Arrow Table de matières
3330324

Chapitre III. PROJET DE CREATION D’UN CENTRE DE FORMATION ET DE SENSIBILISATION SUR L’UTILISATION DES MII POUR LUTTER CONTRE LE PALUDISME

III.1. Introduction

Pour débuter ce projet, nous voulons toucher sur le problème du paludisme qui menace la Zone de Santé Urbaine de Kadutu. Il est temps d’y amener une lumière avec l’appui participatif de toute la population de la Commune de kadutu en vue de résoudre elle-même ce problème.

III.2. Description du projet

III.2.1. Définition

Pour le dictionnaire Larousse, le projet c’est ce qu’on a l’intention de faire ([1]). Le projet est un ensemble complet d’activités et d’opérations qui consomme des ressources limitées (humaines, financières, matérielles et temporelles) et dont les bénéficiaires attendent des avantages fixés lors de son élaboration ([2]).

III.2.2 Orientation des activités

Pour ce projet nous allons créer un centre de formation des animateurs de santé locaux qui seront chargés de la sensibilisation sur les conséquences du paludisme en vue d’aider la population à se protéger contre ce fléau et en distribuant les MII aux populations les plus démunies.

III.2.3. Acteurs et bénéficiaires du projet

Les principaux acteurs du projet sont entre autres :

  • La population de la Zone de Santé Urbaine de Kadutu par les différentes cotisations pour contribuer une part dans le démarrage de ce projet.
  • L’Etat congolais va donner sa part car la lutte contre le paludisme est l’une des activités réalisées par l’Etat dans le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).
  • Les confessions religieuses doivent venir en aide car elles sont aussi préoccupées par les problèmes de la population, elles souhaiteraient que la santé de la population soit améliorée.
  • Nous aurons aussi l’appui financier des ONG internationales pour que ce projet soit bien fonctionnel.

Le but de ce projet est de créer un Centre de formation et de sensibiliser sur l’utilisation des MII pour lutter contre le paludisme, ce Centre sera chargé de former les animateurs locaux qui seront chargés de la sensibilisation sur la lutte contre le paludisme et se protéger contre ses conséquences surtout sur l’amélioration de l’hygiène et l’assainissement afin de diminuer les moustiques, c’est pour cela que la population de la ZSUK elle-même va être conscience de ce problème, elle prendra en premier lieu l’initiative d’aménager l’environnement par la destruction des brousses aux alentours des ménages, drainages des eaux stagnantes.

III.3 Objectif du projet

L’objectif de ce projet est d’améliorer les conditions socio-sanitaires de la population de la Commune de Kadutu.

III.4 La nature du projet

Notre projet est du type socio-sanitaire. Il vise à améliorer les conditions de vie de la population afin de réduire la, mortalité par l’IEC des animateurs de santé locaux à partir des la sensibilisation.

III.5 Cadre juridique du projet

Ce projet est du type concerté. Etant donné la pertinence des bénéficiaires dans la lutte contre le paludisme. Ainsi que l’apport des autorités administratives et d’autres partenaires soucieux de la situation tel que l’OMS, PNLP et les autorités.

III.6 La durée et la localisation du projet

Notre projet va durer 2 ans c'est-à-dire de juin 2012 au juin 2014 et sera localisé dans la Zone de Santé de Kadutu. Son bureau sera installé au bureau central de la ZSUK.

III.2.9. Justification du projet

Notre ZSUK est confrontée à des divers problèmes dont la population est incapable de résoudre, c’est pourquoi nous allons former les animateurs de santé locaux en matière de la lutte contre le paludisme, pour s’occuper de la population en les sensibilisant sur les conséquences du paludisme donc notre mission est d’aider la population à résoudre leurs problèmes à partir des moyens disponibles

III.3. Analyse de la pertinence et de l’opportunité du projet

III.3.1. Pertinence

La pertinence concerne la raison d’être du projet, le lien entre le projet et environnement dans intégrité ([3]). Ici notre projet va poursuivre les objectifs en tenant compte du milieu où se trouve ce projet.

III.3.2. Faisabilité du projet

La faisabilité indique si les objectifs du projet peuvent être réellement atteints en tenant compte du contexte, des moyens du projet ainsi que les objectifs prévus dans le plan du projet ([4]).

C’est pour cela que notre projet s’avère utile non seulement pour les personnes souffrants mais aussi pour toute la population de la Zone de Santé Urbaine de Kadutu. La faisabilité de ce dernier part du réalisme et de l’intégrité même qu’ils offrent en plus les fonds promis par les différents partenaires ainsi que les médicaments promis par le PNLP constitue un atout très important à la mise en œuvre de ce projet.

III.4. Organisation, fonctionnement et faisabilité du projet

III.4.1. Organigramme du projet

 
   

III.5. Fonctionnement

III.5.1. L’Assemblée Générale

Elle s’occupe de la politique générale de l’organisation. Elle prend les grandes décisions concernant la bonne marche du projet. Elle se réunit une fois tous les six mois en session ordinaire. En cas de besoin, une session extraordinaire peut le réunir.

III.5.2. La coordination du projet

Elle est dirigée par un coordinateur qui est nommé par le conseil de gestion. Il est le chef de l’exécution du projet0 c’est un TDR de formation. Le coordinateur a la charge de :

  • Coordonner les achats des matériels et les matériaux du projet
  • Recruter le personnel du projet et organiser leur formation
  • Superviser la gestion quotidienne des ressources et la réalisation des activités du projet
  • Suivre et évaluer les activités.

III.5.3. Service comptable

Il gère le budget du projet. Il doit pour ce faire être honnête et sincère, il doit mériter une confiance spéciale. Le responsable de ce service doit être un diplômé des humanités commerciales et administratives ou diplômé en sciences commerciales et financières. Il doit maitriser au moins trois logiciels dont Excel et Windows. Ce service assurera les activités du secrétariat et de la comptabilité, il fera la saisie et impression des documents du projet, il tiendra les documents et fera les opérations comptables du projet.

III.5.4. Service technique

Ce service se chargera ses animations, des formations et informations et donc c’est un travail plus de terrain que de Bureau. Il doit aussi maîtriser les notions de TADR, jouir d’une certaine aptitude physique irréprochable.

III.5.5. Service de sécurité

Ce service a un responsable qui s’occupera de mouvements des travailleurs et la gestion du patrimoine. Il propose la mise à pied, le licenciement ou la revoquation des membres du personnel fautifs à la haute hiérarchie suivant la faute commise et dans le respect des textes et procédures légaux.

III.5.6. Service d’animation, de sensibilisation, de vulgarisation de suivi des activités.

C’est le service chargé de la programmation des activités d’éducation ; il s’occupe de la formation des éducateurs ainsi que la formation des mères des enfants souffrants du paludisme. Ce poste exige la maîtrise des techniques d’animation avec une aptitude en communication. Il s’agit de :

  • La préparation des thèmes d’animation
  • La transmission de ces thèmes aux concernés
  • La démonstration culinaire.


PROGRAMMATION DES ACTIVITES

PERIODE

2012

2013

2014

ACTIVITES

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

Jn

Jt

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

Jn

  1. Financement
  1. Localisation Bureau
  1. Acquisition  de moyen location
  1. Achat de moyen de locomotion
  1. Engagement du personnel
  1. Formation des animateurs locaux
  1. Sensibilisation et animation de la population
  1. Distribution des MII
  1. Suivi
  1. Evaluation

LEGENDE :

 
                       
 
 
 
 
   

: Activités  intermittentes

 
   

: Activités  continues

 
 
 
 

: Activités  ponctuelles

 
 

CADRE LOGIQUE

RESUME NARRATIF (RN)

INDICATEUR OBJECTIVEMENT VERIFIABLE (IOV)

MOYEN DE VERIFICATION (MV)

CONDITION CRITIQUE (CC)

Objectif : amélioration des socio-sanitaire de la population.

85% de la population leur de santé sociale est améliorée.

-  Enquête et sondage

- Visites

-  Rapport du Coordinateur

But : Créer un Centre de formation et de sensibiliser sur l’utilisation des MII pour lutter contre le paludisme.

Le Bureau bien équipé et fonctionnel début 2012

-  Descente sur terrain

-  Rapport du Coordonateur

-  Que les bailleurs partenaires acceptent de donner les fonds

-  Qu’il n y ait pas d’insécurité

Extrants :

-Un bureau loué

-Le financement obtenu

-Les matériels acquis

-Les moyens locomotifs acquis

-Le personnel engagé

-La population sensibilisée et animée

-Suivi et Evaluation faits. 

-Le Bureau est loué en 05/Juin/2012

-Le financement est obtenu en Juin 2012.

-Les moyens locomotifs sont acquis en Août 2012

-Le personnel est engagé au Juin 2012 et Juin , Juillet 2013.

-La population est sensibilisée et animée de Juin 2012 au Juin 2014.

-   Rapport du Directeur

-   Descente sur terrain

-  Que le fond soit obtenu

-  Que les matériels soient disponibles.

Intrants :

-Obtenir le financement

-Louer le Bâtiment

-Acquérir les matériels

-Acquérir les moyens locomotifs

-Engager le personnel

-Sensibiliser et Animer la population

-Suivre et Evaluer les activités

Budget global :

-Location Bureau : 4.200.000

-Salaire personnel : 678.000

-Matériels et fourniture bureau et formation :

44.648.000

-Imprévu :

-Coût total :

-   Rapport du Directeur

- Pièces comptables

-  Qu’il n’y ait pas de détournement de fonds

III.6 BUDGETISATION DU PROJET

III.6.1 ENGAGEMNT DU PERSONNEL

Désignation

Quantité

Niveau d’étude

Nbre de mois

Salaire mensuel

Salaire année1

Salaire année2

Total

Coordinateur

1

A0

24

150.000

1.800.000

1.800.000

3.600.000

Secrétaire comptable

1

A1

24

10.000

1.200.000

1.200.000

2.400.000

Chef de service technique animateur

1

A1

22

90.000

880.000

880.000

1.760.000

Commis

20

A2

15

40.000

300.000

300.000

600.000

Sentinelle

2

-

12

20.000

300.000

300.000

240.000

2

-

12

150.000

220.000

90.000

180.000

Total

8.780.000


Désignation

Quantité

P.U

P.T

Motos

1

1.800.000

1.800.000

Véhicule

1

40.000

960.000

Vélos

20

1.000.000

20.000.000

Carburant-essence

87000 Litres

500

4.350.000

Lubrifiant

438 Litres

1.000

438.000

430748.000

III.6.2. MATERIELS ROULANTS, CARBURANT ET LUBRIFIANT.

Source : Bukavu Motors

III.6.3. LOCATION BUREAU

Désignation

Nombre de mois

P.U

P.T

Location

24

10.000

2.400.000

III.6.4. MATERIELS EET FOURNITURE DE BUREAU ET FORMATION

Désignation

Nombre de mois

P.U

P.T

Ordinateur

1

1.200.000

1.200.000

Vidéo+magnéton

2 pièces

160.000

320.000

Lattes

100 pièces

100

10.000

Classeurs

5 pièces

1500

7.500

Fardes chemises

5 pièces

5000

25.000

Perforateurs

30 pièces

2000

60.000

Agrafeuses

70 pièces

400

28.000

Agrafes

15 pièces

3.000

15.000

Rames de papiers

10 pièces

2000

20.000

Papiers pelure

5 pièces

3.500

17.500

Calculatrice

3 pièces

2.000

6.000

Papier collant

10 pièces

250

750

Tampon

10 pièces

2.000

2.000

Encre correcteur

20 pièces

3.000

60.000

Blanco

5 boîtes

1.800

9.000

Bics

5 boîtes

1.500

7.500

Crayons

5 pièces

100

500

Taille crayon

35 paquets

100

3.500

Attache tout

5 pièces

300

1.500

Arrache agrafes

1 pièce

500

500

Gomme

5 boîtes

250

1.250

Cahiers

3 pièces

2.000

6.000

Registres

3 pièces

1.500

4.500

Lacrettes

3 pièces

900

2.700

Torchons

4 pièces

400

1.600

Bassins

3 pièces

500

1.500

Chaises

5pièces

4.000

20.000

Fables

2 pièces

10.000

120.000

Etagères

2 pièces

60.000

80.000

Armoires

2 pièces

40.000

400.000

Frais de prise en charge de formation

7.500

24.541.600

Source : nos investigations sur terrain Kadutu.

III.6.5. RECAPITULATION DU COUT TOTAL DU PROJET

Désignation

Montant en FC

Location Bureau

2.400.000

Salaire du personnel

8.780.000

Matériels roulants, lubrifiant et carburant

43.748.000

Matériels, fournitures de Bureau+formation

2.454.800

Sous-total

56.182.800

Imprévu 10%

5.618.280

Total Global

61.801.080

III.6.6. SOURCE DE FINANCEMENT

Partenaires

Montant en FC

Montant en $

%

PNPL

18.540.324.

31424,27

30

OMS

24.720.432

40.899,03

44

HGR

12.360.216

20949,51

20

POPULATION

6.180.108

104747,54

10

61.801.080

104.747 ,56

100

III.7. RENTABILITE DU PROJET

Après avoir vu que notre projet est du type socio-sanitaire, l’expérience nous montre qu’il est mieux de donner aux animateurs locaux les outils efficaces qui leur permettront de vaincre les mauvaises habitudes de la, population en matière de lutte contre le paludisme à partir de la sensibilisation et animation sur l’hygiène et assainissement et l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide en vue d’améliorer les conditions sanitaires de la population. Le maintien de la santé sera un gain pour les autres secteurs de vie de la population.

III.8. SUIVI ET EVALUATION

Le suivi est une activité continue pour notre projet il se fera du début à la fin en vue de se rendre compte chaque fois le niveau de réalisation des activités.

Quant à l’évaluation est une activité périodique, qui intervient pendant une période donnée il vise à apprécier systématiquement et objectivement la pertinence, la performance et le succès d’un projet, elle sera fait à la fin de chaque année pour rassurer que les objectifs fixés sont atteints.

[1] Petit Larousse ; illustré en 1996.

[2] DIRRK DE SMET, cité par KASUKU KALABA Erick, Cours de planification des projets, 2è graduat, inédit, ISDR/BUKAVU, 2009-2010.

[3]  SADIKI BYOMBULA, Cours de planification régionale G3 ISDR-BUKAVU, 2011-2012.

[4] Ibidem

Partager ce travail sur :