Arrow Table de matières
4258798

CHAP.IV.: PROJET DE RELANCE DES ACTIVITES AGROPASTORALES DANS LE GROUPEMENT DE BURHALE EN TERRITOIRE DE WALUNGU

  • PRESENTATION DU PROJET

Dans un langage simple, le projet se définit comme tout ce que l’on se propose ou tout ce qui est but à atteindre.

DIRK DESMET, cité par KASUKU KALABA Éric dans le cours de Conception, Élaboration et Management des projets de développement en G2 ISDR-BUKAVU, 2011-2012, définit le projet comme étant un ensemble d’activités qui, avec l’apport de différentes ressources, vise à réaliser certains avantages.

Un ensemble d’activités qui donnent prépondérance aux objectifs immédiats et précis, partant de ceci, le projet peut donc être  soit à fonds perdus soit à caractère lucratif.

Celui-ci étant de nature socio-économique, et donc nécessitant l’implication de toutes les couches sociales pour sa réussite, est à fonds perdus.

  1. BUT ET OBJECTIFS DU PROJET

II.1. BUT DU PROJET

Le but du présent projet est d’accroitre la capacité des éleveurs du groupement de Burhale à accéder plus facilement au fumier de ferme pour la fertilisation de leurs champs.

II.2. OBJECTIFS DU PROJET    

Objectif global

L’objectif global que s’assigne le présent projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie (socio-économiques) des ménages du groupement de Burhale en territoire de Walungu.

Objectifs spécifiques

  • Augmenter l’accès des éleveurs de Burhale au fumier de ferme ;

Permettre aux agri-éleveurs du groupement de Burhale de disposer de la viande en temps réel et d’avoir du revenu provenant de leur élevage ;       

  • BENEFICIAIRES ET ACTEURS DU PROJET

Les bénéficiaires du présent projet sont les agriculteurs du groupement de Burhale regroupés au sein des associations partenaires des ONG qui ont formés ces derniers dans les technologies de la Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols.

De ces ONG, nous citons entre autres le CIALCA, l’ASOP, le PAD, le Comité Anti-Bwaki,…

Les acteurs du projet sont  principalement les agriculteurs regroupés au sein de ces associations, les services spécialisés de l’État (Inspection de l’Agri-pêche et élevage), organismes nationaux et internationaux intéressés par le présent projet.

  1. DUREE ET LOCALISATION DU PROJET

Ce projet a une durée de 3 ans. Cette durée est estimée suffisante pour atteindre les objectifs qu’il s’est fixés au départ.

  1. CADRE JURIDIQUE DU PROJET

Ce projet est du type socio-économique, c’est-à-dire  que pour sa réussite, il nécessite la participation de la population locale, l’appui des ONG partenaires des associations comme le Comité Anti-Bwaki, le PAD, l’ASOP, du gouvernement et des organisations non gouvernementales comme le PNUD, la FAO, le PAM, ...

  1. JUSTIFICATION, PERTINENCE ET FAISABILITE DU PROJET

Justification et Pertinence

Enfin  de nos enquêtes sur terrain de Mars et Avril 2013, il a été constaté que la collectivité de Ngweshe en général et le groupement de Burhale en particulier a connu  une régression remarquable de l’élevage en général et du cheptel bovin en particulier, ce qui cause même que la production champêtre régresse également de plus en plus.  

Il se remarque que cette régression ne fait pas uniquement manquer les produits d’origine végétale mais aussi ceux d’origine agricole dans la mesure où si les agriculteurs élevaient encore des bêtes, ils auraient du fumier pour fertiliser ; et comme il n’ ya plus de bêtes dans cette contrée, tous les produits, et ceux d’origine animale et ceux d’origine végétale se font rares sur le marché à Burhale.

Les prix de ces derniers  par rapport aux années passées ont connu par conséquent une hausse.

Ce  projet vient contribuer à la résolution de ces horribles problèmes qui constituent un frein pour le développement socio-économique de la population.

Faisabilité du projet

Nous affirmons que ce projet est faisable en ce sens qu’il répond aux besoins de la population et surtout aux membres des associations bénéficiaires des technologies de la GIFS afin de reprendre leurs activités agropastorales pour leur autopromotion et pour leur développement socio-économique.

  • STRATEGIES DU PROJET

Les stratégies du présent projet sont les suivantes :

  • Favoriser la participation active la population locale ;
  • Recruter un personnel compétent pour la réalisation du projet et
  • Mettre à la disposition de la population des géniteurs de race améliorée.
  • OPERATIONNALISATION DU PROJET

    PHASES DU PROJET

  1. Phase préparatoire
  • Recherche du financement ;
  • Sensibilisation, animation et conscientisation des agriculteurs-éleveurs ;
  • Construction et équipement du bâtiment pour l’abri du projet
    1. Phase opérationnelle
  • Identification des agri-éleveurs à former par association ;
  • Achat des géniteurs
    1. Octroi des géniteurs
    2. Suivi du projet
    3. Évaluation du projet

Ces différents stades susmentionnés consistent dans la gestion des activités et des ressources dites intrants (inputs) en vue d’obtenir dans un certain délai les extrants (outputs) ou encore les résultats.

Planification des extrants

  1. La recherche de financement

Cible : toutes les activités du projet

Objectif : Réussite des activités du projet  

Durée : 3 mois

Échéance :

Responsable : comité de gestion des associations

Conditions critiques

  • Que la sécurité soit assurée dans la région
  • Que les membres du comité de gestion soient de bons négociateurs
  • Qu’ils sachent exactement à quelle porte frapper
  1. La sensibilisation des membres des associations

La responsabilité des bénéficiaires des actions du projet est un élément capital  dans la réussite de cette action de développement. C’est ainsi que la sensibilisation et la formation des bénéficiaires sont des facteurs incontournables.

La sensibilisation, animation et conscientisation seront faites par les animateurs du début à la fin du projet.

La formation sera organisée  sous forme d’atelier, sessions de formation  et échanges d’expériences en faveur des bénéficiaires su projet.

En cas de nécessité, il sera organisé des ateliers de renforcement des capacités du personnel. Notons en plus que dans le cadre u souhait de la réussite du présent projet, un suivi sera organisé du début à la fin de chaque activité et une évaluation sera effectuée chaque année (à mi-parcours).

  1. La construction et l’Equipment du bâtiment pour abriter le projet.

     Cible : bâtiment

Objectif : Dotation du projet d’un bâtiment et équipements adéquats pour son abri et favoriser la réalisation de ses activités 

Durée : 12 mois

Echéance :

Responsable : comité de gestion du projet

Conditions critiques

  • Que le terrain soit libéré par les autorités de la place (chef de groupement ou le Mwami)
  • La disponibilité de l’argent dans la caisse

Le recrutement du personnel

Cible : Personnel contractuel du projet (agents du projet)

Objectif : Doter le projet d’un personnel qualifié pouvant le conduire à l’atteinte de ses objectifs  

Durée : 3 mois

Responsable : coordonnateur en collaboration avec son comité de gestion

Conditions critiques

  • Que le personnel compétent à recruter soit disponible dans le milieu
    • Que les préalables pour le recrutement soient disponibles

La formation des agri-éleveurs

Cette phase s’occupe de la formation des       agriculteurs et éleveurs qui ont été sélectionnés pour cette fin pour que ceux-ci puissent à leur tour forment leurs compatriotes bénéficiaires sur le savoir dans l’élevage des bovins.

Les moyens de vérification pour cette formation seront les rapports de différents formateurs et les différentes fiches d’appréciation des participants.

Identification des agri-éleveurs à former  

Cible : Tous les agri-éleveurs regroupés au sein des associations ayant reçu les technologies reprises dans la Gestion Intégrée de la fertilité des Sols. 

Objectif : Réussite des activités du projet  

Durée : 3 mois

Responsable : comité de gestion des associations

Conditions critiques :

  • Qu’il ya ait obtention du consensus entre toutes les parties prenantes au projet ;
  • Que les parties prenantes se disponibilités pour la réussite de cette phase du projet.

Achat des géniteurs à distribuer

L’achat des géniteurs à distribuer aux agri- éleveurs regroupés au sein des associations partenaires des ONGs qui ont appuyé celles-ci dans leurs actions se fera par l’intermédiaire du personnel recruté par le projet notamment l’agronome  et le vétérinaire du projet.

Cet achat compte se faire dans à toutes les fois qu’il y aura nécessité d’avoir les géniteurs à distribuer aux bénéficiaires des actions du projet.

Les moyens de vérification de cet achat se feront notamment par les différentes factures qui proviendront chaque fois que le vétérinaire et l’agronome se rendront au lieu d’achat des bêtes.

Suivi du projet

Cible : Activités du projet

Objectif : Se rassurer de bonnes marche et continuité des activités du projet 

Durée : Toute la vie du projet

Responsable : Coordinateur du projet et son comité de gestion

Conditions critiques :

  • Que toutes les activités telles que prévues dans le projet se réalisent comme convenu
  • Qu’il y ait respect du calendrier ou chronogramme des activités et des sous-activités

Moyens de vérification : Interview des acteurs et des agents du projet.

Évaluation du projet

Cible : Projet

Objectif : Se rendre compte de l’effectivité des travaux du projet

Durée : Après une durée de 4 mois durant l’exécution du projet

Responsable : Coordonnateur du projet, experts recommandés par les bailleurs de fonds 

Moyens de vérification : Rapports  des experts, photos des bêtes achetées.

Conditions critiques :

  • Que les frais alloués à l’évaluation soient disponibles à temps ;
  • Que les évaluateurs s’adaptent aux conditions de travail des associations.


CHRONOGRAMME DES ACTIVITES DU PROJET

                                                                        PERIODE

ACTIVITES

2014

2015

2016

Recherche du financement ;  

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

O

S

O

N

D

J

F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

Sensibilisation, animation et conscientisation des agriculteurs-éleveurs ;

Construction et équipement du bâtiment pour l’abri du projet

Identification des agri-éleveurs à former par association ;

Achat des géniteurs

Octroi des géniteurs

Suivi du projet

Évaluation du projet

LEGENDE

 

          

       
   

Activités discontinues

 
   
 
 
   

Activités continues

 
               
 

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU PROJET

ORGANIGRAMME DU PROJET

               

FONCTIONNEMENT DU PROJET

  1. Assemblée générale

Elle est l’organe suprême du projet qui réunit  tous les membres. Elle réunit aussi tous les membres sympathisants. Elle se réunit aussi une fois par an pour discuter des divers problèmes du projet afin de réorienter mes activités.

  1. Le comité de gestion du projet

Ce comité se réunit une fois le mois et les membres et met en pratique la politique générale du projet fixée par l’AG.  Le personnel de gestion engage sut test tous les membres du personnel du projet et il peut  révoquer en cas de mauvaise gestion.

  1. Le conseil de coordination

Il s’occupe de la gestion quotidienne du projet, il est constitué des représentants  de tous les services du projet notamment le secréterait administratif, le service vétérinaire, la comptabilité, la caisse, la logistique et les approvisionnements. Il fait rapport au conseil de gestion.

  1. Service administratif

Il s’occupe des affaires qui semblent être administratives du projet, il travaille sous la gestion directe de la coordination, il supervise également le ouvriers.

  1. Service vétérinaire

Il est considéré comme le service technique du projet. Il s’occupe du contrôle de l’état de santé des animaux achetés et des animaux à distribuer, il conçoit et contrôle les programmes de production et de distribution, il contrôle les différentes pathologies et élabore le programme de prophylaxie, il fait également les commandes de différents intrants agrovétérinaires.

  1. Secrétaire comptable

Il garder, cassera les documents administratifs et financiers du projet, il rédigera et saisira les rapports, fera les comptes rendus des réunions et exécutera enfin les différentes opérations comptables.

  1. Service logistique et approvisionnements

Il assure les différents approvisionnements et tient toute la logistique, il assure la distribution  des intrants et en fait le suivi.

  1. Service des villageois formateurs

S’occupera de la formation des éleveurs et de la vulgarisation des techniques modernes d’élevage.

  1. Service vétérinaire

Il achète et vend les médicaments.

  1. Les villageois éleveurs

Ce sont les différents bénéficiaires qui auront été formés et mettront en pratique les différentes notions apprises dans leurs fermes respectives.

  1. La ferme

C’est le cantre d’élevage en stabulation des différents animaux achetés, le centre  de vulgarisation et de démonstration des techniques d’élevage.

La ferme commencera avec un effectif de 10 taureaux  (Brunes suisses) et 2 génisses de la même race ; ces taureaux permettront d’introduire la race améliorée chez les tous les éleveurs du fait que les éleveurs seront en train de venir croiser leurs vaches avec cette race.

En somme il est considéré que les taureaux seront les premières vaches à amener car ils constituent le moyen rapide d’introduction de la race.

Les estimations font  état de : 10 taureaux pouvant monter 120 vaches multiplier par 10 qui fait au total 1200 vaches par an.

Partager ce travail sur :