Arrow Table de matières
2330823
ISTM/ BUKAVU
Présenté par MUHIRWA NGULIRE Germain
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en techniques médicales

PREVALENCE DE LA TOXOPLASMOSE CHEZ LES FEMMES ENCEINTES AU TROISIEME TRIMESTRE Cas spécifique de l’Aire de Santé 8ème CEPAC BUHOLO II

Publication : 10 Octobre 2017
Introduction : La toxoplasmose est une maladie cosmopolite responsable de fausse couche chez les femmes enceintes. C’est une maladie prévalence dans les pays  à faible ressources mettant en jeu la sante de la mère et ou son enfant. En RDC  en général et au Sud Kivu en particulier l’épidémiologie de cette maladie n’est pas élicidé, moins encore au Centre de Santé 8e CEPAC de Buholo II dans la zone de santé de Kadutu. L’objectif de ce travail était d’évaluer la prévalence et les facteurs associes a cette pathologie dans ce centre de santé. Patient et Méthode : Nous avons mène une étude transversale descriptive. Notre population cible était les femmes enceintes du troisième trimestre  de la grossesse. Les femmes ont été sélectionnées  de manière exhaustive après  un consentement  libre  et éclaire. Pour diagnostiquer la maladie chez ces femmes, le test rapide de marque OnSite Toxo IgG/IgM Rapid Test cassette lot no Ro2336 était utilisé. Ces tests qualitatifs, montre la présence  ou non des IgG  et des IgM dirige  contre la Toxoplasma gondii parasite responsable de la maladie. Nous avons considèré qu’il ya maladie en cas d’un test positif aux IgG et aux IgM. Lorsque seuls les IgM sont positifs l’infection est récente, lorsque seuls les IgG sont positifs, il s’agit bien d’une immunisation. Résultats : Trente femmes ont été sélectionnées dans cette étude. L’analyse sérologique au laboratoire montre que 30% des femmes présentent  une immunisation contre la toxoplasmose. Aucun cas d’infection recente n’a été trouvé.  Les femmes  dont  l’âge  est compris entre 18 et 30 ans, d’un niveau d’étude  moyen, ayant déjà  eu d’avortement, des enfants  avec malformation et ayant  des animaux domestiques étaient  les plus touches. Conclusion : La toxoplasmose est une maladie prévalente dans la  Z.S de kadutu et particulièrement  au CS CS 8ème CEPAC BUHOLO II. La recherche du parasite devrait se faire systématiquement chez toute femme enceinte. La prise en charge  thérapeutique  devrait être instaurée chez celles-là présentant un test positif.

Année académique 2016

Partager ce travail sur :