Arrow Table de matières
1535782

CHAP.II. LE MILIEU D’ETUDE

II.1. PRESENTATION

Le groupement dans le quel se trouve le centre commercial de Kavumu est un groupement coutumier parmi ceux du territoire de Kabare, en province du Sud-Kivu, à 30Km de la ville de Bukavu, à l’Est de la R.D.C.

Il a toujours été à l’époque dirigé par un chef coutumier Emile KALIBANYA MUTUZO KACHANJI, de la famille royale du chef de chefferie le Mwami Kabare RUGEMANINZI Désiré.

En 1939, le chef a été exilé par les colonisateurs à FIZI et Monsieur NKINZO pris la relève de pouvoir jusqu’en 1945 quand le chef lui-même est revenu, NKINZO étant installé par Monsieur MPOZI, chef à l’époque  lorsque le mwami Kabare était exilé.

Le même chef géra encore son entité pendant une longue période et s’est fusillé à cause de la colère qu’il avait avec ses sujets au tour des problèmes de champs. Il s’agit de Monsieur KARATWE, Monsieur CIRUZI, Monsieur NDOLIMANA, il est décédé vers 1968 laissant son fils au pouvoir, Monsieur KALIBANYA FIKI régnant aussi jusqu’en 1988. Lui aussi après son décès laissant au pouvoir son fils Désiré RUSINDABAGOMA KALIBANYA, qui était assassiné par les voleurs à mains armées en 2007 par d’autres gens soupçonnés en conflit des champs.

Laissant un fils de moins de 10 ans appelé Joyé BIYUMANINE KALIBANYA, le pouvoir est détenu actuellement par son oncle paternel KALIBANYA KACHANJI Guylain pour l’intérim de Joyé encore mineur.

II.2. HISTORIQUE DU CENTRE COMMERCIAL DE KAVUMU

II.2.1. Des origines

La genèse de ce centre revient de l’époque coloniale à l’arrivée des blancs fondateurs de la compagnie agricole du Kivu ; « CADUKI » en sigle vers 1940. Cette dernière est une émanation de CADA (Compagnie Agricole d’Afrique) qui avait pour mission principale de développer l’agriculture en général et l’élevage.

Le tout premier blanc s’était installé à Bukole dans le groupement de BUSHUMBA, sur le versant Est de la colline KAVUMU, pour plus d’adresses et localisations facile à ces blancs, ils vont baptisés leurs adresses en ce lieu « Kavumu » comme résidence de contact pendant qu’au départ, le marché ou le centre s’appelait « CHARUBEGA », du nom d’un certain notable issu d’une grande famille du milieu.

Ce dernier avait plus d’influences et va naître le centre qui ira du régime extra-coutumier à un centre commercial dans l’idée de devenir plus tard une commune rurale.

Les camps de la CADUKI sont : Cirato, abritaient les villages de : Cirato, Cirhuza, Nyamakana, depuis  sa création jusqu’à l’indépendance du Congo, avec comme superficie du centre évaluée à peu près 1km2. Il est donc à signaler que le nom de Kavumu émane d’une colline qui s’était retrouvée dans le groupement de Bugorhe.

Actuellement le centre commercial de Kavumu compte à peu près 3km de longueur départ et d’autre de la route Bukavu-Goma.

II.2.2. Des activités

            Ce centre commercial de Kavumu était animé par un atelier de confection dénommé ROBERTA pour la fabrication des valises, un garage constable qui devait représenter les voitures MERCEDES, notons qu’il y avait aussi des grandes usines du Sud-Kivu chez CADUKI.  Beaucoup  d’autres projets de cette époque ont dû échouer suite à l’événement de l’indépendance.

On y trouvait aussi un mouvement de loisir, surtout la présence d’un bar international d’une grande renommée.

II.3. ASPECTS PHYSIQUES DU CENTRE COMMERCIAL DE KAVUMU

II.3.1. Situation géographique

            Le groupement de Bugorhe se situe dans le territoire de Kabare et s’étend sur une superficie de 189,5Km2. La source de cette précédente superficie du groupement de Bugorhe vient du Bureau de l’Etat Civil de ce groupement, rapport annuel 2015.

Ce groupement  est limité :

  • Au Nord par le groupement d’Irhambi/Katana ;
  • Au Sud, par le groupement de Miti ;
  • A l’Est, par le groupement de Luhihi et de Bushumba ;
  • A l’Ouest par le Parc National de Kahuzi-Biega.

II.3.2. Le Relief

            Le relief du groupement de Bugorhe fait partie de la dorsale occidentale du groupement centre Afrique. Il a été marqué par les mouvements tectoniques qui ont affectés l’Afrique centrale. la source de cet extrait ci-haut sur le relief émane du TFC de BAGUMA BAYONGWA Faustin 2010-2011, ISDR Bukavu.

De là s’est établit le grand fossé d’effondrement dont le fond est occupé par le lac Kivu situé à moyenne à 1463m d’altitude.

Bugorhe se situe donc au bord Ouest de l’un des paliers qui étaient des anciens fonds des volcans.

Ces derniers ont étés recouvert par les coulées volcaniques qui n’en ont pas effacé les lignes.

Aujourd’hui trois niveaux sont encore visibles, il s’agit de :

  1. Le palier Katana-Kavumu-Mudaka qui s’étend du lac à la route principale Bukavu-Goma. Son altitude varie entre 1600 et 1700m. C’est à ce palier qu’appartient toute la partie du groupement de Bugorhe.
  2. Le palier Musisi, situé au pied du Mont Kahuzi-Biega avec une altitude de 2000m. de l’Est à l’Ouest l’altitude augmente de sorte que la partie centrale qui limite jusqu’au Parc National de Kahuzi-Biega avec l’altitude  de 2000000m.
  3. Le palier qui comprend les plateaux de Kabare et Ngweshe forme un palier de la partie centre de Bugorhe.

II.3.3. Le climat

Bugorhe étant  donné par le relief influencé par le climat tropical d’altitude a une température moyenne annuelle de 19,2°C, une amplitude journalière qui peut atteindre 10 à 20°C. Pour la station météorologique de Lwiro, la température moyenne annuelle est entre 18° et 20°C.

A l’Est de Bugorhe la température moyenne est de 19,5°C, tandis qu’à l’Ouest, la moyenne est de 1,6°. Cette partie connaît une forte précipitation à une moyenne annuelle de 1300mm/an à 1800mm/an mais l’altitude devient de plus en plus élevée.[1]

II.3.4. Le Sol

            Il est de la catégorie des sols volcaniques anciens (volcans éteint de Kahuzi-Biega) dont font les sols basaltiques du Sud du lac Kivu. Les sols alluvionnaires occupent le fond de vallées et sont potentiellement fertiles.

Ils ont été dégradés au fil des années par les phénomènes de surexploitation. Les milieux occupent des sols rouges sur les collines.

Dans  les marais, nous y trouvons des sols hydromorphes qui sont fertiles et productifs aux cultures maraîchères quand il y a drainage.

Dans le groupement de Bugorhe, on remarque ainsi quelques cas d’érosion  qui influe sur la production alimentaire.

Bugorhe a des bons sols car il permet de cultiver toute espèce de cultures.     

II.3.5. Végétation

Les terres arables sont presque couvertes par des savanes car la forêt naturelle est exploitée intensément pendant la saison sèche. Les végétations sont consommées un peu partout dans les champs des paysans.

Donc une grande végétation n’est présente qu’à l’Ouest où il y a encore conservation des forêts dans la plantation de MBAYO. La végétation la plus courante est la présence des bananerais, de quelques arbres et beaucoup d’autres plantes de culture comme les maniocs, les haricots, les patates douces, les pommes de terre, etc.

II.3.6. Hydrographie

            Celle-ci est composée d’un réseau important qui prend toujours sources dans le PNKB. On peut avoir :

  • La rivière Nyabacukwesa ;
  • La rivière Congoloka ;
  • La rivière Langa ;
  • La rivière Bidagarha ;
  • La rivière Nyacibundu ;
  • La rivière Karhabisha ;
  • La rivière Lwiru.

A part ces rivières, le groupement contient des sources d’eau qui alimentent en eau potable tout le  groupement. La source la plus connue est celle de Kalushige.

II.4. SITUATION ACTUELLE

            Actuellement le centre commercial de Kavumu est composé de 9 villages dont : Businde, Cirhodu I et II, Kabamba, Bwimika/Cenkuru, Mushungurhi karhanda, Kabale et Cirato.  Dirigé par un chef de centre actuellement élu par la population et son adjoint, 2 secrétaires et 12 conseillers qui sont repartis dans différents domaines : politique, social, dévéloppement, culturel, sensibilisation,… la limite n’est pas  encore bien  établie administrativement car les villages Cirheja et Kashenyi pourraient  y appartenir. L’origine de ce centre est située à la rivière Langa.

A présent c’est le chef du groupement de Bugorhe qui joue la même fonction du chef de centre du  centre commercial de  Kavumu parce que le chef de centre  est en suspension.

Voici comment s’hiérarchise un chef de centre avec son équipe élu :

Chef de centre

    

Chef de centre adjoint

Secrétaires

Conseillers 

Population 

[1] CRSN-LWIRO, Rapport annuel, 2000-2001.

Partager ce travail sur :