Arrow Table de matières
5589905

CHAP IV. DEUXIEME PARTIE : PROJET DE CREATION D’UN CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA REINSERTION SOCIO-ECONOMIQUE EN COMMUNE D’IBANDA

 

 

4.1. PRESENTATION DU PROJET

Le projet dont il est question dans cette seconde partie est une réponse y relative à l’amélioration de condition de vie et à la promotion socio-économique de la femme de la commune d’Ibanda au sein de la DIVAS issue de la ville de Bukavu. La promotion socio-économique qui prend une ampleur considérable, c’est pourquoi, la nécessité de créer un centre de formation professionnelle qu’en dépit de celui-ci elle sera à mesure de s’intégrer dignement dans la communauté (société) de ses partenaires s’avère indispensables en vue de leur permettre de se promouvoir sans beaucoup de peines.

4.1.1. Définition

DIRK DE SMET considère un projet comme « un ensemble d’activités qui, avec l’appui des différentes ressources, visent à réaliser certains avantages ».[1]

Pour le présent projet, il s’agira de mettre la DIVAS au premier plan d’intervention et de s’impliquer efficacement dans la promotion socio-économique des bénéficiaires.

4.1.2. Les bénéficiaires du projet

Les bénéficiaires de ce projet sont l’ensemble de la population (les femmes) de la commune d’Ibanda, en général les deux quartiers Ndendere et Nyalukemba, Panzi lui interviendra dans les activités de finissage.

4.1.3. Les acteurs du projet

Il est nécessaire de distinguer les différents acteurs de ce projet :

  • les premier acteurs sont les partenaires de la DIVAS qui leurs assistent souvent c-à-d s’occupent de la déclaration de leurs droits sociaux et économiques.
  • Le deuxième groupe est celui des formateurs et formatrices pour les enseignements et l’instruction qu’ils fourniront.
  • Les différents groupes des femmes bénéficiaires.

4.1.4. Nature, mission et cadre juridique du projet

a. Nature

Ce projet est à caractère social puisque visant l’amélioration des conditions socio-économiques de la femme de la ville de Bukavu.

Il s’agit d’un projet à but socio-économique permettant la participation de toutes les couches à l’amélioration de leurs conditions socio-économiques et ne visant de ce fait aucun but lucratif.

b. Mission

La mission de ce projet est de :

  • renforcer les capacités sur l’amélioration de conditions de vie
  • promouvoir la place féminine dans la société à partir des activités génératrices de revenus.

c. Cadre juridique

Le rôle de l’Etat consiste à garantir à tous ses citoyens la sécurité. Il assure aussi la justice distributive en reconnaissant conformément à l’article 12 de la Constitution, l’égalité devant la loi et le droit à la protection.

C’est dans ce cadre que l’article 15 de la Constitution oblige les pouvoirs publics à veiller à l’élimination des violences sexuelles.

A suivre de près la fréquence des violences faites éventuellement à la femme et à la file sur tout le territoire national d’aucun avancent que 14000 victimes de viol sexuel ont été enregistrées les trois dernières années.

Le Sud-Kivu a battu le recors avec ses 4000 victimes, suivi du Nord-Kivu avec 3500.[2]

d. Sur le plan économique

Il est de notoriété publique que le congolais vit avec 0,20$ par jour et par personne (cas du Sud-Kivu). Cet indice de pauvreté monétaire frappe plus des femmes que des hommes.

En effet, l’accès à l’emploi est difficile à cause de l’analphabétisme qui frappe les femmes.

Néanmoins, le paradoxe demeure pour autant que c’est la femme  qui nourrit la famille par un dur labeur ; culture des champs, recherche des vivres, du bois de chauffe, de l’eau à une longue distance parfois au-delà de 15km, …

L’exclusion de la femme semble être institutionnalisée, car il y a très peu des femmes et parfois de cas rare dans le portefeuille de l’Etat comme leader. Nous pensons que cette discrimination doit être combattue.

e. Sur le plan social

En famille, la femme occupe le second plan en ce qui concerne l’héritage. Elle ne peut contracter un crédit sans l’accord de son mari. Ses actes juridiques sont limités. Elle est scolarisée en famille si tous les garçons l’ont été et si la famille a encore des possibilités.

Quant à la santé de la mère, elle est précaire : plus des femmes avec le VIH/SIDA que les hommes séropositifs. La mortalité maternelle de 1.289 sur 200.000 naissances vivantes.

A cela, il faut ajouter que beaucoup des femmes sont devenues sexuellement invalides à cause des violes. Tel est l’état de lieu de la considération des droits de la femme.

4.1.5. Objectif et but du projet

L’objectif principal de ce projet est de favoriser la connaissance et la prise de conscience sur l’auto-promotion, l’auto-prise en charge socio-économique de la femme.

Son but est de créer un centre de formation en métiers professionnels par l’intervention de chaque partenaire pour mieux faire comprendre au groupe cible le pourquoi de cette promotion.

4.2. JUSTIFICATION DE LA PERTINENCE DU PROJET

Après l’analyse de la situation dans laquelle se trouve les différentes associations de la DIVAS et ses bénéficiaires, il s’ensuit que la présente a une des solutions efficaces dans la promotion socio-économique de la femme.

La réalisation de ce dernier pourra ainsi accroître l’engagement de toutes les femmes des différentes associations, également permettra à celle-ci de prendre des mesures sévères et rigoureuses pour cette promotion en connaissance de cause.

En effet, la promotion socio-économique dans les différents ménages de chaque bénéficiaire est non négligeable ou négociable. D’où le projet de la création d’un centre de formation professionnelle pour les bénéficiaires au sein de la DIVAS en vue de promouvoir leurs conditions de vie.

4.2.1. Faisabilité du projet

Ce projet est faisable et sévère de ce fait, indispensable à cause du réalisme et de l’intégralité marquée qu’elle offre. L’opportunité de ce projet s’explique par le fait que c’est une réponse à un besoin réel et une concrétisation du souhait de la majorité des bénéficiaires de la DIVAS. C’est pourquoi, les actions à entreprendre pour cette fin, seront bénéfiques à toutes les femmes vulnérables, victimes de différentes discriminations et considérations celles-ci vers un avenir heureux et harmonieux et plus pérenne que possible.

4.2.2. Planification des intrants

La planification des opérations et activités du présent projet vas dans la mesure où le temps, le lieu et le chiffre soient manifestés dans le contenu.

4.2.2.a. Recherche du financement

  1. Objectif : recevoir le financement auprès des bailleurs de fonds
  2. Echéance : 05 janvier 2011
  3. Durée : 1 mois
  4. Responsable : Coordinatrice
  5. Réalisation : Coordinatrice
  6. Activité et sous activités :
  • prise de contact avec les différents bailleurs de fonds
  • collecte de fonds auprès de bailleurs de fonds.
  1. conditions préalables :
  • que les bailleurs des fonds acceptent de livrer les fonds avant le 05 janvier 2011
  • que les fonds soient disponibles au début des activités.
  1. Ressource :
  • ressource humaine : Coordinatrice
  • ressources financières : fonds obtenus auprès des bailleurs.
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice
  • date : 31 janvier 2011
  • moyen de vérification : rapport de la coordinatrice.

4.2.2.b. Engagement et recrutement du personnel

  1. Objectif : doter le projet d’un personnel compétent capable de conduire et coordonner convenablement les activités du projet vers l’atteinte d’un objectif.
  2. Echéance : du 05 janvier 2011 au 05 mars 2011
  3. Durée : 3 mois
  4. Responsable : Coordinatrice
  5. Réalisation : Coordinatrice
  6. Activité et sous activités :
  • Etude et perspective de l’engagement du personnel
  • Offre d’emploi et enregistrement de candidatures
  • Test d’engagement et publication des résultats
  • Signature des contrats.
  1. Conditions préalables :
  • Que le personnel soit présent dans le milieu
  • Que le personnel respecte les clauses contractuelles
  • Que le salaire soit suffisant
  • Que le personnel soit motivé au travail.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : Coordinatrice
  • ressources matériels : fournitures du centre, boîte de stylos, une rame des papiers pour le test, motos
  • ressources financières : fonds et paiement de fournitures du centre pour le test, carburant, frais divers.
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice
  • date : 05 mars 2011
  • moyen de vérification : résultat du test, enquête du personnel, dossier de candidature.
  1. Personnel à engager :
  • 4 animatrices
  • 1 femme secrétaire informaticienne
  • 1 bibliothécaire
  • 2 ouvriers
  • 1 chauffeur
  • 1 sentinelle.

4.2.2.c. Acquisition des matériels et matériaux de construction

  1. Objectif : faire l’achat des matériels et matériaux de construction permettant au projet de bien mener ses activités.
  2. Echéance : du 05 janvier 2011 au 05 mars 2011
  3. Durée : 2 mois
  4. Responsable : Coordinatrice
  5. Réalisation : Coordinatrice, les ouvriers
  6. Activité et sous activités :
  • Programmation d’activités d’achat des matériels et matériaux
  • Prévision des fonds nécessaires pour l’achat de matériels de construction
  • Transport des matériels et matériaux de construction.
  1. Conditions préalables :
  • Qu’il y ait des fonds suffisants pour l’achat des matériels et matériaux de construction
  • Que les matériels et matériaux de construction soient disponibles sur le marché local
  • Que les prix de matériels soient abordables.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : Coordinatrice, ouvriers
  • ressources matériels : chaises, tables, armoires, sables, pierres, briques, brouettes, fournitures de bureau.
  • ressources financières : frais d’achat des matériaux, salaire du personnel, achat carburant.
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice et bureau technique
  • date : 05 mars 2011
  • moyen de vérification : rapport de projet, facture d’achat et documents comptables.

4.2.2.d. Construction du centre

  1. Objectif : doter le projet d’un immeuble bien équipé.
  2. Echéance : du 05 avril au 05 août 2011
  3. Durée : 5 mois
  4. Responsable : Coordinatrice, ingénier civil
  5. Réalisation : maçons, aide-maçons, ingénieurs civil, charpentiers, ouvriers
  6. Activité et sous activités :
  • Préparation du terrain de construction
  • Démarrage des travaux proprement dits de construction
  • Installation électrique et travaux de finissage.
  1. Conditions préalables :
  • Que le personnel soit régulier, motivé au travail
  • Que les matériaux et matériels soient disponibles sur place
  • Qu’il y ait un climat d’entente entre le personnel lors de l’exécution des travaux.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : 2 maçons, 6 aide-maçons, 2 charpentiers, 2 ouvriers, 1 chauffeur, 1 sentinelle
  • ressources matériels : sable, pierre, briques, brouettes, moellons, tôles, planches, clous, serrures, vitres
  • ressources financières : salaire du personnel, fonds pour payer les matériels roulants, matériaux de construction et fourniture de bureau.
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice et ingénier civil
  • date : 05 septembre 2011
  • moyen de vérification : visite sur terrain, rapport de l’ingénier et de bureau technique.

4.2.2.e. Equipement du centre

  1. Objectif : faciliter un bon déroulement des activités au niveau du centre en équipant convenablement
  2. Echéance : du 01 au 30 septembre 2011
  3. Durée : 1 mois
  4. Responsable : ouvriers, Coordinatrice
  5. Réalisation : ouvriers, coordinatrice
  6. Activité et sous activités :
  • Contrôle du déroulement des travaux
  • Transport d’équipement du centre
  • Installation et arrangement des fournitures du centre et équipement nécessaires.
  1. Conditions préalables :
  • Que les travaux se déroulent parfaitement
  • Que les ouvriers soient présents et réguliers
  • Qu’il y ait un climat d’entente entre le personnel lors de l’exécution des travaux.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : Coordinatrice, 4 bibliothécaires, 1 femme secrétaire informaticienne, 1 comptable, 2 ouvriers
  • ressources matériels : matériels et fournitures du centre, divers équipements
  • ressources financières : fonds nécessaire pour payer le personnel, fonds nécessaires pour l’achat du matériel roulant (motos), fonds nécessaires pour payer les matériels de formation et fourniture du centre.
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice
  • date : 1 septembre 2011
  • moyen de vérification : visite sur terrain, rapport du comité de gestion.

4.2.3. Planification des extrants

4.2.3.a. Formation des animatrices

  1. Objectif : mettre à la disposition du projet des animatrices susceptibles d’amener les bénéficiaires à être très conscients et responsables de leur avenir.
  2. Echéance : du 05 septembre 2011 au 05 mars 2012
  3. Durée : 7 mois
  4. Responsable : Coordinatrice
  5. Réalisation : 4 animatrices
  6. Activité et sous activités :
  • Préciser les objectifs de la formation
  • Recrutement des personnels à former
  • Elaboration du programme et de l’horaire de formation
  • Dispenser les enseignements sur les moyens de la promotion socio-économique de la femme.
  1. conditions préalables :
  • que les animatrices soient ponctuelles
  • que les formatrices soient motivées
  • que les formatrices soient dynamiques et douées
  • que le programme de formation soit bien adapté.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : 4 animatrices/formatrices
  • ressources matériels : salle de formation, 50 chaises, 9 tables, 3 boîtes de craies.
  • Ressource financière : salaire du personnel, frais d’achat de matériels
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice
  • date : 05 décembre 2011
  • moyen de vérification : rapport du service d’animation, rapport du coordinatrice.

4.2.3.b. Sensibilisation et animation des bénéficiaires

  1. Objectif : sensibiliser et animer les bénéficiaires sur la nécessité de promouvoir  leur condition socio-économiques en renforçant leurs activités ; exemple : en les apprenant d’autres activités à part le petit commerce, la coupe et couture, l’art culinaire, mais surtout les pâtisseries et/ou la vente de beignets.
  2. Echéance : du 01 janvier  au 31 décembre 2011
  3. Durée : 12 mois
  4. Responsable : Coordinatrice
  5. Réalisation : animatrices
  6. Activité et sous activités :
  • Elaboration du programme de sensibilisation et précision des objectifs
  • Organisation, préparation et programmation des séances d’animations.
  1. conditions préalables :
  • que les bénéficiaires soient disposés à accepter les initiatives et soient présent aux séances d’animation
  • que le programme d’animation soit permanent
  • que les autorités collaborent étroitement avec les responsables de projet en soutenant leurs initiatives
  • que les bénéficiaires soient capables d’appliquer toutes les connaissances acquises.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : 4 animatrices/formatrices
  • ressources matériels : 2 motos, 1 Toyota en carrosserie
  • Ressource financière : salaire du personnel, carburant et lubrifiant
  1. Evaluation :
  • responsable : Coordinatrice
  • date : 31 décembre 2011
  • moyen de vérification : rapport du service d’animation.

4.2.3.c. Suivi et évaluation

  1. Objectif : se rendre compte de l’évaluation des activités de projet.
  2. Echéance : du 05 janvier 2011 au 05 décembre 2013
  3. Durée : 2 ans
  4. Responsable : Coordinatrice
  5. Réalisation : consultant en matière de planification de projet du Ministère National des Affaires Sociales et Solidarité Nationale, UCOP (Union des Coordination des Projets) en Développement au niveau de la province et enfin Bureau Diocésain de Développement (BDD) et Bureau de Développement Communautaire/Bukavu.
  6. Activité et sous activités :
  • Suivi
  • Préparation de l’évaluation
  1. Conditions préalables :
  • que tous les rapports soient disponibles
  • que les concernés participent activement à l’évaluation
  • que l’évaluation soit compétente et motivée.
  1. Ressources :
  • ressource humaine : consultant en planification, Ministère Nationale des Affaires Sociales, UCOP, BDD, …
  • ressources matériels : fournitures du centre (rame des papiers, stylos, agrafeuses, lattes)
  • Ressource financière : frais de transport, frais d’expertise de l’évaluation, frais d’achat des fournitures du centre.


4.3. OPERATIONNALISATION DES ACTIVITES

Période

Activités

ANNEE 2011

ANNEE 2012

ANNEE 2013

Mois

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

Recherche de financement

x

Engagement du personnel

x

Acquisition des matériaux et matériels de construction

x

Construction du centre

x

x

x

x

x

Equipement du centre

x

Formation des animatrices

x

x

x

x

x

Sensibilisation et animations des animatrices

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

x

Suivi et Evaluation

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

xx

                                                                           

Légende : xx : Activités continues

               x : Activités discontinues ou ponctuelles.

                                                                                                          Le 10 mai 2011

Date d’achèvement : 31 décembre 2013

                                                                                                          Durée : 3 ans.

4.4. CADRE LOGIQUE DU PROJET DE CREATION D’UN CENTRE DE FORMATION   

        PROFESSIONNELLE POUR LA REINSERTION COMMUNAUTAIRE DANS LA COMMUNE    

        D’IBANDA

L.H

L.V

RESUME NARRATIF

INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES (IOV)

MOYENS DE VERIFICATION (M.V)

CONDITIONS CRITIQUES (C.C)

OBJECTIF

Promotion socio-économique de la femme en vue d’améliorer sa condition de vie.

75% des femmes de la DIVAS (bénéficiaires) voient leur niveau de connaissance et de prise en charge socio-économique s’améliore à la fin du projet

-     Enquête dans chaque CPS communales,

-     Sondage auprès des groupes cibles,

-     Rapports du Coordinatrice.

BUT

Créer un centre qui pourra suivre les différentes activités de chaque bénéficiaire sur la manière de leur promotion socio-économique.

-     Un bureau de suivi, d’information à propos d’amélioration des conditions de vie sera opérationnel à partir de septembre 2011,

-     Toutes les activités du projet sont opérationnelles dès octobre 2011-06-15 75% des bénéficiaires sont animés et sensibilisés sur la promotion socio-économique.

-     Rapport du Coordinatrice,

-     Visite sur terrain,

-     Rapport d’évaluation finale.

-     Qu’il n’y ait pas la guerre ou l’instabilité politique.

EXTRANTS

-     financement obtenu,

-     matériaux et matériels acquis,

-     personnel engagé,

-     le centre construit,

-     les bénéficiaires animés et sensibilisés sur la manière de la promotion socio-économique.

-     Au 30 novembre 2011 tous les matériaux et matériels sont acquis,

-     Au 10 décembre 2011 tout le personnel est engagé,

-     Au 20 décembre 2011 toutes les animatrices sont formées,

-     A partir du 27 décembre 2011 les bénéficiaires sont animés et sensibilisés.

-     Rapport des activités du centre,

-     Interview et sondage auprès de bénéficiaires,

-     Rapport du service d’animation.

-     Que le fonds soit disponible à temps prévu,

-     Que le fonds couvre toutes les dépenses prévues.

INTRANTS

-     Obtenir le financement,

-     Acquérir les matériels et matériaux de construction,

-     Engager le personnel,

-     Construire le centre,

-     Former les animatrices,

-     Sensibiliser et animer les bénéficiaires sur la promotion de leurs conditions socio-économiques.

Synthèse du budget de dépenses :

-     Salaire du personnel : 32.840$

-     Matériels et fourniture du centre : 3.372$

-     Matériaux de construction et équipement nécessaires : 16.339$

-     Matériels carburant et lubrifiant : 29.170$

-     TOTAL : 8.172,1$

-     TOTAL GENERAL : 171.614,1$.

-     Documents comptables et factures,

-     Dossiers du projet,

-     Rapport du Coordinatrice.

-     Qu’il n’y ait pas détournement de fonds,

-     Que le financement arrive à temps,

-     Qu’il n’y ait pas la guerre.

4.5. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU PROJET

Un projet ne peut bien fonctionner sans aucune dose d’organisation. Cette organisation responsabilise chaque membre et l’implique dans les activités de nature à promouvoir l’objet du projet.

4.5.1. Organigramme du projet

4.5.1. Fonctionnement du projet

  1. a) Conseil de Gestion

C’est l’organe de gestion et de contrôle du projet. Il examine l’état d’avancement des activités du projet et vérifie avec le pouvoir public et avance les différents partenaires locaux et extérieurs.

Le conseil de gestion est présidé par la Coordinatrice et est composé de deux gestionnaires qui doivent avoir une formation de niveau supérieur.

  1. b) Bureau Exécutif et Technique

C’est l’organe d’exécution de l’objet social du projet. Il est chargé de concrétiser et de coordonner toutes les activités du centre sur le terrain. Il est composé d’un chef de bureau exécutif et technique qui doit superviser toutes les activités de service d’animation.

  1. c) Service de comptabilité et de Finances

Ce service gère les ressources matérielles et financières du centre. Il est composé d’une comptable qui doit avoir un niveau technique d’université en option Gestion Financières. Elle doit être honnête, discrète, régulière au service, compétente et courageuse.

  1. d) Service d’Administration

Se service est chargé d’établir les stratégies et les programmes de l’Administration. Il conçoit et élabore des rapports, assure la tenue des dossiers, fait le rapport à la hiérarchie et rédige les comptes-rendus des réunions tenues au sein du centre et s’occupe aussi de la dactylographie des rapports.

Il est composé d’une secrétaire informaticienne qui doit avoir une expérience d’au moins une année dans ce domaine. Elle doit être honnête, courageuse et compétente.

  1. e) Service d’Animation

Ce service joue le rôle de soutient en matière permanente, la sensibilisation et l’animation sur la promotion vitale socio-économique de la femme. Par exemple :

  • apprendre des métiers,
  • la coupe et couture
  • le petit commerce
  • la saponification
  • l’art culinaire
  • l’hôtellerie
  • la vannerie, la broderie, tricotage, …

Il est composé  de 4 animatrices, 2 TDR de niveau A1. Ces animatrices doivent être honnêtes et courageuses.

4.6. BUDGETISATION DU PROJET

4.6.1. Engagement humain

Tableau n°11 : Salaire du personnel

DESIGNATION

EFFECTIF

Nbre de MOIS

SALAIRE PAR MOIS ($)

SALAIRE TOTAL EN $

-  Coordinatrice

-  Animatrice

-  Comptable

-  Gestionnaire

-  Evaluateur

-  Bibliothécaire

-  Chauffeur

-  Charpentier

-  Ingénieur

-  Maçon

-  Aide-maçon

-  Informaticienne

-  Ouvrier

-  Sentinelle.

1

4

1

3

1

1

2

1

1

2

6

1

2

1

36

24

24

36

-

25

36

5

5

7

8

24

24

36

230

150

120

170

300

80

50

60

100

60

50

50

150

40

8.280

3.600

2.880

6.120

300

2.000

1.800

300

500

420

400

1.200

3.600

1.440

Total

32.840

4.6.2. Matériel roulant, carburant et lubrifiant

Tableau n°12 : Matériel roulant, carburant et lubrifiant

DESIGNATION

NOMBRE

P.U EN $

P.T EN $

-  Toyota camionnette

-  Motos

-  Carburant

-  Lubrifiant.

1

2

150litres

26.000

1.000

120

3

26.000

2.000

720

450

Total

29.170

4.6.3. Fourniture du centre

Tableau n°13 : Matériel roulant et fourniture du centre

DESIGNATION

QUANTITE

P.U EN $

P.T EN $

-  Latte

-  Fardes chemise

-  Perforateurs

-  Agrafeuses

-  Boîtes d’agrafes

-  Classeur

-  Rame de papiers duplicateur

-  Calculatrice

-  Papier collant

-  Taille crayon

-  Correcteur blanc

-  Registre

-  Tampon

-  Tube d’encre tampon

-  Boîte de stylos à bille

-  Chaise

-  Etagères

-  Armoires

-  Boîte d’enveloppe

-  Gomme

-  Ordinateur

-  Vidéo+magnétoscope

-  Boîte de craies

-  Tables

-  Papier pelure.

5

10

3

4

6

10

8

2

2

3

2

3

2

2

2

50

8

4

3

5

1

1

3

9

8

0,5

0,2

5

5

1

3

6

3

1

1

2

3

2

2

3

10

15

40

10

0,5

1.500

700

5

15

6

2,5

2

15

20

6

30

48

6

2

3

4

9

4

4

6

500

120

160

30

2,5

1.500

700

15

135

48

Total

3.372

Source de prix : Grand marché de Kadutu, Quincaillerie et Papeterie de la Place, Maison TONDE-TONDE, Av. Industriel, mai 2011.

 

 

 

 

 

 

4.6.4. Matériaux de construction et Equipement

Tableau n°14 : Matériaux de construction et équipement

DESIGNATION

QUANTITE

P.U EN $

P.T EN $

-  Ciment lac

-  Sable

-  Gravier

-  Fer à béton (12cm)

-  Brique

-  Tôles (BG 32)

-  Pierres

-  Serrures

-  Planches

-  Portes

-  Fenêtres

-  Vernis (meubles)

-  Vernis (murs)

-  Clous (6-15cm)

-  Câbles électriques

-  Triplex (6mm)

-  Brouettes

-  Ampoules

-  Raclettes

-  socket

-  Prise

-  Interrupteur

-  Tubes à néons (40cm)

-  charnières

100sacs

50m3

30m3

40

40.000

150

80m3

9

200

9

11

5 litres

5 litres

20kgs

200m

50

5

10

10

6

6

6

4

9

17,5

40

17

14

0,07

8,5

6

20

10

30

15

5

5

3

16

13

50

1

2

2

2

2

16

1

1.750

2.000

510

560

2.800

1.275

480

180

2.000

270

165

25

25

60

3.200

650

250

10

20

12

12

12

64

9

Total

16.339

Source de prix : Grand marché de Kadutu, Quincaillerie et Papeterie de la Place, mai 2011

4.6.5. Coût total du projet

Tableau n°15 : Coût total du projet

DESIGNATION

TOTAL EN $

-  Salaire du personnel

-  Matériels et fourniture du centre

-  Matériel roulant, carburant et lubrifiant

-  Matériaux de construction et équipement nécessaires.

32.840

3.372

29.170

16.339

Imprévu (10%)

81,721

8.172,1

TOTAL GENERAL

89.893,9

4.7. RENTABILITE DU PROJET

Il nous est difficile de chiffrer la rentabilité de ce projet, vu que ce dernier a un caractère social. Ce projet sera alors rentable lorsqu’il pourra atteindre son objectif fixé, celui de promouvoir en améliorant la condition de vie socio-économique de la femme au sein de la DIVAS. Donc cette rentabilité sera observation sur base de plusieurs indicateurs.

4.8. EVALUATION DU PROJET

L’évaluation de ce projet sera continuelle. Cette évaluation sera faite dès le début des activités du projet jusqu’à la fin. La vérification ou l’évaluation finale consistera à faire la comparaison entre ce qu’on a prévu et ce qu’on réalisé. Elle sera faite par la Coordinatrice, le consultant indépendant en matière de planification et évaluation des projets, BDD, UCOP, Ministère des Affaires Sociales, … Ils examineront si l’objectif a été atteint et se borneront sur l’évaluation générale des activités, la gestion des ressources du projet et sur la manière de la promotion et du bien-être ou mieux-être socio-économique qu’apporte le projet aux femmes bénéficiaires de la DIVAS.

[1] DIRK DE SMET, cité par SADIKI, B. dans le cours de la planification régionale, G2 ISDR/Bukavu. Cité par Jean BAHATI CIZA, TFC ISDR, édition 2002 – 2003.

[2] Pasteur NAMEGABE MULANGA/Coordonnateur du PED/ECC Sud-Kivu ; dans : Manuel d’Education à la citoyenneté et à la bonne gouvernance, P.40, 41 ; éd. CEDI, 1978.

Partager ce travail sur :