Arrow Table de matières
5475885
ISTM/ BUKAVU
Présenté par BAHATI MUHINDO Bienvenu
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en techniques médicales

PARASITOSE INTESTINALE CHEZ LES FEMMES ENCEINTES FREQUENTANT LA CPN AU CS Mgr. Emmanuel KATALIKO

Publication : 11 Octobre 2017
Une étude descriptive transversale sur la prévalence des parasitoses digestives chez les gestantes en CPN au C.S Monseigneur Kataliko a été menée en 2015, dans la Zone de Santé Urbaine de Kadutu. Le but était  d’évaluer la prévalence des parasitoses intestinales chez les gestantes en CPN afin de promouvoir la santé fœtale maternelle. L’examen direct de selles, selles après coloration, les concentrations parasitaires selon Willis et MIF, nous ont permis d’évaluer ces parasitoses dans la population de ces femmes enceintes. Pour déterminer certains facteurs de risque de ces pathologies nous avons fait recours à l’enquête par questionnaire. Parmi 163 femmes examinées, 143 ont été trouvées porteuses d’un ou de plusieurs parasites, soit un taux d’infestation de 91%. Les parasites intestinaux rencontrés ont été par ordre de fréquence décroissante : Ascaris lumbricoide (36%), Ankylostome duodénal (19%), Trichuris trichiura (15% %), Entamoeba hystolitica (11 %), Trichomonas intestinalis (7%), Giardia intestinalis (5 %), Strongyloïde  stercoralis (4 %) et Enterobium vermicularis (3%). Le non respect de l’hygiène alimentaire, hydrique et des mains après selles en sont les principaux facteurs de risque de ces parasitoses intestinales chez les femmes enceintes en CPN au C.S Monseigneur Kataliko. Au vu de ces résultats, il apparaît nécessaire de promouvoir des mesures tendant à réduire le parasitisme par les protozoaires intestinaux et à prévenir l’extension des helminthiases.    

Année académique 2015

Partager ce travail sur :