Arrow Table de matières
6605359

INTRODUCTION

O.1 PROBLEMATIQUE

                        Le continent africain est ravagé par une multitude des conflits de toute sorte, d’une manière particulière, l’Afrique Centrale est plongée dans un conflit régional. Le tissus social est complètement désagrégé, nous sommes en face d’une société traumatisée, divisée par la haine suite au génocide et aux guerres prolongées.[1] La première cause de ce conflit est donc la pauvreté même si le développement n’est pas seulement menacé par les guerres, le SIDA et la mondialisation de l’économie sont autant de phénomènes qui naquirent étant les africains et face à cette situation les femmes sont plus particulièrement menacées.[2]

                        Depuis ces dernières années, la République Démocratique du Congo a connue des guerres qui ont abrité le plus grand nombre des groupes armes et milices nationales et étrangères, non contrôlés par l’Etat, et qui ont causé des conséquences néfastes dans tous les domaines et semant la terreur et la désolation au sein de la population.

                        A l’Est de la RD Congo en province du Sud-Kivu et particulièrement dans le territoire de Fizi, des problèmes nouveaux ont été identifiés à savoir, les violences sexuelles faites aux femmes et aux jeunes filles, les pillages systématiques des biens, la discrimination, les tueries.

                        Les communautés de cette contrée manquent de représentativité de la femme dans le processus de prise de décision, les femmes sont moins représentées à tous les niveaux de l’administration et des institutions publiques, et comme conséquence,  leurs intérêts ne sont pas adéquatement priorisés dans les instances des prises des décisions.[3]

                        Les femmes en position de responsabilité sont souvent méprisées par les hommes et même d’autres femmes. Des prestations sexuelles sont souvent demandées aux femmes pour accéder à l’emploi. Les chômages massifs rendent particulièrement difficile pour les femmes de refuser ce type de sollicitation ou pression.[4]

La paix et le développement étant étroitement liés, il n’y a pas de développement sans paix et aucune paix ne peut être durable si elle ne peut pas être soutenue par le concours des femmes,[5] c’est le cas des ONG locale SOFIBEF de Fizi et RIO de Bukavu qui œuvrent à l’élaboration de méthodes et d’outils pédagogiques d’éducation des femmes à la paix : la culture de la paix, la cohabitation pacifique entre communautés et groupes ethniques.

Ainsi, pour effectuer notre recherche nous sommes partir d’un triple questionnement dont le principal est :

  • Quel est le rôle des ONGs locales dans la consolidation de la paix en territoire de Fizi « cas de l’ONGs SOFIBEF »
  • Quels sont les acteurs impliqués dans les conflits dans le territoire de Fizi ?
  • Quelles sont les causes et les conséquences de ces conflits sur la vie de la population locale ?
  • Pourquoi faut-il impliquer les femmes dans les processus de consolidation de la paix et dans les instances de prise de décision ?

0.2. HYPOTHESES

                        Pour RONGER, une hypothèse est une proposition de réponse aux problèmes que l’on se pose à propos de l’objet de la recherche formulé en terme personnel que l’observation, la curiosité et l’analyse qui peuvent fournir une réponse.[6]

                        Cette définition ne s’éloigne pas de celle du petit Larousse Illustré, qui considère l’hypothèse comme une proposition à partir de laquelle on raisonne pour résoudre un problème, pour démontrer une théorie.[7]

                        Les groupes armés et les communautés bembé et banyamulenge seraient les acteurs impliqués dans les conflits dans le territoire.

                        La présence des groupes armés étrangers et locales (MAI-MAI, FDLR)non contrôlé par l’Etat, la guerre, la haine, la manipulation de la population par les politiciens de mauvaise foi, constitueraient les causes des conflits sur la vie de la population locale, les déplacements massifs de la population locales, mort d’hommes, la pauvreté, les pillages systématiques, manque de développement, l’insécurité, les maladies et la malnutrition seraient les conséquences des conflits de la population locale.

                        On ne peut pas construire une paix durable en oubliant une grande partie de la population dans la société traditionnelle, la femme africaine ne participait pas dans les conflits armés. Cependant elle jouait un rôle très important entant que reine mère, épouse ou sœur des dirigeants, elle intervenait indirectement dans les prises de décisions et partant la déclaration ou le règlement des conflits armés.[8]

Les femmes sont souvent exclues des entretiens officiels étant qu’elles n’ont pas accès et qu’elles ne participent au processus décisionnel au sein des institutions et organisation avant que le conflit n’éclate.

Les périodes postes conflits pouvaient être des occasions pour revoir certaines législations défavorables aux femmes. Par exemple après le génocide le Rwanda a été obligé de voter une loi qui reconnait l’héritage aux filles, mais il a fallu que les femmes se battent pour cela.[9]

Les femmes peuvent participer à la prise de décision dans tous les domaines, notamment dans de domaines civil, politique, économique, social et culturel, [10]toutes les mesures appropriées pour assurer le total épanouissement et la pleine participation de la femme dans la consolidation de la paix et le développement de territoire de Fizi.

La femme a droit à une représentation équitable au sein des institutions nationales, provinciales et locales,[11] les stratégies proposées par les représentants des ONG à l’ONU que les femmes et les filles soient mieux protégées en temps de guerre, que les actes de violence commis contre les femmes fassent l’objet de pour suites judiciaires, que davantage de femmes soient affectées aux opération de maintien de la paix et au mission organisées par l’ONU et que le gouvernement et tous les organismes des Nations Unies veillent à ce que davantage de femmes participent à la prise de décision visant à mettre fin aux conflits et à consolider la paix aux niveaux territoriale, provinciale, nationale même internationale.[12] Le rôle important que les femmes jouent dans la consolidation de la paix, le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies a adopté la résolution 1325 le 31 octobre 2000. Cette résolution préconise qu'il soit mis fin à l'inégalité séculaire qui existe entre les hommes et les femmes s'agissant de leur participation au règlement des conflits  pour protéger les femmes et les enfants dans ses zones d'opérations et pour renforcer la participation des femmes à tous les niveaux afin que des conflits puissent être évités à l'avenir.

En effet, la femme créée à l’image et à la ressemblance de Dieu est capable d’apporter sa pierre dans la consolidation de la paix.[13]

0.3. OBJECTIF DU TRAVAIL

Tout travail scientifique doit avoir un objectif sur lequel il porte, explique le mobile qui conduit à son élaboration, dégager les objectifs qu’il s’assigne et présenter l’intérêt pour lequel il est entrepris. L’objectif du présent travail est ;

  • Identifier les acteurs impliqués dans les conflits en territoire de Fizi ;
  • Ressortir les causes et les conséquences de ces conflits sur la vie de la population locale ;
  • Encourager les femmes dans les processus de consolidation de la paix et dans les instances de prise décision.

0.4. CHOIX ET INTERET DU SUJET

Ayant choisi le domaine de gestion, résolution et transformation des conflits que nous étudions, et vivant nous-mêmes dans une zone des conflits de l’Est de la RD Congo, nous avons été frappé par la manière dont les femmes étaient traitées dans le territoire de Fizi, pendant les conflits armés. C’est pourquoi, nous avons jugé bon de l’étudier.

Ce travail, nous l’espérons bien, sera un guide utile à ceux qui sont déjà familiers du sujet. Il sera particulièrement utile aux étudiants de la faculté des sciences de l’éducation à la paix de reconnaître les éléments fondamentaux de la négociation, médiation et respecter les principes de la réconciliation.

0.4.1. Intérêt académique

Comme nous sommes cadre universitaire, pour répondre aux exigences Académiques, notre devoir et de fournir des efforts pour mener des recherches scientifiques qui enrichissent et complètent les notions apprises aux cours, et mettre à la disposition du monde scientifique un document en gestion, résolution et transformation des conflits.

0.4.2. Intérêt personnel

Nous avons jugé bon de traiter le présent sujet intitulé « Rôle des ONGs locales des femmes dans la consolidation de la paix en territoire de Fizi : cas de l’ONG SOFIBEF » car il cadre avec notre formation universitaire orientée vers le domaine de sciences de l’éducation à la paix (paxologie) et surtout pour approfondir nos connaissances.

 

0.5. LA DELIMITATION DU SUJET

Sur le plan institutionnel, cette étude porte sur le rôle des ONGs locale des femmes dans la consolidation de la paix.

0.5.1 Délimitation spatiale

Ce travail va couvrir le territoire de Fizi, mais les enquêtes seront particulièrement menées dans la cite de Baraka pour des raisons suivantes :

  • Baraka constitue le siège et/ou la base d’au moins 80% des ONGs locales des femmes Œuvrant dans le territoire de Fizi,
  • Baraka regorge la forte agglomération du territoire de Fizi,
  • Et il est le milieu dans lequel sont menées plusieurs activités de la consolidation de la paix et Développement par les ONG

0.5.2 Délimitation temporelle

Nous  limitons notre étude dans la dernière de 2010 à 2015.

0.6. METHODOLOGIE DU TRAVAIL

0.6.1. Méthodes

Pour M. GRAWITZ et R. PINTO la méthode est l’ensemble des opérations intellectuelles pour lesquelles une discipline cherche à atteindre la vérité quelle poursuit, la démontre et la vérifie[14].

Dans la rédaction scientifique, la question de méthode apparait comme une question d’organisation, des stratégies appropriées à l’objet que l’on veut maitriser.

Pour ce faire, la méthode systémique convient mieux à notre travail.

  • Méthode systémique

                        Cette méthode nous a permis de bien appréhender la question de notre étude, elle nous a aidés à chercher et analyser les différents éléments dans le milieu qui jouent positivement ou négativement le rôle des ONGs locale des femmes dans la consolidation de la paix.

Plusieurs méthodes et techniques constituent ce qu’on appelle outil de collecte des données. Partant de certaines méthodes nous avons pu collecter, comparer, comprendre, analyser, interpréter certaines données et les faits vécus par la population du territoire de Fizi.

0.6.2. Techniques

La technique est tout moyen permettant au chercheur d’acquérir et de traiter les données dont il a besoin pour comprendre ou expliquer un phénomène d’étude.[15]

La technique est un moyen, un instrument pour atteindre un objectif.

C’est ainsi que  les techniques utilisées nous ont aidé à pouvoir s’informer et se former, de s’intégrer dans la communauté et vivre les actions, s’acquérir des réalités du milieu et observer les conditions de vie de la population, nous ont facilité à parcourir différents ouvrages, rapport , des travaux de fin de cycle ainsi que des mémoires, nous ont simplifie à préciser certains renseignements recueillis au sujet de la femme dans la consolidation de la paix au sein des différentes communautés vivant dans le territoire de Fizi.

  1. La documentation

Ce sont toutes les sources écrites qu’on ne peut trouver dans ou en dehors des bibliothèques (TFC, mémoires, livres, revues….)

Elle nous sera d’une grande utilité pour connaitre ce qui a été écrit par différents auteurs sur la paix, la consolidation, les femmes en RD. Congo et particulièrement dans le territoire de Fizi, elle nous sera aussi utile des lieux les chiffres, des statistiques, de l’information « officielle ».

  1. Interview libre et directe

L’interview libre suppose un échange verbal entre deux individus. Cette technique a été quotidiennement utilisée avec la population riveraine, les étudiants en stage et en sortie professionnelle en milieux urbain et rural, avec les encadreurs des étudiants. Grâce à cette technique 92 personnes ont été interviewées et celle-ci se faisait individuellement.

  1. Enquête par questionnaire

Une recherche méthodologique reposant sur des questions et des témoignages de leaders du milieu a été menée. Nous avons détecté les ONGs féminine, les leaders locaux, les femmes intellectuelles, la population entière grâce aux questions posées pendant l’enquête, notre questionnaire a été soumis à 92 personnes.

07. ETAT DE LA QUESTION

Pour connaitre l’originalité du sujet, le monde scientifique exige l’Etablissement de l’Etat de la question.

Pour notre travail, nous ne pouvons pas nous venter que nous sommes le tout première à traiter un sujet pareil, mais venons juste compléter ce que nos aïeux scientifiques avaient déjà fait. Certains travaux nous ont intéressés particulièrement, il s’agit des travaux scientifiques ci-après :

  • Analyse critique des mécanismes de gestion et résolution des conflits intercommunautaires dans la plaine de la Ruzizi.[16]

L’intérêt de ce travail tient d’abord les différentes causes et  conséquences de conflit dans la plaine de la Ruzizi, en suite pour qu’il ait la paix dans la plaine de la Ruzizi, il faut qu’il ait des stratégies à employer pour une meilleure gestion et résolution des conflits intercommunautaires,  cette étude a prouvé réellement que la création des Baraza intercommunautaires comme cadre de concertation ou les communautés pourront se parler elle-même, les mariages intercommunautaires, l’éducation de la paix dès les bas âges et l’échange intercommunautaires.

  • Rôle de la femme Rwandaise dans le processus de sécurité, paix et Développement.[17]

Dans ce travail il démontre les stratégies à prendre pour intégrer les femmes sont mise au clair à savoir l’éducation de la population sur la nécessité de la participation des femmes dans le processus de sécurité, paix et Développement, la création des ONGs des femmes pour les tirer de la pauvreté.

  • Les modes traditionnels de résolution des conflits chez les Babembe [18]

                        Dans son travail il a défini le conflit et montré le niveau, la typologie et l’influence du conflit, aussi il a présenté la nécessité et les attitudes face aux conflits. Dans son travail il affirmer que : il est nécessaire et urgent que les modes traditionnels non-violents de résolution des conflits et conciliable avec la morale des églises et prescrit du droit soit promus car ils sont des outils utiles à la recherche et au maintien de la paix.

            Quant à nous, notre travail a montré que la paix et le Développement étant étroitement liés, il n’y a pas de développement sans paix, et aucune paix ne peut être durable si elle ne pas soutenue par le concours des femmes, on ne peut pas construire une paix durable en oubliant une grande partie de la population dans la société traditionnelle, le présent travail fourni aux femmes de la province du sud Kivu, en particulier territoire de Fizi de développer leur propre agenda pour la résolution pacifique des conflits, la construction de la paix et réconciliation, aussi nous avons démontré comment La résolution1325(2000) du Conseil de sécurité souligne l’importance d’une pleine participation active des femmes, dans des conditions d’égalité, à la prévention et au règlement des conflits ainsi qu’à l’édification et au maintien de la paix, Elle appelle les États Membres à faire en sorte que les femmes participent pleinement, sur un pied d’égalité avec les hommes, à tous les efforts visant à maintenir la paix et à favoriser la paix et la sécurité et invite instamment tous les acteurs à accroître la participation des femmes et à prendre en compte la parité des sexes dans tous les domaines de la consolidation de la paix.

08. DIFICULTES RENCONTREES

                             La réalisation de ce travail n’a pas été chose facile dans le sens que la constitution documentaire, la collecte des données sur terrain et leur interprétation , l’insuffisance des documents qui aborde sur le rôle des ONGs locales dans la consolidation de la paix, beaucoup des rendez-vous manque avec le coordinatrice de l’ONG, ainsi que la mise sur pied des recommandations et stratégies, nous ont couté pas mal de temps et des moyens financiers.

09. SUBDIVISION DU TRAIL

A part l’introduction et la conclusion générale, notre travail va contenir quatre chapitres qui sont :

Chapitre I : La monographie du territoire de Fizi et généralité sur les conflits

Chapitre II : Des Acteurs, des causes et conséquences des conflits dans le territoire de Fizi,

Chapitre III : Le rôle des ONGs locales des femmes dans la consolidation de la paix.

Chapitre IV : Présentation, analyse et interprétation des résultats de recherche.

[1] M. Gorette, Le rôle de la femme africaine dans la consolidation de la paix, éd 2000, Bamako, pp 1-2

[2] Htt://www.unesco.org/general/fre/about

[3] Genre, paix et sécurité : Le rôle de la femme dans la prévention des conflits, 13e édition Forum de Bamako

[4] YOLANDE,Cours Genre et conflits armés, la violation à l’égard des femmes, G3 UPP/Uvira/Paix et réconciliation 2014.

[5] SOFIBEF/Solidarité des femmes de Fizi pour le bien-être familial, rapport annuelle2015, inédit, p9

[6] RONGER, Sociologie politique, 8e éd. Paris, LGDJ, 2006

[7] Petit Larousse illustré, 100e éd., Paris, 2005, p.559

[8] Résolution 1325 du Conseil de Sécurité, sur les femmes, la paix et la sécurité, 13 octobre 2000 Rapport Human Rights Watch, 2000

[9] Rapport Human Rights Watch, 2000

[10] N. KILONGO FATUMA, femme et paix dans la ville de Bukavu, EDUPC, p 2

[11] www.un.org/.../femmes.htm

[12] Résolution 1325 du conseil de sécurité des nations unies, 2000

[13] N. KILONGO FATUMA, femme et paix dans la ville de Bukavu, EDUPC, Kinshasa 2009, p2

[14] M. GRAWITZ et R. PINTO cité par BAKENGA, Méthode de la recherche en sciences sociales, Cours inédit, G2 Communication sociale, CUP/Bukavu, 2007

[15] www.memoireonline.come/les-asbl et-la-problématique-de développement.

[16] GULIMWENTUGA BISIMWA Joël, Analyse critique des mécanismes de gestion et résolution des conflits intercommunautaires dans la plaine de Ruzizi, mémoire, inédit, 2014-2015, pp 47,48 et 51

[17] NGENDAHIMANA LEOPOLD, Rôle de la femme Rwandaise dans le processus de Sécurité, paix et Développement, TFC, inédit, pp 62,63

[18] SAIDI ALO-I-BYA SANGO, modes traditionnels de résolution des conflits chez les Babembe, TFC, inédit, pp 115, 130

Partager ce travail sur :