Arrow Table de matières
8859738

INTRODUCTION

Depuis quelques années, l’importance qu’occupe l’informatique dans la société ne fait l’objet d’aucun doute, elle va sans cesse croissante. L’ordinateur est devenu actuellement un outil indispensable à l’homme, et ce dans presque tous les secteurs de la vie. Il est utilisé notamment pour le traitement de l’information nécessaire dans le but d’automatiser tout ou partie l’administration des intérêts ou des affaires de l’entreprise. L’information ainsi traitée peut être stockée dans une base de données et mis à jour en vue de la consultation future par des utilisateurs. Avec l’évolution de traitements de données, les bases de données ont pris une place importante en informatique, et plus particulièrement dans le domaine de la gestion. Bien entendu, ces bases de données font partie intégrante du système d’information informatisé de l’entreprise.

L’agence de voyage LA COLOMBE EXPRESS/Succursale de Bukavu ne disposant pas d’un système d’information informatisé, il lui devient quasiment difficile de gérer à bon escient ses affaires. Pour être efficace et efficient et faire face à la concurrence, elle est sensée d’être dotée d’une technologie conséquente. C’est dans cette optique que la présente étude s’inscrit, tout en ayant comme objet les activités d’une agence de voyage et comme univers d’étude l’agence de voyage LA COLOMBE EXPRESS/Succursale de Bukavu.

1. Contexte et problématique du travail

La présente étude s’inscrit dans le cadre de l’évolution technologique où l’informatique occupe une place de choix. Celle-ci permet sans aucun doute à l’entreprise de s’adapter dans un environnement concurrentiel. En effet, l’adaptation du système informatique aux spécificités de l’entreprise contribue à une plus grande flexibilité dans son évolution (Chiza Chirhuza, 2014). C’est le cas notamment avec le secteur de transport routier.

Au fait, le transport routier dans le monde fait appel aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Les agences de voyage utilisent des outils informatiques (matériels et logiciels) pour gérer toutes les activités liées à leur service. En prenant comme exemple le logiciel TravelSoft, il permet de gérer une entreprise multi-agences afin de centraliser toutes ses activités. C’est un produit logiciel qui tourne sous une base des données ORACLE qui est leader des systèmes de gestion des bases de données dans le monde. TravelSoft permet de : (i) faire face à une conjoncture économique difficile, (ii) accroître le chiffre d’affaires et réduire les coûts de gestion, (iii) fidéliser la clientèle et offrir des nouveaux services et (iv) automatiser la gestion de vos frais d’agence (Azerty, 2013). La gestion des voyageurs est ainsi facilitée : gain de temps, maximisation des profits et tant d’autres avantages.

En République Démocratique du Congo (RDC) en général et au Sud-Kivu en particulier, la gestion des activités de voyage par les agences de voyage laisse à désirer. Celles-ci disposent d’un système d’information manuel et non informatisé. Ainsi, dans la plupart de ces agences, le guichetier enregistre les billets pour des voyages précis dans un registre papier, avant d’éditer les billets d’embarquement à remettre aux clients, avec ce que cela engendre comme file d’attente dans la vente des billets. Le secrétaire enregistre les absences au service, les sanctions et les demandes de congés, sur des supports papiers gardé dans des classeurs ou dans une farde chemise sur laquelle est mentionnée la date et le jour du classement du dossier. Le chef d’agence planifie les voyages et les congés en fonction des demandes.

Avec l’agence LA COLOMBE EXPRESS, il est difficile pour un chef d’agence de connaitre le bilan de toutes les opérations qui ont été effectuées au cours d’une période donnée. Pour cela, le chef d’agence doit attendre que le guichetier donne le bilan mensuel ou même annuel concernant le nombre des passagers embarqués par véhicule, le nombre des billets vendus, le nombre des personnels licenciés, afin qu’il puisse lui aussi faire rapport à ses supérieurs. Il est quasi-difficile sinon impossible au chef d’agence de connaitre en temps réel toutes les activités journalières ou même en cours d’exécution au sein de l’agence. 

Face à cette situation, la question principale de notre étude serait de savoir si la mise en place d’une application informatique orientée base de données permettra aux agences de voyage routier, notamment à l’agence LA COLOMBE EXPRESS, de gérer avec efficacité et efficience leurs affaires de manière à servir correctement la clientèle.

2. Hypothèse et objectifs de l’étude

L’hypothèse étant une solution ou une réponse provisoire à la question posée et qui doit être vérifié au cours de la recherche, et qui doit être confirmée, infirmée ou nuancée (Fyama, 2014), nous pensons que la mise en place d’une application orientée base de données permettrait aux agences de voyage routier, en particulier l’agence de voyage LA COLOMBE EXPRESS, d’automatiser certaines tâches administratives. En effet, le suivi des passagers, la statistique de la vente des billets de voyage, le suivi des employés, le partage des informations dans différents bureaux et succursales de l’agence peuvent ainsi être rendus possibles.

Ce faisant, l’objectif principal de cette étude n’est d’autre que la production d’une application informatique orientée base de données pour accéder automatiquement aux données et alléger l’exécution de certaines tâches administratives. 

Pour atteindre cet objectif, il a fallu fixer des objectifs spécifiques : (i) analyser l’état actuel de la gestion de l’agence de voyage, (ii) modéliser un système d’information informatisé par rapport au système utilisé présentement et (iii) implémenter une application informatique orienté base de données pour la gestion d’une agence de voyage routier.

3. Méthodes et techniques de recherche

Pour atteindre ses objectifs, toute étude doit être fondée sur des méthodes et techniques appropriées, selon le domaine d’étude. Ainsi, cette étude a fait recours à la méthode analytique, à la méthode comparative, à la technique de modélisation par le langage UML[1], à la technique documentaire et à la technique d’observation.

La méthode analytique consiste à analyser les informations de façons concrète et visuelle (Watuta, 2015). Elle nous a permis de comprendre et analyser les informations recueillies au sein de l’agence de voyage routier LA COLOMBE EXPRESS/succursale de Bukavu tout au long de notre recherche. Elle nous a été très capitale car, grâce à elle, nous avons compris le problème que connait actuellement l’agence de voyage LA COLOMBE EXPRESS, en particulier la succursale de Bukavu.

La méthode comparative est une démarche cognitive par laquelle on s’efforce à comprendre un phénomène par la confrontation des situations différente (Reuchlin, 1973). Elle nous a aidé à examiner simultanément les différentes informations recueillies dans le but de tirer les ressemblances et les différences. 

Le langage UML est une notation permettant de modéliser un problème de façon standard (Pillou, 2015). Il permet de modéliser les activités (c’est-à-dire la dynamique) d’un processus, de décrire le rôle des acteurs du processus, la structure des éléments manipulés et produits (Foundikou, 2012).

La technique documentaire permet de récolter les informations qui existent déjà dans les écrits  (Fyama, 2014). Nous avons fait usage de cette technique pour recueillir les informations liées à notre recherche dans des ouvrages et travaux antérieurs.

La technique d’observation consiste à observer quelqu’un ou quelque chose pour dégager une connaissance plus ou moins suffisante (Fyama, 2014). L’usage de cette technique a été d’une grande importance car elle nous a permis d’observer directement les opérations liées à l’enregistrement de passager.

4. Motivation du travail

En choisissant de travailler sur la gestion des voyages dans une agence de transport routier nous avons été poussés par un triple intérêt : scientifique et académique, intérêt personnel et intérêt sociétal. 

Cette étude revêt un intérêt scientifique et personnel du fait que notre région regorge un certain nombre d’agences de voyage routier où le système de gestion de l’information est encore géré manuellement. Ainsi, en tant qu’informaticien et étant donné que nous sommes dans un monde en continuelle évolution, nous avons pensé qu’il est important pour LA COLOMBE

EXPRESS/succursale de Bukavu d’informatiser sa gestion des passagers et du personnel de manière à améliorer la qualité de son service. 

Le choix porté sur cette étude relève bien du souci que nous avons de voir notre société accéder à des services de qualité, notamment grâce aux technologies de l’information et de la communication. 

5. Etat de la question

Nous ne sommes pas le premier à élaborer un travail traitant de la question relative à gestion automatisée d’une agence de voyage. Ainsi des travaux antérieurs méritent ici d’être évoqués. C’est notamment le travail de Peter Isoloxe Ifela sur la gestion informatisée des clients d’une société, en ayant comme cas d’étude la Compagnie Africaine d’Aviation (CAA) (Isoloxe Peter, 2012). 

Dans son travail, il présente l’impact de l’automatisation des certaines tâches administratives en proposant plusieurs solutions, notamment la mise en place d’un système de gestion informatisée des clients par l’utilisation d’un SGBD approprié (Access) et l’installation d’un réseau V-SAT (Internet). Par contre, il ne présente aucun système de gestion orienté base de données qui permettra à cette agence de bien archiver ses données.

Machkouk Abdelalime (Machkouk, 2013), dans son rapport intitulé Conception et réalisation d’un système de gestion des réservations d’une agence de voyage aérien, présente une solution possible pour gérer la gestion d’une agence de voyage aérien. Le concept présenté dans cette conception est de partitionner une application en couches et de garder toute la logique de l’application dans ces couches distinctes. Chacune traitant des fonctions spécifiques telles que la présentation (interface usager et présentation), la logique du logiciel à produire (besoins, services de l’entreprise) et la logique des données. Par contre, il ne présente aucune implémentation du système en question.

S’agissant de notre étude, elle s’articule plutôt autour de l’automatisation, en prenant en compte le fait que les données doivent être persistantes puisqu’on aura plus à utiliser les registres physiques pour l’enregistrement de données, mais plutôt des fichiers numériques (base de données). Nous aurons à réaliser une application orienté base de données pour les agences de voyage routier.

6. Délimitation du sujet et contenu du travail

Dans l’espace, cette étude est limitée à l’agence de voyage LA COLOMBE EXPRESS/ succursale de Bukavu dont le siège se trouve sur le boulevard P.E LUMUMBA, au numéro 208, quartier Nyalukemba en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu, en province du Sud-Kivu, en RDC. C’est au sein de cette agence qu’une partie importante de cette recherche a été faite.

Dans le temps, les recherches portent sur la période allant de l’année 2015 à 2016. Cette période a été choisie par le fait qu’elle offre de données disponibles et réalistes.

Hormis l’introduction et la conclusion, ce travail est constitué de trois chapitres. Le premier chapitre porte principalement sur l’analyse critique de l’existant, tout en ayant une section sur l’historique et le fonctionnement de LA COLOMBE EXPRESS. 

Le deuxième chapitre concerne la modélisation du système d’information. Grâce au langage de modélisation UML, il a été possible de présenter le système d’information sous étude de par des diagrammes.

Le troisième chapitre s’est focalisé sur l’implémentation et l’utilisation de l’application logicielle. 

[1] UML = Unified modeling language, traduit en français par langage de modélisation unifié.

Partager ce travail sur :