Arrow Table de matières
5034210

CHAPITRE II. METHODOLOGIE DU TRAVAIL

La méthodologie est un ensemble des opérations par lesquelles une discipline cherche à atteindre la vérité qu’elle poursuit, la démontre et la vérifie[1] . Elle se subdivise en méthodes et techniques. Comme méthode, nous avons recouru à la méthode historique, à la méthode comparative, et la méthode descriptive. Et les techniques d’analyse documentaire, l’interview, l’observation et l’échantillonnage nous ont servi en vue de traiter et interpréter les données.

II.1. Méthodes

II.1.1. Méthode historique.

       C’est une méthode qui consiste à interpréter pour bien apprendre l’avenir, les faits présents et faire des projections pour l’avenir. Dans le présent travail, cette méthode nous a permis de remonter la situation des latrines publiques du passé et les comparer avec celles se trouvant actuellement sur le marché du Beach Muhanzi.

II.1.2. Méthode descriptive.

       Cette méthode nous a par contre aidé de décrire le marché d’étude en le présentant sous différents aspects et en s’attardant particulièrement sur l’aspect social, environnemental et sanitaire pour ainsi proposer des pistes de solutions aux problèmes d’assainissement qui s’y oppose.

II.1.3. Méthode comparative

       A l’aide de cette méthode, nous comparons respectivement ce marché d’étude à d’autres marchés urbains et nous avons pu constater et déterminer des écarts. Nous l’avons aussi comparé aux normes techniques et la conclusion y découlant et qu’on trouve encore sur ce marché un défit énorme à relever dans ce domaine d’étude.

II.1.4. Méthode analytique.

       Elle est une méthode qui aide à un chercheur de pouvoir faire une analyse de la situation d’un problème étudié par le sujet. C’est ainsi que cette méthode nous sera utile dans l’analyse du problème d’assainissement du marché Beach MUHANZI. A la fin, nous allons mener une analyse systématique des différentes réponses de nos interlocuteurs puis proposer des pistes de solutions.[2]

Concernant la collecte et le traitement des données, nous nous sommes servis :

II.2. Techniques.

II.2.1. Analyse documentaire.

       Pour donner plus de consistance aux données à la source, nous avons jugé utile de consulter les ouvrages, les TFC, les mémoires et rapports de nos prédécesseurs.

II.2.2. Technique d’interview

       C’est un entretien entre l’observateur et son sujet, cet interview a pour but d’organiser un rapport de communication verbale entre les enquêteurs et les enquêtés. Ce dernier nous a permis de bien recueillir certaines informations concernant le sujet de recherche au près de fréquentant du marché Beach MUHANZI en les interviewant.

II.2.3. Technique d’observation libre.

       L’observation est d’une importance capitale car elle nous a permis de collecter les différentes informations en rapport avec les latrines publiques par notre sens de vision sans aucune interférence.

II.2.4. Echantillonnage.

       C’est le fait de choisir un nombre limité d’individus, d’objets, d’événements dont l’observateur se permet de tirer des conclusions applicables à la population entière à l’intérieur de laquelle le choix a été fait.[3]


[1] M. GRAWITZ, Méthodes des sciences sociales, 4ème Ed. Dalloz, Paris, 1974.

[2] Sandy CAIRNCROSS et R. FEACHEM, Environnemental health engineering in the Tropical, 1993, Wiley et sons

[3] GELENDESHERE G., Introduction à la recherche en éducation, Paris, 1985, p.75.

Partager ce travail sur :