Arrow Table de matières
8109086
UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR
Présenté par JULIE MARIE ADELINE W KYELEM/ KAFANDO
Pour l'obtention du diplôme de Docteur en Médecine.

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES AFFECTIONS CEREBRALES : A PROPOS DE 535 CAS VUS AU SERVICE D’IMAGERIE DU CHNU DE FANN

Publication : 15 Novembre 2017
Nous avons effectué une étude prospective et transversale réalisée sur un échantillon de 535 patients ayant pratiqués un scanner X cérébral au service d’imagerie de CNHU de Fann   de Mars à Mai 2007. Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’apport de la tomodensitométrie dans le diagnostic des affections cérébrales.   L’âge moyen de notre population d’étude était de 42,05 ans avec des extrêmes d’âge de 14 jours et 90 ans ; le sex-ratio était de 0,90. Le niveau d’instruction était  bas  avec  63,76%  des  patients  qui  n’étaient  pas  instruits.  65,60%  des patients venaient de Dakar, 23,20%  des régions rurales et 11,20% de la sous région.   Les délais de consultation les plus fréquents étaient  d’une semaine avec   27,10% et celui de plus de 6 mois avec 35,90%.     Les indications du scanner X cérébral les plus fréquemment retrouvées étaient le syndrome déficitaire avec 33,65%, les céphalées avec 25,05% et le syndrome d’irritation corticale avec 11,96% des cas.   Les  spécialités  les  plus  prescripteurs  de  scanner  X  cérébral  étaient  la neurologie avec 70,28% des demandes, la pédiatrie avec 7,85% et la neurochirurgie avec 4,67% des demandes.   Les délais de réalisations du scanner étaient relativement courts, 65,42% des scanners cérébraux étaient réalisés dans un délai de 48 heures après la demande.   Concernant les résultats tomodensitométriques : 34,02% sont revenus normaux et  65,98%  sont revenus pathologiques avec 83,19% de lésions sus tentorielles et 9,40% de lésions sous tentorielles.  

Année académique 2008

Partager ce travail sur :