Arrow Table de matières
6044696
UNIVERSITE OFFICIELLE DE BUKAVU
Présenté par FADHILI BAMPA Armel ET MIRUHO MURHULA Blaise
Pour l'obtention du diplôme de Licence en Géologie et exploration minière

SISMICITE ASSOCIEE AUX ACTIVITES VOLCANIQUES DE LA REGION DES VIRUNGA, BRANCHE OUEST DU SYSTEME DES RIFTS EST AFRICAIN

Publication : 30 Octobre 2017
La variation spatiale et temporelle de la sismicité volcaniques de la région des Virunga a été analysée partant des variations du nombre ou fréquences de séismes et de la quantité d’énergie sismiques, de la profondeur et de la distribution du paramètre b de la relation de Gutenberg et Richter, dans la région des volcans Nyiragongo et Nyamulagira entre 1975 et 2011. La fréquence des séismes augmente et diminue de fois avant et après certaines éruptions du Nyamulagira, et elle varie avec la distance des lieux de fortes activités ou du site éruptif à la station d’enregistrement. La variation temporelle et spatiale des séismes et la variation de l’énergie sismique permettent de déterminer l’évolution du magma dans la structure volcanique avant, pendant et après l’éruption ; et permet  aussi à caractériser les périodes de fortes activités ainsi que le système de monitoring des volcans Nyiragongo et Nyamulagira. La distribution 2-D de la valeur b est analysée dans la région des volcans Nyiragongo et Nyamulagira entre 1986 et 2003. La méthode de Maximum cuverture (Maximum Likelihood Solution) a permis d’estimer la magnitude de complétude Mc à 0.45 avec une fenêtre de N=250 séismes sur une grille spatiale de 0.2×0.2×0.2 Km pour la première section d’orientation N 1°40.40’/29°7.31’ W  et N -1°4.18’/29°21.01’W  et le modelé de Cao et Gao (2002) en fixant Mc à 0.44 pour un rayon de 5 Km avec un grille d’espacement de 0.2×0.2 Km pour la deuxième section (N -1°3.86’/29°0.69’ W  et N -1°36.95’/29°27.52’W). Ce paramètre varie entre 1.08 et 1.24 (pour la première section) et entre 0.5 et 1.2 (pour la deuxième section). Les plus grandes valeurs de b sont observées aux voisinages des volcans Nyamulagira et Nyiragongo. Ces fortes valeurs de b induisent une grande hétérogénéité dans la structure interne de ces volcans favorisant des zones d’intrusion magmatique entre 3 et  10 Km pour le Nyamulagira et les dykes entre 13 et 17 Km de profondeur. La chambre magmatique superficielle sous Nyiragongo se situerait entre 0.5 et 3 Km de profondeur (avec b=1.24), et sa chambre profonde entre 8 et 13 Km de profondeur (avec b=1.2). Sous Nyamulagira la chambre superficielle est observée entre 0 et 3 Km (avec b autour de 1.19) et la chambre  profonde  entre 10 et 13 Km de profondeur (avec b autour de 1.19). 

Année académique 2017

Partager ce travail sur :