Arrow Table de matières
6222814

Guide d’utilisateur

Pour accéder à notre système d’information, nous avons prévu deux manières à savoir:

  • Lancer le navigateur et entrer l’adresse suivante : http://localhost/Gereza/index.php et la page index de notre système d’information s’affichera.
  • Lancer la plateforme Wampserver en cliquant sur son l’ icône                   

et l’icône de Wampserver étant devenue verte on y clique dessus puis on choisit localhost sur la liste déroulante

Figure 33: Présentation de la table « etablissementp »

Après un clic sur localhost, l’interface d’administration de Wampserver s’affiche comme suit :

 

Figure 34: Interface administration WampServer

       C’est par la suite que nous cliquons sur le projet « Gereza » et la page d’accueil se présentera comme suit :

Figure 35: Page d’accueil de notre système

                    Pour bien exploiter notre système d’information, chaque utilisateur doit se connecter en cliquant sur le bouton « CONNECTEZ-VOUS ».

                    Supposant que c’est le greffier de la Prison centrale de Bukavu qui veut exploiter notre système en enregistrant un détenu. Il se connecte  comme suit :

Figure 36: Espace de connexion (login)

Figure 37: Espace de connexion (mot de passe)

                  Et en cliquant sur « Connectez-vous », la page de traitement indiquant le type d’utilisateur connecté se lance comme suit :

Figure 38: Chargement page traitement

                  Après chargement de la page de traitement, l’espace d’enregistrement des détenus pour greffier s’affiche comme suit :

Figure 39: Formulaire d’enregistrement

                Mais avant d’enregistrer le militaire Faraja, voyons le dernier (le 8ème) détenu se trouvant dans notre base de données dans phpMyAdmin :

Figure 40: Vue du dernier détenu dans la base de données

                   En cliquant sur le bouton « Enregistrer », le détenu Faraja est enregistré d’où le message :

Figure 41: Message de confirmation

                 En regardant encore dans phpMyAdmin, le dernier détenu (le 9ème) à y être enregistré devient :

Figure 42: Vue d’un détenu  ajouté

                 Si le Gestionnaire en Chef/DPJ veut réellement voir la statistique de la population pénitentiaire de différentes maisons carcérales de la Division provinciale de Justice, il se connecte :

Figure 43: Espace de connexion gestionnaire

                  Après le processus de la page de traitement se relance comme suit :

Figure 44: Formulaire de traitement pour gestionnaire

                     Et l’interface du Gestionnaire en Chef de la Division Provinciale de   Justice s’affiche comme suit :

Figure 45: Espace de travail pour gestionnaire

                  Pour l’instant, ce sont les statistiques journalières qui nous intéressent et en y cliquant, toutes les maisons carcérales de notre province s’affichent comme suit :

Figure 46: Liste des maisons carcérales de la Province du Sud-Kivu

                 Seules les statistiques journalières de ce 04 juillet 2017 de la Prison Centrale de Bukavu nous seront importantes car nous voulons voir la 9ème personne prévenue que nous y avions ajoutée.

                   En cliquant sur la Prison Centrale de Bukavu sur notre liste déroulante des prisons, nous avons l’état de sortie suivant :

Figure 47: Statistiques de la PCB avant libération d’un détenu

                       Le Ministère public peut instruire le Gestionnaire en Chef/DPJ de libérer un détenu (Faraja, par exemple),  le détenu passe mais son identité reste dans notre base de données. Alors le gestionnaire va dans « Autoriser une sortie » et comme Faraja est un homme, il déroule la liste des hommes  puis clique sur Faraja, l’interface suivante s’affiche :

Figure 48: Espace d’autorisation libération

En cliquant sur autoriser la sortie du détenu, Faraja disparaît reste dans la base de données mais disparaît sur la statistique des détenus de la Prison Centrale de Bukavu. Voyons si la situation pénale de Faraja est passée de « Prévenu » à « Libéré » dans phpMyAdmin :

Figure 49: Espace d’autorisation libération

                  Alors, comme  Faraja est déjà libéré, il n’est plus prévenu et ne fera donc plus partie de statistique de la Prison Centrale de Bukavu, d’où le nombre des détenus de la Prison Centrale de Bukavu va revenir à 8 au lieu de 9 car il y a déjà une personne qui est libérée. Notre état de sortie se représentera comme suit :

Figure 50: Statistiques de la PCB après libération d’un détenu

Partager ce travail sur :