Arrow Table de matières
6133974
ISDR/ BUKAVU
Présenté par BALOLEBWAMI BUHENDWA Alain
Pour l'obtention du diplôme de Graduat en Développement Rural.

PRATIQUE DES MATIERES FERTILISANTES ET LEURS IMPACTS SUR LE SOL, DANS LE GROUPEMENT DE BUGORHE TERRITOIRE DE KABARE

Publication : 08 Janvier 2018
La démographie galopante que connait le bushi en général n’épargne pas le groupement de Bugorhe.  L’un des 17 groupements que compte la zone de Kabare.  Cette poussée démographique a entrainé une grande sur exploitation des terres.   La jachère, moyen naturel de restauration de la fertilité du sol jadis pratiquée au Bushi, est devenu  presque inexistante.  La fertilité du sol s’épuise d’année en année et les moyens mis en œuvre pour subvenir à cela  sont minimes par rapport à la gravité du problème. Le  travail du sol regroupe toutes les façons culturales qui créent ou maintenant un état structural de la terre favorable au développement de la plante en facilitant la germination.  La croissance et l’installation des racines.  Il permet aussi l’enfouissement des résidus de récolte, des amendements, des engrais minéraux et organiques, ainsi que la destruction de la végétation nuisible.  Ces moyens d’action dont dispose.  L’agriculture sont complets par l’influence des agents atmosphériques, leurs effets est gratuit et résulte des alternances des gels et de dégels, d’humectation et de dessiccation

Année académique 2013

Partager ce travail sur :