Arrow Table de matières
5398440

CHAPITRE III. PRESENTATION DES RESULTATS ET DISCUSSION

1.1       PARAMETRES VEGETATIFS

1.1.1   Taux de levée

Le taux de levée par bloc et par variétés suivants les différents types d’amendements apportés aux sols sont présentés et illustrés dans les tableaux 1 et 2 ci-dessous.

Tableau 1. Taux de levée du haricot 1à jours après le semis

ENGRAIS

VARIETES

BLOCS

I

II

III

MOYENNES

MO

V2

98.0%

98,50%

100,00%

98.833%

V1

100%

99,90%

99,90%

99.9333%

V3

99%

100%

100,00%

99.666%

MO+MX

V1

99.5%

98,50%

95,00%

94.333%

V3

92.15%

100%

98,00%

96.8333%

V2

97.56%

99,90%

100,00%

 99.15%

MX

V1

90%

92,50%

90,00%

90.83%

V2

94.80%

95,10%

98,00%

95.96%

V3

93.40%

97,50%

99,90%

96.93%

T

V2

100%

100,00%

100,00%

100%

V3

99.20%

99,99%

100,00%

99.73%

V1

100%

100,00%

99,00%

99.666%

Tableau 2. Résumé de l’ANOVA du taux de levée

Source de variation

Dl

Ss

Ms

Vr

Fpr

Signification

Amendement              

3

0.0154195

0.0051398

19.85

<.001

**

Varietés

2

0.0007133

0.0003567

1.38

0.272

NS

Amendement.varietées

6

0.0090626

0.0003567

5.83

<.001

**

Residuel

24

0.0062159

0.0002590

Total

35

0.0314114

Cv : 1.6%

Le résumé de l’analyse de la variance sur le taux de levée, illustré dans le tableau 2 ci-dessus, a relevé qu’il existe, pour le taux de levée des graines, une différence hautement significative  due à l’amendement ainsi qu’aux différents types d’engrais voire même à leurs interactions. Ainsi, pour déceler cette différence, les comparaisons des moyennes ont été effectuées aux niveaux des amendements (tableaux 3) et même des interactions entre variété et amendements (tableaux 4).

Tableau 3. Séparation des moyennes du taux de levée au niveau de l’amendement

N

amendement

Moyenne

Groupe homogène

1

T

0.9980

A

2

MO

0.9948

A

3

MO+MX

0.9785          

B

4

MX

0.9458

C

            PPDS : 0.01566

Il ressort du tableau 3 que les différents types d’engrais ont un impact sur la levée des graines. Ceci étant, il a été constaté que les parcelles amendées par l’engrais minéral ont présentées des taux de levée inferieur comparativement aux autres parcelles. Ainsi, 3 Groupes homogènes ont été décelés dont le groupe A pour les parcelles témoins ainsi que celles dans lesquelles les sols ont été amendés à la matière organique, le groupe B pour les parcelles dans lesquelles la matière organique a été combinée aux minéraux et enfin le groupe C de celles amendées avec les engrais minéraux.

Tableau 4. Séparation des moyennes du taux de levée au niveau de l’interaction amendement - variété

Interaction amendement .variété

Moyenne

Groupe homogène

T.V2

1.0000            

A

MO.V1

0.9993

A

T.V3

0.9973

A

T.V1

0.9967

A

MO.V3

0.9967

A

MO+MX

0.9917

A

MO+MX.V2

0.9915

AB

MO.V2

0.9883

BC

MX.V3

0.9693

C

MX.V2

0.9597

C

MO+MX.V3

0.9522

CD

MX.V1

0.9083

D

PPDS: 0.02712

Des résultats du tableau 4, il s’en suit qu’il existe des différences significative sur le taux de levée entre les différents traitements. La levée était régulière et les pourcentages du taux de levée partout était élevés (supérieur à 90%). Cette faible variation était fonction  des types de fertilisants, ainsi que de l’interaction amendement - variété, mais beaucoup  plus, comme généralement, ce taux dépendait de l’état de la semence, de la température et de l’humidité qui n’étaient pas limitant.

1.1.2   Hauteurs à 1 mois

Les données des hauteurs étaient prélevées dans chaque parcelle et pour chaque traitement (tableaux 5 et 6).

Tableau 5. Données de hauteur des plants au 1er mois du semis

ENGRAIS

VARIETES

BLOCS

I

II

III

MOYENNES

MO

V2

31.1

32.5

29.2

30.92

V1

31

35

25.9

30.63

V3

32.5

32.5

31.2

32.066

MO+MX

V1

36.2

33

33.8

34.333

V3

31.6

38.8

30.1

33.5

V2

33

30.1

27.1

30.06

MX

V1

30.5

34.1

28.4

31

V2

31.2

32

30.1

31.1

V3

27.2

30.9

29.1

28.83

T

V2

30.1

28.6

19.1

25.93

V3

25.9

27

30.2

27.7

V1

29.9

29

25.9

28.26

Tableau 6. Résumé de l’ANOVA des hauteurs des plants à un mois du semis

Source de variation

Ddl

Ss

Ms

Vr

Fpr

Signification

Amendement

3

123.952

41.317

4.71

0.010

*

Varietés

2

15.862

7.931

0.90

0.418

NS

Amendement.varietées

6

30.109    

5.018

0.57

0.748

NS

Residuel

24

210.427

8.768

Total

35

380.350

cv%: 9.8

Il ressort des résultats  de l’analyse de la variance  des  hauteurs des plants présentés dans le tableau 6 ci-haut, que 30 jours après le semis qu’il n’existe pas de différence hautement  significative entre les options de fertilisation  ainsi qu’entre les interactions variété amendement ; aucune différence remarquable à ce stade de développement végétatif des plants n’a été observée. Le fait que la croissance en hauteur n’a pas beaucoup plus variée au premier mois peut se justifier par le fait que les engrais doivent prendre avant tout  peu de temps pour se minéraliser pour être ensuite accessible aux plantes.

C’est-à-dire que le résultat du tableau 5, qui compare les moyennes des hauteurs obtenues à ce stade montrent qu’il n’y a pas de différence statistiquement significative entre les différents traitements au seuil de 5%. Les différents amendements appliqués aux trois variétés ont agis différemment, mais les différences des hauteurs qu’ils ont occasionnées sur ces dernières ne sont pas très grandes et ne sont dues qu’aux caractères propres de chacune de ces variétés.

1.1.3   Hauteurs des plants à 2 mois

A 2 mois du semis, les hauteurs ont encore été prélevées afin de vérifier l’influence des amendements (tableaux 6 et 7).

Tableau 7. Hauteurs des plants à 2 mois du semis

ENGRAIS

VARIETES

BLOCS

 

I

II

III

MOYENNES

 

MO

V2

44.9

45.4

47.5

45.93

 

V1

39.2

60.4

33.1

44.23

V3

67.5

67

63.1

65.86

 

MO+MX

V1

61.2

72

80.6

71.26

V3

83.2

71.3

75.1

76.6

V2

73

49.5

66.1

62.86

MX

V1

45.6

46.1

43.1

44.93

V2

54.12

48.8

47.5

50.14

 

V3

66.5

75

71.7

70.066

T

V2

36.1

35.4

26.13

32.54

V3

65.12

69.2

43.12

59.13

V1

38.4

32.5

34.3

35.06

 

Tableau 8. Analyse de la variance (ANOVA II) sur les hauteurs des plants à 2 mois du semis

Source de variation

Ddl

Ss

Ms      

Vr

Fpr

Signification

Amendement

3

3611.22

1203.74

19.05

<.001

**

Varietés

2

3123.21

1561.60  

24.71

<.001

**

Amendement.varietées

6

457.83    

24.71

1.21

0.336

NS

Residuel

24

1516.49

76.31

Total

35

8708.75

63.19

cv: 14.5%                                                                         

Il ressort du tableau 8 de l’analyse de la variance de la hauteur des plants au seuil de 95% de confiance, que 60 jours après le semis, il existe des différences  significative entre les options d’amendement ainsi qu’entre les différentes interactions. Afin de mettre au clair ces différences, une comparaison des moyennes  des hauteurs des haricots a été réalisée à l’aide du test ANOVA II (tableau 9 et 10).

Tableau 9. Comparaison des moyennes de l’amendement

N

Amendement

Moyenne

Groupe homogène

1

MO+MX

70.0

A

2

MX

55.4              

B

3

MO

52.0

B

4

T

42.3

C

PPDS : 7.73

Il ressort des résultats du tableau 9 qu’en général l’amendement matière organique combinée à l’engrais minéral (MO+MX) a accusé des forts succès dans la croissance des plants en hauteurs dans la plupart des options. Ceci se justifie par le fait que la plante  tire les éléments minéraux apporté aux sols en quantité et en qualité lorsque son contenu est tout d’abord fertile. Cet amendement est suivi de minéraux (MX), puis de matière  organique (MO) et afin du témoin.

Tableau 10. Comparaison des moyennes des variétés

N

Variété

Moyenne

Groupe homogène

1

V3

68.1

A

2

V1

48.9

B

3

V2

47.9

B

PPDS;6.70

D’après le tableau 10, chez toutes ces variétés il a été constaté que la hauteur des plants  dépendait premièrement du caractère variétal ; des faibles différences ont été observées. La variété locale Muke mwema a présenté une hauteur plus grande que toutes les autres, celle-ci était suivi par la variété HM7-21 qui elle aussi présentait des faibles variations avec la variété RWR.

1.1.4   Nombre des fleurs par plant

Le nombre des fleurs portées par chaque plant étaient aussi estimé à 1,5 mois du semis (tableau 11 et 12)

Tableau 11. Nombre des fleurs portées par les plants en pleine floraison (1,5 mois après le semis)

ENGRAIS

VARIETES

BLOCS

I

II

III

MOYENNES

MO

V2

9.4

7

7.4

7.93

V1

6

6

6.12

6.04

V3

5

9

8.1

7.36

MO+MX

V1

8.9

11

9.5

9.833

V3

12

13.2

12.3

12.56

V2

9

9

7.9

8.633

MX

V1

7

7

9.6

7.866

V2

9.9

8.2

5.8

7.96

V3

8.9

7.1

9.02

8.34

T

V2

5

4

6.2

5.066

V3

6.2

7.1

11.1

8.13

V1

7.2

4

6.4

5.86

Tableau 12. Analyse de la variance (ANOVA) portant sur le nombre des fleurs

Source de variation

Df

Ss

Ms

Vr

Fpr

Signification

Amendement

3

79.453

26.494

10.05

<.001

**

Varietés

2

10.040

50.020

1.90

0.171

NS

Amendement.varietées

6

24.445    

4.074

1.55

0.206

NS

Residuel

24

63.256

2.636

Total

35

177.194

cv: 20.4%

Les résultats de l’analyse de la variance du nombre des  fleurs par plant  montrent qu’au seuil de 5%, les 3 variétés ainsi que l’interaction engrais et variété n’induisent à aucune différence significative. Les engrais quant à eux, ont hautement influencé ce paramètre. Vu sous cet angle, un test de Comparaison des moyennes au niveau de l’amendement a été effectué en vue de savoir à quel niveau se situe ces différences (tableau 13).

Tableau 13. Séparation des moyennes dues aux effets de l’amendement

                       

N

Amendement

Moyenne

Groupe homogène

1

MO+MX

10.31

A

2

MX

8.06

B

3

MO

7.1

BC

4

T

6.36

C

PPDS: 1.580

Il résulte du tableau 13 que les données fournies par  la matière organique plus les minéraux (MO+MX) sont de loin supérieur  à celle  des autres types d’engrais ; ce dernier été suivi par les minéraux (MX). Ceci peut se justifié par le fait que le phosphore P et l’azote N sont des éléments essentiels dans le développement végétatif de la plante mais aussi parce que le phosphore P joue un rôle majeur dans la nouaison ainsi que dans la fructification (FAO, 2003).

Après les minéraux (MX), il s’en est suivi la matière organique (MO) puis enfin le traitement de comparaison (Témoin).

Partager ce travail sur :