Arrow Table de matières
8779375

CONCLUSION GENERALE

L’objectif de ce travail était de déterminer les variétés de café qui auront une grande performance pour la croissance, une résistance aux maladies et aux conditions éco-climatiques de Katana sur les différents niveaux d’altitude qui ont été énumérés envi de réduire le problème des pestes dans cette partie du territoire de Kabare et arriver ensuite à l’amélioration de la production du café.

A cet effet, il a été question de procéder à la mise en place d’un essai qui avait duré neuf mois et qui s’est étendu sur trois niveaux d’altitude notamment à 1473, 1571 et à 1791 mètre et qui sont respectivement situées à Kahanga, Mabingu et à Kabushwa. Pendant l’essai 11 variétés ont été étudiées et sur lesquelles on s’est intéressé aux paramètres de croissance ; soit la hauteur, le diamètre au collet, le nombre d’entrenœuds, le nombre de branches et aux paramètres phytosanitaires notamment l’incidence et la sévérité moyenne de maladies telle que la rouille, l’anthracnose et la cercosporiose qui étaient des maladies fréquemment présentes dans le milieu d’étude. 

A l’issue de cette étude, on a constaté que :

  • La variété JACKSON a été la variété la plus performante pour la croissance dans les conditions d’Irambi/Katana sur tous les niveaux d’altitude considérés.
  • La variété MULUNGU et la variété BM139, toutes situées à 1791m d’altitude ont développé une certaine résistance à la rouille tandis que la variété JACKSON et la variété BM139 toutes deux située à 1473m d’altitude ont été atteinte à 100% par la maladie.
  • L’anthracnose a été beaucoup plus incidente à 1561m où les variétés les plus atteintes sont : CATIMOR, BM71 et KABARE tandis qu’à 1473m d’altitude toute les variétés ont acquéri une certaine résistance hormis la variété HARARE et BM139.
  • Les variétés JACKSON, MULUNGU et CIZUNGU situées à 1473 mètres d’altitude et les variétés telles que CATIMOR, BM71, KABARE et BMJ situées à 1561 mètres d’altitude n’ont pas présenté de symptôme de la cercosporiose. La variété CATUAI, ABYSSINIE, MULUNGU et BM71 situées à 1791 mètres d’altitude ont été beaucoup plus atteinte par la cercosporiose que d’autres variétés sous étude.
  • On a constaté que partout où la maladie était présente sa pression était inférieure à moyennement sévère de l’échelle de cotation utilisée hormis le cas de l’anthracnose sur la variété KABARE située à 1561 mètres d’altitude qui avait dépassé ce niveau.

Partager ce travail sur :