Arrow Table de matières
3917873

INTRODUCTION

  • PROBLEMATIQUE

Depuis des années, l’informatique s’est introduite dans presque tous les domaines de la science offrant à ces derniers des solutions parfaitement satisfaisantes. Le 21e siècle a été marqué par l’essor  phénoménal de ce qu’on appelle internet. Il est indéniable de constater  que ce nouvel outil est déjà profondément modifié par rapport à sa manière dont les gens communiquent entre eux.

Et le transport aérien joue un rôle majeur dans le développement économique globalisé due connaît le mode actuellement. Les compagnies aériennes, de plus en plus soucieuses de leur rentabilité économiques, développent le système de hubs. Cette croissance du trafic conjuguée avec la mise en œuvre des hubs engendre un grand flux de trafic au sol pendant  les périodes de pointe. Il en résulte, pour les aéroports, des contraintes en termes de capacité engendrant de nouveaux retards pénalisant les exploitants et compromettant même quelquefois la sécurité. Ce phénomène peut être observé  même sur des aéroports à faible densité de trafic habituel pour des sollicitations lors des événements occasionnels qui drainent un flux de trafic important sur ces aéroports.

            A titre d’exemple, quelques situations ci-dessous peuvent illustrer cela ; il s’agit du cas de l’aéroport de Niamey au Niger qui avait été fermé pour saturation lors de l’organisation do Sommet de la CEM-SAD en Mars 2003. Il y a aussi le cas de l’aéroport de Dakar au Sénégal où souvent aux heures de pointe les avions sont obligés d’atteindre sur l’une des bretelles pendant plus d’une demi-heures avant qu’un poste de stationnement leur soit attribué. Aussi, des études sur l’évaluation de la capacité et sur la rationalisation de la gestion du trafic au sol s’avèrent-elles nécessaires.

Il est à noter que les limites de capacités, aussi bien par le flux du trafic aérien que pour les activités aéroportuaires, sont déjà presque atteintes en Europe, aux Etat Unis d’Amérique, au Japon, l’Afrique, et plus particulièrement les Etats membres de l’ASECNA, semble évoluer vers cette situation. Ceci aura d’importants impacts sur la sécurité, l’efficacité, la fluidité et surtout la ponctualité des opérations de transport aérien pouvant entrainer des conséquences économiques graves.

            Les situations pareilles affectent aussi l’aéroport de KAVUMU où, depuis sa création, les horaires de vols s’établissent manuellement. Avec la croissance de son clientèle, il lui aurait fallu instaurer un système automatique de dresser les horaires des avions qui y trafiquent serait ainsi un moyen rapide de répondre aux besoins de différentes compagnies qui l’exploitent et répondre aux exigences économiques, se tailler une renommée nationale, régionale, et même internationale par sa façon de faire les choses aux temps requis. Cependant, c’est amer de constater que dans cet aéroport, pendant qu’il y a un flux des appareils des compagnies et de passagers toutes les saisons, le traitement de leurs horaires cause encore problème par sa lenteur.Ceci est due à l’opération manuelle qui, à ce siècle et suivant les attentes de son clientèle, serait déjà rendue automatique avec l’outil informatique.

Certainement cette lenteur ne passe pas sans conséquences néfastes :

  • Les appareils restent collés au sol de l’aéroport au-delàdes heures et ou jours prévus, ce qui implique de retards de décollage d’une part, et d’atterrissage d’autre part, sans oublier les pénalités que la régie des voies aériennes impose dans pareils cas ;
  • Les clients qui vont aux affaires et même ceux qui ont des destinations hors du commun sont souvent inopinément leur mission à cause des retards et des annulations de vols ;
  • Certains clients et certaines compagnies averties préfèrent voyager par des aéroports étrangers, ce qui affecte négativement l’économie du pays ;

Eu égard aux problèmes précités, aéroport de KAVUMU est en devoir de concevoir un logiciel capable d’automatisation du traitement des horaires sous peine de perdre la confiance de ses exploitants. Et au-delà de ce service, faire en sorte d’autres services exécutent leurs taches respectives automatiquement pour éviter d’éventuels blocages au service charger des horaires de vols.

Tout au long de cette étude, les détails chercheront à répondre à la question de recherche suivante : L’informatisation du système de gestion de l’horaire de vols d’avions à l’aéroport de Kavumu peut-elle améliorer la qualité de ses services ?

  • HYPOTHESE

Hypothèse est une réponse provisoire à une question posée pouvant être soit affirmée ou infirmée au bout d’une étude, d’un travail de recherche, etc. A la question de recherche de notre étude nous proposons en termes de réponse que l’informatisation de la façon dont les horaires de vols et atterrissages d’avions se dressent à l’aéroport de Kavumu serait un moyen efficace d’améliorer la gestion de ce service afin de relever les défis auxquels fait face cet aéroport dans la préparation des départs et arrivées d’avions, tout en allégeant la tâche des agents commis à ce faire.

  • CHOIX ET INTERET DU SUJET

Choisir de mener cette étude sur l’automatisation du service de préparation des horaires d’avions à l’aéroport de Kavumu a été motivé par des renseignements fournis par l’analyse et observations de ce portant sur les activités d’exploitation de cet aéroport. En effet, les compagnies de navigation aérienne ainsi que les consommateurs de leurs services se lamentent souvent des retards et ou annulations de  vols suite à une opération lente dans l’élaboration des horaires au quotidien. Ainsi il intéresserait de rendre automatique cette opération pour le rendre plus efficace qu’avant.

  • OBJECTIF DE L’ETUDE

Ce travail de recherche vise :

  • A aider le gestionnaire de cet espace aéroportuaire de Kavumu à honorer l’exigence de ponctualité imposée par les consommateurs de ses services ;
  • Lui proposer un outil d’aide dans l’allocation des horaires et la coordination horaire par le filtrage permettant de prendre en compte les contraintes des capacités aéro portuaires ;
  • Contribuer à la régulation des flux de trafic pour éviter les surcharges sur l’espace aérien au voisinage immédiat de l’aéroport et au sol ;
  • Optimiser l’occupation des postes de stationnement.
  • METHODES ET TECHNIQUES
  1. Méthodes

La méthode est un chemin qu’emprunte l’esprit pour atteindre la connaissance ou pour démontrer une vérité, pour la recherche des solutions aux questions posées. Nous utiliserons ainsi :

  • La Méthode Historique pour interroger le passé de l’aéroport de Kavumu depuis son début jusqu’à ce jour ;
  • La Méthode MERISE appropriée pour la conception des réalisations des projets informatiques, en symbiose avec la méthode Analytique qui nous aidera à analyser les données récoltées à l’aéroport de Kavumu afin de concevoir un site Web dynamique grâce au langage de programmation PHP-MySQL.
  1. Techniques

Pour accéder aux données nous allons employer les techniques suivantes :

  • La Technique documentaire qui nous suggère de nous inspirer de certains documents, ouvrages, mémoires et rapports dans le but d’en tirer des informations utiles pour la rédaction et l’accomplissement de notre travail ;
  • La Technique de recherche à l’Internet pour interroger la masse d’informations logées dans des sites qui livrent beaucoup de renseignements à jour et utiles sur le système de gestion des aéroports ;
  • La Technique d’interview pour soutirer des renseignements aux membres du personnel de l’aéroport de Kavumu sur leur organisation interne.
  • ETAT DE LA QUESTION

Loin de nous toute intention de dire que nous sommes la première personne à effectuer une étude consacrée à un sujet portant sur la conception d’un site Web de gestion des horaires d’avions dans un aéroport. Cependant, nous inspirant de ce qui se lit dans les travaux de nos ainés, il se remarque qu’aucun de ceux-ci ne porte pas sur l’aéroport de Kavumu. C’est ce qui nous pousse à cadrer notre recherche de la manière décrite dans les lignes qui précèdent.

Les travaux suivants nous ont inspiré tels que répertoriés à la bibliothèque du département d’Informatique à l’ISP Bukavu :

  • Conception d’un site Web E-Commerce, cas de Congo Motors Company/Bukavu ;
  • Site Web de voyage des bateaux Bukavu-Goma Goma-Bukavu : mémoire présenté et défendu par MARHEGEKO MUZANA, ISP/BUKAVU 2003-2004 inédit. Ce site montre comment doivent s’afficher les horaires des bateaux par établissement avec possibilité de faire une réservation de places aux bateaux ;
  • Conception d’une application de réservation des chambres dans un hôtel en ligne, Cas de l’hôtel La Roche : mémoire de MONGANE MUSOLE Jean TIGANA, ISP/Bukavu 2011-2012 inédit.
  • Conception d’un système informatique de la gestion de facturation au sein d’une Pharmacie Commerciale, cas de Grands Lacs Pharmacie, TFC IG 2003-2004 qui, lui aussi, montre que l’accroissement du nombre de clients dans cette maison commerciale et l’évaluation permettront d’y voir les situations journalières et mensuelles de vente ? Comment assurer une bonne conservation des données relatives à la facturation ? Il est arrivé à montrer que ce modèle de gestion automatisée permettra au service de la facturation de la pharmacie Grands Lacs Pharmacie une exploitation facile des éléments de la facture.
  • DELIMITATION DU SUJET
  1. Délimitation temporelle

Les données de notre champ de recherche couvrent la période allant de 2012 à 2014.

  1. Délimitation Spatiale

Notre champ d’étude est limité à l’aéroport de Kavumu situé à 35km de la ville de Bukavu en territoire de Kabare au Sud Kivu.

  • PRESENTATION SOMMAIRE DU TRAVAIL

Hormis l’introduction générale et la conclusion, le présent travail comptera trois chapitres : le premier chapitre évoque les généralités sur l’aéroport de Kavumu et présente la structure de fonctionnement de cet aéroport. Le deuxième chapitre aborde l’analyse conceptuelle des données. Le troisième et dernier chapitre explique les éléments de développement et d’implantation du Site Web qui concourent à la conception proprement dite du site pour les horaires d’avions.

  • DIFFICULTES RENCONTREES

La réalisation de ce travail à l’instar de toute œuvre humaine n’échappera pas à d’éventuelles difficultés liées au nombre de cours inscrits au programme de la deuxième année de licence en informatique de gestion, les deux stages à effectuer pour la professionnalisation ainsi que le nombre suffisant de travaux pratiques à réaliser simultanément en dehors de cours et de la rédaction de ce travail.Tout ceci nous aura pris beaucoup de temps en défaveur de la rédaction de notre mémoire.

Partager ce travail sur :