Arrow Table de matières
5347096

CHAPITRE III: ANALYSE ET INTERPRETATION DES RESULTATS

3.1. Petite Introduction

          Dans le présent chapitre constituant l’ossature de notre travail, nous tâchons de présenter, analyser et interpréter les résultats de notre recherche menée.

          Ainsi, pour parvenir à réaliser l’objectif assigné au présent travail, nous avons procédé à l’administration du questionnaire d’enquête à 60 sujets en tant que jeunes mariés du groupement de Lemera. Néanmoins, il s’avère que 40 sujets seulement nous ont retourné leurs protocoles constituant ainsi notre échantillon d’étude. Tandis que 20 sujets n’ont pas remis les protocoles en leur possession pour des raisons qui leur sont propres. Tels sont des protocoles perdus qui constituent tout à fait à notre niveau une perte expérimentale.

          Dans ces conditions, pour arriver aux résultats escomptés, nous avons dû effectuer le dépouillement des protocoles en notre possession. Cette opération nous a amené donc à formuler trois thèmes regroupant un ou de multiples items des trois que comprend le questionnaire.

          A toute fins utiles, ces thèmes évoqués se présentent de la manière suivante :

  • Le thème I : intitulé avis de jeunes mariés des familles du groupement de Lemera sur le refus de la limitation des naissances est formulé en fonction de l’item1
  • Le thème II : intitulé les raisons qui poussent les jeunes mariés de ménages du groupement de Lemera à s’opposer à la planification familiale est formulé en fonction de l’item 2.
  • Le thème III. Intitulé les pistes des solutions pour amener le jeunes mariés à pratiquer la planification familiale est formulé fonction de l’item 3.

3.2. Présentation, analyse et interprétation de résultats obtenus

 

 3.2.1. Thème I : Avis de jeunes mariés des familles sur la limitation des naissances suivant les réponses données par les sujets enquêtés, nous pouvons les présenter dans le tableau ci - dessous:

Tableau n°1 : Information des enquêtés

 Réponses des sujets

F

P

Oui

29

72,5

Non

11

27,5

Total

40

100

          Il ressort donc du tableau ci-haut que 29 sujets soit 72,5% sont informés de refus de jeunes mariés des familles du groupement Lemera à propos de la limitation des naissances. Ce qui est contraire à l’avis de 11  sujets soit 27,5 % des enquêtés.

          Dès lors, il sied de croire que ces résultats confirment la première hypothèse du travail selon laquelle les jeunes mariés des familles du groupement ne seraient pas favorables à la planification dans leurs foyers.

3.2.2. Thème 2 : Les raisons qui poussent les jeunes mariés des ménages du groupement de Lemera à s’opposer à la planification familiale.

          Ce thème formulé en fonction de l’item 2 permet de présenter les réponses des sujets dans le tableau ci-dessous :

Tableau n°2. Evocation des raisons

Réponses des enquêtés

F

P

décès ou la mort des enfants  

14

35

La croyance selon la religion

12

30

Difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur vie quotidienne

10

25

La coutume de la société

3

7,5

Manque de sensibilisation

1

2,5

Total

40

100

Il se dégage du tableau ci-dessus que 14 sujets soit 35% disent que le refus de la planification familiale est dû au décès ou à la mort des enfants ; cependant, 10 sujets soit 25 % évoquent que ce sont les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur vie quotidienne ; 3 sujets soit 7,5% disent que la coutume de la société est à la base de refus de la planification familiale ; enfin, un sujet soit 2,5% confirme le manque des sensibilisations de l’Etat auprès des jeunes mariés.

          Ainsi, il découle des résultats du tableau ci-haut que les raisons qui poussent les jeunes mariés des familles du groupement de Lemera à refuser la planification familiale est à la fois le décès ou la mort des enfants, la croyance de la religion et les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur vie ; ce qui confirme notre grande différence. Deuxième hypothèse selon laquelle les raisons qui poussent les jeunes mariés des familles du groupement de Lemera à refuser la planification familiale seraient les difficultés auxquelles ils sont confrontés, le décès ou la mort des enfants, la croyance selon la religion et consorts.

3.2.3. Les pistes des solutions pour amener les jeunes mariés du groupement à pratiquer la planification familiale.

Suivant ce thème, les réponses des enquêtés sont présentées dans le tableau ci-dessous.

Tableau N° 3 : Arret de piste des solutions.

Réponses des enquêtés

F

P

Forte sensibilisation

18

45

Création d’emplois par l’Etat congolais

15

37.5

Paiement des salaires décents aux fonctionnaires de l’Etat  

5

12,5

La croyance selon la religion

2

5

Total

40

100

          Il découle donc du tableau ci-dessus que 18 sujets enquêtés, soit 45% reconnaissent la sensibilisation comme une piste de solution pour amener les jeunes mariés du groupement de Lemera à pratiquer la planification familiale ; tandis que 15 sujets soit 12,5% évoquent le paiement des salaires décents aux fonctionnaires de l’Etat, et 2 sujets sont 5% affirment la croyance selon la religion.

          Enfin, lors que nous considérons ces résultats obtenus auprès de notre échantillon d’étude, la troisième hypothèse est confirmée par 10 et 15 enquêtés évoquent la création d’emplois et la sensibilisation par l’Etat. Comme piste de solutions au problème posé.

Partager ce travail sur :