Arrow Table de matières
6972519

CHAPITRE III DESCRIPTION GENERALE DE LA ZONE DU PROJET

Il serait important de décrire la zone de l’étude pour mieux concevoir un système d’alimentation en eau potable bien adapté. La description de la zone sera axée essentiellement sur :         

  • La situation géographique
  • L’organisation administrative
  • Le relief et hydrographie
  • La démographie
  • Le climat
  • La situation d’approvisionnement en eau potable des communes concernées par le projet

Province RUTANA

Situation géographique

            Située au Sud-Est du BURUNDI, la province RUTANA se trouve entre 4° et 4°28´ de latitude sud et 29°32´ et 30° de longitude Est. Sa superficie de 1959.48 km² ne représente que 7.04% de la superficie nationale, ce qui lui confère la quatrième position sur le plan national. Elle est limitée :

  • au Nord et à l’Ouest par la province RUYIGI
  • au Sud par la province MAKAMBA
  • à l’Est par la République Unie de TANZANIE

Organisation administrative

La province de RUTANA est découpée en 6 communes subdivisées en 18 zones renfermant 161 collines de recensement. Son chef-lieu est la ville de RUTANA en commune RUTANA à environ 134 km au Sud-Est de la capitale BUJUMBURA par la RN7-RN8.        La commune GIHARO est la plus vaste en termes de superficie, suivie de MPINGA-KAYOVE et GITANGA. La plus petite est la commune BUKEMBA

Tableau 5: Découpage administrative de la province RUTANA

Communes

Superficie

(en km²)

Nombre de zones

Nombre de colline de recensement

1. Bukemba

251,30

2

9

2. Giharo

585,86

4

31

3. Gitanga

290,70

3

25

4. Mpinga-kayove

302,12

4

32

5. Musongati

274,16

3

26

6. Rutana

255,31

2

38

Total

1959,48

18

161

Source: Découpage administratif du Burundi/MININTER/Décembre 2005

Figure 13 : Découpage administrative de la province RUTANA

Source : Description physique et démographique de la province de Rutana/MININTER

Relief et Hydrographie

Le relief de la province RUTANA est caractérisé par les plateaux à l’Ouest et la dépression du MOSO à l’Est. L’altitude moyenne est de 1300m dans le MOSO. Dans le BUYOGOMA sur les plateaux, l’altitude descend progressivement d’Ouest en Est passant de 2000m à 1500m du centre de la province. Elle se relève ensuite de quelques mètres pour atteindre 200m sur la crête de NKOMA et retombe d’une manière abrupte vers la dépression du MOSO. Les plateaux couvrent les communes MPINGA, MUSONGATI, RUTANA et une partie de la commune GITANGA. La région du MOSO est drainée par la rivière MALAGARAZI et quatre de ses affluents MUKAZYE, MUSASA et MUTSINDOZI des plateaux du BUYOGOMA et du BURAGANE.

Démographie

Population et Densité

Les statistiques officielles récentes indiquent que la population de la province RUTANA est estimée à 336394 habitants en 2008, soit 4,18 % de la population du pays. La densité de la population joue un rôle essentiel quand il s’agit de l’implantation des équipements sanitaires ou l’augmentation du degré de desserte des infrastructures. Le découpage en zone de différentes densités en fonction de la répartition spatiale ne permettra pas seulement de mieux évaluer les aspects démographiques, également de mettre en valeur les capacités d’accueil de cette province. La densité moyenne de la population en cette province est de 171,7 hab. /km², moins que celle du pays qui est de 310,3 hab. /km².

Tableau 6: Répartition de la population et densité de la province RUTANA

Communes

Population totale

Superficie en km²

Densité en    (hab./km²)

1. Bukemba

36473

251,30

145,1

2. Giharo

93801

585,86

160,1

3. Gitanga

42576

290,70

146,5

4. Mpinga-kayove

54812

302,12

181,4

5.Musongati

56287

274,16

205,3

6.Rutana

52445

255,31

205,4

 Total Province

336394

1959,48

171,7

Source: Recensement général de la population et de l’habitat/ISTEEBU/Août 2008

Tableau 7: Effectif de population, ménage, taille des ménages et rapport de masculinité de la province RUTANA

Communes

Ménages ordinaires

Population

Taille moyenne ménage

Rapport de masculinité en %

Masculin

Féminin

Total

Bukemba

7872

18258

18215

36473

4,6

100,2

Giharo

19456

45410

48391

93801

4,8

93,8

Gitanga

8564

20621

21955

42576

5,0

93,9

Mpinga

11179

26323

28489

54812

4,9

92,4

Musongati

10994

27149

29138

56287

5,1

93,2

Rutana

10969

25482

26963

52445

4,8

94,5

Total

69034

163243

173151

336394

4,9

94,3

Ménages collectifs

1945

1172

3117

166,0

Source: Recensement général de la population et de l’habitat/ISTEEBU/Août 2008

Climat

En temps normal, les précipitations annuelles moyennes s’élèvent à 1210mm dans le Buyogoma  et 1175mm dans le Moso. Le régime pluviométrique fait apparaître une saison sèche de quatre mois, plus marquée dans la région du Moso que dans le Buyogoma et une saison des pluies d’Octobre à Avril. Les températures varient peu  au cours de l’année. Les maxima sont de 24°c au Buyogoma et 28°c au Moso et les minima sont de 11°c au Buyogoma et 14°c au Moso.

Commune GIHARO

Situation géographique

La commune GIHARO a une superficie de 585.86 km², soit 30% de la superficie de la province et 2,10% de celle du pays. Son chef-lieu est KABINGO dans la zone de BUTEZI.

Elle est limitée :

  • au Nord par les communes NYABITSINDA et KINYINYA de la province RUYIGI
  • au Sud par la commune BUKEMBA
  • à l’Est par la République Unie de la Tanzanie
  • à l’Ouest par la commune MPINGA-KAYOVE

Organisation administrative

Comme l’indique le tableau ci-après de coupage administratif, la commune de GIHARO est subdivisée en 4 zones de 31 collines de recensement.

Tableau 8: Découpage administrative de la commune GIHARO

Commune

Zones

Collines de recensement

Giharo

Butezi

1. Buhogo

2. Butezi

3. Kabingo

4. Kibimba

5. Mutwana

6. Mwebeya

7. Ruranga

8. Shasha

Giharo

9. Bayaga

10. Bukeno

11. Giharo

12. Gitanga

13. Kanyererwe

14. Kigunda

15. Mura

16. Musenyi

17. Nkurye

Gakungu

18. Gakungu

19. Mugombwa

20. Murembera

21. Murara

22. Ngomante

23. Nyabakara

24. Nyamateke

Muzye

25. Buyaga

26. Nkanka

27. Gatonga

28. Shembe

29. Murehe

30. Muzye

31. Nyembuye

Total

4

31

Source: Découpage administratif du Burundi/MININTER/UPP/Décembre 2005

Figure 14 : Découpage administrative de la commune de GIHARO

Source : Description physique et démographique de la province de Rutana/MININTER

 

Relief et Hydrographie

Le relief est accidenté avec une altitude de 1260m.   La région du Moso est drainée par la rivière MALAGARAZI et quatre de ses affluents.

Démographie

Population et Densité

La population de la commune GIHARO est estimée à 93801 hab. en 2008, soit 28,88% de la population de la province RUTANA et 1,17% de celle du pays.                                                                                                

La densité de la population joue un rôle important dès qu’il s’agit de la mise en place des infrastructures et autres équipements. Elle permette également de mieux évaluer les capacités d’accueil de cette province. La densité de cette commune est de  160,1hab./km² en 2008.                                                   

Tableau 9: Répartition de la population/Commune/Collines et/ou avenues

Commune/

Collines

Ménages ordinaires

Population

Taille moyenne ménage

Rapport masculinité en %

Masculins

Féminins

Totale

Giharo

19456

45410

48391

93801

4,8

93,8

Bayaga

348

706

809

1515

4,4

87,3

Buhogo

240

537

625

1162

4,8

85,9

Bukeno

202

444

498

942

4,7

89,2

Butezi

1653

3923

4143

8066

4,9

94,7

Buyaga

746

2304

2406

4710

6,3

95,8

Gakungu

555

1221

1463

2684

4,8

83,5

Gatonga

806

1808

1947

3755

4,7

92,9

Giharo

394

820

860

1680

4,3

95,3

Gitanga

548

1261

1356

2617

4,8

93,0

Kabingo

1092

2683

2669

5352

4,9

100,5

Kanyererwe

268

599

646

1245

4,6

92,7

Kibimba

370

838

910

1748

4,7

92,1

Kigunda

327

460

445

905

2,8

103,4

Mugombwa

596

1333

1408

2741

4,6

94,7

Mura

375

1754

1742

3496

9,3

100,7

Murara

683

1478

1610

3088

4,5

91,8

Murehe

379

1351

1464

2815

7,4

92,3

Murembera

361

731

820

1551

4,3

89,1

Musenyi

494

1073

1153

2226

4,5

93,1

Mutwana

605

1362

1470

2832

4,7

92,7

Muzye

1047

2331

2463

4794

4,6

94,6

Mwebeya

388

831

876

1707

4,4

94,9

Ngomante

1124

2459

2634

5093

4,5

93,4

Nkaka

733

1700

1847

3547

4,8

92,0

Nkurye

652

1382

1584

2966

4,5

87,2

Nyabakara

444

878

947

1825

4,1

92,7

Nyamateke

1526

3161

3517

6678

4,4

89,9

Nyembuye

963

2230

2358

4588

4,8

94,6

Rubanga

267

611

627

1238

4,6

97,4

Shasha

286

683

684

1367

4,8

99,9

Shembe

973

2335

2409

4744

4,9

96,9

Ménages collectifs

11

123

1

124

11,3

12300,0

Source: Recensement général de la population et de l’habitat/ISTEEBU/Août 2008

Climat

Dans son ensemble, la commune GIHARO s’étend sur une région naturelle du Moso où le climat est de type tropical tempéré .Le régime pluviométrique de 1175mm dans le Moso en temps normal, fait apparaître une saison sèche de quatre mois et une saison des pluies d’Octobre  jusqu’en Avril avec un maximum de pluies en Avril et en minimum en Janvier. Au cours de l’année, les températures varient de 14°c à 28°c.

 

Situation d’approvisionnement en eau potable

D’après l’INEA effectué en 2012 par le ministère de l’énergie et des mines, le taux de couverture en eau potable de la commune GIHARO est de 42% et le taux d’utilisation de cette eau est de 34%. D’après la même source, sur les 248 sources aménagées dans la commune, seul 218 sont fonctionnelles soit 88% et 30 autres ne sont pas fonctionnelles soit 12%.Le nombre total de bornes fontaines est de 182 dont 64 sont fonctionnels et 118 non fonctionnels. Selon lesdirectives de l’OMS, chaque point d’eau doitcouvrir un rayon de 500m ( afin de permettre à la population un accès facile à l’eau potable. Bien qu’en réalité il y ait des personnes qui viennent de plus de 500m pour utiliser le point d’eau,théoriquement ces personnes ne sont pas considérées comme desservies selon la même directive.

Commune BUKEMBA

Situation géographique

            La commune BUKEMBA a une superficie de 251.30km², ce qui représente 13% de la superficie de la province et 0.87% de la superficie nationale.                                    

Elle est limitée :

  • au Nord-Ouest par la commune RUTANA
  • au Sud par la commune MPINGA-KAYOVE
  • au Nord-Est par la commune GIHARO
  • à l’Est par la République Unie de TANZANIE
  • à l’Ouest par la commune GITANGA

Organisation administrative

            La commune BUKEMBA est subdivisée en deux zones (zone BUKEMBA et zone BUTARE) de 10 collines de recensement dont 9 collines et un quartier de GIHOFI comme l’indique ce tableau ci-après.

Tableau 10: Découpage administrative de la commune BUKEMBA

Zones

Collines de recensement

Bukemba

1. Bukemba

2. Gihofi

3. Quartier Gihofi

4. Kabanga

5. Murama-Rugwe

Butare

6. Bugiga

7. Butare

8. Muyombwe

9. Ruranga

10. Rubanga

Total commune

10 collines

Source: Découpage administratif du Burundi/MININTER/UPP/ Décembre 2005

Figure 15: Découpage administrative de la commune BUKEMBA

Source : Description physique et démographique de la province de Rutana/MININTER

Relief et Hydrographie

            Le relief de la commune BUKEMBA est identique à celui de la commune GIHARO. Il est accidenté avec une altitude de 1260m.

            La région du Moso est drainée par la rivière MALAGARAZI et quatre de ses affluents en provenance des plateaux du BUYOGOMA et BURAGANE. Ces rivières sont entre-autres, rivière MUKAZYE, MUYOVOZI, MUSASA et rivière MUTSINDOZI.

Démographie

Population et Densité

Les statistiques officielles faites en 2008 montrent que la population de la commune BUKEMBA est estimée à 36473 habitants, soit 10,84% de la population de la province RUTANA et 0.45% de celle du pays. La population de la commune est composée en majorité par des jeunes qui ont moins de 25ans.

La densité de la population est de 145,1 hab./km². La répartition en zone de différentes densités permettra non seulement de mieux contrôler l’aspect démographique, mais aussi de connaitre les capacités d’accueil de cette commune.

Tableau 11: Répartition de la population/Commune/Collines et/ou avenues

Communes/collines

Ménages ordinaires

Population

Taille moyenne ménage

Rapport de masculinité

Masculins

Féminins

Total

Bukemba

7872

18258

18215

36473

4,6

100,2

Bugiga

645

1556

1460

3016

4,7

106,6

Bukemba

666

1566

1591

3157

4,7

98,4

Butare

763

1654

1734

3388

4,4

95,4

Gihofi

801

1882

1877

3759

4,7

100,3

Kabanga

1139

2501

2580

5081

4,5

96,9

Murama

385

1061

1029

2090

5,4

103,1

Muyombwe

577

1269

1329

2598

4,5

95,5

Rubanga

742

1549

1767

3316

4,5

87,7

Ruranga

724

1581

1760

3341

4,6

89,8

Sosumo

1141

2927

2371

5298

4,6

123,5

Ménage collectifs

289

712

717

1429

4,9

99,3

Source: Recensement général de la population et de l’habitat/ISTEEBU/Août 2008

Climat

La commune BUKEMBA s’étend sur la région naturelle du Moso. La pluviométrie est de 1175mm dans le Moso, ce qui  fait apparaître une saison sèche de quatre mois et une saison des pluies qui va d’Octobre jusqu’en Avril. La température ne tombe en dessous de 14°c, elle varie entre 14 et 28°c.

Situation d’approvisionnement en eau potable

D’après l’INEA effectué en 2012 par le ministère de l’énergie et des mines, le taux de couverture en eau potable de la commune BUKEMBA est de 41% et le taux d’utilisation de cette eau est de 37%. D’après la même source, sur les 53 sources aménagées dans la commune, seul une n’est pas fonctionnelle. Le nombre total de bornes fontaines est de 61 dont 59 sont fonctionnels et 2 autres non fonctionnels.

Description des différentes sources susceptibles d’alimenter le réseau

Les sources identifiées au cours de notre descente sur terrain en date du 06/02/2013 au 07/02/2013 sont aux nombres de cinq (SARUGERERA, KOBA, GATOKE, KAMIRANKUMI I et KAMIRANKUMI II) et sont toutes de natures émergentes. Leur exploitation implique au préalable une indemnisation et expropriation des populations propriétaires de terrains abritant ces différentes sources. Elles totalisent un débit de 14,14 l/s. Cependant, après une étude basée sur les levées topographiques faite à l’endroit des sources susceptibles d’alimenter le réseau jusqu’à la zone de desserte, trois parmi les sources identifiéesne seront pas utilisées dans la présente étudeen raison d’importantes pertes de charges qu’elles peuvent produire dans les conduites dues à la variation d’altitude. D’où le choix de la source SARUGERERA et KOBA dont leur état est ci-après décrit :

  • Source SARUGERERA : C’est une source déjà captée mais qui n’est pas entretenue. La zone de captage est envahie par des arbres et sera détruit dans un proche avenir alors qu’elle est la seule source qui alimente tous les bénéficiaires de l’antenne Sarugerera-Muhafu. Elle possède un trop plein du captage qui laisse couler en permanence un débit de 1,46 l/s. Par ailleurs, cette adduction possède une chambre de départ avec un trop plein constitué de quatre tuyaux occasionnant une perte d’eau en permanence de 1,88l/s. Il serait important de signaler que le débit total produit par la source SARUGERERA sera une partie utilisé dans le réseau existant, une autre partie dans le nouveau réseau. Le débit mesuré qui entre dans le réseau existant est de 2 l/s sur 5,34 l/s que produit la source.

Le réseau existant comporte des ouvrages de stockage et de distribution dont certains d’entre eux nécessitent une réhabilitation comme le montre les images ci-après :

Figure 16 : Réservoirs de 5m3 nécessitant une réhabilitation

Fuite d’eau

      

Figure 17 : Borne-fontaine servant d’approvisionnement (à réhabiliter)

Figure 18 : Chambre de départ pour la source SARUGERERA

Emergence de la Source

  • Source KOBA : C’est une source aménagée qui a un débit de 1,8 l/s. Elle a été mal entretenue et présentement elle est détruite. Elle nécessite une réhabilitation.

Figure 19 : Etat de la source KOBA

Emergence de la source

Figure20: Localisation de la zone du projet

Partager ce travail sur :