Arrow Table de matières
9524042

CHAPITRE II : ANALYSE, CONCEPTION DE LA BASE DES DONNEES ET NAVIGATION

Par le mot informatique, on entend une science du traitement automatique de l’information par l’outil informatique qui est l’ordinateur. Pour gérer  ses clients la SONAS/BUKAVU doit se servir d’une base des données.

On entend par base des données, un ensemble organisé des données. Elle est contrôlée par un système de gestion qui permet d’effectuer la recherche, le tri ou la fusion des données ainsi que la requête qui y est relative.

Dans une base des données relationnelles, l’information est rangée dans des fichiers sous forme de stables composées des lignes (ensembles d’informations relatives à des rubriques séparés) et des colonnes (attributs spécifiques à un enregistrement).

Ces lignes représentent les enregistrements alors que les colonnes correspondent aux champs.

                             Dans cette partie, nous allons nous atteler à une étude détaillée des documents existants à la SONAS/BUKAVU et nous mettre à la conception d’un modèle qui répond à ce que nous cherchons.

Ce sont ces documents qui constituent la finalité ou le résultat de la base des données.

II.1  Analyse merise

A. Le modèle conceptuel des données

Le modèle conceptuel de données est représentation statistique du système d’information.

A ce stade, nous nous attacherons lors de la construction de ce modèle, à respecter un niveau d’invariance élevé grâce aux règles de gestion recueillis.

       figure

Et on a comme MCD :

Une société peut avoir un ou plusieurs assurés.

Un assuré peut cause un et un seul sinistre.

Une société peut être en règlement un ou plusieurs sinistres.

Une société peut régler un ou plusieurs sinistres.

Un ou plusieurs bénéficiaire peuvent bénéficient d’un règlement du sinistre.

B. Le modèle physique de données

A ce niveau, nous passons à la description organisationnelle que l’on met en place pour atteindre les objectifs du niveau conceptuel en proposant un choix de solutions permettant à l’utilisateur d’opter pour l’une d’entre elles. Il sera question de définir le «Qui», le «Quant» et le «Où» du système.

On aura comme MPD :

  1. Le modèle logique des données relationnelles

Ce modèle a été obtenu grâce au modèle conceptuel des données ci-haut présenté. Dans ce modèle on considère des entités et associations manipulables par l’ordinateur.

On a alors comme MLDR :

  • Société(Code_societe, Désignation, Agence)
  • Assuré (N°police, Nom, Postnom, Adresse, Effet, Garantie)
  • Bénéficiaire (N°bénéficiaire, Nom, Postnom, Adressebeneficiaire, N°tel)
  • Sinistre (N°chassisoumoteur, N°plaque, Valeuravantaccident, Propriétaire, Conducteur, Véhicule, Adresse, Lieudusinistre, Date)

 II.2  Conception de la base des données

II.2.1  Les tables

Une table est un regroupement des propriétés, le reflet d’une entité présentant un intérêt pour le système étudier et dotée d’une existence propre et identifiable. Elle ne doit représenter qu’une seule et même conception sémantique.

Une table est collection des données relatives à un sujet spécifique tel qu’un produit ou fournisseurs. L’utilisation d’une table distincte pour chaque sujet signifie vous ne stockez ces données une fois. Ceci renforce l’efficacité de votre base des données et réduit les erreurs de saisie.

Nous aurons les tables  suivantes dans notre base des données :

Table société

       figure

Table bénéficiaire

Table Assuré

       figure

Table sinistre

 II.2.2 Les requêtes

Les requêtes servent à afficher uniquement certaines données contenues dans les tables selon certains critères. Elles peuvent aussi faire des calculs sur les données ainsi  créées des sources de données pour les formulaires, les états ou même d’autres requêtes.  Elles servent encore à modifier des tables existantes ou à en créer des nouvelles. Les requêtes servent également  à interroger les bases des données en vue de l’obtention d’un résultat voulu suivant les critères que l’on s’impose. Cette définition est superficielle mais elle illustre dans la moindre mesure ce que l’on peut attendre des requêtes.  Dans notre base des données, les requêtes  nous ont été d’une grande utilité  dans la mis en œuvre des formulaires sous conditions prédéfinies mais surtout dans l’élaboration des différents états.

Voici les requêtes qui nous ont porté un grand intérêt :

       figure

 Requête bénéficiaire :

Cette requête nous a permis d’élaborer la liste de tous les bénéficiaires.

Requête Assuré :

Cette requête nous a permis d’élaborer la liste de tous les assurés.

       figure

Requête d’état de règlement :

Cette requête est la source de notre état de règlement. Les tables participant à cette requête ont été choisies avec attention de sorte que les relations entre ces derniers ainsi que les champs choisis nous donnent exactement notre état de règlement avec tous les détails nécessaires.

II.3 NAVIGATION

Par automatisation nous entendons l’exécution et le contrôle des objets de la base des données en vue de l’exécution des différentes taches. Elle permet d’intégrer et de visualiser les objectifs voulus.

       figure

II.3.1 Les formulaires

Les formulaires nous permettent d’enregistrer les données dans les tables tout en les consultant. Cela nous amène à dire que les formulaires seront crées avec comme sources de données les tables correspondantes. Autant de tables impliquent autant des formulaires.

Notre page de garde  précédant  le menu général se présente ainsi :

Elle permet à l’utilisateur connaissance du type de logiciel et présente directeur du travail, le concepteur de ce dernier et lui mène également à la page d’accueil en cliquant sur le bouton Menu général.

       figure

Notre page d’accueil se présente de la manière suivante :

Clique sur AFFICHER REGLEMENT pour voire l’état de règlement.

Clique sur AFFICHER BENEFICIAIRE pour visualiser les bénéficiaires.

Clique sur AFFICHER ASSURER pour apercevoir la liste des assurés.

Le bouton QUITTER nous permet de quitter l’application.

       figure

En cliquant sur le bouton IDENTITE, il s’affiche le menu général qui se présente de la manière suivante :

       figure

En cliquant sur le bouton ASSURER, c’est le formulaire assuré qui s’affiche immédiatement, il se présente comme suit :

Ce formulaire nous permet d’enregistrer de nouveaux assurés, des voir les assurés qui existent déjà, de les modifier, voir de les supprimer.

       figure

En cliquant sur le bouton BENEFICIAIRE, c’est le formulaire bénéficiaire qui s’affiche immédiatement, il se présente comme suit :

Ce formulaire nous permet d’enregistrer de nouveaux bénéficiaires, de voir les bénéficiaires existent  qui déjà, de les modifier, voir de les supprimer.

       figure

En cliquant sur le bouton SINISTRE, c’est le formulaire sinistre qui s’affiche immédiatement, il se présente comme suit :

Ce formulaire nous permet  d’enregistrer de nouveaux sinistres, de voir les sinistres qui existent  qui déjà, de les modifier, voir de les supprimer.

       figure

En cliquant sur le bouton SOCIETE, c’est le formulaire SOCIETE qui s’affiche immédiatement, il se présente comme suit :

Ce formulaire nous a permis d’enregistrer la société au sein de la quelle nous travaillons.

       figure

En cliquant sur le bouton REGLEMENT, c’est le formulaire REGLEMENT qui s’affiche immédiatement, il se présente comme suit :

Ce formulaire nous permet  d’enregistrer de nouveaux règlement, de voir les règlements existent  qui déjà, de les modifier, voir de les supprimer.

Le bouton RETOUR que nous retrouvons sur tous les formulaires nous permet de retourner au formulaire précédent.

       figure

Retournons dans la page d’accueil. Si vous cliquer sur le bouton AFFICHER SINISTRE vous entrez immédiatement dans  un autre formulaire dans lequel il faudra cliquer sur le bouton Etat de règlement pour apercevoir ce dernier.

Ce formulaire se présente ainsi :

       figure

II.3.2  LES ETATS

Tous les états ou rapports de notre base des données sont imprimables.

II.3.2.1 Liste des assurés 

APERCU

       figure

II.3.2.2 Liste des bénéficiaires de règlements des sinistres 

APERCU

       figure

II.3.2.3 Liste des sinistres enregistrés et réglés

APERCU

       figure

II.3.2.4 Etat de règlement

APERCU

                     figure

Partager ce travail sur :