Arrow Table de matières
3283015

CHAPITRE III : PRESENTATION DES RESULTATS

3.1. Fréquence de la tomodensitométrie cérébrale au service d’imagerie médicale de l’HGR de Panzi.

121 patients ont bénéficié d’une tomodensitométrie du crâne durant la période allant du 1ier Octobre 2016 au 1ier Mai 201710 sur un total de 245  examens réalisés en cette période. Ces constations sont présentées dans le tableau n°1. 

Tableau n° 1 : Répartition des types d’examen tomodensitométrique.

Le tableau ci-dessous montre la répartition des types d’examen réalisé :

NOMBRE TDM FAIT

Effectif

Pourcentage

Cérébrale

121                 

49

Rachis

47

19

Thorax

17

7

Abdomen et pelvis

59

24.6

Bassin

1

0.4

TOTAL

245

100

La TDM cérébral représente 49% de l’ensemble d’examens réalisés et sont en tête dans notre série.

3.2. Age des patients

Les tranches d’âges des patients chez qui la TDM cérébrale a été réalisé sont reprises dans le tableau qui suit.

Tableau n°2 I : Répartition des patients selon l’âge

Le tableau suivant montre la répartition des cas selon la tranche d’âge :

AGE

Effectif

Pourcentage

1-30 MOIS

2

1.7

30 MOS- 15 ANS

5

4,13

16-20 ANS

16

13.2

21-30 ANS

9

7.4

31-40 ANS

19

15.7

41-50 ANS

17

14

51-60 ANS

16

13.2

61-70 ANS

29

23.9

71-80 ANS

8

6.6

TOTAL

121

100

Au vu de ce tableau, la tranche d’âge 61-70ans  est en tête de liste soit 23,9%.

3.3. Sexe des patients ayant réalisés une TDM crâne

Voici comment se repartissent les patients selon le Genre dans le tableau ci-après :

Tableau n°3 : Répartition des cas selon le sexe.

SEXE

Effectif

Pourcentage

Femme

56

46.3

Homme

65

53.7

TOTAL

121

100

Les patients de sexe masculin représentent  75,44 %.

3.4. Lieu de provenance des patients

Le tableau ci-contre montre la répartition des cas selon la provenance des patients.

Tableau n° 4 : Répartition des cas selon la provenance

Le tableau suivant montre la répartition des cas selon la provenance des patients.

PROVENANCE

Effectif

Pourcentage

Ville de Bukavu

93

76.9

Hors Ville de Bukavu

20

16.5

Hors Province

3

2.5

Etrangers

5

4.1

TOTAL

121

100

La plupart des patients  habitent la ville de Bukavu avec (76,9%).

3.5.  Le diagnostic clinique

Le tableau suivant montre la répartition des cas selon le diagnostic clinique retenu

Tableau IV : Répartition des cas selon le diagnostic clinique

DIAGNOSTIC

Effectif (N=121)

Pourcentage

HTA

12

9,9

AVC

28

23,14

DIABETE

9

7,4

EPILEPSIE

2

1,65

CARDIOPATHIE

2

1,65

MENINGITE

2

1,65

ENCEPHALITE

2

1,65

TCE 

14

11,57

Trouble dévelop psychomot

Hydrocéphalie

Bilan (diagno.non évoqué)

1

2

46

2,47

1,65

45,46

L’AVC était le principal terrain clinique retrouvé soit une fréquence 23,14%. Le diagnostic clinique n’était pas évoqué chez 45,46% des patients.

  3.6. Les renseignements cliniques

La répartition des patients selon les renseignements cliniques pour la réalisation du scanner est représentée ci-dessous :

Tableau 6 : Répartition des cas selon l’indication du scanner

INDICATION

Effectif (N=121)

Pourcentage

CEPHALEE

49

40,4.

COMA

8

6,6

HEMIPLEGIE

3

2.5

HTA

12

9,9

Sd Hypertension Intracr.

5

4.1

PARALYSIE FACIALE

3

2.5

RHINORHEE CHRONIQUE

2

1,6

SYDROME MENINGEE

3

2,5

SYNDROME DEFICITAIRE

6

5.0

SYNDROME EXTRAPYRAMIDAL

2

1.6

SYNDROME PYRAMIDAL

13

10.7

TCE

14

2,5

TROUBLES COGNITIFS

8

6.6

VERTIGE

3

2,5

Les céphalées viennent en premier dans notre série et représentent 40,4%. Le TCE, l’HTA, le syndrome d’HIC, le syndrome pyramidal, les troubles cognitifs étaient également répertoriés.

3.7. Provenance des patients selon les structures médicales

Le tableau suivant montre la répartition des cas selon la provenance dans leurs structures           de soins respectives                                                                                                                         Tableau n° 7 : Répartition des cas selon les structures des soins

PROVENANCE SELON LA STRUCTURE

Effectif

Pourcentage

HGR PANZI

Médecine interne et spécialités

60

49.9

Chirurgie et spécialités

16

13.2

Pédiatrie

3

2.5

Gynécologie obstétrique

1

0.8

Consultation externe

10

8

Référés

Hopitaux specialisés

4

3.3

Hôpitaux Gén. Réf

13

10.7

Cliniques Privées

13

10.7

TOTAL

121

100

Le service de médecine de médecine interne et spécialités médicales  de l’HGR de Panzi a demandé  57,7% de l’ensemble des examens TDM cérébrale réalisés à cette période.

3.8  Délai de réalisation du scanner.

La répartition des patients selon le délai de réalisation de l’examen est la suivante selon le tableau ci-après.                                                                                                                        Tableau n° 8 : Répartition des patients selon  le délai de réalisation du scanner

DELAI DE REAISATION DU SCANNER

Effectif

Pourcentage

< 24h

49

40.5%

< 24-72 heures

42

34.7%

< 72h- 8 jours

21

17.4%

< 8j- 1 mois

7

5.8%

> 1mois

2

1.7%

TOTAL

121

100%

40,5% des patients ont réalisé leur examen dans les 24heures suivant la prescription du clinicien.

 3.9  Répartition des patients selon la prise en charge de l’examen.

Nous  présentons ci-dessous la source de la prise en charge de l’examen scannographique.

Tableau n° 8 : Répartition des patients selon prise en charge de l’examen TDM

PRISE EN CHARGE

Effectif

Pourcentage

Frais personnel

54

44.6

Famille

47

38.8

Entreprise ou autre organisation

18

14.9

sociale Hôpital Panzi

2

1.7

TOTAL

121

100

La majorité de patients se prenaient  eux même en charge soit 44,6%

3.10  Résultats de l’examen TDM cérébral.

3.10.1. Résultat global:

Sur les 121 examens TDM réalisés en cette période, 65examens étaient pathologiques contre 56 normaux, soit un taux respectif de 53,7% et 46,3%.

Du point de vue de la topographie des lésions cérébrales pathologiques, sur les 65 examens, 89% étaient sus tentoriels, 9% sous tentoriels et seuls  2% étaient à la fois sus et sous tentoriels.

3.10.2. Les différentes anomalies syndromiques retrouvées

Les résultats de l’examen TDM selon les différentes anomalies retrouvées sont répertoriés dans le tableau ci-contre :

Tableau n°9 : répartition des patients selon les anomalies syndromiques retrouvées

Pathologies                            effectif  (N=121)                   Pourcentage

Vasculaire                                     33                                        27,27

Traumatique                                 18                                         14,87

Infectieuse                                   12                                           9,91

Dégénérative                                8                                           6,61

Malformation                               4                                           3,30

Tumorale                                      4                                           3,30

Autres (calcifications) :               3                                            2,4

Sans anomalie                              56                                          46,28

 

 

3.10.2.1. Les pathologies vasculaires

Les pathologies vasculaires retrouvées dans notre série sont dans le tableau ci-après.

Tableau n° 10 : Répartition des cas selon  les pathologies vasculaires  retrouvées

PATHOLOGIE VASCULAIRE

Effectif

Pourcentage

Hématome sous dural

Hématome intra parenchymateux       

1                 

5               

3

15,15

Hémorragie cérébro-méningée

3              

9

Ischémie

23           

69,69

Anévrysme rompu

1                

9

TOTAL

33

100

Sur 33 patients examinés et atteints de pathologie vasculaire, 69,69% étaient constitué par la pathologie ischémique.

3.10.2.2  Les pathologies infectieuses

Le tableau suivant montre la répartition des cas selon  les pathologies infectieuses  enregistrées.

Tableau n°11 : Répartition des cas selon  les pathologies infectieuses  retrouvées

PATHOLOGIE INFENCTUEUSE

Effectif

Pourcentage

Abcès cérébral

Méningo-encéphalite                     

Empyème sous dural                    

Sinusite                                                                                                            

1

2

1

8

8,33

16,66

8,33

66,66

TOTAL

12

100

Parmi les pathologies infectieuses retrouvées, la sinusite est en tête de la série et représente 66,66%.

 

3.10. 2.3. Les pathologies tumorales.

Ce tableau qui suit montre la répartition des cas selon   les pathologies tumorales retrouvées Tableau 12 : Répartition des cas selon   les pathologies tumorales retrouvées

PATHOLOGIE TUMORALE

Effectif

Pourcentage

Adénome hypophysaire

1

25%

Méningiome

3

75%

TOTAL

4

100%

Le méningiome était la principale tumeur dans notre série, représente 75% des tumeurs contre 25% pour l’adénome hypophysaire.

3.10.2.4.  Les anomalies traumatiques.

Le tableau suivant montre la répartition des cas  selon les pathologiques traumatiques retrouvés.

 Tableau 13: Répartition des cas selon les pathologiques traumatiques.

PATHOLOGIE TRAUMATIQUE

Effectif (N=14)

Pourcentage

Fracture base crâne

2

14,28

Fracture voute simple

8

57,14

Hématome

8

57,14

Œdème

Pneumencéphalie

Bosse sero-sanguine

Contusion parenchymateuse                  

2

1

6

4

14,28

7,14

42,8

28,5

Dans notre étude, les fractures simples et les hématomes sont en tête avec 57,14% pour chaque lésion.

 

3.10.2.5. Les pathologiques  dégénératives.

Dans le tableau ci-dessous, les différentes anomalies dégénératives retrouvées chez nos patients sont les suivantes :

Tableau n° 14 : Répartition des patients atteinte dégénératives.

PATHOLOGIE DEGENERATIVE

Effectif

Pourcentage

Atrophie cortico-sous-corticale

Atrophie corticale isolée                          

Atrophie hippocampique

5

2

1

62,5%

25%

12,5

TOTAL

8

100%

Sur les 8 patients avec atteintes dégénératives,  5 d’entre eux présentaient une atrophie cortico-sous-corticale.

3.10.2.6. Les pathologiques malformatives

Seules l’hydrocéphalie tri ventriculaire était la malformation retrouvée chez 3 patients contre un seul cas d’hydrocéphalie à pression normale (tetravenriculaire).

III.1 9  Les autres anomalies

Elles sont représentées par les calcifications des noyaux gris centraux chez 3 patients.

 

 

3.10.3. QUELQUES ICONOGRAGHIES:

1)

A B

Figure 12 : Nourrisson L. B. âgé de 9mois, adressé pour un bilan de retard psychomoteur avec macrocéphalie. TDM cérébral : coupes axiales passant par la région frontale (A) et passant la région temporale (B) qui met en évidence une hydrocéphalie tri ventriculaire (VL et V3). Remarquer ici l’aspect non dilaté du  4e  ventricule.

2)

Figure 13 : Patient  K.M âgé de 72 ans adressé pour bilan coma aux ATCD d’une HTA.. TDM cérébral : coupe axiale passant par la région temporo-occipitale , qui objective une hyperdensité spontanée comblant les cornes occipitales des ventricules latéraux témoignant d’une hémorragie intra ventriculaire. 

3)

Figure 14 : Patient de 42ans, admis pour un syndrome méningée avec des fièvres sans persistantes sans remissions malgré le traitement, des céphalées. TDM cérébral passant par la région temporale qui met en évidence une formation frontale gauche profonde au contact de la scissure interhemispherique, hypodence (densité liquidienne épais) avec rehaussement pariétal annulaire, en faveur d’un abcès cérébral. 

4)

Figure 15 :  Patient  de 58ans, aux ATCD de diabète et HTA non contrôlés, admis pour une HTA  sévère, des céphalées occipitales atroces, troubles visuelles et déficit moteur membre supérieur droit modéré. TDM en urgence retrouve une petite plage d’hyperdensité qui moule les espaces espaces péricerebraux notamment la faux du cerveau au voisinage du sinus caverneux. Cet aspect est compatible avec une hémorragie récente sur vraisemblablement une rupture de l’anévrysme à ce niveau (cérébrale antérieure, versus communicante antérieure gauche).

Le scanner était injecté à viser étiologique du saignement.

5)

Figure 16 : Patient âgé de 19ans adressé pour un TCE sur la voie publique, force cinétique, en coma, une rhinorhée et otorrhée post TCE et un coma . TDM cérébral passe par la région temporale objective des hypodensités aériques disséminées au sein du parenchyme et des espaces péricerebraux, prédominant au niveau bi frontal et qui traduisent des bulles de « pneumencephalie : air » en faveur d’une brèche ostéo-meningée sur un TCE grave.

Partager ce travail sur :