ajouter un dossier sur le casier d’un détenu. Quant à elle, elle se présentera comme suit :

Figure 30: Présentation de la table « dossier »

  1. Table «etablissementp » sur le serveur localhost

                    Cette table nous est utile car elle nous permet d’ajouter, de modifier et de supprimer une maison carcérale et en plus, c’est grâce à elle qu’un utilisateur ou un détenu peut dire que j’appartiens à l’établissement x et non pas l’établissement y. Voici sa charpente :

Figure 31: Présentation de la table « etablissementp »

  1. Table «utilisateur » sur le serveur localhost

                      Un système sans utilisateur n’en est pas un. Il faut donc qu’il y ait au moins un utilisateur pour qu’un système le soit réellement. Cette table, la dernière de notre système,  nous permettra d’enregistrer les différents utilisateurs de notre système et les affecter à leurs maisons carcérales respectives s’il s’agit soit du greffier ou soit de l’assistant social.

Figure 32: Présentation de la table « etablissementp »

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/WampServer

Consulté le 01/07/2017

[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/JavaScript Consulté le 01/07/2017

[3] Application comment ça marche

Partager ce travail sur :