Arrow Table de matières
5480091
UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU
Présenté par IRENGE MUKOTANYI Marcelin
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en sciences économique et de gestion

MICROFINANCE ET SECTEUR PRIVE : CAS DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DE LA VILLE DE BUKAVU

Publication : 09 Décembre 2017
Rendre le secteur financier accessible à tous à le pouvoir d’améliore les conditions de vie de la population en particulier des pauvres  Un petit prêt, un compte d’épargne, ou une assurance  peuvent aider des familles à bas revenu d’atteindre la situation du bien-être et de vivre dans une condition de vie saine.  Ils permettent d’améliorer leur alimentation, leur logement et leur santé (rapport des Nations Unies, 2006) La prise des considérations et la promotion de PME deviennent actuellement des éléments favorisant la croissance économique et le développement d’un pays. Au Maroc par exemple les PME constituent une base de tissus économique, à la création d’emploi et au développement régional et local. Néanmoins leur contribution leur contribution reste largement en deçà de leur potentialité que cette catégorie d’entreprise peut faire-valoir. En RDC en général et au sud Kivu en particulier, les PME ne sont pas comptées parmi les facteurs améliorant la croissance économique et le développement du pays. Cela s’explique du fait qu’elles ne sont pas encadrées. L’absence du pouvoir public, des institutions bancaires et non bancaires à la promotion et la survie des PME crée un déséquilibre financier au niveau du marché tant financier que monétaire voire le  manque des investissements dans le pays. D’où un déséquilibre entre agents à capacité de financement et agent en besoin de financement. Elles doivent être soutenues  en motivant les entrepreneurs pour qu’il puisse participer au développement et à l’investissement dans le secteur économique. . (CT, Eddy, B, 2011-2012).

Année académique 2016

Partager ce travail sur :