Arrow Table de matières
5269168
INSTITUT NATIONAL DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (INBTP)
Présenté par INCONNU
Pour l'obtention du diplôme de Ingénieur en Bâtiments et Travaux Publics

L’AMENAGEMENT D’UN COURS D’EAU DANS LA VILLE DE KINSHASA CAS DE LA RIVIERE MPAKA DJUMA DANS LA COMMUNE DE N’DJILI QUARTIER 13 (INGA)

Publication : 26 Novembre 2017
Les situations des fortes pluies en RDC, créent des problèmes de gestion des cours d’eaux urbain à cause de mauvaise gérance des canalisations à travers les ouvrages d’assainissement qui sont les défis dont l’ingénieur est appelé à résoudre lors de l’élaboration d’un projet des eaux usées urbaines.  Quelques techniques sont appliquées sur les différents cours d’eaux par l’ingénieur hydraulicien au 21eme siècle. Elles permettent l’amélioration des caractéristiques hydraulique et les propriétés mécaniques des terrains. Certaines de ces méthodes sont très efficaces comme le dragage des rivières urbaines très profondes, d’autres sont plus préférables aussi comme le curage, et le drainage. Elles sont connues depuis une vingtaine d’années, une amélioration   considérable et sont maintenant utilisées comme un élément des projets. Dans ce domaine, les ingénieurs hydrologues, hydrogéologues et hydrauliciens font des recherches afin de lutter contre les inondations des cours d’eaux sur le lit et les stagnations des eaux des surfaces, pour permettre d’aménager l’exutoire naturel dans la détermination du lit majeur pendant une période de crue afin d’assurer la protection des populations riveraines. Notre travail concerne l’assainissement des eaux pluviales du quartier 13 (INGA) dans la commune de N’djili Ville de Kinshasa, par l’aménagement de l’exutoire qui n’est rien d’autre que la rivière MPAKA NDUMA.

Année académique 2016

Partager ce travail sur :