Arrow Table de matières
8744731

INTRODUCTION

La géotechnique est l’étude des propriétés  mécaniques, physiques, hydrauliques des sols en vue de leurs applications à la construction.

         Au point de vu géotechnique, les matériaux constituant la croûte se divisent en deux grandes catégories : les roches et les sols.

Les roches (silice, calcaire, feldspath,…) sont les matériaux qui ne peuvent être fragmentés qu’aux prix de gros efforts mécaniques tandis que les sols sont des agrégats minéraux qui peuvent se désagréger en éléments de dimensions plus ou moins grandes sans nécessiter un effort considérable. Ils résultent de l’altération chimique (oxydation,..) ou mécanique (érosion, vagues,..) des roches.

L’homme a de tout temps utilisé le sol soit comme élément de support pour assoir un ouvrage soit comme un élément constitutif pour bâtir cet ouvrage. Dans d’autres circonstances, il est amené à concevoir des ouvrages pour retenir les sols (cas des excavations blindées de stabilité de pentes de rideaux de palplanches, etc.)

Sol comme assise de fondation des ouvrages : tout ouvrage doit être posé sur un sol qui constitue son support. Il importe à l’ingénieur de bien étudier ce support en faisant des investigations géotechniques in situ et en laboratoire.

La détermination de l’un ou l’autre type de fondation à utiliser pour un ouvrage quelconque dépend de la nature de sol qui portera l’ouvrage. C’est cette nature qui permet de faire un choix entre une fondation superficielle si le sol est bon et une fondation profonde si le sol n’est pas bon.

Cependant  l’ingénieur doit se préoccuper beaucoup de résoudre un problème capital qui est celui de tassement. Le tassement est l’enfoncement que subit l’ouvrage dans le sol, sous l’action de son poids et des charges appliquées. On en distingue deux à savoir, le tassement total et différentiel, le second est le plus dangereux car il crée de contraintes dues au

gauchissement dans les membrures horizontales qui sont à la base de fissures et cassures des ouvrages.

Sol comme matériau de construction : le sol est beaucoup utilisé  comme matériau de construction et parmi ses diverses applications, citons :

Dans la construction routière, il est utilisé comme matériau de rechargement pour fondation des chaussées.

Dans la construction des bâtiments, il est utilisé pour la fabrication des briques pour les murs, les tuiles pour la toiture etc.

Le sol est également utilisé dans la construction de barrage en terre, y compris la réalisation du noyau compact.

En barrage en terre, il constitue le noyau compact du barrage.

Les applications du sol comme matériau de construction sont assez nombreuses.

Les travaux menés antérieurement sur le Mont Goma se sont limités sur leurs caractérisations géologiques.

Il a été constaté lors des travaux de construction des ouvrages de génie civil à Goma que les matériaux disponibles sur les sites étaient utilisés en construction de divers ouvrages et notamment en construction routière.

La qualité des matériaux joue un rôle important dans les travaux de génie civil. Il est donc fondamental de bien connaitre les caractéristiques des sols utilisés comme matériaux de construction ou sol porteur pour la réalisation des projets de développement. Les projets se développent ainsi que les ressources en matériaux qui sont utilisés.

La présente étude a donc pour objectif de caractériser les cendres volcaniques du Mont Goma latéritiques en vue de leur utilisation en construction routière et d’ouvrages dans la ville de Goma et ses environs.

Pour se faire dans ce travail nous allons en premier présenter une approche bibliographique sur les sols et des notions de contraintes et déformations qui font parties des connaissances acquises dans toutes les études.

Dans un deuxième temps nous allons présenter une étude expérimentale qui sera composée de trois chapitres dont les matériels et méthodes utilisés, la seconde présentation et enfin l’interprétation des différents résultats des essais réalisés au laboratoire.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Identifier les cendres volcaniques de Mont-Goma sur le plan géotechnique
  • Caractériser celles-ci sur le plan géotechnique
  • Déterminer l’importance des matériaux en génie civil.

Outre l’introduction générale, le présent mémoire comporte quatre chapitres :

  • Le chapitre I consacré à l’approche bibliographique des sols
  • Le chapitre II donne les matériels et méthodes utilisés
  • Le chapitre III traite de la présentation des résultats essais
  • Le chapitre IV porte sur l’interprétation des résultats des essais

Enfin, la conclusion générale fait ressortir les principaux résultats obtenus au cours de ce travail ainsi que les perspectives.

Partager ce travail sur :