Arrow Table de matières
4118885

CHAPITRE III EVALUATION DES BESOINS EN EAU POTABLE

Introduction

           Le calcul des besoins en eau potable porte sur l’estimation des effectifs à desservir c’est-à-dire la population concernée par le réseau et par conséquent la détermination des besoins en eau éventuels. Il faut avoir des données suffisantes en rapport avec les différents établissements qui utilisent l’eau (écoles, hôpitaux, marchés, églises, …). Pour cela, une bonne évaluation des besoins en eau permet de procurer juste la quantité demandée. Enfin, notre projet s’étendra sur une période de 20 ans, ce qui nous conduira à tenir compte de l’accroissement de la population.

Population à desservir

Evaluation de la population actuelle

          L’évaluation de la population se fait sur base des données recensement ou d’une enquête menée auprès de l’administration. Aussi, on peut avoir d’autres services comme l’ISTEEBU qui peuvent nous fournir des données d’études statistiques fiables. La population actuelle est estimée sur base du nombre de ménages et que notre site compte 266 ménages. D’après ISTEEBU, la taille moyenne des ménages de la commune Mabanda est de 6 personnes par ménage ; d’où nous aurons :

Tableau 4 : Evaluation de la population actuelle

Collines/Sous-Collines

Ménages

Habitats

KIGABWE

120

720

MUTWAZI

46

276

NYAMUGARI

31

186

MPAKANIRA

69

414

Total

266

1596

Evaluation des collectifs

             On entend par besoins collectifs, ceux en rapport avec des établissements publics ou privés. Il peut s’agir : d’écoles, de centres de santé, d’hôpitaux, de camps militaires, d’Eglises…

Pour notre projet, les besoins collectifs sont les suivants :

                           -trois écoles primaires (E.P. Mutwazi, E.P. Nyamugari et E.P. Mpakanira) ;

                           -deux églises (Eglise Pentecôte, Eglise Catholique) ;

                           -un centre de négoce.

Le tableau ci-dessous nous a donné la répartition des effectifs pour les établissements publics que nous avons reçus lors de la visite effectuée dans la zone du projet.

Tableau 5 : Equipements publics

Etablissements publics

Effectif en 2013

E.P. Mutwazi

360 élèves

E.P. Nyamugari

400 élèves

E.P. Mpakanira

420 élèves

Eglise Catholique

300 fidèles

Eglise Pentecôte

50 fidèles

Centre de négoce

250 personnes

Evaluation de la population projetée

            La durée de vie pour un réseau d’alimentation reste le facteur très essentiel qui nous permet d’estimer la population future qui sera desservie par le réseau. Pour notre projet, nous considérons une période de 2013-2033 qui compte 20 ans de fonctionnement, nous avons également considéré à part que la population peut augmenter, la durée  de vie du réseau pourrait de même changer.

D’une manière générale, cette population est calculée à partir de la formule suivante :

              Avec : = population projetée 

                          = population actuelle

                          = taux de croissance de la population

                          = durée de vie du réseau

D’après ISTEEBU, le taux de croissance de la population de la commune Mabanda est de. La population dans 20 ans sera de :

                                    

Tableau 6 : Bénéficiaires à desservir de 2013 à 2033

Nature

Localisation

Population actuelle 2013

Population projetée 2033

Population desservie

KIGABWE

720

1325

MUTWAZI

276

509

NYAMUGARI

186

343

MPAKANIRA

414

762

Total

1596

2939

Infrastructures

E.P. Mutwazi

360

663

E.P. Nyamugari

400

737

E.P. Mpakanira

420

774

Eglise Catholique

300

553

Eglise Pentecôte

50

92

Centre de négoce

250

461

Total

1780

3280

Evaluation des besoins en eau

          L’intérêt général de procéder à l’évaluation des besoins en eau potable pour les bénéficiaires du réseau faisant l’objet de notre projet, est surtout de déterminer la quantité d’eau pour parvenir à une satisfaction totale et complète des besoins de la population bénéficiaire. Pour bien évaluer les besoins en eau potable, il est recommandé de se référer aux normes donnant les dotations journalières sur chaque type de consommateur comme le montre le tableau suivant :

 

Tableau 7 : Normes de calcul des besoins en eau potable

Catégories

Détail

Normes

Observations

Population

Borne fontaine publique

20l/j/pers

-

Branchement privé

100l/j/pers

-

Collectivités

Ecole primaire

5l/j/élève

Réservoir de 3m3 pour 600 élèves

Ecole secondaire à internat

50l/j/élève

-

Hôpital ou centre de santé

150l/j/lit

-

Bureau

10l/j/pers

-

Coopérative

5l/j/pers

-

Centre de négoce

3l/j/visiteur

Le jour du marché

Lieux publics

Caniveaux

25l/j/m

Pour le nettoyage

Urinoirs

20l/h/place

"

Lavoirs

50l/h/place

"

Bains-douche

100l/j/poste

"

Marché moderne aménagé

5l/j/m2

"

Jardin public

6l/j/m2

Pour l’irrigation

Usines et centres d’exploitation

Abattoir

200l/tête

-

Fromagerie

5l/litre

Par litre de lait

Cidrerie

4l/litre

Par litre de produit obtenu

Vinification

2l/litre

Par litre de produit obtenu

Brasserie

500l/100l

Par 100l de bière fabriquée

Sucrerie

100l/kg

Par kg de sucre fabriqué

Bétail

Bovins

50l/j/tête

-

Cheval

50l/j/tête

-

Porc

20l/j/tête

-

Mouton-chèvre

5l/j/tête

-

Source : Cours d’AEP

Evaluation en eau potable proprement dit

Bilan sur les pertes d’eau

              Par pertes d’eau, il faut entendre la différence entre la quantité d’eau produite et la quantité d’eau consommée. Ces pertes proviennent des fuites observées au niveau des ouvrages de distribution comme les robinets ou sur des compteurs cassés. Cependant, une bonne conception d’alimentation en eau potable exige que les ouvrages de conduites soient de bonne qualité afin d’éviter les pannes qui s’observent constamment et d’assurer le bon fonctionnement du réseau. Pour notre projet, les pertes d’eau seront évaluées à 10%.

               Selon GKW Ingénieur conseil, dans son étude sur l’AEP de Bujumbura, les pertes d’eau sont calculées à partir la formule suivante :

                           

Avec : = Besoins journaliers moyens ;

             Pourcentage des pertes d’eau pris égal à 10%.

Le tableau suivant illustre les besoins journaliers en eau de tous les bénéficiaires de notre projet et aussi à l’horizon.

Tableau 8 : Récapitulation des besoins en eau potable de la population de 2013 et celle de 2033

Désignation

                            Estimation  en      2013

                                              Estimation     en     2033

Nombre des Bénéficiaires

Normes

(l/j/pers)

Besoins

(/j)

Po

Coeff

Pn

Besoins

(/j)

Population

Kigabwe

720

20

14,4

720

3,1

1325,884831

26,51769662

Mutwazi

276

20

5,52

276

3,1

508,255852

10,16511704

Nyamugari

186

20

3,72

186

3,1

342,5202481

6,850404961

Mpakanira

414

20

8,28

414

3,1

762,383778

15,24767556

Infrastructures

E.P. Mutwazi

360

5

1,8

360

3,1

662,9424156

3,314712078

E.P. Nyamugari

400

5

2

400

3,1

736,602684

3,68301342

E.P. Mpakanira

420

5

2,1

420

3,1

773,4328182

3,867164091

Eglise Catholique

300

5

1,5

300

3,1

552,452013

2,762260065

Eglise Pentecote

50

5

0,25

50

3,1

92,0753355

0,460376678

Centre de négoce

250

3

0,75

250

3,1

460,3766775

1,381130033

Total

40,32

74,24955055

10% de pertes

4,48

8,249950061

Total General

44,8

82,49950061

Besoins en l/s

0,518518519

0,954855331

Partager ce travail sur :