Arrow Table de matières
5869682

CHAPITRE III: ANALYSE ET INTERPRETATION DES RESULTATS

Ce chapitre, réservé à la présentation, à l’analyse et à l’interprétation des résultats se réalise en deux étapes : en premier lieu, la présentation et analyse des résultats, en seconde lieu, l’interprétation de ces résultats.

III.1. présentation et analyse des résultats

          Ces résultats sont présentés et analysés par thèmes : Evénements stressants, Gestion de stress et Motifs de dépendance aux substances psychoactives.

  1. Consommation de drogues liées aux événements stressants

Ce thème est examiné par les questions de notre guide d’entretien: 1a, 1b, 3a, 3b, 4a, 4b 4c. Ainsi, nous présentons et analysons ces résultats question par question. Les tableaux suivants montrent leurs résultats.

A la question 1a, nous avons voulu savoir si les individus consomment les drogues. La question proposée est celle-ci : Consommez-vous les substances psychoactives ?  Les résultats à cette question montrent que  tous ces sujets (50 sujets, soit 100%) ont confirmé qu’ils consomment des substances psychoactives.

A travers la question 1b, notre intention est de savoir les types de substances que les sujets consomment. Voici la question proposée : « Si Oui, lesquelles ?». Les réponses des répondants sont consignées dans le tableau  ci-dessous.

Tableau n°5 : Types de substances psychoactives consommés par les sujets.

Substances psycho actives

f

%

Héroïne ou sniff

20

40

Chanvre  ou cannabis

18

36

Alcool fort

6

12

Cocaïne

6

12

Total

50

100

Les résultats de ce tableau montrent 20 sujets, soit 40% consomment l’héroïne ou le sniff ; 18 sujets, soit 36% consomment les chanvres ou le cannabis ; 6 sujets, soit 12% consomment respectivement l’alcool forte et  la cocaïne.

A travers la question 3a, nous voulions connaître si la consommation des substances psychoactives les gêne. La question est proposée comme suit : « Votre consommation des substances psychoactives vous gêne-t-elle ou vous sentez vous coupable ? Les réponses à cette question sont consignées dans le tableau ci-dessous :

Tableau n°6 : Avis des sujets sur la consommation des drogues.

Avis des sujets

F

%

Positif

9

18

Négatif

41

82

Total

50

100

Les données de ce tableau montrent que  9 interviewés, soit 18% ont affirmé qu’ils sont gênés par cette consommation et, 41 interviewés, soit 82% ont affirmé qu’ils ne sont pas gênés.

La question 3b examine le pourquoi de leur opinion positive. Voici la question : « Si Oui, pourquoi ? Les réponses à cette question sont consignées dans le tableau ci-dessous :

Tableau n°7 : Justifications des sujets sur le gène de la consommation

Justifications des sujets

f

Proportion

La drogue cause la maladie

1

0.11

La drogue donne la joie et fait oublier les soucis

8

0.89

Total

9

1

Les résultats de ce tableau attestent qu’un sujet, soit une proportion de 0.11 dit que la drogue cause la maladie; 8 sujets, soit une proportion de 0.89 disent que la drogue donne la joie et fait oublier les soucis.

Pour la question 4a, notre intention est de savoir si la famille ou les membres de la famille sont contents de leur consommation. Elle stipule ce qui suit : « Les membres de votre famille s’opposent-ils  à votre consommation de ces produits ?». Les réponses des répondants sont consignées dans le tableau ci-dessous :

Tableau N°8 : Avis des sujets sur la consommation des drogues

Avis des sujets

F

%

Positif

4

8

Négatif

46

92

Total

50

100

Il ressort de ce tableau que 4 sujets, soit 8% affirment que les membres de leurs familles ne s’opposent par leur consommation des substances psycho actives ; 46 sujets, soit 92% affirment que les membres de leur famille s’y opposent.

A  la question 4b, nous voulions savoir  les justifications en rapport à l’opposition de leur membre de famille dans la prise des substances psychoactives. La question est stipulée comme suit : « Si Oui, expliquez-vous ?». Les réponses des enquêtés sont présentées dans le tableau ci-dessous :

Tableau N°9 : Justifications des sujets sur l’opposition de la famille

Justifications des sujets

f

 Proportion

Trouble du comportement

Maladie mentale

Irresponsabilité

2

1

1

0.5

0.25

0.25

Total

4

1

Il ressort de ce tableau que 2 sujets, soit une proportion de 0.5 disent que les membres de leur famille s’y opposent suite au trouble du comportement que ces sujets manifestent et, 1 sujet, soit une proportion de 0.25 évoque respectivement la maladie mentale et l’irresponsabilité.

La deuxième sous question recherche les motifs du refus des membres de leur famille à cette pratique. Voici la question posée : «Si Non, Pourquoi ? Le constat est que les 46 sujets ayant répondu par la négation disent que dans leur famille, personne ne se soucie de l’autre.

  1. Gestion de stress

          Ce thème concerne les questions 5a et 5b de l’instrument de recherche de cette étude.

Pour la question 5a, notre souci était de connaitre les événements subis par les sujets qui mettent leur vie en danger. La question est proposée comme suit : « Avez-vous connu des évènements stressants dans votre vie qui ont mis votre vie en danger ? Les résultats de cette question montrent que la totalité des sujets (100%) ont connus des événements stressants dans leur vie.

A la question 5b, nous voulions connaître la manière dont ces sujets ont pu gérer les événements stressants qu’ils ont connus. Voici la question : « Si Oui, comment les avez –vous gérer ?». Les réponses à cette question sont consignées dans le tableau ci-dessous :

Tableau n°10 : Modes de gestion des événements  stressants par les sujets

Modes de gestion

F

%

Prise de drogues

34

68

Prière

7

14

Prise d’alcool

9

18

Total

50

100

Il se dégage de ce tableau que 34 sujets, soit 68% gèrent leurs stress en prenant les drogues ; 7 interviewés, soit 14% gèrent leurs stress  avec la prière et, 9 sujets,  soit 18% gèrent leurs stress en prenant l’alcool.

  1. Motifs de dépendance aux drogues

          Ces motifs sont vérifiés par les questions 2 et 6 du guide d’entretien de ce travail.

A la question 2, nous voulons savoir les raisons qui poussent les gens à consommer la drogue. Voici la question proposée : « Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à consommer les substances psychoactives ? ». Les réponses  des enquêtés sont consignées au tableau 11.

Tableau n°11 : Raisons qui poussent les gens à consommer des drogues.

Raisons

F

%

Manque du travail

11

22

Procuration du plaisir

9

18

Refoulement de la pauvreté

7

14

Maladie

3

6

Oublier les soucis

13

26

Influence des amis

4

8

 
 

Imitation

1

2

Déception amoureuse

1

2

Pour avoir du courage

1

2

Total

50

100

Ce tableau nous montre que 11 sujets sur 50 interviewés, soit 22% disent qu’ils consomment des drogues suite au manque de  travail; 9 sujets, soit 18% parlent de la procuration du plaisir, 7 sujets,  soit 14% parlent du refoulement de la pauvreté ; 3 sujets, soit 6% les font suite à la maladie , 13 sujets, soit 26% parlent de  l’oubli des soucis ; 4 sujets, soit 8% évoquent  l’influence de ses amis ;   1sujet, soit 2% citent l’imitation, la déception amoureuse et le courage.

Pour la question 6, il s’agit de chercher à  connaître la manière dont la consommation des drogues entraîne certaines maladies.  La question est stipulée comme suit : « Selon vous, comment la consommation des drogues entrainent-ils une maladie ? Les réponses des enquêtés sont consignées au tableau ci- dessous.

Tableau n°12 : Effets de la consommation des drogues

Effets de la consommation des drogues

F

%

Mort

17

34

Violence sexuelle

4

8

Maladie grave

3

6

Prison plusieurs fois

2

4

Accidents

3

6

Divorce

9

18

Echec scolaire

1

2

Kidnapping

5

10

Perte du travail

5

10

Conflit familial

1

2

Total

50

100

Les résultats de ce tableau attestent que 17  interviewés, soit 34% parlent de la mort des êtres chers, 4 sujets, soit 8% évoque la violence sexuelle, 3 sujets, soit 6% parlent des maladies graves et des accidents, 2 sujets, soit 4% parlent de la prison en répétition,  1 sujet, soit 2% citent successivement l’échec scolaire et le conflit familial, 9 sujets, soit 18% parlent de divorce et 5sujets, soit 10% évoquent la perte du travail et le kidnapping.

III.2. INTERPRETATION DES RESULTATS

Dans cette partie du travail, nous nous efforçons d’accorder une signification aux résultats trouvés. Partant de la considération théorique, nous attribuons un contenu à la lumière de la problématique.

Les résultats obtenus montrent que tous ces d’enquêtés se donnent à la prise des substances psychoactives  suite aux événements stressants qu’ils ont connus. Ces drogues sont l’héroïne, les chanvres ou le cannabis, l’alcool fort et  la cocaïne, bien que la drogue cause des maladies, et donne parfois la joie et fait oublier les soucis et que les membres de leur famille s’y opposent suite au trouble du comportement que ces sujets manifestent, à la maladie mentale et à l’irresponsabilité.

Ces sujets gèrent leurs stress en prenant les drogues, la prière et en prenant l’alcool. Les motifs sont le manque de  travail ou le chômage, la procuration du plaisir, le refoulement de la pauvreté, de la maladie et de l’oubli des soucis, etc. Mais cela occasionne la violence sexuelle, les maladies graves et les accidents, la prison en répétition, l’échec scolaire et le conflit familial, le divorce, la perte du travail et le kidnapping.

Ces résultats trouveraient des explications dans le système scolaire perturbé, entrainant des vacances prolongées, manque d’occupations. Ainsi,  ces jeunes trouvent une meilleure occasion de se droguer, car durant tout ce temps de désœuvrement rien n’est envisagé pour leur occupation.

Partager ce travail sur :