Arrow Table de matières
3195732
UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU
Présenté par MUSHAGALUSA MUNYASESE Elvis
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en sciences économique et de gestion

DEMANDES DES RESSOURCES ENERGETIQUES DANS LA VILLE DE BUKAVU: Analyse descriptive

Publication : 09 Décembre 2017
Le développement économique moderne tel que nous le connaissons aujourd’hui, issu du processus d’industrialisation des deux derniers siècles, se nourrit avant tout de ressources minérales et  à caractère non renouvelable extraites de la lithosphère (croûte terrestre). Il bénéficie d’une énergie relativement abondante et bon marché provenant des combustibles fossiles (pétrole, gaz naturel et charbon).  Les autres sources d’énergie, dites traditionnelles, comme la biomasse, l’éolien ou l’hydraulique, ont été marginalisées dans le « mix énergétique » des pays industrialisés (Chevalier 2004). Au début des années 1970, les débats font rage entre les optimistes, qui font confiance aux forces du marché, à la capacité d’innovation et à l’ingéniosité technologique de l’homme pour surmonter ces obstacles, et les pessimistes (qui se veulent néanmoins réalistes), pour qui il est urgent de prendre au sérieux la double menace de l’après-pic pétrolier et du réchauffement climatique. Les pessimistes en appellent à corriger les excès de la société de consommation qui mettent à mal l’équilibre écologique de la terre. Sur le plan de la réflexion académique, ils militent pour changer de paradigme épistémologique dans la science économique afin d’y intégrer les apports pertinents des sciences de la nature. Ce combat, de nature épistémologique, confronte les visions et impératifs politiques et économiques à court terme avec les perspectives écologiques à long terme (Carbonnier et  Grinevald, 2010).

Année académique 2015

Partager ce travail sur :